Leverasoif.com

Archives :

janvier 2010

Même Tart, les deux Saints de la Mère Denis chambolent mes nuits

dans la catégorie Rencontres Officielles

MereDenis.jpgIl y a des coïncidences troublantes, quand Christian arrive avec une bouteille de la même région, de la même couleur et du même millésime 96 que celle que je viens d'ouvrir, qu'il boit la même bouteille mais avec une semaine d'avance (Clos de Tart 2003), que celle que j'ai prévu pour la soirée où il ne sera pas là, comme par hasard! Quand Dominique arrive avec la même bouteille exactement, tout pareil, région, millésime, vigneron, couleur, étiquette, la même bouteille quoi, un Clos St Denis 2005 du Domaine Bertagna, ma raison vacille. Je me sens aussi à l'aise qu'un Waffen SS dans une barmitsvah. Parfois, la réalité dépasse l’affliction. Déjà que je suis fan de Bernard Menez et de Dave, insomniaque depuis qu’on m’a prouvé que des machines pourraient un jour construire des machines et qu’il existera des machines à fabriquer des machines qui fabriqueront des machines à fabriquer des machines, bref mal en point depuis 1999 et la sortie de Matrix. Le réchauffement de la planète, la fonte de la capote glaciaire, comment expliquer ces mystérieux phénomènes ?'

Lire la suite...


Deux beaux 96 sinon rien

dans la catégorie Notre vin quotidien

Macon Clessé Cuvée Tradition 1996 Domaine de la Bongran

bongran

Nez space, exotique, animal, sur des arômes d'ananas, de mangue, de jus de viande, de levure avec un léger botrytis. La bouche est plus traditionnelle du chardonnay, belle attaque, acidité tendue, belle rondeur, beau fruit très mûr. Belle et longue finale sur les fruits exotiques. Un vin particulier pour amateur de vin original. Très bien


Meursault Limozin 1996 Domaine Henri Germain

limozin

Le premier nez est également animal, une légère aération lui permet de s'ouvrir sur des belles notes de noisette, de pamplemousse, d'herbe fraiche avec une très légère pointe d'oxydation. La bouche est encore très jeune, fraiche, vive, la matière n'est pas importante mais la gourmandise l'emporte avec en prime une longue persistance. Excellent


Lire la suite...


Patron, remets nous une tournée des grands ducs de Bourgogne

dans la catégorie Rencontres Amicales

Pour rester en bonne santé, faites du sport. Du tennis si vos articulations vous le permettent, du foot si ton truc c'est les injures racistes ou de dire des phrases du genre: " “Oh, vous savez, sur un match tout est possible et je crois que si on arrive à tenir le 0-0 le plus longtemps possible, nous avons une chance, même si ce sera très dur", ya aussi le lancer de nain, mais seulement si vous n'aimez pas Joséphine ange gardien. On ne le dira jamais assez, la cause première de la surcharge pondérale, c’est l’alimentation. Pour maigrir, faut arrêter de bouffer, surtout pas de régime dit saucier. A la place, faites des marathons, mais pas à l'huile ou alors à l'huile de coude. Il y a longtemps, tous les matins, avant de partir au turbin, je courais un marathon en portant deux enclumes en bout de bras. Oui le fer dissout les graisses et avoir de long bras, ça aide pour se gratter le dos. Aujourd'hui je cours à la vitesse d'une plaque tectonique au galop et, l'âge venant, j'ai abandonné la course de fonds, pour le vidage de fonds de bouteille. J'ai écarté toute résistance au régime merguez-chantilly ou gaufre-mayonnaise et sinon, je vais chercher des bières, tu en reprends une ? J'ai juste changé de catégorie, la nouvelle est bien plus sympathique si on aime se coucher tard, se lever tôt et remettre le couvert. Soit, une douzaine de vins le mardi soir, 2 le mercredi midi (sans compter la bouchonnée et la presque éventée), et 6 le mercredi soir et en attendant la dégustation du soiffard de base du vendredi soir. C'est assez fatigant, mais assez gratifiant, en plus ça fait marcher le commerce. La canonage, quel beau sport!

Lire la suite...


Ras la double casquette de l'imbroglio Proglio

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

Primo, je dois reconnaitre humblement et en toute modestie, que je suis super balaize en titre, j'avais aussi "regarde Lagarde mange son chapeau" ou "Sarko en a une petite derrière la casquette". Abondance de bombance ne nuit pas, sauf la nuit si tu es ballonné. Secondo, Claude de son Prénom est un joueur de mandoline né à Argenteuil en 1956.

patrons.jpg

Lire la suite...


Obamapibeurzday Mister Président

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

Depuis maintenant approximativement un an pile, Barak Obama triomphe de la crise, de la guerre, de la misère, des tremblements de terre, de la pauvreté, refait marcher les aveugles, redonne la vue aux paraplégiques, fait revenir l’être aimé, bientôt, il guérira le cancer et la grippe H1N1, refroidira la planète et changera l'eau en Romanée-Conti, même si la tâche est complexe. Si tu es une tanche en actualité, tu ne sais pas que l’élection de Barak est historique. Pas seulement parce qu’il est grand, beau et intelligent, que sa wife est canon, il est également le premier candidat de race métisse à être élu à la tête de la première puissance mondiale, pays des chapeaux pointus et des croix enflammées.

Lire la suite...


Schoenenbourg, à la source de la minéralité

dans la catégorie Culture Vineuse

Les vignes du Schoenenbourg veillent religieusement sur le village de Riquewihr, un village dont l'histoire est intimement lié à celle de ses vignerons et de leurs vins. Le coteau du grand cru du Schoenenbourg donne naissance à des vins à la minéralité superbe et à la faculté incroyable de vieillir. Schoenenbourg est exposé au sud et au sud-est. Depuis des siècles, il donne les vins de riesling parmi les meilleurs du monde. Parmi les plus célèbres aussi.

Lire la suite...


Condrieu 2000 Mathilde et Yves Gangloff

dans la catégorie Notre vin quotidien

En matière de vin, il faut se garder de toute certitude: Les Condrieu ne se garde pas, il faut les boire jeune! Il faut aussi se garder de tous les jugements définitifs : Les Condrieu de Gangloff sont très gras et très boisé. En matière de Condrieu, je reste souvent un peu sceptique face à un élevage appuyé, qui me semble souvent dominer le fruit. J'ai connu quelques déceptions avec cette appellation pour dire tout le bien que je pense de la bouteille bue chez l'ami Olivier .


Condrieu 2000 Mathilde et Yves Gangloff

gangloffBelle robe dorée, limpide. Le nez est tout en distinction, aérien, dominé par des arômes d'amande, d'acacias, de pêche, de poire, de fumée et des pierre à fusil et surtout, après un petit réchauffement de ma planète verre, des notes florales très subtiles. Un côté bourguignon assez déroutant. La bouche est à l'image du nez, fondue, aérienne, fine, une rondeur sans lourdeur et une longue finale sans amertume ni excès de bois ou d'alcool. Une grande buvabilité pour cet Excellent Condrieu.

L'appellation Morey Saint-Denis

dans la catégorie Culture Vineuse

Coincé entre Gevrey-Chambertin au nord, et Chambolle-Musigny au sud, le petit (130 ha environ) vignoble de Morey-Saint-Denis a toujours eu beaucoup de mal à se faire entendre. Il est pourtant l’un des plus «fournis» de Côte-d’Or en grands crus, avec quatre d’entre eux, portant par ailleurs le qualificatif de clos, ce qui atteste de leur très ancienne implantation : Clos Saint-Denis, Clos de la Roche, Clos des Lambrays et Clos de Tart. Morey possède aussi une petite partie des Bonnes-Mares.

Lire la suite...


L'appellation Chambolle-Musigny

dans la catégorie Culture Vineuse

Il est comme cela des images qui collent à la peau de certaines appellations bourguignonnes. Ainsi, les Pommards sont tous, toujours et chez tous les producteurs, puissants, animals et rustiques et les Chambolle-Musigny, fins, féminins et élégants. Les choses ne sont, bien sûr, pas aussi figées que cela ! Les producteurs de l’appellation s’accordent pour reconnaître qu’il existe bien, à Chambolle-Musigny, un potentiel naturel pour produire des vins distingués, la réputation n’est quand même pas complètement basée sur rien, mais avec de grandes nuances.

Lire la suite...


Va te rôtir sur la côte, Ampuis c'est tout

dans la catégorie La tournée des vignes

Arrivage sur le parking à 9h15, je sors l'indispensable diable même pas Tasmanien, invitation, verre de rigueur et entrée dans la salle de travail où déjà pas mal de soiffards des monts et des veaux de navarin et de France se bousculent autour des stands stars au staff stakhanoviste de standing (Gangloff, Guigal, Jaboulet, Cheze, Montez…) En Côte-Rôtie, 2008 n'est pas un grand millésime, des tris exigeants ont été nécessaires pour faire bon, un peu comme 2002, où quelques bons vignerons avait fait une seule et bonne cuvée, plutôt que des parcellaires moyennes, pas mal d'autres se sont noyés, 2007 sera grand, voire très grand. On trouve donc sur le marché, des 2007, des 2008 et mêmes quelques 2009 à goûter, mais pas chez les meilleurs. Pour résumer, 2008 pour boire assez vite, pour le plaisir de la soif et garder les 2007 pour de futures bonnes et grandes soirées. Pour les Condrieu, une petite année en quantité, mais un grand millésime, aériens, minéral, plus fin et avec beaucoup moins de bois neuf qu'à l'habitude.

Lire la suite...


Six cageots de Bergerac et les mots divins

dans la catégorie Inclassables mais classés

Chaque fois que je me retrouve à déguster chez un caviste, c'est-à-dire, approximativement souvent, il y a toujours un petit jeune qui entre, demande conseil au caviste, qui lui propose de goûter quelques choses et le sollicite pour donner son avis. C'est à ce moment que les choses se gâtent. Ledit pti jeune, envisage de s'enfuir en courant, regarde ses pieds, constate qu'il est cul-de-jatte, tente vainement de passer aussi inaperçu qu'un fumeur de ganja Jamaicaine dans un meeting d'Edouard Balladur et tente un : Ce vin...il a un nez...heu...il est...bon! J'aimerai avoir la finesse d'un Rostaing et la verve de Rostang et lui dire :

Lire la suite...


Thierry, l'Ermite âgé et le Chevalier blanc

dans la catégorie Notre vin quotidien

Petit apéritif improvisé autour de quelques tranches de saucisson , de deux ermites et deux Hermitage

Hermitage Le Chevalier de Sterimberg blanc 2001 Paul Jaboulet Aîné

sterimberg.gif 65% Marsanne - 35% Roussanne

Belle robe jaune or paille. Le nez et riche et complexe, acacia, bergamote, miel, pêche, brioche. Un Chevalier prêt à toutes les attaques. A la fois puissant et élégant, épanoui, délicieux et agréable par son équilibre et sa fraîcheur. La finale et longue sur de beaux amers, un Hermitage qui garde encore pas mal de potentiel. Excellent

Lire la suite...


Allons enfants de l’apathie, le jour de boire est arrivé

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

La France est une terre d'asile, de contraste et aussi de cons tristes, mais c’est pas tellement la question qui nous préoccupe aujourd'hui. Je pensais naïvement que l’ultralibéralisme Sarkosien à foutre, ça impliquait le droit du peuple à disposer de soi-même. Tu parles, Charles. La France multiplie tellement les incitations à rester en bonne santé dans ses spots que dans un peu près approximativement quelques temps, tomber malade y deviendra aussi ringard que Mickey Rourke dans The Wrestler ou de ne pas avoir d’Iphone dans son wrangler. Un pays où on te répète constamment qu'il faut manger tes 5 fruits et légumes par jour tout en râlant contre les régimes ananas. Où on te recommande aussi d'arrêter de manger trop gras, trop salé, trop beaucoup, trop froid ou trop chaud sinon on se brûle la langue et ça fait mal.

Lire la suite...


L'appellation Côte-Rotie

dans la catégorie Culture Vineuse

CR4.jpgLe vignoble s'étend sur trois communes: Saint Cyr sur Rhône, Ampuis et Tupin-Semons. C'est le vignoble le plus ancien de la vallée du Rhône. Il serait le site originel de la culture de la vigne en Gaule. Il est attesté être cultivé depuis plus de 2 400 ans. Il existe en fait deux terroirs, la côte blonde et la côte brune. La légende raconte que le seigneur de Maugiron, qui possédait alors la Côte-Rôtie, partagea son domaine pour doter ses deux filles lors de leur mariage, l'une étant blonde comme les blés et l'autre brune comme le jais. La côte brune se situe au nord de l'appellation et est composée de sols de micaschiste, la côte blonde se situe au sud et est composée de sols gniessiques. Les auteurs latins Martial, Pline l'Ancien, Columelle, le grec Plutarque célébraient le vin ce Côte Rôtie sous le nom de "vin viennois".

Lire la suite...


Au royaume des pingouins, les empereurs sont manchots

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

J'ai un scoop de choc, c'est colossal, une info exclusive de la mort qui tue : ça caille mes cailles, enfin, ça caillait mes caillettes. C'est l'hiver et il faisait froid. Pingouins dans les champs, hiver méchant! On en reste sur le cul, collé au verglas! Les éléphants du parc Touari se pelaient la trompe et nous on se gelait le cul. C'est incroyable, il faisait au moins -3°! Dis moi pas que c'est pas vrai? Merci aux journaux télévisés de nous avoir prévenu en consacrant la presque totalité des JT à cette nouvelle incroyable. Je sais pas qui est aux manettes sur cette terre, mais du froid en hiver, c’est quand même économiquement irresponsable alors que la moitié de nos supers centrales nucléaires sont en panne, qu'EDF jonglait avec les coupures sauvages et que nos politiques n'arrivaient pas à sauver le monde alors que Bruce Willis y arrive plusieurs fois par ans. Je sais, l'année dernière il faisait pas aussi froid et on a eu moins de neige, c'est vrai, mais c'est peu être l'année dernière qu'il fallait s'inquiéter! Non?

Lire la suite...


Riesling GC Schlossberg 2008 Domaine Albert Mann

dans la catégorie Notre vin quotidien


Riesling GC Schlossberg 2008 Domaine Albert Mann

Famille_Mann.jpgBelle robe jaune citron, cristalline, avec quelques reflets verts et des belles larmes sur le verre. Le nez est expressif, sur des notes de fleurs blanches, de citron, de miel, une pointe minérale et de fines notes pétrolées. La bouche est pleine, grasse, ample, ronde et élégante, construite sur un fruit bien mûr, sans lourdeur, portée à une acidité tendue, fine qui apporte beaucoup de fraicheur.La finale est longue et fine pour un Riesling au fort potentiel de vieillissement. Excellent

La naissance du Domaine Albert Mann, à Wettoslsheim, est le fruit du travail en commun de deux grandes familles de vignerons, Mann et Barthelmé. Les Mann sont vignerons depuis le début du 17e siècle et les Barthelmé depuis 1654.Ils produisent des vins sur les terroirs du Schlossberg, Hengst, Steingrubler, Furstentum et Pfersigberg. Aujourd'hui les 2 frères, Maurice et Jacky Barthelmé, secondés par leurs épouses respectives, Marie-Claire et Marie-Thérèse, dirigent le domaine familial.

Domaine Albert Mann


Je blogue, tu blogues, nous bloguons...

dans la catégorie Inclassables mais classés

Bienvenue sur le site des cenosillicaphobes Savernois

Je blogue, tu blogues, nous blogons, ils bloguent. Bref, tout le monde ou presque blogue et les Soiffards ne bloguaient pas encore. Pour débloguer tout ça, J'ai donc créé, en ce début d’année 2010, notre propre blog et c’est aujourd’hui que le blog du Verre à soif ou Soiffards V2 ouvre ses portes !

De quoi parlera il ? De tout, de rien, de vin, d'humeur, des escapades de Soiffards, des dégustations officielles, des off, des petits verres de la semaine ou des grandes bouteilles du Week-end, des bons plans ou des mauvaises rencontres. Les "rédacteurs" soiffards sont invités à se faire connaitre. Pour bloguer heureux, bloguons nombreux...

À qui s’adresse ce blog ? A tous les Soiffards du monde, de l'univers du vin et des alentours, tous ceux qui y passeront en coup de vent ou qui y resteront collés comme une mouche sur un bon Sauternes. Il servira, aussi, accessoirement de point de rencontre et d'information au groupe de Cenosillicaphobes originels et originals pour la plupart sauf une grande majorité.

Fréquence de publication ? Une fois par semaine, parfois plus, parfois moins, parfois pas du tout. Tout dépendra de mon envie et de mes humeurs et de la production des autres Cenosillicaphobes. Voilà pour cette courte introduction, à bientôt pour de prochaines aventures vineuses!


Le verre volé

dans la catégorie La tournée des Popotes

Pour une fois le petit canon est dédié, par Christian, à un bar à vins. L’idée : une boutique de vins spécialisée dans les vins nature (à tous les prix mais même les bonnes bouteilles à prix raisonnable) (le truc à la mode mais quand c’est bien fait c’est grand, la preuve à la suite..),IMG_2453.JPGLe verre volé à Paris.

Avec 9 tables et de bons plats avec de très bons ingrédients (se fait livrer ses huitres directement par le producteur 2 fois par semaine, la charcuterie est top…), en déco c’est plutôt 68tard attardé, mais bon dieux que c’est bon, très raisonnable en prix (pas que pour le medef), bref une vrais adresse de soiffard. Le clou la bouteille sur table à prix boutique + 7€, miam… 4 bouteilles ce soir là et ne révélera pas le nombre de convives…(Pouilly Vinzelles de chez Valette, Nuits Saint Georges les Corvées Prieuré Roch 2006, Chambolle 1° cru 2007 Pacalet et Côte du Rhone de chez Grammesson 100% Grenache 2006) et la médaille revient à … Prieuré Roch Comme d’hab cette petite troublitude, ce petit nez de prune discret, un fruit exceptionnel, un velouté incomparable, une buvabilité extraordinaire, ce petit je ne sais quoi de Nuits St Georges (le tanin dur, et peu d’amertume) mais qui ici étaient maitrisés et pour le tanin intégré, un grand moment de plaisir, Alain j’ai pensé à toi…

Le Verre Volé, 67 rue Lancry, Paris 10°, à 2 pas du canal Saint Martin, à 10 minutes à pied de la Gare de l’Est.


Mosel Scharzhofberger Kabinett 2007 Egon Muller

dans la catégorie Notre vin quotidien


Mosel Scharzhofberger Kabinett 2007 Egon Muller

Kabinett.jpgPour débuter cette section, consacrée aux ptits vins de la semaine, je commence par une belle Allemande, puissante, racée et bien carrossée par le maître de la Mosel, Egon Muller.

Le nez est puissant, gras, miellé avec des notes d'agrumes, d'épices, de fleurs blanches et de fumée. La bouche est ample, fraiche, minérale, acidulée avec une acidité précise, sur un fruit bien mûr et une belle longueur. Un vin dense et tendu, gourmand dans sa jeunesse mais taillé pour une longue garde. Très bien
Le site d'Egon Muller


Bonne tannée, bonne à nez et vive l'esprit de noël Mamère

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

Enfin, c'est pas trop tôt. Grâce à l'insistance influente de "Schulmeister" Alain, je fais mon entrée dans la cour des grands, dans le cercle très fermé des Blogueurs intrépides. Premio, pourquoi "Leverasoif"? Parce que chez nous, seul le verre à soif, le Soiffards ayant, par définition, jamais soif, puisque déjà satisfait, et en attente du verre suivant. Je ne serai pas là pour vous faire un précis d’utilisation d’une clé Anglaise à l’usage des buveurs de jus de fenouil nés au Boukistan, ni pour discourir de l'actualité brulante, surtout en ce moment, Tf1 s'en charge parfaitement, en même temps que d'abêtir notre jeunesse rebelle. Oui, si ton fils est un rebelle? T’inquiètes pas, mets le devant TF1, qui va le faire chanter en duo avec Ophélie Winter et Bernard Minet et dans trois semaines, il regardera tranquillement Jean-Luc Reichmann au lieu d’aller faire brûler des voitures comme ils font les jeunes.

Lire la suite...