Leverasoif.com

Archives :

mai 2010

Attention ! Un Chave peut en cacher un autre…

dans la catégorie Notre vin quotidien

Crozes-Hermitage « Tête de cuvée » 2001 Yann Chave Yann_Chave.jpg

Belle robe profonde violette et légèrement pourprée.
Au nez, c’est une explosion de fruits rouges et noirs : cassis, mûre, framboise, cerise burlat… mais aussi du poivre, de la violette et un soupçon de cannelle. La bouche est une pure gourmandise. Du fruit, de la matière, de la rondeur. C’est très souple avec une densité et un volume étonnants. Le petit Jésus en culotte de velours ! Seule la longueur moyenne nous montre l’écart existant entre le Crozes-Hermitage et l’Hermitage

Accompagné d'une côte de bœuf, l'accord est parfait...

Dans l’ombre de Jean-Louis de Mauves, voici Yann de Mercurol… Il nous offre un vrai vin de plaisir. Intello, s’abstenir. On est là dans le prototype du vin à boire (goulûment) plutôt qu’à analyser !
Les notes tertiaires qui pointent leur nez indiquent que ce vin est à sa maturité optimum bien qu’il ne montre aucun signe de fatigue. Un formidable rapport qualité-prix qui nous rappelle que l’on n’est pas obligé de « boire cher » pour « boire bon » !


Va donc te faire voir à Split Banane!

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

banane.jpgDéjà, avec sa tête de pine mal dégrossie et son acnés couperosée à la tronçonneuse, il ne me disait rien qui vaille le coup. Le genre de gonze que tu n'aimes pas avoir dans ton dos, le type castor psychotique à tendance sodomite qui t'aurait fait une bisette sur la fesse, un furet croisé avec une fouine épileptique avec un tarzouif de tapir, j'ai déjà visionné des hures de compétition, mais un blair de ce style, jamais, il doit faire peur aux enfants et se faire caillasser régulièrement avec un groin pareil. Ajoute un costard plus fripé que le cul d'une centenaire, le genre qui flanquerait le cafard à un fabricant de serpillères et tu as une petite idée de la bête. J'ai donc décidé de rester vigilant et bien m'en a pris. "Ah bon, le Chirouble, c'est du Beaujolais? Pourtant ça sent pas vraiment la banane...." Ah! Non, je vous jure, être mis au monde, payer des impôts, se farcir un taf de merde et entendre de telles foutaises, ça devrait justifier une demande de transfert chez France Telecom en vue d'une bonne défenestration! C'est sur, la converse s'engage aussi mal qu'un zob d'âne dans le chas d'une aiguille. Passé l'envie de l'assassiner à coups de ballon de rouge pour que son agonie soit plus lente et comme je n'étais pas venu pour faire un cours d'œnologie pour les nuls, j'ai juste mis mon nez dans mon verre et j'ai continué à causer avec mon voisin, des bleus, de la coupe du monde, de la pluie, du beau temps, de politique, de religion, de la vie et de la mort, tout ces sujets aussi aussi stériles qu'un bistouri dans les main d'un chirurgien pratiquant une vasectomie.

Lire la suite...


Bien Venu in X-tremis (lot BV20067)

dans la catégorie Notre vin quotidien

Bien Venu in X-tremis

bien-venu_large.jpgRobe rouge rubis foncé. Nez très aromatique, fin, floral sur les petits fruits rouges, les épices, la cannelle, la fumée et la violette. En bouche, c'est mûr, léger, les tanins sont fins et l'ensemble est fruité et bien équilibré sur une belle matière. La finale est longue et acidulée (bonbon à la violette). Un presque Beaujolais aux accents sudiste. Très bien

Les Bret Brother's ont assemblé 2006 et 2007 sur une parcelle de vignes de 65 ans situés sur la commune de Leynes, à l'extrême Nord du Beaujolais, orientation plein Sud, à 350 mètres d'altitude. Rendements de 20hl/ha (très faible en Beaujolais), vendanges manuelles, macération de 2-3 semaines en grappes entières, non foulées, léger remontage et quelques pigeages. Puis élevage en pièce Bourguignonnes pendant 15 mois. Pas de thermo évidemment. Pas de soufre aussi, et c'est peut être ça qui fait que ça coince avec les instances officielles, car les vins du Beaujolais n'ont quasi jamais de problèmes de volatile trop élevée, sauf... sur les vins est sans soufre ! Et ça, ça ne rentre pas "dans les clous" et, en plus, ça ne sent pas la banane


Tart-Tart et Carpaccio...

dans la catégorie Notre vin quotidien


Merci Yvan, mille fois merci ! Mardi, un petit plat du jour avec un "cruchon" de rouge s'est transformé en orgie de carpaccio accompagnée d'un grand rouge (qu'il ne faut pas confondre avec le Carcharodon Carcharias, qui lui, est un grand blanc...). La Terre devrait enfanter plus souvent des êtres déraisonnables comme toi, Yvan...

Clos de Tart 2000 clos-de-tart.gif

La robe est modérément tuilée, mais trahit un nectar déjà bien évolué. Le premier nez est un peu réduit. On y discerne des nuances grillées et animales. Un léger côté "poussière" laisse à penser (d'après Yvan) que l'extraction a été légèrement trop poussée. La bouche est belle et caressante mais pas renversante. Des notes de framboise et de rose fanée domine un ensemble "sage". On est loin d'un monstre comme le 2003 et, même si le Clos de Tart est toujours un vin solaire et riche, ce 2000 affiche plutôt un caractère svelte (sans être le moins du monde maigre) et élégant. Bref, un millésime moyen permet à ce cru d'être moins "radical" qu'à l'accoutumée et de rappeler à tous la suprême élégance de la bourgogne qui sait allier richesse aromatique et texture inégalable...

Ça chardonne et ça syrahte...

dans la catégorie Notre vin quotidien

logo_vin_merlin.gifDeux bouteilles : deux soiffards en puissance.
À ma gauche, Yannick, dit Popo. Un fanatique, un furieux, un maboule, un killer de l'extrême.
LE PRO (demandez à l'australopat ce qu'il en pense...). Infatigable dégustateur et fêtard invétéré, il a goûté les plus grands vins avec les plus grands dégustateurs (du monde, si si !) et il reste d'une modestie rare et surtout d'un enthousiasme sans limite !
C'est à lui que je dois cette rencontre avec l'enchanteur Merlin...
À ma droite, Rage. Jeune et dynamique, il est capable de traverser la manche à cloche-pied pour une goutte de grand cru. Exigeant et intelligent, il progresse à une allure de géant. Physicien de formation, il a fait sien le précepte suivant : mieux vaut tester que disserter ! Toujours à l'affût d'un bon plan, il déniche régulièrement aux enchères quelques flacons rares et précieux (demandez à l'australopat ce qu'il en pense...). Sa soif d'apprendre est presque aussi grande que... sa soif ! C'est avec plaisir que nous avons cornassé de concert...

Lire la suite...


Teasing "L'Or du vin" n°6 (J-4) Tout finit par une chanson

dans la catégorie Culture Vineuse


En Bourgogne comme ailleurs, tout finit par une chanson, rendez-vous vendredi pour la reprendre en cœur...

feu_2_R_C.jpg

Lire la suite...


Ça chardonne et ça pinote

dans la catégorie Notre vin quotidien


Chardonnay Clos Windsbuhl 2007 Domaine Zind-Humbrechtwindsbuhl.jpg

Robe légèrement trouble (vin non filtré). Beau nez de noisette, de beurre, de fruits blancs et de citron. La bouche est fraiche, assez stricte, avec une belle acidité qui donne une belle tension au vin et qui prolonge la finale crayeuse. Bien+


Morey Saint Denis 2006 Domaine DujacMorey_dujac.jpg

Premier nez légèrement réduit, viandé, puis le nez s'ouvre sur des arômes de cerises, de ronce, de terre humide, de chocolat et beaucoup d'épices avec de l'aération. En bouche, le vin prend beaucoup de volume, les tannins sont souple et élégant, c'est frais, séveux avec de la race et de la noblesse. La finale est encore un peu ferme mais longue et portée par une belle acidité. Très bien

Deux beaux vins, un 100% Chardonnay Alsacien d'Olivier Humbrecht avec, pour moi, un petit air de Chablis avec la craie du Windsbuhl et l'amplitude d'un bon Chassagne pour Thierry. On regrette que peu de vignerons Alsacien ne tentent l'aventure du Chardonnay. Un Morey St Denis typique, terreux, sur la cerise et les épices. Le Domaine Dujac s'impose parmi les grands classiques, des vins taillés pour la garde avec de la finesse aromatique et ce "trait de vert" si particulier de la vendange entière souvent austères jeunes mais qui vieillissent admirablement et développent alors une complexité aromatique exceptionnelle. Jérémy Seysses, le responsable et vinificateur aime dire : "Le vinaigre est un produit naturel, le vin est un processus interrompu".


Gewurztraminer Cuvée de la Première Neige 1985 Domaine Aimé Stentz

dans la catégorie Notre vin quotidien

Gewurztraminer Cuvée de la Première Neige 1985 Domaine Aimé StentzPremiereNeige.jpg

Robe jaune dorée. Bouchon en lambeaux, premier nez réduit, animal/végétal pas engageant mais qui s'estompe vite et se développe sur les épices de noël, avec des notes de pamplemousse, de litchi, de rose mais aussi toujours ce côté végétal (artichaut). La bouche est fine, le sucre est fondu à l'ensemble, c'est aérien, plutôt élégant et avec une finale relativement longue sur des notes citronnées.

A 4 km à l'Ouest de Colmar, au pied des collines sous-vosgiennes, à Wettolsheim, le Domaine Aimé Stentz est exploité par la famille Aimé Stentz depuis 4 générations. C’est en 1985, que la cuvée de la Première Neige a vu le jour. Ayant en novembre 1985, des conditions climatiques favorables à l’élaboration d’une vendange tardive, les raisins ont été laissés sur pied afin d’optimiser leur maturation, même si ce cycle s’est vu quelque peu perturbé par de légères pluies. Étant à la porte de l’hiver, les gouttelettes se sont transformées en neige le 23 novembre 1985 et les présumés Gewurztraminer Vendanges Tardives étaient recouvertes d’un manteau blanc et la récolte retardée.


Vin de Table Henri Bonneau lot 09.05 02/03

dans la catégorie Notre vin quotidien


Vin de Table Henri Bonneau lot 09.05 02/03 Rouliers.jpg

Robe grenat avec des traces d'évolution. Le nez est d'abord discret, sur la prune et la cerise kirchée, puis il se développe des arômes de viande, de chocolat, de tabac, de cuir et de menthe poivrée. C'est assez complexe pour un vin de table. L'attaque en bouche est agréable, le vin enveloppe le palais sans agressivité, légère sensation alcooleuse, c'est fin avec une fine acidité et un peu d'amertume sur une finale épicée. Plutôt sympathique comme VDT

Un domaine acquis dans le Gard, à Laval St Roman, petit village proche de l'Ardeche. 80 % de Grenache et 20 % de Cinsault sur un sol caillouteux composé d'éboulis calcaire donne naissance à cette cuvée sans millésime et vendue en vin de table (assemblage de 2002 et 2003 pour cette bouteille semble t-il). Il y a des senteurs d'antan, des racines profondes dans cette bouteille. Il vinifie à son aise, assemble les millésimes s'il le souhaite, et pour se passer de l'administration qu'il déteste, Henri Bonneau passe ce vin en Vin de Table. C'est dans l'esprit de ses Châteauneuf, plus simple mais avec les mêmes méthodes. Si tous les vins de table étaient de ce niveau, on ne parlerait pas de crise de la viticulture française. Une belle introduction à la magie de Bonneau.


Teasing "L'Or du vin" n°5 (J-8) Les secrets du laboureur

dans la catégorie Culture Vineuse

ROMANEE-CONTI-29g.jpgC'est le plus prestigieux et le plus discret des crus français. Jean-François Bazin, écrivain et journaliste, ancien président du Conseil Régional de Bourgogne, lui a consacré des pages magistrales et documentées : "Aucune histoire n'est plus simple et plus mystérieuse. Simple, car les limites de cette vigne sont précises et sûres depuis 1512." A cette date, en effet, les moines du monastère de Saint-Vivant, installés sur un promontoire rocheux dominant Vosne, rédigent une déclaration de biens dans laquelle figure cette parcelle, décrite et située, avec sa surface, mais sous un autre nom. C'est le premier mystère. Le nom Romanée apparaîtra plus tard, au XVIIe siècle, sans que l'on s'explique vraiment pourquoi. De quoi exciter les imaginations, et les historiographes ne se sont pas privé d'inventer de belles légendes. Bazin opte, par plaisir plus que par déduction, pour l'identification au mot romenie ou rommenie qui désignait en vieux français un nectar de légende que l'on imaginait grec.

Lire la suite...


Perfide Albion et Invasion de Cricket

dans la catégorie Inclassables mais classés

india_cricket.jpgL'Angleterre est, comme son nom l’indique, un pays anguleux avec des tas d'angles partout et de la terre par dessus. Ses habitants, qui sont Anglais donc perfides, aiment bien inventer des recettes de cuisine surprenantes à base de menthe, de guacamole et de fiente de pigeon portugais, mais aussi des sports aussi improbables qu'excentriques où, par politesse, ils ne gagnent jamais. L'un d'eux, prénommé Jiminy, a inventé le cricket, sport qui consiste à lancer des sauterelles sur des guichets même pas postaux qui s'appellent des Wickets. Si je vous en parle, c'est que le post précédent sur David Lowe m'a donné envie de comprendre le cricket et les Anglais, en plus, en ce moment il y a les championnats du monde de Twenty20 international, Twenty voulant dire 20 et 20 voulant dire twentry. Il existe aussi le twenty20 tous court, mais là c'est pas international. Donc Eurosport2 diffuse cette compétition qui regroupe seulement les pays qui n'ont aucune chance au foot: L'Angleterre donc, les Indes occidentales, le Bangladesh, le Pakistan, l'Afghanistan, la Nouvelle Zélande ou l'Australie. Les joueurs les plus célèbres sont Wasim Akram, Sunil Gavaskar, Imran Khan, Muttiah Muralitharan, Brian Lara qui n'est pas le frère de Catherine.

Lire la suite...


So British and so génial

dans la catégorie Inclassables mais classés

Lowe.jpgDavid Lowe est né à Londres en 1963. Après des études scientifiques à Oxford, il est nommé Docteur en physique nucléaire. Il invente alors un dosimètre que l'on utilise aujourd'hui en radio-oncologie. Mais désireux de se tourner vers une carrière artistique, il délaisse la science pour devenir clown et devient un génial touche-à-tout. Compositeur de musique, acteur au cinéma dans "Filles perdues cheveux gras" de Claude Duty, "L'Homme au masque de fer" de Randall Wallace, "Jeanne la Pucelle" de Jacques Rivette ou dans des publicités, chroniqueur pour l'émission "Union Libre" ou "Encore plus libre", l'émission de Nagui, et toujours présent dans "Le Fou du roi", l'émission radio de France Inter. Journaliste, illustrateur, photographe et enfin Réalisateur ! Après cinq courts-métrages, il réalise avec sa femme Charlotte leur premier long métrage "Un beau matin"...

Chaque mardi dans l'émission du fou du roi, David Lowe présente une chronique anglaise complétement déjantée. Pour les amateurs d'humour anglais, c'est grandisime!

Je vous laisse découvrir celle-ci

Lire la suite...


Teasing "L'Or du vin" n°4 (J-11) L'histoire d'un mythe

dans la catégorie Culture Vineuse

b20021214_015_vosne.jpg
"Romanée-Conti, ce vin de rêve dont on ne parlait dans ma famille qu'à voix basse" (Alexandre de Lur Saluces)

Il n'y a point de vin commun à Vosne selon Courtépée, qui fut le premier grand historien de la Bourgogne. Aucun doute à ce sujet puisque cette reine des communes détient le record de densité des grands crus bourguignons, dont le mythique Romanée-Conti. Ce vignoble miraculeux donna une partie de son nom à Vosne qui devint Vosne-Romanée en 1866. La vigne de la Romanée-Conti s'élève en pente douce de l'altitude de 260 à 275 mètres.

Lire la suite...


Clos Häuserer 2003 Domaine Zind-Humbrecht

dans la catégorie Notre vin quotidien


Riesling Clos Häuserer 2003 Domaine Zind-Humbrecht (ind3)

ClosHauserer.jpgNez explosif, pêche, pamplemousse, mangue, fleurs séchées, pâte d'amande, bombons acidulés et de fines notes pétrolées. La bouche est superbe de puissance maîtrisée, riche, massive, fruitée et formidablement équilibrée par une acidité renversante, un rasoir dans un fruit éxotique. La texture est savoureuse, elle emplit la bouche et laisse une trace longue, légère, élégante sur des notes citronnées. Quelle harmonie! Superbe. Le blanc 2003 Alsacien le plus équilibré qu'il m'est été donné de boire.


Le clos Hauserer, monopole du Domaine Zind-Humbrecht, est un terroir marno-calcaire situé au pied du Hengst. Il profite d’un micro-climat chaud et sec, la richesse des marnes et le fait que les raisins mûrissent très lentement permet d'obtenir un vin avec une forte acidité et un caractère minéral affirmé. La richesse de 2003 a permit de vinifier des raisins parfaits avec un potentiel de 15.5%, sans botrytis et toujours avec l'acidité la plus élevée de la cave!


Crash test de sécurité à la Romanée, deux jarrets au tapis de lentilles

dans la catégorie Rencontres Amicales

crash-test.jpgLe 28 mai prochain, comme tous les 28 mai, ce sera traditionnellement le 148e jour de l'année du calendrier des chanteurs de grégorien et éventuellement le 149e en cas d'année de coupe du monde footbalistique avec les pieds et je ne parle pas des joueurs de l'équipe de France. A ce moment de l'année, il reste 217 jours avant la fin de l'année et se sera la Saint Germain, qui n'est pas le patron des supporter Parisien, qui n'ont pas besoin d'un patron mais d'un nouveau cerveau. Le vendredi 28 mai tombera un vendredi, preuve que le monde est bien fait, ça tombait un mardi, se serait le foutoir. C'est aussi le jour du poisson, même si on n'est plus en avril. C'est le jour de naissance de très grandes personnalités comme Kylie Minogue, Jimmy Casper, Ferréol Cannard et surtout, Jean Ier de Bourgogne, dit Jean sans Peur, duc de Bourgogne, comte de Flandre, d'Artois et de Charolais, comte palatin de Bourgogne, seigneur de Mâcon, Châlons et autres lieux, que c'est quand même la classe comme blaze.

Lire la suite...


Quand la merde tombe du ciel, le chanceux n'a pas de maillot

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois


domenech.jpgC'est bientôt le festival de canes et de bras cassés en Afrique du Sud. Lhommedelasituation Ramoucho Domenech a communiqué sa liste de ceux qui vont pouvoir gagner des millions et faire des activités footballistiques. Mais quel sont leurs chances, sans rire, de gagner ladite coupe du monde. Même s'il ne faut pas mettre les tractopelles devant les castors, la question mérite d'être posée et je la pose. Comme je suis quelqu'un de prévoyant, clairvoyant, parfois malvoyant et souvent ultra-voyant, puisque mon arrière grand tante, Hildegonde, qui était charcutière rebouteuse, m'a initié à l'art de la lecture de l'avenir très proche dans le genou mou de gnou nyctalope. J'ai donc consulté les oracles pour savoir si nous allions gagner. Stupeur sur la ville, le gnou est formel, la France n'a encore rien vu, le pire est en marche, les 7 plaies d'Égypte vont s'abattre sur les bleus comme la coqueluche sur le bas clergé Irlandais. C'est bien connu, quand il pleut de la merde, les pianos ne sont pas bien loin et la chanson n'est pas bonne.

Lire la suite...


Charmes-Chambertin 1998 Joseph Drouhin

dans la catégorie Notre vin quotidien


Charmes-Chambertin 1998 Joseph Drouhin

Charmes-Drouhin.gifLe vin présente une jolie couleur brune tuilée. Au départ, le nez est réduit, peu avenant, puis il s'ouvre sur des arômes de framboise, de cerise, de pétale de rose, de ronce, de sous-bois et de cuir. La bouche est fine, également évoluée, les tannins sont discrets, agréable, l'acidité apporte de l'énergie à l'ensemble. La finale sur la réglisse est agréable et longue.

Beaucoup de charme dans ce Charmes-Chambertin de la grande maison Joseph Drouhin même si l'évolution importante est un peu précoce, mais, les beaux arômes de sous-bois et de pétales de rose et la satisfaction de ne pas l'avoir attendu trop longtemps nous a permis de déguster, en apéritif, cette belle bouteille.


Big Brother is fucking you

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

google-is-watching-you-300x211.jpgGoogle, le futur maître du monde crible nos cerveaux avec des annonces ciblées. En gros, tu surfes peinard sur des sites de poissons rouges végétariens et google en prend bonne note et un geeck de chez google t'envoie plus que des pubs de bouffe de poissons rouges végétariens. Si tu vas sur tf1.fr, il te propose illico un nouveau cerveau ou une carte de membre de l'UMP, ce qui est un peu la même chose, si tu te perds sur le site de vivolta, il te propose des pubs pour de la tisane, du crochet, les rediffusions de Derrick et une assurance obsèques. Si tu regardes un peu trop la nouvelle chaine pour aveugle mal voyant, il te propose des lunettes alors que tu souffres de myopie, certes, mais moins que Gilbert Montagné quand même. T'as pigé le truc. C'est pas con, mais je dois dire que, l'apocope anar un tantinet gaucho qui somnolait en moi,surtout les soirs de pleine lune, s'est réveillé en sursaut et en sueur. Primo, j'ai viré la pub google parce que je ne veux pas être complice de cette aliénation des masses laborieuses sur l'autel du consumérisme et deuxio je me suis recoiffé. Il est pas beau quand il s’énerve l'apocope anar, et je me suis rendormi.

Lire la suite...


Hermitage "La Chapelle" 1995 Paul Jaboulet Aîné

dans la catégorie Notre vin quotidien


Hermitage "La Chapelle" 1995 Paul Jaboulet Aîné

jaboulet_hermitage_chapelle_MV.jpgBelle couleur cerise noire violacée, légère trace d'évolution. Le nez est intense, racé sur une dominante de cassis, de confiture de mûre, de cerise kirchée, de violette, de jus de viande, de poivre, de cuir et de tabac. La bouche est étoffée, sanguine, fine avec une belle matière juteuse, de cerise acidulée. Les tannins sont encore solides mais fondus. La finesse et l'élégance des grands Hermitage. La fine acidité lui apporte une belle fraicheur et vous enmène vers une finale minérale et réglissée. Un vin animal avec encore pas mal de potentiel. Excellent

L'Hermitage "La Chapelle" de Jaboulet est certainement l'un des plus beaux vins rouges du Rhône. Il tire son nom d'une minuscule chapelle construite par le Chevalier Gaspard de Sterimberg en 1235 située sur le point culminant du coteau le plus pentu de l'appellation. C'est un assemblage de terroirs, dont les prestigieux coteaux des Méal et Bessards, chaque terroir apportant ses caractéristiques aromatiques mais aussi l’élégance qui donne à ce vin ce charme si particulier. Cet Hermitage d'une incroyable concentration se révèle après une garde de dix à quinze ans pour déployer la richesse de ses arômes et la finesse de ses tannins.


Riesling Brand 2005 Domaine Zind-Humbrecht

dans la catégorie Notre vin quotidien


Riesling Brand 2005 Domaine Zind-Humbrechtbrand2.jpg

Le nez est fabuleusement riche, puissant, complexe, mirabelle, pêche, miel en entrée, et, avec un peu d'aération apparaissent des arômes d'herbes fraiches, de thé vert, de tilleul. Le palais est comme le nez, mais puissance deux, doublement riche et puissant, intense, avec une puissance tannique de vin rouge. La puissance de feu du Brand mais non dénué d'élégance et de raffinement. C'est sec (indice1, 7g/l), mais gras, les levures sauvages décidèrent d’aller jusqu’au bout, gardant une quantité ridiculement faible de sucres résiduels. La longueur est magnifique. Un vin extrême, une force de la nature à marier avec une poularde aux morilles.

Bourgogne 2006 Claude Dugat

dans la catégorie Notre vin quotidien


Bourgogne 2006 Claude DugatDugat_Bourgogne.JPG

Beau nez de cerise griotte, un boisé bien fondu, un fond de framboise et de ronce, une touche de fumée et de menthol. L'attaque est très fraiche, la bouche est croquante, élégante, les tannins sont légèrement rêche avec une petite amertume en finale. Très bien


Claude Dugat est un des producteurs qui me me fait rêver. Ses vins sont aussi grands qu'ils sont rares. Cet artiste du Gevrey Chambertin vinifie des vins d'une complexité étonnante, du Bourgogne qui surprend tout le monde au Griotte sidéral et sidérant, il retranscrit son terroir avec une expression personnelle, un soyeux d'école. Pour moi, une des références de la Bourgogne que j'aime.


Le maître chanteur chantera à l'ombre

dans la catégorie Inclassables mais classés

etiquette-romanee-conti.jpgMême l'actualité nous aide dans notre teasing du 28 mai prochain. Une histoire unique, pour un vin unique au monde… Un scénario digne d’un polar à présenter au prochain Festival du film policier de Beaune. Le célèbre domaine de la Romanée-Conti, qui domine le village Vosne Romanée, a été la cible d’un chantage extravagant pour une extorsion de fond record. Un million d’euros était en effet le prix à payer pour que la vigne produisant le vin plus prestigieux au monde ne soit pas empoisonnée. C’est avec le sourire qu’Aubert de Villaine, le patron emblématique et cogérant de la société civile du domaine de la Romanée-Conti, a d’abord reçu, une première lettre, annonçant quelque chose de grave pour le domaine. C’était il y a plus de deux mois. Un peu après, une deuxième lettre arriva. De menace celle-ci. "Ses termes étaient assez simples, soit on versait une somme d’un million d’euros, ou alors les pieds de vigne seraient empoisonnés", indique Aubert de Villaine. Une menace prise très au sérieux. "J’ai tout de suite informé la police judiciaire des menaces et de tentative d’extorsion de fonds dont nous étions la cible".

Lire la suite...


Ça 100 va et ça revient

dans la catégorie Inclassables mais classés

top100wines_cover.gifSachez, ô fidèle lecteur, que j'entoile aujourd'hui le 100ème billet du Verasoif, qui compte aujourd’hui un peu plus de 4 mois d’existence. Merci aux deux ou trois aficionados qui ont déposés des billets, des commentaires et simplement des encouragements…Merci à tous ceux et celles qui m’ont donné un coup de souris même involontaire. Après avoir cogité, cherché l'inspiration en des contrées aussi reculée, qu'improbables, creusé mes méninges, fouillé ma mémoire et m'être torturé à m'en rendre zinzin, j'ai pris mon courage à deux mains, mon clavier avec l'autre et, fougueux et courageux comme une loutre anorexique, j'ai décidé à l'unanimité de ma voix prépondérante, de faire un top 100. Mais pas n'importe quel top 100, le TOP 100 des vins qu'il faut avoir bu, ou, au moins essayé de boire un jour. J'ai commencé par les plus évidents, puis c'est un peu foutrac. Si une bonne âme veut organiser une dégustation comparative pour ordonnancer la liste, ou me faire constater un manquement grave dans cette liste, je veux bien en discuter verre à la main, je suis libre 24h/24, 7j/7.

Lire la suite...


Tant qu’a le but, y a de l'espoir

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

Foot1.jpgDans approximativement 37 jours 3 heures et 32 minutes viendra le temps de t'abrutir devant les matchs de la coupe du monde et derrière des bières, des chips molles ou des cacahouètes rances. Ce serait bien mieux avec quelques amis, mais tu n'en as pas, alors faudra faire avec. Le problème, c'est que, comme Thierry Henry, tu n'y connais rien en football avec les pieds. De ce noble sport, tu as bien sur entendu parler des passes de Franck Ribéry et des tirs aux putes de Sidney "3 grammes" Govou, mais pour ce qui concerne le jeu, nada, houaïlou, c'est le dessert des tartares au saumon. Tu as peur de passer pour une buse tant sont minimes, voire poussines, tes connaissances de ce sport et rabougrie ta culture sportive en général. Il n'est pas trop tard pour en apprendre les rudiments, Leverasoif, courre, vole à ton secours et comme le dit si bien Ribery, mieux vaut queutard que jamais.

Lire la suite...


L'Ermite errant de Saint-Jean

dans la catégorie Rencontres Amicales

ermite.gifSamedi soir, nous étions conviés dans l'antre du vieux sage de saint Jean. C'était son anniversaire. Quel âge avait-il? Personne ne le savait. Pour certains, il était le grand père du Père Fourras, on dit même qu'il a formé Platon, qu'il a bu du Corton avec Charlemagne, du Jurançon avec Henry IV, du Tokaji en Transylvanie avec un vieux Conte assoiffé de rouge, et que se serait le secret de sa longévité. Bref, une pointure, un queck, une épée, une terreur, surnommé "Luc la main froide" depuis qu'un jour de pleine lune, il a dégoupillé un Yquem 90 dans une fête foraine. Le temps pour mes yeux de s'habituer à l'obscurité et passé l'envie de fuir quand je me rendis compte que les murs de l’endroit étaient tapissés de posters de Paul Presbois. Mais il était trop tard. Alors le vieux sage prit la parole. "La vieillesse est dans l’œil de celui qui la voit, et la sagesse dans le cul des autres", aujourd’hui encore, ses paroles résonnent en moi comme un phare de BM dans la nuit éblouissante. Comme Thierry et Alain ne comprenaient pas ce qu’il entendait par là. "Oui oh, et pour le cul, c’est juste que je picole un peu trop et je ne suis plus qu’un ermite errant", ajouta-t-il. Quand je lui fis remarquer que le dernier à avoir fait ce jeu de mots était Jean Roucas, il entra dans une colère noire et s’enfuit dans la nuit comme un busard au galop, tant et si bien que nous nous sommes installé pour piller sa cave et mettre les petites bouteilles dans les grandes!

Lire la suite...