Leverasoif.com

Archives :

juillet 2010

Le mystère de la montagne rouge

dans la catégorie Notre vin quotidien

Rotenberg 2002 Domaine Marcel Deiss

Complantation de riesling et de pinot gris
deiss_Rotenberg.jpgLa robe est jaune or, grasse, légèrement évoluée. A l'ouverture, le nez est un peu fermé puis, avec de l'aération, il s'ouvre sur des arômes de framboise, d'abricot, de poire, de miel, de sous-bois et des notes fermentaires. La bouche est grasse, légèrement sucrée, concentrée, solaire, droite avec une terminaison minérale et des amers de pomélos sur la finale. Très bien


Jean-Michel Deiss fait partie de ces vignerons qui ne se contentent pas de faire des grands vins, mais bousculent l’histoire et créent de nouveaux usages, il reste fidèle à la voie qu’il s’est choisi, réaliser des vins de terroir à partir de vignes complantées. Cet assemblage de cépages reste pour lui la meilleure définition de l’expression de terroir. La complantation reste encore très peu suivie et divise fortement les vignerons de la région. C'est souvent déroutant pour le consommateur mais le résultat est parfois magnifique. Le Rotenberg est le plus précoce des terroirs de Bergheim. Il est situé dans la partie Est des vignobles de Ribeauvillé, au pied des collines sous-vosgiennes. Le Rotenberg se situe sur le versant Ouest du Hengst, sur une forte pente, face au Château du Haut Landsbourg. Cette proéminence est située tel un observatoire en retrait du piémont, offrant ses deux flancs au Sud et à l’Est. De son sommet l’on peut apercevoir le vignoble de Colmar jusqu’au Haut-Koenigsbourg. Il se trouve également dans le champ de fractures de Ribeauvillé. Les sols rouges-orangés lui ont donné son nom : "la colline rouge". Ce sont des limons sablo-argileux, des calcaires limono-argilo-sableux et des cailloux calcaires jaune-beige-orangé. Ils reposent sur une dalle dure constituée de calcaire et de marne gréseuse. Ces sols sont riches en fer (qui leur donne cette couleur rouge). Le climat tardif (du à l'exposition mais aussi l'altitude de ce cru, plus de 300m) impose de récolter les raisins plus tard, souvent atteint de pourriture noble. La pauvreté de ce sol en éléments fertilisants explique les rendements très faibles du Rotenberg, ce qui accroît encore le potentiel qualitatif.


Champagne au Bar des plongeurs

dans la catégorie Inclassables mais classés

champagne_mer.jpgPlus de 30 bouteilles contenant très probablement du champagne Veuve Clicquot des années 1780 ont été retrouvées par des plongeurs dans une épave au large de la Finlande

Des plongeurs ont remonté d'une épave en mer Baltique une cargaison de bouteilles hypra-chics le 6 juillet: ces flacons de Veuve Clicquot, peut-être envoyés par Louis XVI dans les années 1780 à destination du tsar russe Pierre le Grand, pourraient contenir le plus vieux champagne encore buvable dans le monde. Un vin bicentenaire, encore effervescent et "au goût fabuleux", d'après le palais de l'oenologue privilégiée qui l'a goûté. "J'en ai encore un verre dans mon frigo et toutes les cinq minutes j'y retourne pour le respirer. Il faut que je me pince pour y croire", s'exclame l'oenologue Grüssner Cromwell-Morgan.

"La robe est d'un or sombre, ambré. Le nez est très intense, avec beaucoup de tabac, mais aussi des raisins et des fruits blancs, de chêne et d'hydromel. La bouche est vraiment surprenante, très sucrée, mais avec tout de même de l'acidité", décrit-elle, avant d'ajouter: "cela s'explique par le fait que le champagne était beaucoup moins sec à l'époque, où l'on maîtrisait mal le processus de fermentation". La bouteille, en très bon état, mais sans étiquette, a été fabriquée à la main et sur le bouchon figure la mention "Juclar", des lacs d'Andorre d'où viendrait le liège.

Si la date et la provenance étaient confirmées, il s'agirait du plus vieux champagne buvable au monde, un record actuellement détenu par un Perrier-Jouet de 1825 dégusté l'an dernier par des oenologues en Grande-Bretagne. L'experte évalue le prix de départ de chaque bouteille pour une mise aux enchères à environ 500.000 couronnes suédoises (53.000 euros). "Mais s'il s'agissait du vin de Louis XVI, cela pourrait dépasser plusieurs millions" dit-elle. La sensationnelle découverte a été faite par 55 mètres de fond au large des îles Aaland, un archipel située à mi-chemin entre les côtes suédoises et finlandaises.


Sous le grand Charmes de Meursault

dans la catégorie Notre vin quotidien

Meursault 1er cru Charmes 2005 Domaine Henri Germain

La perfection faite Meursault, une couleur jaune or avec quelques reflets verts. Un nez d'une droiture magistrale, des arômes de citron, de fleurs de vigne, de poire, de miel, de noisette qui se mêllent au tilleuil et aux épices orientales. A l'image du nez, la bouche est complexe, droite, un prodige de densité et de race. Tout est harmonie, la matière est généreuse, la fine lame acide transcende le vin et le porte vers une magnifique finale, intense et minérale. Un vin qui se sirote doucement, amoureusement. Une petite merveille qui mériterait d'être gardée très longtemps, mais impossible si on y a goûté.

Meursault_charmes.jpgIl existe au sortir de Meursault, en partant en direction de Puligny Montrachet, un côteau, nommé la Belle Côte, qui accueille les plus beaux terroirs de Meursault. Reposant sur un sol plus complexe, et un ensoleillement également plus porteur, les vins sont portés par des ossatures plus raffinées, et distinguées que les vins dits "communaux" de l’appellation Meursault. Ainsi, on y retrouve les Charmes, 1er cru remarquable de distinction et d’élégance. Sur la partie la moins haute, les Charmes Dessous, celle plus élevée, se nommant les Charmes Dessus. Une différence qui peut sembler peu importante, en terme géographique et géologique vue la grande promiscuité entre ces 2 climats…et pourtant. La complexité des vins de Bourgogne, sa géologie, et ses si nombreux climats confèrent à cette région un statut bien particulier. Nombreux sont les lieux-dits formés sur le mot "Charmes" ce qui désigne en Bourgogne d’anciens champs communs cultivés et retournés à la friche. Le "Charmes" de Meursault est un terroir de 31,1 ha, il est le plus connu mais aussi le plus étendu de Meursault.


Des hommes, des racines et du vin

dans la catégorie Notre vin quotidien


VDP des Bouches du Rhône Trévallon blanc 2006

Assemblage de Roussane, Marsanne et Chardonnay.
trevallon2006.jpg Belle robe or clair. Le nez est fin et complexe, sur des notes de poire, de fleurs d'acacias, de tilleul, de fenouil, de miel, de brioche et d'amande. La bouche est sudiste, grasse mais sans lourdeur ni amertume, c'est élégant, ciselé, finement boisé et citronné, avec un bel équilibre général et une finale longue et fraiche. Excellent


Le domaine de Trévallon a acquis une telle renommée qu’on en oublie parfois que sa création est assez récente. Précurseur de la renaissance du vignoble des Baux de Provence, Eloi Dürrbach a planté les premières vignes dans les Alpilles en 1973. Le père d'Eloi, René Dürrbach était un ami du peintre Albert Gleizes, un des fondateurs du cubisme, il venait en vacances chez lui, à Saint-Rémy-de-Provence, dans les années 1950, puis il s'est installé, en 1955, dans le mas de Trévallon avec 60 ha de garrigue au cœur de cette magnifique région des Alpilles.

Lire la suite...


Monprivato 1988 Giuseppe E Figlio Mascarello

dans la catégorie Notre vin quotidien


Barolo Monprivato 1988 Giuseppe E Figlio Mascarello

100% Nebbiolomonprivato88.jpg
Robe rubis clair, tuilée. Superbe nez, intense, complexe, terreux, séveux, de bois de rose, de pruneau, de tabac blond, de truffe, de cuir et d'épices. La bouche est d'une grande vivacité, l'acidité est marquée avec des tannins fins, savoureux, soyeux. Beau fruité en milieu de bouche. La finale est longue et épicée. UN Barolo aux accents Bourguignon. Excellent.

Burgundy blitz. Virée pressée en pays de Gentillesse

dans la catégorie La tournée des vignes


Acte 1 : Dieu est un mangeur de grenouilles

assiette3.jpgContrairement à ce que certains chantent partout, Dieu ne fume plus des Gitanes, un petit havane de temps en temps, mais il raffole des grenouilles et qu’est-ce qu’il picole! Comment je le sais? Après un échange de mail divin, je l'ai rencontré dans une soirée avinée, à moins que ce ne soit pendant la courte nuit qui a suivi. La soirée fut plaisante, les grenouilles étaient bonnes, le vin aussi, et Dieu s’est révélé à la hauteur de mes attentes et de nos brefs échanges épistolaires, un sens de l'humour hors pair, une omniscience exceptionnelle et des santiags de toute beauté. Sa grande passion, c'est l’élevage du poulpe et de pythie, sa dernière expérience de croisement nous a donné Paul le Poulpe, ce qui, il faut bien le reconnaître, a eu comme principale incidence de nous faire perdre la dernière coupe du monde de foot. Mais assez rapidement, il se rendit compte que faire des blagues finalement, c’était assez peu intéressant, même si ça permettait de se fendre le boudin de temps en temps. Je tairais la suite de notre divine rencontre pour ne pas m’attirer les foudres de la représentation ecclésiastique et que je n’ai plus le temps, mais sachez qu’elle fut démoniaque. Ce qui est sûr, c'est qu'il doit être Bourguignon le lascar! JeanDa, Alain et Bibi le Psykopat réunis pour préparer le déplacement du lendemain même si JeanDa le Buelleur reste buller chez lui, bloqué et contrit pour le Blitz mais présent pour grenouiller à la purée d'ail façon Loiseau et rognoner à la moutarde de Dijon, façon bibi, puisqu'on a de la suite dans les idées, même vaporeuses.

Lire la suite...


Opération Val qui rit

dans la catégorie Les bons plants

Les voyages organisés, c’est presque comme un vrai voyage, mais organisé. Ce qui peut paraître de prime abord assez contradictoire. Quand tu vas en Allemagne, il vaut mieux être organisé et amener un copilote d'expérience et Germanophile, c'est donc Jean-Luc qui m'accompagne. Une petite centaine de kilomètres plus tard on arrive à Ettlingen, charmant village proche de Karlsruhe et peuplé d'Allemands, au demeurant fort sympathiques, si ce n’est cette manie de porter des chaussettes dans leurs sandales et de boire des vins qui font des trous, pas dans les chaussettes mais dans nos estomacs de Français. Patrick l'Australopithèque nous rejoint et nous présente Joachim Kohler, le maître des lieux. Pour trouver des vins, il faut aussi trouver un bon caviste. Weinblume est une cave extraordinaire, la cave au trésor des walkyries, l'Or du Rhin, un endroit qui définit à lui seul l'esprit du vin. Joachim Kohler a constamment le sourire aux lèvres, il conseille ou déconseille, ne force jamais la main, il ne propose que des vins qu'il a lui-même sélectionnés, dégustés. Il est là pour partager une passion, pas pour faire des affaires. Les affaires, c'est nous qui les avons faites. Des centaines de références se mélangent dans un chaos organisé, tous n'est pas étiqueté, il vend au gré de ses envies, ce n'est pas du marchandage mais la négociation d'un juste prix. C'est la cave des pas sages, de très grands Italiens flirtent avec de jeunes Australiennes, des beaux et nobles Bordelais avec de Jeunes Amoureuses Bourguignonnes. Le choix est impressionnant, il est rare de trouver de vieux millésimes de Barolo et de jeunes Côte de Gascogne côte à côte, présentés avec la même envie de faire découvrir des trésors. Un caviste passionné et passionnant avec une approche humaine et accessible.

weinblume.JPG

Weinblume Ettlingen

Schloßgartenstr. 32-34
76275 Ettlingen


Fin de règne pour Reignac

dans la catégorie Notre vin quotidien

OFRTP-FRANCE-VIN-BORDEAUX-PRIMEURS-20090401Château Reignac 2001, c'est le fameux vin qui a devancé les plus grands Châteaux Bordelais 2001 lors d'une très controversée dégustation du Grand Jury Européen (voir ici). J'ai trouvé édifiant, stupéfiant et instructif de voir des pointures de la dégustation dire que Haut-Brion était sudiste et imbuvable, qu'Ausone était creux, que Margaux était acide et Petrus 2001 évolué sans les avoir reconnu à l'aveugle! Ces mêmes pointures ont encensé Reignac 2001, un Bordeaux Supérieur à moins de 20€ et l'ont placé dans le peloton de tête de la dégustation, ils l'ont même confondu avec Angelus. Reignac est donc un vin qui a fait couler beaucoup d'encre par sa capacité à diviser les dégustateurs. Au hasard d'un rayon de supermarché, j'ai croisé quelques bouteilles de Reignac 2001, je voulais gouter ce vin pour rencontrer LA bête de concours et j'ai fait mon grand Jury à moi tous seul. Verdict?

Lire la suite...


La vérité est en tailleur, mon vin excite sa libido

dans la catégorie Inclassables mais classés

woman_and_wine.jpgVous n’êtes pas sans savoir qu’il existe quelques petites différences entre les spécimens de sexe féminin et ceux de sexe masculin. Inutile d’insister sur les différences de type morphologiques comme le fait que la femme porte des boucles d'oreille et que l’homme porte des slips kangourou. Il y a aussi des différences d’ordre intellectuel, qu’il est indispensable de connaître si l’on envisage d’avoir des activités communes prolongées avec une personne de l’autre sexe. Pour cela, la meilleure façon d'étudier le sexe dit faible, c'est de se pencher sur les magazines dits féminins et de les comparer à ceux réservés aux hommes. Les couvertures sont sensiblement pareille, une jolie fille, plutôt habillée sur le magazine féminin et plutôt peu ou pas couverte sur le masculin. Au niveau éditorial, là aussi, quelques similitudes. Amour, sexualité, régime, psychologie, mode, beauté pour les magazines féminins. Plus ou moins la même chose chez les hommes, sauf la psychologie et les grands tests, les deux premières rubriques ont, par souci d’économie, fusionné. Les différences sont donc infimes.

Lire la suite...


Du haut de Vernon, la vérité des Vernay

dans la catégorie Notre vin quotidien


Condrieu Coteau de Vernon 2006 Domaine Georges Vernay

vernon.jpgBelle robe jaune, dorée, lumineuse. Le nez est aromatique et développe de beaux arômes d'acacias, de miel, de pâte de fruit, de poires, d'amande (léger boisé) et de violette. La bouche est d'un équilibre remarquable, à la fois puissante, grasse, sans excès aromatique (comme souvent dans les Condrieu) et d'une fraicheur et d'une finesse très digeste, savoureuse, l'harmonie est magnifique. L'aération lui donne ampleur et complexité, la minéralité et l'acidité transparait, une impression de puissance totalement maîtrisée. La finale est extraordinaire, longue, sur les fruits blancs, les épices et avec une plaisante touche d'amertume. Grand Condrieu. Excellent.


Pour fêter le début des vacances et accompagner une matelote de Lotte aux fruits de mer et au curry, ce Condrieu "Coteau de Vernon" du Domaine Vernay a été parfait, à la fois robuste, gras, mais qui ne manque pas de finesse, d'élégance, de minéralité et de complexité. Superbe équilibre pour une bouteille au potentiel de garde important. J'ai adoré!

"En-dessous de Vienne, il existe un endroit où le Rhône lève trois fois le coude. C'est l'hommage du fleuve aux terrasses escarpées du Condrieu, à la sueur des hommes qui les travaillent. Le Viognier, comme eux connaît la valeur de la terre. Réinstallé dans son royaume de gradins, il contemple, serein et confiant, l'avenir dans l'onde changeante."


Le lard exquis de la comparaison – 1° la théorie

dans la catégorie Inclassables mais classés

La comparaison est une figure de style qui consiste à rapprocher un comparé et un comparant, par l'intermédiaire d'un comparatif. Encore faut-il que le comparé et la comparant soit un brin comparable. Par exemple, je ne comparerais pas un blog, à, au hasard, un tire-bouchon. Pourtant la question est fondamentale, sur Google™®, à quoi sert un blog nous donne 22.900.000 réponses alors que à quoi sert un tire-bouchon ne nous donne que 500.000 réponses. fuckthis_clochard.jpgBon, comme ça, à brûle pourpoint, il parait superfétatoire de dire que le blog me serait plus utile qu'un tire-bouchon? Pourtant, je n'ai jamais essayé d'ouvrir une bouteille avec un blog ni même essayé de communiquer avec mon tire-bouchon. Il serait vin vain de comparer Aretha Francklin à Lara Fabian dont l’univers musical se situe entre la sirène des pompiers et Aretha Toutsuite de gueuler comme ça sinon j’appelle les pompiers. Tenez, prenez les idées politiques de St Nicolas de la Thune, oui, celui qui nous avait promis de travailler plus pour gagner plus sans nous prévenir que ça s'adressait pas aux mêmes, celui qui milite pour la diminution de l'âge légal de l'acquisition de la Rolex™® en milieu friqué, comparez son programme avec celui de Berlusconi, le Play boy Italien qui a les convictions politiques d'un poulpe priapique et vous verrez que, même s'ils sont physiquement différent, ils ont quelques points communs.

Lire la suite...


Le lard exquis de la comparaison – 2° la pratique

dans la catégorie Notre vin quotidien


Côte-Rôtie 2004 Jean-Paul Jamet

jp_jamet.jpgLe nez est très intense, superbe, sur la violette, les fruits rouges compotés, les épices et quelques notes viandées et fumées. La bouche est minérale, avec une attaque fraiche, nerveuse, les tannins sont encore fermes, corsés, mais sans excès, la structure est élégante, noble, la finale est longue, florale, fruitée et un peu alcooleuse. Un vin déjà prêt à boire mais qui vieillira encore bien quelques années. Très bien


Clare Valley Testament Shiraz 2004 Kilikanoon

412831_05CovShiraz_DOMUne bombe de fruits noirs confiturés, cassis, mûres, airelle, un joli boisé, un peu de brûlé, d'eucalyptus, un peu de vanille, des notes de chocolat et de la violette complète le tous. Une petite gorgée pour réaliser que le fruit très mûr est le maître mot. Si vous aimez la Syrah jeune et fruitée, vous êtes servis! Légère sucrosité, tannins souples, savoureux, onctueux, crémeux, la bouche est opulence avec une grande longueur. Une exubérance, somme toute maitrisée, qui n'apparaît ni caricaturale ni rédhibitoire. Très bien

Deux Syrah, dans la même gamme de prix, le même millésime. Quand la Syrah de Jean-Paul Jamet explore l'élégance, la minéralité, la pureté du fruit, la conviction de prolonger l'histoire d'un terroir pluri-millénaire, le vin de Kilikanoon cherche l'opulence, la puissance monstrueuse et juvénile ainsi que l'extravagance d'un fruité exubérant. La Côte-Rôtie est un vin méditatif, alors que l'Australien est un vin de pur plaisir immédiat, une gourmandise. J'aime les deux, 1 partout, balle au centre.


Les rescapés du Boundaries

dans la catégorie Notre vin quotidien

Cabernet Sauvignon Boundaries 2007 Domaine Rusden

boundaries.jpg30 mois de fût neuf et à peine quelques effluves de fumée mais surtout un fruit ENORMISSIME. Cassis, mûres, fraises, des notes chocolatées, de café, des épices, du kirch et de l'eau de vie. La bouche est d'une puissance remarquable mais surtout d'une fraicheur insoupçonnable. Un vin 100% plaisir, 14° et pas de lourdeur, du fruit encore du fruit, légère touche poivronnée, tannins souples et sensuels, fruit noir sur un finale extraordinairement longue. Grand vin.

La cuvée Boundaries du Domaine Rusden est un 100 % cabernet-sauvignon issu de vignes âgées d'une vingtaine d'années, plantées sur des sols composés de sables et d’argiles rouges dans la région de Vine Vale dans l’est de la Barossa Valley. Le vin est élevé 30 mois en barriques dont 30 % de barriques neuves américaines et 70 % de vieilles barriques françaises. C'est la preuve par neuf sur dix que le Cabernet Sauvignon peut résister aux conditions extrêmes de l'été Australien, certes le résultat est au antipodes (c'est le cas de le dire) des standards Bordelais, mais pour un plaisir immédiat, une incroyable bombe de fruit à consommer de préférence sur la terrasse de l'excellent restaurant du Sofitel de Strasbourg, à la fraiche, alors que le ville croule sous la canicule, avec une bonne assiette de viande et en compagnie d'un expert des vins Australiens qu'on ne présente plus. Le bonheur c'est simple comme un coup de Cabernet.


Label Allemande

dans la catégorie Notre vin quotidien

Allemagne Vs Espagne. 1er mi-temps accompagnée d'un superbe Riesling Allemand et la 2è dominée par les Espagnols et suivie avec un rouge Alsacien. Pour nous, pas de doute, le blanc a gagné. Conclusion, les Allemands font mieux le Riesling qu'ils ne jouent au Foot.

Dönnhoff Dellchen Riesling Spatlese 2007 Hermann Dönnhoffdonnhoff.jpg

Superbe nez, profond, pur, de fruits exotiques très mûrs, de citron, d'orange, d'herbe fraiche, de menthe, de caillou, de miel et quelques fines notes pétrolées. La bouche est exubérante, une gourmandise acidulée, belle matière, grande fraicheur, acidité redoutable, tranchante, sucrosité avenante, équilibre et complexité de haute couture avec en plus une finale d'une longueur stupéfiante. Superbe.

Hermann Dönnhoff est un vigneron appliqué et méticuleux de la région de la Nahe, il travaille son très beau vignoble de vingt hectares de vignes plantées sur des sols plus volcaniques qu’en Moselle. En quelques années, il a su mettre son domaine au premier plan de la scène internationale et réalise de superbes rieslings fruités dans un style traditionnel, droits et purs. Le Dellchen est le "grand cru" du domaine Dönnhoff, en provenance de vignes plantées sur une petite montagne (Dellchen) située entre Norheim et Niederhausen. Les sols sont composés de schistes, de roches volcaniques, avec une exposition plein sud qui permet aux raisins d’acquérir de très bonnes maturités. Le vin est vinifié en sec. On ne présente plus le Burlenberg de Jean-Michel Deiss, un vin fougueux, puissant et plaisant.

Pinot noir Burlenberg 2004 Domaine Deissburlenberg.jpg

Nez solaire, puissant, sudiste avec des relents d'écurie et s'estompe doucement sur des arômes de beaux fruits rouges mûrs, de cassis, de poivre, de fumé et de grillé avec quelques notes végétales. La bouche est aussi puissante que le nez, les tannins sont imposants, légèrement asséchant, mais l'ensemble est séduisant, équilibré, avec une belle finale fruitée et épicée et un potentiel de vieillissement important. Fougueux, certes mais attachant. Très bien

Une Pucelle peu farouche

dans la catégorie Notre vin quotidien

Puligny-Montrachet "Les Pucelles" 2007 Morey-Coffinet

PUC_08.jpgLe nez se dévoile timidement, puis s'ouvre et devient superbe, typique de Puligny, fin, tendu, sur les agrumes, la pêche, le tilleul, l'aubépine, la noisette. La bouche est d'une grande vivacité, charnelle, droite, parfumée, bien fruitée, précise avec une acidité effilée qui dresse superbement la longue finale florale. Sans atteindre les summums de raffinement et de sensualité des Pucelles de Leflaive, la fraîcheur et la subtilité de cette innocente et jeune Pucelle nous a procuré beaucoup de plaisir. Une bouteille besognée en quelques minutes, rien de plus normal, une Pucelle, faut pas la lâcher tant qu'on n'a pas vu son cul.

Lire la suite...


Le chat noir ne bois pas du petit lait - Edgar Allan Poe –

dans la catégorie Inclassables mais classés

RRoger Corman, le prince de la série B, a dirigé huit films qui ont été basés sur des nouvelles du légendaire Edgar Allen Poe, "les contes de la terreur". Le Chat Noir raconte l’histoire d’un homme malheureux qui, en désespoir, bat sa femme et maltraite ses animaux. Au début de l’histoire l’homme les maltraite tous sauf son chat noir, son seul ami. Mais un soir, après avoir trop bu, il prend son chat sous le bras, sort son canif et lui sort l’œil de l’orbite. Il finira par tuer sa femme et son chat. Quand les policiers inspecteront sa cave, il leur vantera la construction de sa maison en frappant un coup sur le mur qu'il avait construit lui-même afin d'emmurer sa femme. Un cri horrible lui répondra, les policiers vont démolir le mur et découvrir le cadavre de la femme. Alors, le meurtrier se rend compte qu'il avait emmuré le chat, ce chat qui, par son cri, l'a dénoncé. Peter Lorre est magnifique dans son rôle hilarant d'ivrogne malheureux qui, dans ce passage, va défier Vincent Price alias Fortunato Luchresi dans un duel de dégustation à l'aveugle. La confrontation de leurs deux personnages dans un concours de type "taste-vin" est hilarante : alors que Price appuie jusqu'au ridicule les mimiques précieuses de son personnage maniéré, Lorre se conduit comme un Soiffard. Certains se reconnaitront. Pour anglophones et anglophiles avertis même s'il ne s'appelle pas Jean-Christophe (humour anglais).


Du bon vin d'été, j'en voulte

dans la catégorie Notre vin quotidien

Corbière Château La Voulte-Gasparets 2008 blancvoulte.gif

50% Rolle, 40% Grenache blanc, 10% Maccabeu
Robe jaune pâle lumineuse. Beau bouquet très floral, fleurs blanches, acacia, pêche de vigne, fruits éxotiques. L'attaque est agréable, intense, aromatique. La bouche est souple, ample, bien équilibrée, le fruit est velouté, la puissance s'harmonise bien l'acidité et la finale est longue et épicée. Un vin qui annonce l'été et qui accompagnera parfaitement les chaudes soirées en préparation pour un prix plus que raisonnable (8€).

Allo Houston ? On a un problème!

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

computer-hacker-thumb7064582.jpgPour mon seul lecteur assidu, je dois la vérité, la vraie vérité. Vendredi après midi, le site était down, HS pendant 2 ou 3 heures. Mais que c'est-il passé? Cela ne se sait que trop peu, mais bloguer demande d'avoir un ordinateur, une connexion internet, quelques doigts valides, quelques neurones valides, du temps, de l'abnégation, un point de vue image du monde pour les idées et un réseau d'indicateur digne de la police Boukistanaise. Bloguer ne se fait pas à la va-vite. C'est un métier. Vendredi 14h30, je le logge sur l'admin du site qui me prévient qu'une mise à jour est dispo. C'est la que le Bronx a commencé. Je préparais un billet pour dénoncer un futur coup d'état pour renverser le gouvernement corrompu d'un petit état d'un petit Président, Narkoléon Sarkonaparte, pays déjà miné par une sombre affaire de sombres héros. Des royalistes fomentaient un mauvais coup pour rendre enfin le pouvoir aux masses laborieuses. J'étais à deux doigts de révéler le poteau rose quand le petit message est apparu, coïncidence? Je ne crois pas. Y a-t-il une relation de cause à effet? Y a t-il un sens caché dans les paroles des chansons de Julien Doré? Y a-t-il un pilote dans l'avion? Le fait que je connaisse des gens qui ont un hamster qui connaissent le chien d’un mec qui bosse à la NSA aurait du m'alerter?

Lire la suite...


L'Oréal, because I'm Woerth it. La République des proches n'est pas irréprochable

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

woerth.jpgDans la torpeur estivale, le coup pas franc a presque fait but. Faire gober l'amère pilule des retraites à des Français scotchés derrière leur télé pour ne rien manqué de la Coupe du monde de Foot avec des pieds. Confier la manœuvre à un ministre irréprochable, moraliste comme une vieille grenouille de bénitier et raide comme la justice pas sociale. L'homme idéal pour réclamer au peuple des sacrifices aussi draconiens que nécessaires. Et pan, une couille dans le potage! Un grain de sable dans le préservatif. La belle mécanique s'est enraillée. Nos "Sombres Héros", les rois du "tous ensemble vers un nouveau rêve en bleu", se plantent pitoyablement. Les Ptis blanleurs se déchirent et se vautrent comme des tanches. 23 gamins pourris-gâtés et capricieux ont trop peu mis la baballe dans les bubuts, supervisés par un coach d'opérette, ostensiblement plus sourcilleux qu'efficace. Le philosophe Alain Finkielkraut rentre sur le terrain boueux et dénonce ce fiasco sportif et l'analyse comme le reflet de la décomposition du pays. Bigre! Fan de chicoune! L'écran de fumée footesque est éventé. Puis le Loi de Murphy se vérifie une fois encore. Terrible loi des séries, Éric Woerth marque contre son camp. Alors qu'il était le big boss de Bercy, il aurait regardé ailleurs alors que ses services le prévenaient d'une possible petite fuite fiscale de quelques milliards, quand même, du côté de chez sa copine la Bettencourt. Copine, puisque il est aussi trésorier de l'UMP et encaisse les chèques de la mamy gâteau Bettencourt pour le bonne œuvre du parti Sarkosien. En plus, c'est qui qui gère l'immense fortune de l'héritière du groupe L'Oréal? La propre femme du ministre du Budget, sans doute parce qu'elle le vaut bien.

Lire la suite...


Un Cros qui manque de mordant

dans la catégorie Notre vin quotidien

Volnay "Le Cros Martin" Thierry Violot-Guillemardviolot.jpg

Le nez est possède beaucoup de fraicheur, les fruits rouges dominent avec quelques notes réglissées, des épices, du noyau de cerise et une touche de ronce. La bouche est élégante, délicate avec un beaux fruit, les tannins sont fins comme la matière, c'est équilibré avec une finale un peu courte. Moins puissant que le 2005, charmeur. Bien+

Lire la suite...