Leverasoif.com

Archives :

novembre 2010

God save the wine et vieilles dentelles Anglaises

dans la catégorie Rencontres Officielles


god_save_the_wine.jpg

anglais1.jpg19h30, Le Clos de la Garenne, les Soiffards sont réunis, au complet, plus 3 invités de marque, Pat, dit Waldorf l'Australopithèque, Didier II, dit le puits de science de Riquewihr et Christian II, dit Christian le Dingo, j'ai été dans l'obligation de l'inviter, il est capable de se vexer comme un pou, caractéristique caractérielle de cet insecte un peu tirée par les cheveux, il adore saigner les castors avec son Iphone, se saucer les valseuses au Tabasco, aveugler un asiatique avec du citron vert, tabasser un chilien avec du guacamole périmé, confire les vieilles grenouilles de bénitier dans de l'eau bénite bouillante, poser une pêche en se tartinant de Yop à la pêche, prendre de l'acide pour faire rire les enfants, faire marcher les culs de jatte, désanusser des porc, se sécher les miches au lance-flamme, se fourrer des cactus dans le sloggy et valser avec sa mémé, c'est un cœur tendre, au fond … Une fois n'est pas costume, on est réuni au Restaurant pour fêter les pas mal de printemps de John. Citoyen Britannique de sa plus trop gracieuse majesté Elizabeth II, Outre le Royaume-Uni, elle est reine du Canada, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de la Jamaïque, de la Barbade, des Bahamas, de la Grenade, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Salomon, des Tuvalu, de Sainte-Lucie, de Saint-Vincent-et-Grenadines, d'Antigua-et-Barbuda, du Belize et de Saint-Christophe-et-Niévès ainsi que de la rue Schiffmatt. Pour bien comprendre les vins qui vont suivre, il est primordial, ne me demandez pas pourquoi, de faire un peu d'histoire, de géographie et de cuisine Britannique. Ceci peut paraitre fastidieux, à juste titre, mais pas inutile, tant il est certain que les Anglais sont des êtres très spéciaux.

Lire la suite...


Eloge de l'Alsace chez Kientzler

dans la catégorie Notre vin quotidien

Riesling Geisberg 2004 Domaine KientzlerKientzer.jpg

Belle robe jaune pâle, lumineuse. Nez très vif, de citron vert, légères notes pétrolées, herbe fraiche, mirabelle et fleurs blanches. L'attaque est vive, la bouche est tendue, pure, précise avec beaucoup de minéralité, la ligne acide est magnifique et porte une belle et longue finale. Excellent

Impossible de manquer le domaine André Kientzler, perché sur la colline entre Bergheim et Ribeauvillé, il domine la vallée et une mer de vignes. André Kientzler a une idée assez précise du grand vin : droit et sec en restant dans un registre gras, avec de la pureté et une bonne concentration pour permettre au terroir de s’exprimer. Kientzer2.jpgCélèbre pour son Riesling Geisberg, l'une des plus grandes réussites sur le cépage, le Domaine propose également un Auxerois remarquable, un Muscat GC Kirchberg, une Cuvée François Alphonse issue de Riesling des Grands Crus Geisberg et Osterberg et un Riesling Grand Cru Osterberg. Le Domaine propose aussi des Pinot Gris et des Gewuztraminer qui s'inscrivent dans le style du Domaine, droit et dépouillé.

Domaine KIENTZLER
50, route de Bergheim
68151 Ribeauvillé
03.89.73.67.10


Je suis raisonnablement excessif

dans la catégorie Rencontres Amicales

cave-a-vin-235722.jpgLe restaurant des Soiffards est une vieille Arlésienne qui revient régulièrement, comme une méduse sur sa plage préférée. Pour l'instant, on bosse le concept chez Alain qui cuisine des petits plats, JeanLuk fait le vieux critique blasé, Christian fait un tennis, Thierry goûte et je couche sur le papier les meilleures idées. Dans notre resto il y aura une grande plaque de verre par terre pour permettre aux clients d'admirer la cave en terre battue où de vieux fûts et de vieilles bouteilles attendront patiemment. Des dizaines de jambons Belota belota pendront au plafond, on pourra déguster, sur des tonneaux, des tapas en sirotant un Clos Vougeot ou un Meursault Perrière. Il y aura de petites salles à thème, genre Bourgogne, vin bio ou Beaujolais, non ça c'est pour les chiottes. Il y aura même une petite salle spécialement aménagée et reprenant à l’identique la cuisine que l’on voit dans "les tontons flingueurs", il serait possible de la réserver avec des amis et de s’y prendre la même cuite avec de l’alcool de riz… Avec le bruit des silencieux en musique de fonds. Un grand choix de vin de toutes les régions et aussi de nombreux vins étrangers notamment de fantastiques vins Italiens et Espagnols. On pourra manger des extraordinaires risottos aux cèpes ou aux truffes, des souris d'agneau confite 7 heures, des turbots beurre blancs, des œufs en meurette… wpd87e7a6d.jpgUn petit fonds musical, des dégustations avec des sommeliers reconnus, des vignerons célèbres ou inconnus, un coin fumoir et un écran géant pour mater les matchs de foot ou les courses de F1. Ça va être chouette, il ne me reste plus qu'à trouver un local, un chef cuisinier, des loufiats, un sommelier, des vins, des bons produits, des vignerons, faut que je quitte mon job, que je passe le restant de ma vie à dormir 3 heures pour ne rien gagner pendant 2 ou 3 ans, comme il me faut 500.000€ pour démarrer, j'ai le choix entre le Tiercé, le rapido, le poker et le braquage de banque. J'ai pas eu de chance, j'ai choisi le braquage, ça a mal tourné et j'ai finis au ballon, c'est le nom de ma cellule, vous pouvez venir me voir, je fais un extraordinaire chili con carne en boite…une tuerie…

Lire la suite...


Ne me Karachi pas sur les grosses commissions

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

Rien vu, rien entendu et rien direAu Japon, le ministre japonais de la Justice, Minoru Yanagida, a été obligé de démissionner. Son crime? Avoir osé dire qu'un Ministre de la justice ne devait connaitre que deux phrases : "je ne suis pas autorisé à répondre" ou "la justice suit son cours". Ça rigole pas chez les bridés, il a échappé de justice au Hara-Kiri en public, viré comme un Sushi pas frais, alors que chez nous, nos Sinistres de la Justice, concernant l'affaire Karachi, répètent en boucle et depuis quelques mois "la justice doit suivre son cours" ou "rien ne doit être caché à la justice", mais quand les questions deviennent précises, alors "je ne suis pas autorisé à répondre", secret défense, circulez, y a rien à voir. C'est de la folie, les hommes de Sarkosy doivent être schizophréniques, ils agissent dans un sens et communiquent dans l’autre, ils doivent être également et complètement parano, en voyant les ordinateurs de tous les journalistes concernés disparaître dans le néant, ça doit être un coup des martiens Balladuriens à foutre.

Lire la suite...


Un petit Tours et puis revient y

dans la catégorie Notre vin quotidien

Vaqueyras 2003 Château des Tours

Grenache (80%), syrah (20%)ChtToursReynaud.jpg Un vin signé Reynaud, au départ un peu de volatile, puis un nez inimitable de pruneau, de kirsch, de quetsche, de lard fumé, de jus de viande, de poivre, de cuir et de tabac. Une sensation de goûter un VDN. Avec un peu d'aération, on perçoit une trame très épicée, mais aussi des notes de garrigue et de fruits rouges. La bouche est dense, puissante avec une structure toute en finesse, déconcertante, profonde et subtile. Les tannins sont ronds et la finale est fraiche et longue avec une persistance sur le graphite. Le vin se révèlera encore plus expressif et soyeux le lendemain, ce qui demontre, une fois de plus, que les vins d'Emmanuel Reynaud ont besoin d'un long temps d'aération. Je le disais en intro, Made by Emmanuel Reynaud™. Excellent

Lire la suite...


L'homme de paille de Westhoffen

dans la catégorie Notre vin quotidien

Un vendredi comme un autre, enfin presque, comme je me résignai pas à rentrer chez moi, la mort dans les lames de ton parquet, je me mis à tourner en rond comme un furet bleu dans sa cage et quête d'une dégustation vineuse. Les sondages sont formels, qui cherche finit toujours par trouver et qui a trouvé à bien commencer par chercher. C'est au Comptoir du Millésime à Vendenheim que ça se passe et je suis accompagné d'un autre Pat, Australopithèque de son état. Que je sois un pilier de comptoir ne surprend personne, que je sois attiré par les beaux liquoreux, comme un mouche par une vache mauve, ne surprend même pas les autres. Parmi un paquet de bonnes choses, Jacquesson, Moët, Krug, Trimbach, Vincent Sipp, Clerget, Rauzan Ségla, Château de Martet, les Foie gras du Ried, une petite pépite, un vin de paille Alsacien du Domaine Etienne Loew.

Vin de Paille Cuvée des Amoureux 2007 Domaine Etienne LoewLoewWesthof.jpg

Robe or dorée légèrement ambrée. Superbe nez confit, envoûtant, expressif avec un léger rancio, sur les raisins de Corinthe, l'orange amère, le cacao, les épices et quelques notes grillées. La bouche est onctueuse, riche, ronde et fraîche, portée par une belle ligne acide équilibrante et d'une longueur exceptionnelle. Une liqueur qui se boit avec une facilité et une gourmandise déconcertantes. Un pur bonheur réservé aux amoureuses et à leurs amoureux.Excellent

Lire la suite...


Il était une fois, J'ai encore rêvé d'aile

dans la catégorie Rencontres Amicales

ogre.jpgIl était une fois un couple de gens qui vivaient dans un royaume super loin, en pays de Sarkosie, juste après la frontière de la Chiraquie. Ils avaient déjà sept garçons dont 3 paires de jumeaux, Caïn Cahat, Debbie Scott et Garcin Lazare ainsi que le fameux Poucet. Pendant la terrible crise des hedgefunds de 2008 qui frappa la monarchie totalitaire comme une Gonorrhée sur l'église irlandaise, les pauvres parents avaient beaucoup de mal à joindre les deux bouts, déjà qu'ils picolaient ferme, et qu'en plus, tirer le diable par la queue est pas super facile si le diablotin ne se laisse pas faire. Autant vous le dire de suite, s'était pas saumon fumé, foie gras et roteuse tous les soirs, mais seulement un jour sur deux. Le Père, que nous allons appeler le Père et la Mère, que nous allons appeler la Mère par commodité et pour bien les distinguer, eurent une idée de génie absolument géniale. Plutôt que de nourrir, ils décidèrent de perdre les bambins en forêt, comme Bambi. Ni vu ni connu, je t'embrouille et l'affaire est dans le snack. Petit Poucet, qu'on affublait du qualificatif petit parce qu'il était effectivement et physiquement assez concis, Poucet était donc un petit garçon qui se destinait à une carrière d'agent secret Moldave. Il avait planqué des caméras pour suivre les ébats torrides des parents, et vendre les cassettes sur le net alors même qu'internet n'existait pas encore, c'est dire la préciosité du garçon.

Lire la suite...


L'art de tout changer pour ne rien changer

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

remaniement1.jpgComme si Drucker ne suffisait pas à nous pourrir les dimanches, on a eu, en plus, un remaniement Sinistériel. Vous allez voir ce que vous allez voir, qu'il avait dit Minimoi! On a vu et c'est consternant! Que de bruit pour rien! Finalement, après des mois de cogitation et de gestation, Sarkomence a gardé son collaborateur préféré. Le spécialiste du vide emballé dans du vent a frappé un grand coup d'épée dans la mer morte. Il a un peu changé le décor et les figurants mais il a gardé l'essentiel. Sarkoko le prestidigitateur a tenté un nouveau tour de passe-passe. Abracadrabra voilà Fillon le Teckel changé en … Fillon Doberman. Putain l'est fort le pti comique. Droopy et Toopty sont sur un bateau. Y a bien deux ou trois gogos séniles qui essaie d'y croire, mais ça ressemble plus à l'orchestre du Pti Annick qui continue à jouer pendant que le bateau coule. Se serait risible, si le paquebot n'était pas le France. A vouloir aller trop vite, trop fort, trop loin, la sortie de mer est inéluctable, brutale et probablement fatale, confirmant que le pire ennemi de Nicolas était Sarkozy himself, à moins que ça ne soit l'inverse. Sarkolérique réserve à Fillon, un destin Rocardien, l’exposer, l’user patiemment comme un vieux costar rapiécé pour le déchirer le moment venu. Un jour, Sarkokin, en parlant de son futur premier Sinistre à Villepin, a avoué avoir eu un chien. "Finalement, j'ai eu un labrador, et les labradors, ça joue au mâle dominant et vraiment, il faut pas deux mâles dominants. Donc je vais prendre Fillon comme Premier ministre.” Villepin lui aurait dit : “Mais vous avez fait quoi de ce labrador ? ” Et Sarkomique de répondre : “Je l'ai fait piquer”.

Lire la suite...


Encore et toujours du Grenache

dans la catégorie Notre vin quotidien

Barossa Valley Old vine Grenache 2005 Domaine KalleskeOldVineKalleske.jpg

Un Grenache hyper mûr, une crépitation de cassis, liqueur de mûre, airelle, sureau, eucalyptus, menthe et des notes boisées soutenues. La bouche est puissante, la matière charnue avec des tannins gourmands, onctueux et robustes. Un peu de sucre résiduel assouplis l'ensemble, l'alcool est présent sans appesantir le vin et la finale, toujours sur le fruit noir, est longue et friande. Très bien

C'est au Nord-Est d'Adelaïde, dans la Barossa Valley que la famille Kalleske, d'origine allemande, s'est installée en 1853. C'est l'une des plus vieilles familles viticoles de la Barossa Valley. Aujourd'hui c'est Troy et son frère Tony Kalleske représentant de la 6ème génération, qui dirigent le domaine. Le vignoble, d'une superficie de 120 hectares est complanté de nombreux cépages tel que le cabernet sauvignon, le syrah, le Grenache, le chenin et le sémillon. Les vignes sont cultivées en bio sous agrément. "Old Vine Grenache" est une cuvée de vieux Grenache de la Barossa Valley, issue d'une parcelle de vieux plants de Grenache plantés en 1935 sur un sous-sol d'argiles. Vendangées à la main, les grappes sont vinifiées avec beaucoup de soin par Troy Kalleske avec un élevage de 22 mois en barriques américaines.


Choucroute à la Saint Jean, Pinot noir à la Saint Maclou

dans la catégorie Rencontres Amicales

mage.jpgOn avait roulé plusieurs heures, par monstre et par veaux, de nuit, sous une pluie noire et une lune glaçante. On touchait au but ultime. La cabane était isolée au milieu des autres bicoques, lugubre comme un Pinson, sombre comme de l'eau de roche. On pousse la porte de l'antre du vieux sage, le Gandalf de Saint-Jean, le Panoramix de la grotte aux fées, le Voldemort de l'Ecole des Sorcières, le Yoda, le grand Schtroumpf, le père Fouras de Saint-Jean-des-Choux (croute), le vrai nom de ce lieu aussi mythique que mystique. Fébrile comme des pucelles pulignienne, on pousse la massive porte du repaire du vieux sage Alsacien que l’on nous avait chaudement recommandé avec accusé de réception, tous les vieux sages Boukistanais, Tibétains, Suisse-Allemand, même Elisabeth Tessier, étaient occupés à prédire si les Français méritaient mieux que Minimoi Sarkosy et si Sarkoléon était bien l'Antéchrist. "Entrez, je vous attendais", nous dit sans tambour ni trompette, une voix qui semblait sortie du fond des ténèbres. On souhaite sa fête au paillasson avec la boue de nos rangers, la carpette où est calligraphié : "N’engueulez pas le patron, la patronne s’en charge", sur la porte, je notais le panneau suivant : "les avis s'est comme les trous du cul......tout le monde en a un". La voix nous dit : "Les modèles réduits, c'est toujours des cadeaux populaires. Sauf dans les sex-shops". Aucun doute, on était bien chez dans le repaire du plus vieil érudit pas très sage. Il prit la parole, "ben les gas, ce soir, ça va envoyer grave, on est pas là pour noyer notre chagrin dans des verres d'eau pendant que nos femmes étirent des nouilles". Ces paroles énigmatiques resteront comme un phare dans nos nuits blanches un SMS* dans nos vies antérieures.

Lire la suite...


Empire State of Ma Pomme

dans la catégorie Inclassables mais classés

Sarkozy.Rap.jpgQuand Fatal Flatteur s'auto flatte et fait un complexe de supériorité, ça dépote. Le plus grand petit président du monde, notre pompier pyromane a sauvé, dans le désordre : La presse, les retraites, les chupa chups, les banlieues, la carrière de sa femme, le capitalisme, l'anticapitalisme, le communisme, le socialisme, Airbus, Bernard Tapie, le fric à la Betancourt, Ingrid Betancourt, Clotilde Reiss , des guérilleros colombiens, les membres de l'Arche de Zoe, les infirmières bulgares, les pêcheurs Bretons, les otages du Ponant, les mineurs Chiliens , la Justice, le Jogging, les blagues carambar, le bouclier fiscal, les banques, le Fouquet’s, l'industrie Pharmaceutique, la croissance, la consommation, les enfants de Neuilly, Total, EDF-GDF, les OGM, les raffineries, la cagnotte de l'UMP, l'équipe de France de foot, la liberté d'expression, France Inter, Rolex, la bouffonnerie ambiante, les pizzaiolo Moldaves, le communautarisme, la discrimination positive, l'Immigration choisie, l'éducation nationale, l'emploi, la reine d'Angleterre, la Géorgie, les sondeurs, les usines de Gondrange, l'esprit de Mai 68, les droits de l'homme, le Front National, TF1, la filière auto, la société Taser, le climat, le Gaullisme, le Chiraquisme, le populisme, le poujadisme, le Pape, la Chrétienté, les religions, Internet, son salaire, le nanisme, la Société Karcher, la Constitution, la Nation, la République reprochable, la Démocratie, la Patrie en danger, la France, l'Europe, le monde, l'Univers… Rien de moins. Un seul mot: BRAVO

Lire la suite...


Le retour du baba and Mamas

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

HEADSHOPS2/C/06DEC96/MN/DFAujourd’hui, répondons à cette question existentielle et essentielle, pourquoi les babas sont de retour? Et d'abord, c'est quoi un Baba? Pour les plus jeune d'entre nous, le concept est un peu abscons voire abstrus. Appelez aussi babacool ou Hippie, le Baba était issu du baby-boom, membre d'un mouvement de contreculture des années 1960 et 1970, de manière générale, les Babas contestaient tous, le matérialisme, le consumérisme et surtout le travail, un peu comme les Corses, mais avec plus de cheveux et des fringues plus freeks. Ils recherchaient un sens à la vie dans des spiritualités plus authentiques à leurs yeux que les pratiques religieuses, mais aussi dans l'usage de produits récréationnels et euphorisants, non pas le pastis, le haschich. La plupart ne sont jamais vraiment revenus de Katmandou, en tous cas émotionnellement parlant. Ils vivent en communauté, adorent le fromage de chèvre au LSD et les chèvres en général, s'habillent comme des indiens et font plus souvent l'amour que la guerre. En plus, ils sont écolos, ils se baladent avec un tabouret portatif pliable pour ne pas être obligé de s’asseoir dans l’herbe, oui l'herbe, ils la respectent, ils la fument aussi, mais ils ne l'écrasent pas.

Lire la suite...


La veine du vigneron a de la chance

dans la catégorie Inclassables mais classés

LaVeineduVigneron.gifOn peut se demander comment en France, pays reconnu dans le monde entier pour ses vignes et ses grands vins, un tel film a pu avoir autant de mal à trouver des distributeurs pour le diffuser dans nos salles de cinéma? Un grand mystère pour cette histoire d’amour qui rend hommage au travail et au talent du vigneron… Le film est tiré d'un roman d'une Néo-Zélandaise, Elizabeth Knox, qui est l’un des écrivains néo-zélandais dont le succès, considérable à l’intérieur du pays, a débordé sur la scène internationale. C'est l'histoire de Sobran Jodeau, en 1808, un jeune vigneron Bourguignon, en mal d’amour, qui rencontre un soir d’été dans ses vignes une créature exquise dont les ailes immenses sentent la neige. De cette première rencontre, aux allures de destin, naîtra un rendez-vous annuel, l’occasion d’une mise au point sur Dieu, la vie, l’amour. Or Xas, ange plus qu’humain rejeté de Dieu et du diable, doté d’une curiosité insatiable, et qui ne refuse pas un bon verre de vin… défend farouchement le libre arbitre.

Lire la suite...


Le champ du Rossignol

dans la catégorie Notre vin quotidien

Gevrey-Chambertin Aux Etelois 2006 Rossignol-Trapet

etelois3.gifA l'ouverture, le nez est discret et mettra, dans le verre, un bon quart d'heure à s'ouvrir sur des notes de mûre, de cerise noire, de noyau, de ronce, de rose et de fumée. L'attaque est nette, franche, beaucoup de fraicheur, un peu de menthol, une matière ample, des tannins denses, avec un grain soyeux, velouté. La fin de bouche est épicée, séduisante, avec une jolie rondeur, un équilibre impeccable, une belle allonge et une petite pointe de ronce et de rusticité que j'aime dans les Bourgogne. Un vin à l'image des deux Frères Rossignol, franc et sympatique, sans prétention exagéré, mais bien représentatif de son origine. Très bien

ljb053_tf.pdf"Aux Etelois" est un petit climat de Gevrey, chapeauté par de célèbres Grand Cru, "Charmes" et "Griotte-Chambertin". Un terroir orienté à l'Est sur une pente douce, argilo-calcaires et limon. Le climat est très précoce, les frères Rossignol en exploite une surface de 30 ares et le vinifient seul depuis 2005. Complantées de vieux pinots fins la parcelle est conduite en biodynamie. Dans les bonnes années, il atteint facilement le niveau d'un bon premier cru.


Fessebouc et ton ami figue mi raisin

dans la catégorie Inclassables mais classés

fessebouc.jpgA défaut d'avoir des puces, je dresse un constat sombre et affligeant: je n’ai pas d’amis ! Enfin, si, j’en ai ! Ya bien Ranulphe, le roi du nunchaku létal, mais y compte pas, il est seulement dans ma tête. Les autres, se sont, soit des alcoolos invétérés et invertébrés, soit des pervers narcissiques, soit les deux. Certains sont morts de décès, certains ne se souviennent plus de moi… bref, ma vie sociale est proche du néant! Ok, j’y mets pas vraiment du mien… J'ai quelques petits défauts, faut bien le reconnaitre. Je n'ai pas d’affect, je suis froid comme un congélo, je pense que la compassion n’est que de la sensiblerie de bazar, je n'ai rien contre l'humanité en général, mais pas mal de grief contre l'homme en particulier, je ne tiens jamais mes promesses, je préfère le Médoc aux Médocs, J'adore me moquer des blaireaux fan excessif de tuning et de Lorie, des poneys, des roux et des boukistanais, je manque singulièrement d’empathie pour mes congénères, je défoncerai avec délectation et à coup de barre à mine rouillée, toutes les connasses en mini Cooper S, comme ses infâmes macaronis chauve au teint buriné et aux lunette de soleil qui sortent de leur petit coupé rouge. Je ne comprends pas qu’on ne m’aime pas et qu’on ne m’admire pas, comme l'affirme mon toubib, qui vient juste de m'intraveiner mes décontractant, comme il les appelle.

Lire la suite...


Un homme et son terroir

dans la catégorie Notre vin quotidien

René RostaingAu hasard de mes pérégrinations wouebesque, je suis tombé, sans me faire mal, je vous rassure, sur un compte rendu, qui disait ceci : "Bon producteur mais l’année a été difficile. La bouche, légère, manque de volume. Arômes de gibier très agréables". Un peu court, cher ami! Pour décrire un vin c'est un brin léger, faut bien le reconnaitre. Qui plus est quand ce commentaire est accouché (c'est bien le mot) par un ex-participant au concours du meilleur sommelier du Monde. Notre vin, un Côte-Rôtie 2002, était dégusté au Japon, comparativement à deux Barossa Valley Australienne 2005 (rien à voir avec notre Australopithèque à nous), un Languedoc 2005 et une autre Côte-Rôtie, une Côte Blonde de Guigal mais dans un millésime chaud: 2003. Dans le genre foutrac, la série était gratinée. Comme j'ai la chance d'avoir cette "cuvée Terroir" 2002 de René Rostaing en cave et que j'apprécie son géniteur, j'ai voulu en savoir plus et j'ai débouché la belle pour accompagner un magret de canard aux poires. Bien m'en a pris!

Côte-Rôtie "Cuvée Terroir 2002" René Rostaing

Terroir 2002 RostaingRobe rubis tirant sur le prune, légère évolution, un peu trouble. Le nez va mettre quelques minutes à se mettre en place, puis évoluera sur des notes de cerise noire, prune, violette, graphite, musc, menthol, de beaux arômes qui montent à mes narines conquises. La bouche est à l'avenant, une attaque fraiche, mentholée, une acidité remarquable, une matière, certes peu abondante, mais soyeuse, charmeuse, avec en bouche un grain graphité, réglissé. C'est d'une grande élégance, presque Bourguignon, Chambollien, Chabrolien, si j'osais et j'ose. La finale n'est pas impressionnante de longueur, mais la minéralité du terroir s'exprime avec franchise. Un vin sincère, sans esbroufe qui fait honneur à un vigneron qui a choisi de privilégier la qualité de sa cuvée 2002 en y incorporant ses grandes cuvées (Landonne et Côte-Blonde) par respect pour la typicité de son terroir et pour le plaisir de ses clients. Respect - Très bien

Bruxelles, ma belle Italienne

dans la catégorie La tournée des Popotes

Paniscia1.jpgBruxelles, Porte de Namur. Vendredi soir. Un Resto Italien dans une petite rue improbable. "La Paniscia" ne paie pas de mine. De l’extérieur, un restaurant comme les autres. Des chauves-souris et des araignées dans la vitrine, halloween oblige, les bestioles accompagnent Gaja et Conterno. A l’intérieur, ambiance sombre, chaleur humaine, et carton de vins Italiens partout. La paniscia est le plat par excellence de la province de Novara, dans le Piemont, c'est un peu comme un risotto. C'est aussi un Restaurant Bruxellois. Même si vous épluchez les guides Bruxellois, vous aurez du mal à trouver une trace de "la Paniscia". Leverasoif va rétablir d'urgence une injustice évidente. La Paniscia est un petit paradis de la cuisine italienne injustement méconnue. Cette perle est située dans une petite ruelle, près de la porte de Namur, non loin de l'Avenue Louise, les champs Elysée de Bruxelles. Il ne s’agit pas d’une adresse clinquante pour bobo bruxellois. Non, on est plutôt du côté d’un lieu qu’il faudra aller débusquer et ça en vaut le coup de Barolo.

Lire la suite...


Ozark citoyens Belges, Henry va casser la baraque à frite

dans la catégorie Inclassables mais classés

Ozark HenryChose promise, chose bue. De Bruxelles, j'ai ramené un Morgon de Marcel Lapierre (voir ici) et une baffe, une belle et grosse baffe musicale. Le genre de claque que je n'ai pas pris depuis qui…? Police? U2…? M.Pokora? Le Justin Timberlake français. J’ai même vu un poisson rouge se suicider quand ma voisine a passé son disque… Le gaillard s’est rétamé velu avec son album in English. Non mais il croyait quoi le Caïd de superette? Le seul crime qu'il est commis, c'est un crime contre la musique. Avec un accent aussi pourrit, il avait aucune chance. Fallait être plus assidue au cours d’anglais de Madame Alyson Leyklosh. Parce que prononcer le verbe said comme le prénom Saïd et oser l’enregistrer pour la postérité, fallait oser et il a osé le bougre. La mienne d'histoire est une vraie histoire Belge, l'histoire de Piet Goddaer. Ozark Henry est un étrange bibelot, on pourrait se risquer, au pifomètre, sur la Hollande, la Belgique? Un groupe? Un individu? Un mutant? Pas grand-chose non plus musicalement à quoi se raccrocher. Du trip-hop Zappien mariné dans le formol du jazz expérimental et drapé par les fantômes de la new-wave avec un Zeste de Police, un peu de Massive Attack, de Sting et des accents de Colplay. Une musique fluide, envoûtante et par-dessus tout avant-gardiste. Un intrus qui pourri les cloisonnements officiels, qui rend chèvres les maniaques des répertoires bien ordonnés. Ozark Henry, c'est Piet Goddaer, Ozark comme la chaîne de montagne de l’Arkansas, Henry comme le personnage principal de Junkie de William S. Burroughs.

Lire la suite...