Leverasoif.com

Archives :

janvier 2011

De l'art de changer le destin des Rois

dans la catégorie Rencontres Amicales

Le roi, c'est moi !Au XIIème siècle, c'est dire si j'ai de la mémoire, approximativement le 13 octobre 1131 vers 12h44, pour être précis, Louis VI se promenait à dos de cheval, dans Paris, avec son grand dadais de fiston, Philippe, qui venait de se faire sacrer à Reims comme le repreneur de la boutique royale familiale. Il était donc l'héritier des capétiens et Roi de France, à 15 ans, ça en jette sur un CV. Les deux Royaux cavaliers papotaient gentiment de choses et d'autres, le Père devait faire l'article au gamin, la charge de la fonction, les devoirs d'un Roi, la difficulté du job, etc…Le rejeton putatif s'imaginait déjà, la couronne sur la tête, les groupies, le kamasoutra et tous le tremblement, quand justement la terre trembla. Place Baudoyer, un troupeau de cochons traverse ladite place. Je re-situe l'action, on est au XII siècle et les cochons dans Paris sont plus nombreux que les Punk, les blondasses peroxydées ou les trans en short et ballerine fuchsia. Bref, comme disait leur ancêtre Pépin le Bref, le destin du Philou sera bref lui aussi. La tripée de cochonnaille traverse devant les pattes du cheval du néo-futur Roi, ledit bourrin se cabre et fait choir son altière Altesse qui se vautre grave, se fracasse l'occiput et décède de mort presque pas naturelle.

Lire la suite...


En avant la moujik – partie 3

dans la catégorie Inclassables mais classés

BenHoward.jpgLors de mes pérégrinations webesque, à la recherche de l'accord parfait entre vin et musique, je tombe, sans me faire mal, rassurez-vous, sur toutes sortes de bizarreries assez bizarres, il faut bien le reconnaitre. J'arpente la toile à la recherche de la perle rare qu'on n'a pas encore vue avec l'idée de l'accorder avec un vin qu'on a pas encore bu, un cépage improbable, un truc que je ne connais pas encore. Une grande partie termine rapidement dans ma poubelle virtuelle, mais on peut trébucher sur un jeune song writer folkeux qui joue de la guitare à plat, l'utilisant comme un tambourin, une voix un brin nasillarde, une petite gueule d'ange, qu'on imagine passant son temps à rider les meilleurs spots de surfs de la planète, une histoire californienne presque banale à laquelle on pourrait encore rajouter quelques clichés très "spring break" avec blondasses presque nues autour du feu de camp sur la plage et guitare en bandoulière... Sauf qu'heureusement, parfois, la réalité fait la nique aux clichés !

Lire la suite...


Côtie-Rôtie ou Côte-Rôte? That is the question

dans la catégorie Rencontres Amicales

tou_ce_que_les_femmes.vin.jpgC'est bien connu, on ne fait pas d'Hamlet sans marcher sur des œufs, et j'ai le sentiment que ce billet va se retourner contre moi. Un faux frère, un faux billet en quelques sortes. De tout temps, l’homme de sexe masculin s’est voué tout entier à une tâche ardue mais ô combien gratifiante : Faire plaisir à sa dulcinée. Il est aussi de notoriété presque publique que le Soiffard est entièrement dévoué, attentionné, prévenant, altruiste, qu'il ne manque ni de courage, ni d'abnégation, qu'il est prêt à tous les sacrifices pour sa moitié, voire moins qu'une moitié pour les plus lourd (dont je fais partie). Notre dévouement, à la limite du sacrifice, n'a pas de limite, tel le prince charmant qui se bat contre les dragons, les ronces et les moulins à vent pour emballer une fille qu’il ne connait ni des lèvres ni des dents, avec qui il n'a pas chatté, pokée ni linkée, vu que la donzelle pionce comme un feignasse depuis 99 ans et des brouettes.

Lire la suite...


Au-delà, ou quand le trépas trépasse

dans la catégorie Sortie Vinoche

Au-dela-Film-de-Clint-Eastwood.03.jpgSynopsis : "Au-delà" est l'histoire de trois personnes hantées, chacune à sa manière, par la mort. George (Matt Damon), un modeste ouvrier américain doté de la faculté de dialoguer avec les morts, entretient une relation compliqué avec l'au-delà. De l'autre côté de la planète, Marie (Cécile de France), journaliste française, frôle la mort et voit son existence bouleversée. En perdant la personne qui lui est la plus proche, Marcus (Frankie McLaren), jeune étudiant londonien dans la misère sociale, plonge dans un abîme de questions. Dans leur quête de vérité, leurs vies se croisent, transformées à jamais par ce qui pour eux existe ou devrait exister dans l'autre monde.

Lire la suite...


Pas fou le Jobard

dans la catégorie Notre vin quotidien

Meursault Charmes 2007 Antoine Jobardantoine-jobard.jpg

Superbe robe jaune clair, limpide. Magnifique et caractéristique nez de Meursault qui Meursaulte, d'une grande pureté, sur des notes de citron vert, de noisette, d'anis, de fruit exotique, de curry et quelques inflexions empyreumatique. La bouche est croquante, droites, ciselées, précises, cristallines et aérienne avec une admirable sensation de fraicheur, due à une acidité qui apporte tension et vivacité. Si on ajoute une richesse fruitée, une minéralité prégnante, comme des fondations de la construction et une interminable persistance, on a un brillant Meursault, d'une pureté qui laisse stupéfait. J'adore. Excellent

Je connais mal les vins du Domaine François et Antoine Jobard. On présente souvent les Meursault des Jobard comme étant difficiles, austères et peu aromatiques dans leur jeunesse, des vins taiseux. Celui là est son contre-exemple. Explosif, immédiatement séduisant, affable et d'une précision remarquable. Une pépite taillée de main de maitre.


En avant la moujik – partie 2

dans la catégorie Culture Vineuse

La petite musique du vin

Petite musique du vinDepuis les banquets des civilisations les plus anciennes aux fêtes de cour, en passant par les guinguettes et les cafés-concerts, les liens entre vins et musique sont nombreux, on peut même parler de promiscuité. Quel que soit votre style de musique, classique, jazz, rock, pop, rap, … la forme musicale, opéra, symphonie, chanson, big band, trio, quintet, il existe nécessairement un vin, une alliance possible qui sublimera ce que vous entendez. Michel Onfray a dépeint les liens qui unissent le vin à la musique : "Le temps du vin est celui de la musique, évanescent et destiné à creuser l’âme pour laisser des traces, des souvenirs, des témoignages." Le vin et la musique, quelle histoire ! Tout commence avec une pierre gravée il y a 5.000 ans, qui montre le couple royal d'Ur, buvant un bon coup, à l'ombre, des palmiers et au son de la harpe, pour célébrer une victoire. C'est le culte de Dionysos qui marque l'origine commune du vin et de la musique, en tout cas de la danse, du théâtre et du dithyrambe, avec une étroite proximité entre ivresse bachique et créativité artistique. Sans même parler des orgies dyonisiaques qui unissent le vin et la musique dans une unique fête des sens... Plus tard, c'est le vin de messe, évolution du breuvage sacré, quand la transe orgiaque laisse place à la méditation catholique... toujours en musique ! Et ce n'est pas un hasard si les vocabulaires vineux et musical résonnent à l'unisson : ne parle-t-on pas d'attaque, de finale, d'harmonie, de "notes" même? Même l'Iphone s'y met en proposant une application (Wine DJ) qui suggère de la musique en fonction du type de vin que vous buvez.

Lire la suite...


Guillaume le conquérant

dans la catégorie Notre vin quotidien

MOCHEL.jpgRiesling Altenberg de Bergbieten Cuvée Henriette 1997 Domaine Mochel

Belle robe jaune pâle, limpide. Nez très expressif, élégant, très floral, sur des notes de citron, de fruit blancs, de silex et d'épices douces. La bouche est également très fine, portée par une belle acidité, l'ensemble est harmonieux, fondu. Longue persistance fruitée, sur des beaux amers finaux. Très bien

Lire la suite...


Je me suis fait sonder profond et j'aime ça

dans la catégorie Inclassables mais classés

pourcentage2.jpgDevant le succès planétaire du dernier sondage, y a même un troll d'une autre planète qui a répondu, il m'est apparu important d'en faire une synthèse même si je crois moyennement aux sondages. Les chiffres, on leur fait dire ce qu’on veut, cette phrase, vous avez du l'entendre souvent, même un jour d'élection ou d'érection, voire même, prononcée vous-même. C'est bien sur complètement faux. Prenons un chiffre au hasard, 7, essayez de lui faire dire: "j'aime beaucoup le Beaujolais" et vous constaterez que c'est impossible, 7 ne dira rien, vous pouvez prendre 6 ou 9 et ce sera pareil voire identique. Le sondage est souvent utilisé pour détourner l'attention des honnêtes gens des vrais problèmes de la société, le complot mondial utilise le fait que 82,54% de la population est nulle en math. Une étude Boukistanaise démontre à 99,99% que les personnes qui boivent de la verveine menthe sont plus souvent sujettes à la dépression nerveuse que les personnes qui se pochtronnent au Chambertin. Une autre étude Boukistanaise prouve que les personnes les moins riches ont tendance à manger moins de caviar et plus de choux. On peut donc en déduire que le choux rend pauvre en plus de faire péter. Tout cela prouve à 91,61% que les types qui font les sondages sont des imbéciles et que si on veut faire dire n’importe quoi aux chiffres, il suffit d’en coller deux après la virgule pour que ça est l'air sérieux.

Lire la suite...


Band of voleurs

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

WallStreetbag.jpgStop au boulot mal fait, ça peut plus durer. Stop à la paresse, à la négligence, au salopage du travail. Je ne parle pas aux petits ouvriers, aux sans grade, non, je m'adresse aux patrons, aux décideurs, à ceux qui nous gouvernent. C'est le bordel, ça peut pas continuer comme ça, vous faites n'importe quoi. 1 millions de Français manifestent dans la rue et Sarkoléon reçoit la main de Thierry Henri à l'Elysée. On demande des sacrifices au Français et on offre un beau bouclier Fiscal à Mamy Gâteau Betancourt, plus un beau chèque de 100 millions. Les services de sécurité des aéroports arrêtent les gens qui ont l'imprudence de voyager avec un lime à ongle et laissent passer des gens avec des armes à feu pendant que les services d'approvisionnement des mêmes aéroports sont incapables de se fournir en dégivrant et de faire décoller les n'avions sans ailes. La SNCF envoie des trains dans de mauvaise direction ou met 48h pour traverser la France voire stoppe des trains dans la nature, en plein hiver, sans chauffage. On a même vu des trains presque vides alors que des files d'attente digne de la Russie Soviétique étaient encore dans le froid Sibérien.

Lire la suite...


Du Beau, du Bon, du Bonneau

dans la catégorie Notre vin quotidien

Châteauneuf 2001 Henri Bonneaubonneau

Le nez va évoluer lentement, d'abord sur des notes de fruits noirs confits, de cèdre et de figue, il va se complexifier aromatiquement et développer de fins arômes de kirch, de cuir, d'encens, d'épices orientales et de gibier. La bouche est dense, charpentée, sèveuse, les tannins sont d'une grande douceur, ça me rappelle la texture de grandes Côtes de Nuits, beaucoup de fraicheur et une grande et belle persistance sur les pruneaux et le kirch. Excellent

Lire la suite...


Chez les zinzinsduvin, chassez le naturel, il revient au goulot

dans la catégorie Notre vin quotidien

nature.jpgIls me voient venir dans mes petits souliers vernis, mes petits amis Soiffards, ces petits êtres excentriques, sortis de leurs cavernes où ils vivaient depuis des générations, toujours réjouis comme la crêche, dont la conscience écologique est si paroxysmique qu’ils n’hésitent pas à sacrifier un peu de leur temps et de leur confort petit bourgeois pour contribuer à la survie de la planète en allant cabrioler dans les vignes, boire des vins bios, voire même en achetant le calendrier de Yann Arthus Bertrand. Le Soiffard a même réussi l'impensable, s'adapter à notre société consumériste alors qu'il ne pensait qu'à la gaudriole, la farandole, les profiteroles, la gnole et la camisole. Pendant que la première dame de France fait l'apologie de la voiture dans sa chanson "tu es ma came", c'est vraiment pas sérieux de prendre la défense des arbres à came, la déforestation nous asphyxie, la Sibérie est en flamme et l'Australie est inondée. La solution, boire bio, boire bon… Boire des vins vins authentiques et représentatifs de leur terroir, des vignerons exigeants et passionnés, ce supplément d’âme qui fait naître des belles émotions gustatives et engendrent la convivialité, le partage et une petite musette passagère. Ce qui est sûr chez ces trois là, c'est qu'ils ne font pas comme tous les autres, pas des moutons de Panurge.

Lire la suite...


En avant la moujik – partie 1

dans la catégorie Inclassables mais classés

musique_et_vins2.pngLa soirée de février sera musicale ou ne sera pas. Je sais, ça fait pompeux comme phrase, mais j'ai l'habitude. Quand j’étais ado, la musique tenait une place importante. J’étais le king pour sortir des phrases débilos du genre, "mais Maman, tu comprends pas la souffrance de Jim Morisson ça s’écoute fort parce qu’il hurle son mal-être. OK !", "Tu connais Jimmy Page, y paraît qu’il peut jouer l'intégral des Stones en 15 minutes et sans les mains", "C’est vraiment bien musicalement ce qu’ils font Boney M, mais ça s’écoute plutôt en boite je pense!". Puis, dans un phénomène bizarroïde de vase communicant, le flot musical a été remplacé par un glouglou vineux et je ne m'en plains pas. Si je croisais Roger waters dans la rue, je lui demanderai peut être un autographe, pour le revendre sur Ebay, mais sans conviction, alors que si je croisais Aubert de Vilaine, je ne le lâcherais pas avant d'en avoir tiré le maximum. Dans ma tire, j'écoute un peu de zick, entre les infos et Mermet, quelques vieux Brel, Ozark, Stones, c'est dire si je me suis éloigné du Rock d'aujourd'hui.

Lire la suite...


Tardy est dans la place

dans la catégorie Notre vin quotidien

Fixin "La Place" 2007 Domaine Jean Tardy et FilsFixin_Tardy.jpg

La robe est lumineuse, d'un rubis très clair. Le nez est expressif, sur des notes de mûre, de framboise, de cerise, de gentiane, de racine et de fleurs. Une belle expression du Pinot noir. La bouche est fine, élégante, fraiche, gourmande, les tannins sont très fins, doux, presque imperceptibles, ça coule tous seul avec une belle persistance. Un beau Fixin, loin des Fixin animaux, coloré, robuste et tannique. Très bien

Lire la suite...


Je bois pour ne pas oublier

dans la catégorie Rencontres Amicales

vin-rouge.jpgCher lecteur adoré, désolé pour cette courte absence de quelques jours mais la santé, c'est comme la statue de la liberté, c'a n'a pas de prix, enfin, c'est cher pour la sécu. Donc, les lecteurs de ce post presque quotidien me pardonneront aussi, comme nous pardonnerons à ceux qui nous ont offensé, ah non pardon là je m’égare complètement, je confonds avec les paroles d’une chanson de Karlita mais je sais plus du tout laquelle. D'ailleurs, je n'ai aucune obligation à poster quoi que se soit, je n'ai aucun contrat, même moral, surtout moral d'ailleurs. Cette phrase étant une Epanadiplose et ça c'est dans mon contrat. Une par année, voila qui est fait. Ceux qui ne savent pas ce que c'est, passe au paragraphe suivant.

Lire la suite...


C'est pour un sondage

dans la catégorie Inclassables mais classés


Le Maestro du pinot noir

dans la catégorie Notre vin quotidien

Bourgogne 2008 Claude DugatDugat_Bourgogne.JPG

Une corbeille de fruit, le nez explose la fraise tagada, la cerise noire avec quelques notes florales. La bouche est fine, vive, marquée par une plaisante acidité et de jolis tanins gourmands. La longueur, comme la matière n'est pas exceptionnelle, mais pour une entrée de gamme, c'est déjà pas mal. A boire sur le fruit. Très bien

Nous sommes tous des pessimistes indignés

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

sarkopreside8e60-9ab15.jpgUne enquête BVA nous apprend que les Français sont les champions du monde du pessimisme. Plus catastrophiste que les nord-coréens ou les Albanais. Champion du monde, pas en foot, mais en blues. Champion aussi de la consommation de psychotropes, nous sommes inquiets et shootés. Les Français ont les miquettes de l’avenir, leur modèle social protecteur va disparaître… La France à peur, Giquel revient! Mais peur de quoi? Peur de qui? Le gouvernement actuel a conquis le pouvoir et tente de le garder en actionnant les grosses ficelles de la peur. Le trop plein de promesses, les discours volontaristes à l’excès, péremptoire feignant la toute puissance d’un Etat, ne débouchent sur rien, sur une impuissance manifeste, une désillusion collective. Le fait d’être à la tête du pays le plus collectivement morose du monde est un terrible échec pour Narkoléon Sarkonaparte.

Lire la suite...


Une année Trollement amusante

dans la catégorie Rencontres Amicales

lefebvre-roi-troll.jpgLa question à cent roubles Boukistanaise de ce début d'année, comme tous les débuts d'année d'ailleurs, c'est, qu'est ce que tu as pris comme bonne résolution cette année, moi je réponds invariablement, 1680 x 945 px et toi? Ça y est, c'est partis mon kiki, je vais te faire, encore une fois, le coup des bonnes résolutions de la nouvelle année qui commence, ce qui est normal, puisqu'une nouvelle année qui se termine, c'est pas vraiment une nouvelle année. Toi et moi, mais surtout toi, nous savons de Marseille que nous n'allons pas pouvoir les tenir. Par exemple, tous les ans, je prends la bonne résolution de ne plus me moquer des morts débiles. Mais quand je lis que l'empereur Barberousse, de son vrai nom Frédéric de Hohenstaufen, qui portait le titre très glamour d'Empereur romain germanique, après s'être viandé grave aux quatre coins de l'Europe avec ses contemporains, se décida à tâter de l'infidèle et s'embarqua pour les croisades, ne supportant pas le climat et suant comme une baleine, plongea dans une rivière turque avec son armure, Kolossalle erreur, aussi lourdingue qu'une Kartofel salad, il mourut noyé, en ben je peut pas m'empêcher de me poiler, prenant le risque de me fâcher avec la famille, que je subodore fort riche et influente.

Lire la suite...