Leverasoif.com

Archives :

décembre 2011

2011, année du Bonze, 2012, année de la loose

dans la catégorie Inclassables mais classés

8685213-bonne-et-heureuse-annee-2012.jpgUn dicton Boukistanais dit qu’il ne faut jamais terminer une année sans en faire le bilan, c’est une traduction possible, l’autre est qu'il ne faut jamais sortir des toilettes avec du PQ au cul, le Boukistanais est une langue compliquée, faut bien le reconnaitre. Donc, 2011 touche à sa fin et c'est l’occasion rêvée de faire un bilan de fin d’année, ou un bêtisier, tellement elle a été chargée comme la laine de Ranulphe après une soirée de murge, mais là, c’est un bilan et il est gratiné le bougre. La grand scénariste a pas lésiné sur les rebondissements, il est devenu complètement déglingo et nous a offert une overdose de cataclysmes, de massacres, de crises économiques et de scandales sans précédent, ainsi qu'un maelström de révolutions et de révoltes. DSK s'est pris la bite dans le tapis d'un hôtel de NY city, 2012 devait être son sacre, et pan sur le nœud, sacré con. Chirac en a pris pour 2 ans, putain 2 ans. La justice a suivi son cours, mais à la vitesse d'un escargot paralytique sous valium. Son copain le Pélican s'est fait prendre la main dans la valise à fric. Il y a eu Fukushima, mon amour, le Nippon ni mauvais, s'est fait arroser avant de se faire griller, la cocotte-minute défectueuse a implosé. Après la catastrophe de Fukushima, je me suis régalé d’entendre les oracles de salon s’élever contre les dangers du nucléaire "on a toujours été contre". C'est vrai, contre la guerre, la pauvreté et la famine aussi, vous êtes contre, mais ça change quoi? Les dictateurs sont tombés comme des mouches a merde, enfin, les plus fragiles, les autres sont encore bien en place. Pour Sarkomique, les boulettes sont tellement nombreuses que ça mérite un long billet pour lui seul, à suivre…

Lire la suite...


Faut pas prendre la Doriane pour une truffe

dans la catégorie Notre vin quotidien

Tagliatelles-aux-truffes.jpgAprès avoir cantiné en combinaison orange pour se payer une tambouille infâme dans sa prison de Rikers Island, pour sa première soirée de liberté, DSK est sorti dîner dans un restaurant italien. Il a commandé des pâtes aux truffes, il a bu un Brunello Di Montalcino et l'addition était aussi salée que les blagues qui circulent sur lui. Finit la gauche caviar, vive la truffe du FMI. Avec ses truffes, il a bu un Brunello, moi, j'aurai pris un vin blanc. C'est peut être un grand économiste, mais en matière de vin, c'est une truffe… Pour vérifier mes allégations, j'ai préparé des tagliatelles, un petite sauce crème à la truffe noire du Périgord avec un peu de rab râpé sur le dessus et je me suis débouché, après maintes hésitations, un Meursault? Un Châteauneuf blanc? Non, un Condrieu, à la fois gras et tendu, une chaste Doriane 2006. Je confirme, Dominique nique nique a eu tort…

Condrieu La Doriane 2006 Guigal & Filsdorianne.jpg

Superbe nez grillé, sur des notes d'abricot, de pêche, de miel de fleur, d'amande et de violette. La bouche est concentrée, ample et précise, mais sans aucune lourdeur, la minéralité transparait, on navigue entre gras et finesse, l'équilibre est magistral et la longue finale tendue finit de nous ravir. Excellent

Quand Fanfan s'amuse, ça me Ganevat bien

dans la catégorie Notre vin quotidien

JFGanevat.jpgJean-François Ganevat, dit Fanfan, est un vigneron dont on parle beaucoup et qui risque de faire parler encore pas mal. Ancien maitre de chai chez Morey à Chassagne, il a tous compris de la méthode Bourguignonne sans renier ses origines Jurassiennes. Il a repris le domaine familial de Rotalier en 98. Un domaine de 8ha environ, cultivé en bio, pour pas moins de 45 cuvées environ et cela change tous les ans, au gré de l'humeur de Fanfan. Fanfan s’amuse, un blanc "Interdit aux cons", un Chardonnay plus Bourguignon que nature, un savagnin ouillé, ouille, un Chardonnay élevé sous voile pour "empapaouter" les aveugles de la dégustation, etc… Des vins qui ne pètent pas plus haut que leurs culs de bouteille, des vins natures, francs du collier, bons, rares mais bon marché. Que demander de plus…

Pinot noir "Cuvée Julien" Jean-François Ganevat

GanevatJulien.jpgLa robe est très claire et légèrement trouble. Le nez rayonne de notes de groseille, gelée de framboise, noyau de cerise, épices et chocolat à la menthe. La bouche est vive, l'acidité est tranchante et balancée par une très léger sucrosité, l'ensemble est équilibré, tendu, rond, acidulé et minéral, très gourmand. Les tannins sont invisibles et la longueur plutôt intéressante. Un vin de plaisir, assez déroutant pour un novice, mais heureusement, ce n'est pas un vin de novice et ça tombe plutôt bien. Une bouteille qui n’a pas fait plus d'un repas, et ça c'est un signe…

Les Charmes d'une exquise soirée de Noël

dans la catégorie Notre vin quotidien

PereNoelChinois.jpgC'est le jour des contes de Noël, alors pour vous lecteur, voilà le mien. Il était une fois, dans un insolite royaume, un petit lutin nommé Svend-Jesper Mohamed. A la fin de ses études de taxidermie comparative, il décida de se mettre à son compte. Mais les temps étaient difficiles, la crise régnait en ce temps-là. Comme tous les petits lutins, il fut obligé de travailler pour le Père Noël à MerryChristmas, près de Llanfairpwllgwyngyllgogerygogoch. Il rêvait de lutinaient de jeunes lutines tout en fabricant des Barbies et des GI jo, des bibelots moches et plein d'autres cadeaux aussi inutiles que débiles. Il travaillait dur, 15 heures par jours, 7 jours sur 7, pour un salaire de chinois pendant que le Père Noël courait la gueuze, tournait des téléfilms pour la 6 et signait des autographes. Le Lutin se dit à lui-même: "C’est quand même pas juste, je bosse comme un troll et c’est le vieux con qui s'en met plein les fouilles". Il prit la décision de lancer une grève illimitée et de créer le parti communiste de Lutin. La révolution était en marche. Vénère, Papa Noël délocalisa la fabrication de jouet en chine, même les ravissants bougeoirs en peau de Boukistanais fabriqué à la main par des petits enfants aveugles de Tutrazlatouf et qui plaisent tant à ta mamy. Le lutin pas malin se trouva fort dépourvu quand la bise fut venue. Il se retrouva au chômage et il sombra dans l'alcoolisme et la drogue avant de finir comme nain de jardin, suprême déchéance.

Cuvée Exquise Champagne Selosse ExquiseSelosse.png

Un Champagne de joaillier, pas de chimie, des rendements faibles, une maturité parfaite, une vinification en barriques... Un véritable artisan, si éloigné de l’industrie champenoise! Une cuvée au dosage très faible, 20 à 25g/l. Un Champagne à très forte personnalité, 100% Grand Cru, 100% Chardonnay, 100% plaisir. Une bulle abondante et fine, des notes d'agrumes, de mandarine, d'épices et de brioche. Une bouche gourmande, douce, savoureuse, légèrement sucrée et longue. L'apéritif parfait pour un soir de Noël.

Meursault Charmes 2007 Domaine Henri GermainCharmesGermain.JPG

Très beau nez de fruit blanc, de zeste d'agrumes, de fleur blanche, de silex, d'anis et de noisette. La bouche est finement tendue, pralinée, raffinée et subtile, pas une once d'élevage, une belle minéralité sous-jacente et une longue finale qui accompagne une belle poularde aux morilles.





2011, l'odyssée de l'espèce étrangère

dans la catégorie Rencontres Officielles

Vins_du_Monde.jpgC'est quoi un étranger? En voilà une bonne question que tu me poses, mon cher Ranulphe. C'est quelqu'un qui n'est pas Français. Je vais t'expliquer. Premièrement et statistiquement, il y aura toujours plus d’étrangers que de pas étrangers, en plus, les étrangers parlent des langues barbares bourrées de mots incompréhensibles par le commun des Français. Deuxièmement, c'est les Anglais qui tirent les premiers. Alors que le porc et le français sont omnivores, l'anglais bois du thé à la menthe, mange du gigot à la menthe, voire de la menthe à la menthe. Les deux caractéristiques essentielles de l'anglais sont l'humour et le gazon. Sans humour et sans gazon, l'anglais s'étiole et se fane, et devient creux. L'anglais a un cousin, l'irlandais. Jusqu'à il y a environ pas longtemps, l'Irlande était bourrée d'hérétique roux et alcooliques, à la démarche de nageuse est-allemande, copulant avec des bébés phoques avant de les éviscérés à la scie sauteuse. Aujourd'hui, il reste deux sortes d'irlandais. Les irlandais du sud, qui sont à l'ouest, et les irlandais du nord, qui sont en dessous de tout. Les grecs s'appellent aussi hellènes, d’où leur réputation, ils montent même leurs chevaux et roulent des pelles aux poneyses. Les espagnols sont un peuple fier et ombrageux, avec un tout petit cul pour éviter les coups de cornes. Il y a deux sortes de belges : les wallons, qui sont assez proches de l'Homme, et les flamands, qui sont assez proches de la Hollande. L'histoire de la Belgique est aussi ennuyeuse qu'une pensée d'Eddy Merckx. Les Allemands sont très travailleurs. Contrairement au français, qui prendra sur ses heures de sommeil pour se reproduire, l'allemand prendra sur ses heures de copulation pour bosser. Les nageuses allemandes ne peuvent pas se reproduire, bien qu'elles puissent éprouver une certaine jouissance, notamment en plongeant dans des piscines pleines.

Lire la suite...


L'originalité de la typicité, le grand écart vineux

dans la catégorie Rencontres Amicales

Typicite4.jpgJe vais faire rager Schulmeister, mais je pense que le grand vin possède obligatoirement une typicité. Une typicité complexe, celle de son terroir, évidemment, celle de son cépage, assurément, et parfois, celle du vigneron. Pour d'autres, la typicité est un défaut et ce n'est pas toujours une provocation; à les entendre, il y a même un fond de vrai. J'aime assez être dépaysé, boire un vin atypique est même parfois plaisant. Un Pommard atypique, s'il est bon, me ravira plus qu'un mauvais Volnay typique. Est-ce que le bordeaux doit toujours sentir le bordeaux? Est-ce que Ducru-Beaucaillou doit toujours sentir le carton mouillé? Est-ce que le Meursault doit absolument sentir le beurre, le tilleul et la barrique? Est-ce que le Riesling doit absolument sentir le pétrole? Est-ce que Cos d'Estournel est typique de Saint-Estèphe, est-ce que Rayas est typique de Châteauneuf? Pourtant ce sont des références! Les grands vins ont-ils une spécificité propre?

Lire la suite...


De l'art d'accrocher les andouilles à un croc de boucher

dans la catégorie Rencontres Amicales

"La politique, c'est comme l'andouillette. Ça doit sentir un peu la merde mais pas trop". Édouard Herriot

Pav-e-d-andouilles.jpgOn ne peut pas lire la radio, regarder la presse ou écouter la télé sans que l'on nous rabâche que les grandes puissances économiques risquent de perdre leur très chère note triple A. Et là entre les chips et deux gorgées de Meursault bien frais, avant un solide repas roboratif de capitaliste décomplexé, je me dis à moi-même personnellement, notation triple A, kezako? Mais qu’est-ce-que c’est que c’est-il donc ce machin-là? Et en quoi cela devrait-il me concerner, et surtout, pourriez-vous me passer de ces amusants petites saucisses sur votre gauche, là, svp, il reste un peu de Puligny? Effectivement, à brûle pourpoint, et pourquoi ne brûlerait-on pas un pourpoint, comme ça, un AAA, ça m'évoque surtout l’andouille. Attention, là, je dis stop, je ne parle pas des andouilles qui nous gouvernent, en tous cas pas encore, je parle de la vraie, celle de Guéméné. Et je dois vous avouer qu’à cette idée, j’ai un peu la salive qui me monte au nez et la moutarde qui me titille les papilles. C’est exquis l’andouille AAA, surtout quand elle vient de Bretagne.

Lire la suite...


Ni pauvre, ni maigre, mais Latricières quand même

dans la catégorie Notre vin quotidien

Latricieres.jpgL'histoire de ce Grand cru est liée à son proche cousin, le Chambertin, si proche qu'il n'est cité pour la première fois qu'en 1508. A cette époque les Latricières, sont certainement confondues avec leur royal voisin. L'étymologie est assez étrange, pour les uns, sans doute poètes, l'origine est franque et signifie "petite merveille", pour les autres, plus réalistes et sans doute plus observateurs, c'est la nature même du sol qui sert à le nommer, Latricières du latin "triciae" signifie terre infertile, maigre et pauvre est sans doute née sous le nom de "La Tricière", baptisée dès le 14°siècle par de laborieux vignerons peinant à planter leurs paisseaux dans ces terres très dures. Ce sol pauvre, on peut l'observer lors des griffages en été , le substrat argilo-calcaire laisse apparaître en surface une mince couche de silice. Cette fine strate provient des éboulis de la toute proche combe Grissard.

Latricières-Chambertin 2007 Domaine Rossignol-Trapet

LatricieresRT.jpgUne Latricières, ni pauvre, ni maigre, mais très séduisante dès la vue de sa robe rubis pourpre. Le nez est également attirant, sur des notes de cassis, de groseille, de bois fin, de terre et d'épices. La bouche est féminine, mais sans maquillage, la matière est moyenne, fine, les tannins sont suaves, doux et la longue finale mentholée est lumineuse. Excellent

C'est blanc Morey et Morey blanc

dans la catégorie Notre vin quotidien

expression.jpgVous vous n'êtes jamais demandé qui étaient les mecs qui créent les expressions hexagonales. Pour les Allemandes, c'est Angela, la supergretchen sauveuse de l'humanité en général et des grecs en particulier, mais pour les françaises? Où se cachent ces hommes et ses femmes? Travaillent-ils en freelance ou ont-ils créé une sorte de secte secrète ésotérique et impénétrable? Quelles sont leurs motivations profondes, leurs aspirations, leurs salaires horaires, leurs vins préférés? Boivent-ils du vin? Sont-ils aidés par des générateurs de phrases énigmatiques, la machine a-t-elle des bugs? "Les chats ne font pas des chiens", "Ça casse pas trois pattes à un canard" ou "Faut pas chercher midi à 14h", ces phrases sont-elles dues à une erreur de manipulation? Pourquoi ces expressions sont-elles si peu explicite? Faut-il comprendre le sens, mais y a-t-il vraiment un sens? "C'est bonnet blanc et blanc bonnet", mais qui porte encore un bonnet, même pas Laurent Blanc qui ne connait que des benêts. "Un sou est un sou". Faut voir le sou avant. Si c’était vrai, ça se saurait, et le monde de la finance ne serait pas au bord du gouffre, les banquiers savent faire la différence entre un sou et un sou, c'est bien connu, ils ne peuvent tout de même pas nous tromper alors que les mecs qui créent les expressions se contentent de créer des expressions. "Un dictateur qui meurt, c'est une banque suisse qui ferme", "Si l'argent ne fait pas le bonheur, rendez-le", "bien mal acquis ne profite jamais", Faut vraiment être une buse en économie pour dire des âneries pareilles.

Meursault Genevrières 2008 Morey-Blanc

GenevrieresMoreyBlanc.jpgJoli nez, belle qualité aromatique, aux notes florales, briochée répondent des notes de citron et d'amande douce. La bouche est généreuse, toujours sur ces notes d'amande crémeuse, de douceur mais avec beaucoup d'énergie et de vivacité, belle longueur et beaux amers en fin de bouche, beaucoup de plaisir. Très bien

Chassagne-Montrachet "En Virondot" 2009 Marc Morey

Virondot_Morey.jpgLe nez s'exprime d'abord par des notes boisées assez importantes, qui vont laisser en peu de place aux arômes de fruit blanc, de thé vert, de cannelle et de tilleul. La bouche est vive, très droite, portée par une belle acidité, la matière est importante mais la fraicheur prédomine et porte la longue finale. Très bien