Leverasoif.com

Archives :

juillet 2012

Le fils préféré de Bacchus

dans la catégorie Notre vin quotidien

pinot-noir.jpgCe n'est un secret pour personne, j'aime le Pinot Noir, presque tous les Pinot Noir. J'aime sa tenue rubis, claire et lumineuse, sa subtilité, sa finesse, sa vivacité, la perfection de son équilibre. La magie du Pinot Noir repose sur l’alliance de son énergie et de sa finesse. Il donne un vin champêtre, loin des Flying Winemacker, des manufacturiers mondialistes, faiseurs de marque. C'est le cœur des Nuits, c’est le Mozart des cépages. Une partition qui se prête peu aux grandes cérémonies bruyantes, il préfère les petits comités d’amis et les repas où l’on parle de tous et surtout de rien autour d'un jarret de veau braisé longuement ou d'un rognon entier cuit dans sa graisse. Dans le film Sideways, les deux amis ont des goûts opposés, Jack est un séducteur, il aime profiter de la vie et préfère le Merlot, plus facile à comprendre, Miles est torturé par ses questions existentielles et préfère le Pinot, plus délicat. Mais attention, ce cépage au sang bleu est une star capricieuse, de culture difficile, il ne se complaît que dans des climats relativement secs et frais, qui offrent des conditions de maturation lentes et régulières, mais il est généreux, il réagit à la composition du sol par une palette illimitée de nuances et d’arômes. Hors de son terroir de prédilection, il se livre assez mal, il lui faut des sols particuliers et des vignerons délicats pour l'amadouer.

Pinot Noir Nature 2010 Lucas Rieffelrieffel_Nature.jpg

A l'ouverture, une très légère réduction et un peu de perlant, frais, ça commence par de beaux arômes de fruits, groseille, framboise et cerise, avec un peu de réchauffement, le nez gagne en volume et en complexité, cannelle, caroube et réglisse ajoute une touche épicée. La bouche est fine, délicate, petite matière mais grande tonicité, les tannins sont vaporeux, grande buvabilité, ça descend tout seul. Un vin de soif à la longueur étonnante. Très bien

C'est un brie qui court

dans la catégorie Rencontres Amicales

fromageCerveau.jpgAujourd'hui, j'ai une envie irrépressible de lancer des fausses rumeurs, avec un peu de chance, y a bien un boulet qui passera par-là, qui reprendra l'info, et double bingo, si la fausse rumeur arrive jusqu’aux oreilles d’un pigiste en mal de scoop, ça peut faire la une du journal de Claire Chazal ou devenir une légendes urbaines, sauf si ledit journaliste vérifie ses sources, mais bon, si il était sérieux, il ferait un vrai métier. Bon allez, je me jette à l’eau. Plouf. J’ai un ami, proche de la CIA, qui a découvert que (cette intro est très utile dans le lancement d’une fausse rumeur), Il paraîtrait que Lance Armstrong va encore gagner le Tour de France cette année, même s'il n'a pas encore pris le départ, il va rattraper les autres, il est encore plus fort cette année, ses médecins boukistanais lui auraient greffé des organes irradiés bioniques de lapin croisé avec des guépards. Un de ces bestiaux bioniques aurait mis moins de temps pour grimper l’Alpe d’Huez que Jean-Paul Ollivier pour te raconter l'histoire du Château de gratte-cul du Fion de Montcuq ou le temps pour Richard Virenque de faire 8,14 fautes de Français. L’affaire aurait été étouffée par les services secrets Boukistanais avec l'aide d'un coussin pèteur. Une autre rumeur circulerait sur le fait que j'aimerai les Bordeaux, c'est assez difficile à croire, alors surtout, n'en faisons pas un fromage.

Bordeaux sec Doizy-Daëne 2009doisy-daene.jpg

Un nez très frais, vif, sur le citron vert, le pamplemousse, fleurs, une touche calcaire et un soupçon de bois. La bouche est tonique, rafraichissante, c'est évidemment un vin assez simple, très variétal, très graves sec avec une longueur moyenne. Très bien

Lire la suite...


Orange pas mécanique

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

panne-orange.jpgQu’ils soient "intelligents" ou non, 26 millions de personnes se sont retrouvés sans téléphone mobile, quelques autres millions, souvent les mêmes, se sont retrouvés sans téléphone fixe et sans télévision parce que ces engins sont branchés sur une boite magique qui s'appelle une LiveBox. Oui la Live était morte, naze, kaput. De quoi gâcher les premiers jours de vacance d'une partie des Français accros au tour de France ou à la discussion inutile. Un véritable trou noir de la modernité, une catastrophe sociétale par beaucoup. Personnellement, je ne me suis aperçu de rien! Et je suis chez orange… Ce qui nous rappelle que les conséquences de cette panne n’ont rien de tragique pour ceux qui ne mettent pas tous leurs appels dans le même écouteur. Une panique qui a connu son paroxysme sur les autoroutes française où une horde de geek juilletiste, en mal de GPS, était dans l’impossibilité subite de trouver un restaurant, un terrain de golf, une pharmacie, une pompe à essence, prévenir un embouteillage, la fermeture d’une autoroute, la mise en place d’un nouveau sens interdit, un radar ou trouver le cinéma le plus proche projetant Camping III le retour. Il faudra sans doute encore quelques pannes de ce genre pour rappeler la fragilité d'un système qui nous infantilise. Dans ce merdier, la seule chose qui semble intéresser France Télécom, 3776266528.jpgles usagers et les associations de consommateurs, c’est le montant de l’indemnisation à laquelle auraient droit les abonnés. Pourquoi pas une bonne glace, parfum au choix. Certes, Orange est coupable, ses responsables ont simplement assumée cette panne comme un risque qui vaut le coup d’être couru vus les profits engrangés. Mais France Télécom prendra tout simplement l'argent de l'indemnisation dans la poche de ses salariés car il y a toujours quelqu’un qui paye le coût de la gratuité ou des cadeaux d’une entreprise.


Lourdeur, thèse, antithèse et spaghetti bolognaise

dans la catégorie Notre vin quotidien

Cela faisait des lustres et des abat-jours que je passais à côté de la rangée "Languedoc" sans l'envie irrépressible d'allonger le bras et de saisir une bouteille. Au-delà du simple problème de notoriété, les vins du Languedoc accusent un déficit très lourd en termes d'image. Ils sont souvent perçus comme lourd, puissant et chaleureux, du genre qui fait fuir les jupons. Si on ajoute la critique de ceux qui pensent, qu'en plus, ils manquent d'originalité, ça ne donne pas envie de tendre le bras. Mais en fouillant, de temps en temps on met la main sur une bouteille en se disant "mince, celle-là, je croyais l'avoir déjà bue", et tu te retrouves avec une lourde bouteille, assez originale, de Haut-Gléon 2003, pile poil la semaine où tu as bu une magnifique Grange des Pères 2007 (ici) et la veille ou tu débriefes avec deux profs devant une Grange des Pères 2008, le hasard? Non, je prépare mes billets, vous croyez quoi? Mais 3 Languedoc dans la même semaine, ça frise l'overdose! Alors, perdu ou gagné?

Lire la suite...


Coup de canon, trois profs mis en examen après une leçon très particulière

dans la catégorie Rencontres Officielles

images.jpgSi Dieu est un fumeur de havane, tous les amateurs de vin, ou presque, sont des buveurs d'étiquette. Mais attention, le buveur d'étiquette raisonné, pas celui qui pérore dans les repas de famille, son terrain de chasse de prédilection, ce tyran du savoir boire, ce raseur prétentieux, celui qui sait tout, qui a tout goûté, tout vu et tout connu. Comment le reconnaitre? Dès la première lampée, il prend un ton péremptoire et s'enlise dans une logorrhée intarissable sur les mérites d'un Latour ou d'un Mouton 88 alors que vous venez de lui servir un bon Gevrey village. Vous avez droit à toute la panoplie, à la robe, à la cuisse, au bouquet, à la persistance aromatique. Puis lyrique, et toujours insupportable, vous supporterez la race et la trace du terroir, la soie indienne des tanins, la ligne acide, la précision de l'élevage, la tension et la finale minérale qui vous donne une envie irrésistible de lui coller son étiquette de con sur le front pour qu'il arrête de péter plus haut que son cru.

Lire la suite...


Fou de ce vin qui rend fou

dans la catégorie Notre vin quotidien

cepage_interdit.jpgEn Ardèche et d'après Pline l’Ancien, les vignes étaient déjà plantées avant la conquête romaine. Au XVIIe siècle, on vantait les vins d’Ardèche "précieux et délicats". Au début du 19ième siècle, le vignoble, autour de Serrières s’étendait sur plus de 130 hectares, des vins connus sous le nom de "Vins du Rivage". En 1860, le phylloxéra a été, pour la vigne et les viticulteurs de l’Ardèche, un véritable désastre. Pour lutter contre ce fléau, il fallut importer des plants des Etats-Unis. Il s’agissait alors, et schématiquement, de croiser des cépages américains avec des vieux plants traditionnels, en fécondant le pistil d’une espèce avec le pollen d’une autre espèce pour obtenir un nouveau cépage, plus résistant. Les plants destinés à devenir "porte-greffe" s’appelaient : "le riparia", "le jacquez, "le solonis", "le vialla", "le york-madeira", "le taylor", mais aussi "l’herbemont", "l’othello", "le cynthiana". Il y avait aussi, en Ardèche, "le noah" ou "le clinton" qui faisaient partie de ces vins dont on dira plus tard, qu’ils rendaient fou, à cause du méthanol qu’ils produisaient lors de la fermentation. Plus prosaïquement, en France comme en Algérie, la surproduction est devenue préoccupante. 15 à 20 millions d’hectolitres restaient dans les caves. La ruine menace. Le gouvernement, dirigé alors par Pierre-Etienne Flandrin, doit impérativement réagir. La décision, arbitraire, d'interdire les cépages hybrides fait l’objet de débat houleux à l’Assemblé Nationale. On assiste alors à une sorte de défoulement sur ces "maudits cépages", responsables de tous les maux, de toutes les folies. Quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage. Un décret suivra, les cépages: Noah, Othello, Isabelle, Jacquez, Clinton, Herbemont CepInterdits.jpg sont interdit. Le vin issu d'hybrides ne serait plus du vin ! Aujourd'hui, quelques irréductibles et quelques puristes et amoureux des vieux cépages rustiques tentent de réhabiliter et combattre combattant quelques idées reçues, en particulier sur cette fameuse teneur en méthanol et son goût peu foxé. Ils soutiennent que de bons assemblages permettent un bon équilibre avec les arômes de cassis du jacquez et de framboise de l’isabelle, par exemple. Ces cépages se transmettent par bouturage et quelques producteurs bio tentent de les réhabiliter. Ceci dit, ils sont toujours interdits à la vente et reste souvent dans la "famille". Personnelle, pour ma part, je trouve regrettable d'interdire le seul cépage qui a gagné Roland-Garros, un cépage pas plus nuisible que le cannabis, comme le Clinton qui n'était pas plus nocif que la pipe.

Rebelle Secret des LauzesSecretdesLauzes.jpg

Nez de framboise, de fruits noirs configurées comme la mûre ou le cassis, de poivre blanc et …de coca-cola. La bouche est épicée, séveuse, gourmande, les tannins sont un brin rustique mais le vin est agréable, très original, équilibré avec une finale relevée. Très bien

Au Pays des Fées, le rêveur est roi

dans la catégorie Notre vin quotidien

VINGRAU-Le Clos des Fées-Hervé Bizeul.Après l’école hôtelière de Nice. Hervé Bizeul remporte le trophée Ruinart du meilleur jeune sommelier de France. Il tiendra un bar à vin, se lancera dans une carrière de journaliste dans le vin et la gastronomie avant d'acheter une maison à Vingrau dans le Roussillon avec quelques vignes en supplément. C'est là qu'il rencontre Claudine, sa future femme. Amour et vin qui le persuade de se lancer dans la réalisation de son rêve, faire du vin. Le domaine est créé, sans grands moyen, Ils l’appelleront "Le Clos des Fées" en référence à ce lieu où les anciens affirment que les fées s’y réunissent encore à chaque solstice pour y danser. Le succès arrivera comme un coup de baquette magique. Les talents de communiquant d'Hervé Bizeul, ses relations antérieures, sa passion du web mais surtout la qualité de ses vins ont porté le Clos des Fées vers les sommets de la montagne des Fées.

Côtes du Roussillon Village Vieilles vignes 2008 Le Clos des FéesVV_2009

Assemblage des plus vieilles vignes du domaine (50 à 100 ans), 50 % Grenache, LLadoner, Pelut et Carignan, Nez puissant, de pruneau, d'épices, de sang frais, de réglisse et de chocolat avec également quelques notes grillées. La bouche est douce, les tannins sont fins, la fine acidité apporte de la fraicheur et la finale est marquée par une pointe d’alcool.

La couleur des bons sentiments

dans la catégorie Sortie Vinoche

Help1.jpgTiré du livre phénomène, "The Help", "le Personnel", traduit bêtement par "La Couleur des sentiments", le film raconte l’histoire de femmes afro-américaines qui font marcher les ménages de Jackson, Mississippi dans les années 60. Dans le sud profond de l'Amérique, les domestiques "de couleur", eussent-elles élevé la progéniture blanche, n'avaient pas le droit de partager les sanitaires de leurs maîtres et patrons. Elles s'échinaient six jours par semaine pour un salaire de misère, elles pouvaient être virées pour une broutille par des patronnes aussi lâches que cruelles. Le film est une enquête menée par une jeune Sudiste, Skeeter (Emma Stone), à peine sortie de l'université, qui décide de rendre justice à ces femmes. Elle va assembler leurs histoires, aidée par Aibileen (Viola Davis) et Minny (Octavia Spencer) qui consacrent leur vie à l'éducation des enfants de la bourgeoisie Sudiste. Les trois femmes vont forger une amitié autour d’un projet de livre secret qui va faire exploser les règles de la bourgeoisie sudiste. De cette association improbable va naître une solidarité hors du commun entre ces trois femmes, qui va leur donner le courage de dépasser les limites qui régissent leur vie, et les amener à prendre conscience que les frontières sont faites pour être franchies.

Lire la suite...


Le rouge de Simone de Buvoir

dans la catégorie Notre vin quotidien

C'est sur la commune de Meyreuil, entre Aix en Provence et la montagne Sainte Victoire, que se situe le Château Simone, propriété de la famille Rougier depuis 1850. Le somptueux perron, avec son double escalier, est de Jules Cantini, sculpteur de la fontaine Castellane à Marseille. Adossé au versant nord de la colline du Montaiguet, en bordure de la rivière de l'Arc, entre 150 et 250 mètres d'altitude, le vignoble de 17 hectares s'étend sur un terrain d'éboulis calcaires et jouit d'un microclimat exceptionnel. Digne représentant de la petite appellation de Palette, le vignoble de 20 hectares, patrimoine familial de la famille Rougier depuis 200 ans, chante la tradition provençale.

Palette Château Simone 2007chateau-simone.jpg

45% Grenache, 30% Mourvèdre, 5% Cinsault, 20% cépages secondaires : Syrah, Castets, Manosquins, Carignan, Muscats divers. Le nez mettra quelques minutes à se mettre en place. Fraise, noyau de cerise, muscade, épices et quelques notes florales. La bouche est fine, intense, les tannins sont fin et délicats, l'acidité très présente et la finale sur des notes de cerise chocolatées et plus intéressante. A conserver quelques années encore. Bien+