Leverasoif.com

Archives :

octobre 2012

L'invincible Armada de Véga contre les Joyaux de la couronne d'Albion

dans la catégorie Rencontres Officielles

Anglais pas raisonnableSoit raisonnable! Combien de fois as-tu entendu ça? Tentons un début de problématisation ... Le mot raison, semble raisonnable, pourtant Goya, pas Chantal, Francisco, savait que le rêve de la raison engendre des monstres. L'avenir lui a donné raison. Dans l’idée même de raisonnable est contenue une référence à l'irraisonnable. Un seul exemple, en économie moderne, l’irraisonnable efficacité des mathématiques dans la crise financière! Ça laisse rêveur, non? Notre époque défie la raison. L'idée que la raison puisse aider à découvrir le bon, le bien ou l'art, est plus obsolète que jamais. Autour de nous, on prend ses précautions, on cultive son jardin, on mange et on boit bio, on fait attention à sa santé, son poids, on pédale écolo, on vote écolo, on roule électrique, on se cultive éclectique, on fume électrique, on débat langue de bois, on critique feutré, on sort couvert, on baise avec moralité, on prie sans moralité, on vote avec bienséance, on vie sainement, en tous cas, on le croit. Être sain dans son corps, libre dans sa tête, c'est le max. Un retour en sainteté en quelques sortes, un retour dangereux vers un ordre moral pour certains. Une génération qui n'assume même plus ses folies et ses désirs. Une génération incolore qui, à force de s'alimenter bio, va finir en lisier.

Lire la suite...


Quand les moules auront des gants

dans la catégorie Notre vin quotidien

bloggeur.jpgJe suis dépité, désappointé, désillusionné, désenchanté voit même un peu déçu, inutile de me voiler la farce, malgré mes efforts pour faire de ce blog, le premier au Rank Googlelito, et malgré une deuxième place au festival de Fourequeux, personne n’est venu me proposer un mirobolant contrat d'édition, ni même une proposition de test d'accord entre le Merlot et les moules frites. Dans la vie, parfois, tu manques cruellement d'inspiration, si tu es comptable, militaire, tireur de pousse-pousse pour la mission Apollo 13 ou accordeur de piano aqueux pour l'orchestre symphonique des débiles profonds de Cwmystwyth, personne ne t'en tiendra rigueur, sauf cette conne de Debbie Scott, la préposée au triangle, au moment où, l’œil étincelant de désir, tu lui proposeras un filet au poivre vert, sous prétexte de mettre un peu de piment dans notre relation, elle te fera remarquer que c’est la 17è fois en 15mn que tu lui fais cette blague idiote. Je ne vais pas te le cacher plus longtemps, j’ai une petite baisse d’inspiration. La gauche molle, les scandaleuses disparitions de petits pains au chocolat, le chômage, les 35 heures, la chute des actions Google, le dimanche devant Drucker, l'apathie des autres Soiffards, que sais-je encore? Quoi qu’il en soit, je ne sais de quoi te parler, alors je vais te dire ce que j'ai bu cette semaine, c'est pas très original, mais c'est un peu le moteur de ce blog, non?

Lire la suite...


Palette impressionniste de Sézanne

dans la catégorie La tournée des Popotes

Sezanne_Pluma.JPGÇa m'a pris comme une envie de tisser, une envie de filer vers Colmar alors que je roulais dans l'autre sens. Demi-tour et 20mn plus tard, j'entre dans le sésame du gourmet, la caverne d'Ali Baba du gourmand. Epicerie, Restaurant, Bar à vins, Sézanne ou comment faire un tour du monde gustatif. Charcuteries diverses, fromages du monde, huiles d'olives, confits, tapenades, pâtes, chocolats, confitures ou chutney, c'est un voyage au pays des saveurs gourmandes. En bas la cave, plus de 300 références parmi les plus prestigieuse, en haut le resto, et au milieu coule une rivière de parfums, de ceux qui donnent envie d'avoir envie de manger. Accueil plus que sympathique, petite salle à manger, mais grand plaisir sur un jambon Iberico et une Pluma du même taureau, un repas accompagné d'un Fonsalette 99, un vin qui coule de source, comme le service et la passion qui transpire de partout. 2 heures plus tard, une Fonsalette entamée et quelques bouteilles dans mon cabas, je repars dans le bon sens. J'ai toujours été impressionné par les impressionnistes.

Epicerie Fine Sézannesezanne.jpg
30 grande rue - 68000 Colmar
Téléphone : 03 89 41 55 94
http://www.sezanne.net/
E-mail : epicerie-sezanne@wanadoo.fr


Sur la route de Milan

dans la catégorie Notre vin quotidien

M.Milan.jpgL'été se termine en pente douce, je baguenaude sous le ciel rouge comme le ciel de Provence quand le temps est à la bourrasque, alors qu’il ne se méfiait pas, insouciant comme le jeune JeanDa qui n’a pas encore entendu parler du lapin aux pives de Provence. L'hiver est presque là et déjà le soleil nous manque. Sur la route de Milan, la garrigue, les Alpilles et les vignes nous incitent à la halte culinaire et à la sieste réparatrice. Je pousse un peu le bouchon du Clos, mais nous ne sommes pas dans la capitale Lombarde, encore moins en Provence, mais devant le Clos de Monsieur Milan, à l'Atelier du Goût où flotte des odeurs provençales. Après ça, si vous avez compris qu'on est en Alsace, c'est que votre cerveau est au moins aussi tordu que le mien. A défaut de pives, le lapin à la moutarde nous rappelle qu'il est certainement le meilleur ami de l'homme, même si le cheval est également à la mode, j'en ai mangé hier. Henri Milan est un rebelle, un emmerdeur au soufre léger et au coup de gueule violent, comme celui du Monsieur Milan d'Edouard Molinaro. Ce n'est pas un tueur à gages mais un vigneron engagé dans les Baux et le Bio. Un vigneron qui assume :"Quand je mets mon nom sur l'étiquette, j'assume tous, le bon comme le mauvais, J'assume mon originalité, j'assume ma liberté… le vin ne s’explique pas, il se boit"… Comment ça, ça ne s'explique pas? Et comment je fais pour vous dire comment il était bon le clos 2006? On n'est pas à Milan, je ne parle pas avec les mains, c'est vraiment un emmerdeur ce Milan, mais un de ceux qu'on aimerait rencontrer plus souvent.

Baux de Provence Le Clos Milan 2006 Henri MilanClosMilan2006.jpg

75% Grenache Noir, 20% Syrah, 5% Mourvèdre Quelques petites notes animales, une indolence de quelques minutes, le temps de de mettre en place ses notes puissantes de fruits noirs, de garrigue, de cuir, de cerise et d'olive noires, épices et herbes de Provence complètent le bouquet. Un nez sudiste, robuste qui présage une bouche massive et alcooleuse. Raté, fraicheur, finesse et digestibilité, le triumvirat, la troïka du vin que j'aime. De la framboise, de la mûre, une touche de bois, des tannins encore serrés et soyeux, un velouté, une harmonie, une fraicheur sauvage, une touche minérale, saline et une longue et séduisante finale. Un vin qui a évolué dans le verre, qui se dévoile par étapes, un vin qui a des choses à dire et qui les dit merveilleusement bien, bref, un bovin un Baux vin. Excellent

Sur le chemin de Daumas

dans la catégorie Notre vin quotidien

AimeGuibert.jpgAvant tout, je tiens à lever le voile d'ignorance qui nimbe l'esprit de certaines personnes qui n'ont pas, comme moi, étaient élevés par les Jésuites. La spécialité de Damas n'est pas la menuiserie bien qu'elle soit la capitale de la Syrie. Cette mise au point étant faite, mettons-nous, comme Saul, en route vers Damas. Je crois que je vais arrêter de boire n'importe quoi, cette introduction étant plus que douteuse, d'autant que je ne voulais pas vous parler de Damas, mais de Daumas, ce qui n'est pas, à proprement parlé, la même chose, même si les deux reposent sur des croyances. Daumas Gassac, le vin de pays le plus cher du monde, une idée marketing, un Dogme et un sujet de polémique intarissable. Trop cher, bon marché, pas bon, génial, on a tous entendu sur le plus célèbre des vins du Languedoc. Qu'on encense ou qu'on crucifie Aimé Guibert et ses vins du Pays de l’Hérault, on en parle, et pour lui, c'est bien là l'essentiel. Ces vins sont parfois fantastique, parfois moyen, c'est un parfais cas d'école vinique, une doctrine ou un faux Messie, un anathème ou une hérésie. À Aniane, lieu d’une croisade impitoyable avec l'envahisseur Mondavi, le Mas de Daumas Gassac est comparé au Château Lafite, les louanges pleuvent, les blasphèmes aussi, à tort ou à raison, chacun se fera sa propre religion. Depuis peu, à 86 ans, après 32 millésimes et un Mondovino, l’ancien patron gantier devenu Dieu vivant de la viticulture languedocienne, a rangé sa soutane. Ses fils, Samuel, Roman et Gaël vont continuer l'œuvre du père, un assemblage de 80% de Cabernet Sauvignon et de 10 autres cépages divers et variés, vinifié comme en Médoc et élevé 12 à 15 mois en fûts de chêne.

Mas Daumas Gassac 2005DaumasGassac2005.jpg

Le nez dort du sommeil du juste, c'est compact, sur la mûre, le cassis, les épices, quelques notes animales et un poil de bois brulé. En bouche, même en le secouant, la bête ne se réveille pas. C'est opulent, ample, les tannins sont serrés et plutôt fins. Le vin ne manque ni de fraicheur, ni d'équilibre, mais on a le sentiment de déranger, de ne pas être à sa place, c'est très long, fin et puissant mais on est loin, très loin d'obtenir ses grâces. Difficile de dire si la bête accouchera d'un magnifique papillon, mais je veux bien prier pour son salut. Bien+

Dessine-moi le concept de la crise, mais avec des mots

dans la catégorie Inclassables mais classés

crise2.jpgDepuis huit ans, nous en sommes aux trente deuxième crises de la dette et le seizième effondrement de la communauté européenne. Entre la crise qui vient et qui repart et les agences de notation qui enlèvent des A sans crier Aline pour qu'ils reviennent, la peur de l'insécurité, l’angoissante montée de l’intégrisme religieux, l'ennuyeuse progression de l’intégrisme Biodynamique, la sourde menace du come-back des restes de Johnny, ça, j’avoue que ça m’angoisse un max, et la fin du monde dans quelques jours, difficile de savoir avec certitude qu'elle crise est la plus flippante. Premier réflexe, la crise cardiaque, ça règlerait le problème, ou une petite crise d'épilepsie, aiguë, arthritique, rhumatismale, généralisée, d'appendicite, d'asthme, d'épilepsie, de foie, de foi, de nerfs, de fou rire, de colère, de rage, de larmes, d'identité ou de conscience, bref, c'est la crise et elle sera le concept central de la soirée de novembre.

Lire la suite...


Les rapaces volent avec les pigeons

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

geonpi.jpgIls se sont fait appeler les Pigeons, ils se sont présentés comme un groupe de créateurs d'entreprise, avide de liberté et indignés par la fiscalité française. Un mouvement spontané de patrons de Star'up irrités qu'on les tonde comme des moutons, pardon, qu'on les prenne pour des pigeons. Une belle et primesautière aventure humaine, le buzz d'une indignation citoyenne et légitime. Quelques caricatures, quelques pigeons photoshopées avec talent et un brin de photoshop et les médias se sont rués sur l'information. Alors! Info ou intox? Mais qui sont ces pigeons ? Des pigeons virtuels? Pourquoi cette page Facebook, peu fréquentée, au moins avant sa médiatisation, plutôt qu’une autre? Pourquoi cette information plutôt que toutes les revendications populaires que l’on voit défiler sur les réseaux sociaux? Qu'ont-ils de plus à roucouler, ces pigeons-là? Une seule revendication, trop d'impôt tue l'impôt, marre d'être taxé. Ces pigeons ne veulent pas perdre leurs plumes si chèrement acquises. Mais pas n'importe quelle plume, seuls les revenus de plus de 150.000€ sont concernés. C’est à dire 0,01% de la population. Les volatiles qui revendiquent le putsch de la volière, ont, soit mal compris la mesure, ou sont très riches eux-mêmes…

Lire la suite...


Au nom de la Loye

dans la catégorie Notre vin quotidien

JM_GERIN.jpgL’homme est têtu, la vigne est coriace, la nature est belle et les vins témoignent de cela. Le vignoble de Côte-Rôtie et de Condrieu sont certainement les plus spectaculaires de France, les parcelles de Viognier et de Syrah vous sautent littéralement à la gueule! Il a fallu beaucoup de volonté et un entêtement hors du commun pour défricher, planter et cultiver la vigne sur ces coteaux en terrasse, aux pentes brutales et farouches. Il a fallu des vignerons aux gueules de cowboy, leurs stetsons visés sur la tête, leurs cuirs bronzés et burinés et leurs tatouages façon "horde sauvage" pour tirer le meilleur d'un superbe terroir granitique. Les pied-tendres ne sont pas les bienvenus sous le soleil d'Ampuis et les vignerons font la Loye. Dynamique, courageux et sympathique, chercheur d'or, Jean-Michel Gerin symbolise la réussite de la région d'Ampuis. Il vinifie des vins francs et robustes mais qui savent aller chercher la minéralité en profondeur. Il est reconnu pour ses Côte-Rôtie, mais il produit également un joli Condrieu.

Condrieu "La Loye" Jean-Michel GerinGerin_condrieu_la_loye.JPG

Nez puissant, expressif, sur des notes d'abricot, de pêche, de fleurs blanches, d'amande et de miel. La bouche est ample, grasse, lactée mais garde de la fraicheur, une pureté et une longueur intéressante. Très bien

Haut les nains, pot d'pépin

dans la catégorie Rencontres Amicales

nain-d10.jpgJe sais pas si tu l'as déjà remarqué, mais la fantasy, ça se passe un peu toujours dans des temps moyenâgeux, voire médiévaux, voire assez souvent post-apocalyptiques néo-nucléaires, mais où l’apocalypse a tellement fait dérouiller le mécanisme du temps, que l’univers en est devenu fantastiquement médiéval. Alors que objectivement, si on a des raisons de craindre une catastrophe nucléaire, voire une apocalypse religieuse, on n'a pas tellement de raisons de craindre un retour au post-gothique, sauf si tu roules en La DeLorean DMC-12. L'apocalypse sera certainement la résultante de la folie des hommes. La guerre nucléaire viendra éventuellement du nouveau Président des Etats-Unis, Mark Zuckerberg, qui ordonnera un bombardement massif de tous les pays, États-Unis compris, afin d'être sûr d'en finir avec Al Queida et la concurrence Chinoise. Du coup, le panda roux deviendra un enjeu économique intéressant. Personnellement pour ce qui me concerne, je me méfie des golems, des elfes, des kenders, des gnomes, des farfadets, des lutins, des orques, des gobelins, des goules, des nains et des petits en général. Je suis un véritable démocrate respectueux des droits de l’homme et des trolls, mais j'ai une peur irraisonnée des nains, en plus, j'en vois partout.

Lire la suite...


Bref, j'ai bu une merde

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

Bref_veka_poster.pngÇa faisait un moment que je me retenais de descendre à la cave, un soir, j'ai craqué. J'ai descendu les 22 marches, ouvert la porte, allumé la lumière, greloté, ça caille dans la cave et je me suis dit "quitte à en ouvrir une, autant qu'elle soit bonne". J'ai fouillé, pris, remis, repris, re-remis et puis j'ai trouvé une petite Bordelaise orpheline qui ne demandait plus rien à personne. J'ai éteins la lumière, refermé la porte, y fait chaud dans le sous-sol, j'ai remonté les 22 marches, refermé la porte, ouvert le tiroir, pris le tire-bouchon et j'ai dégoupillé la bouteille. J'ai tapé le nom du Domaine sur internet pour trouver des infos. J'ai trouvé 110 sites de culs, des infos sur diverses maladies vénériennes, des propositions d'achat de sextoys, 1025 listes des meilleurs sites de culs... Mais pas grand-chose sur le vin en question. J'ai pris un verre, mon bloc, mon stylo et je me suis servi un verre. On a sonné, s'était mon frère et un pote avec une cravate. J'ai regardé sa cravate, c'était une cravate Dingo. Je me suis demandé si un jour il était vraiment entré dans une boutique et qu'il avait dit : "Bonjour madame je voudrais une cravate Dingo parce que j'suis un vrai déglingo". Ça m'a fait rigoler, mais j'crois qu'il a cru que sa cravate était cool. Il était Anglais, ça explique tout, alors je lui ai servi un verre, enfin deux puisque mon frère était là aussi. L'anglais m'a demandé: "Do you speak English?", j'ai répondu : "Yes", il a dit: "Which wine we drink?", j'ai répondu: "Yes". Puis Il m'a demandé en français quel était mes vins préférés, j'ai hésité entre : Vosne-Romanée, Gevrey, Châteauneuf, Condrieu, Hermitage et J'ai répondu: Bordeaux, Pauillac… Il a mis son nez dans son verre, il m'a regardé, je l'ai regardé, il a fait: "c'est bon,", il avait l'air d'aimer, mon frère à fait la grimace et je suis parti vomir. Bref, j'ai bu une merde.

Pour ceux qui ne connaissent pas Bref

Video - Bref, j'ai fait un reve

C'est Clair comme de l'eau de Fonteny

dans la catégorie Notre vin quotidien

Clair-clos-du-fonteny.jpgLe Clos Fonteny est un monopole du Domaine Bruno Clair, il est situé dans la partie haute du climat Les Fontenys, sur un sol d'argile blanc, dans la continuité des grands crus de Gevrey-Chambertin à quelques dizaines de mètres des Ruchottes-Chambertin. Le Domaine exploite 23ha avec une approche axée sur le respect de la terre au niveau de la culture, la lutte raisonnée est utilisée contre les maladies de la vigne. On pratique un égrappage partiel avec 10% à 40% de fûts neuf dépendamment de l’année et de la cuvée pour un élevage qui dure autour de 18 mois. Avec son fidèle collaborateur et associé Philippe Brun, Bruno Clair, petit-fils de Joseph Clair, a particulièrement mis en valeur les terroirs de Marsannay. Les blancs, trop méconnus, sont généralement remarquables.

Gevrey-Chambertin 1er cru Clos du Fonteny 2005 Bruno Clair

Le nez est retenu, musqué, il mettra quelques minutes à se livrer. Des notes de cerise noire, de fumée, d'épices, de cannelle, d'églantine et de réglisse. La bouche est dense, serrée, comme les tannins, il y a de la matière, mais la texture est plutôt agréable, sans être soyeuse. Longue persistance avec un petit rappel tannique en finale. A attendre encore… Très bien

Tout bio or not tout bio? Un parfum de soufre chez les glandeurs nature

dans la catégorie Rencontres Officielles

CR_BIO.jpgJuste après les vacances, il faut faire une soirée vins natures, c’est comme ça, c’est obligé, c’est l'une des dix-sept lois universelles de la nature, juste après celle de l'attraction Bourguignonne, mais bien avant celle de l'équilibre trébuchant de l'universalité un peu bancale. Tout l'été, j'ai bourlingué par monts et par veau, surtout par veau d'ailleurs, pour dénicher le petit vin nature qui bluffera mon auditoire ébaudi. Tout naturellement, j'ai commencé par le jura voisin, éden de la saucisse et nirvana du fromage, je sais pas si tu sais, mais ils font de la Morteau au Comté, quand j’ai goûté ça, j’ai failli devenir croyant. Sans rire, comme dirait Hihi, une tuerie de la mort qui tue sa race. Puis je suis parti dans le Larzac saluer une vieille connaissance, et c'est là que les ennuis ont commencé. Je me doutais bien que cette ex-connaissance baba avaient tourné bio, mais qu'elle avait arrêté de fumer le chanvre pour s'habiller avec, ça fait un choc et pas que culturel. Bio de chez Bio qu'elle a viré sa cuti. Quand je l'ai vu, je me suis dit que la nature a parfois le sens de l'humour. Elle a été tapée à la pelle de chantier pour avoir changé comme ça! Elle m'a invité à entrer chez elle, ou plutôt devrais-je dire chez eux, car il s’agit plus d’une meute que d’une colocation, et que question déco, on serait plus proche d'un claque Boukistanais que d'une gentilhommière relookée par Valérie Damidot. Le temps de lâcher, en préambule, quelques blagues racistes, sexistes et autres propos orduriers sur les roux, elle me présente son nouveau mec, un grand roux qui dort dans le canapé orange, ce qui explique que je ne l'avait pas vu, le roux en question. Heureusement il dormait comme un junkie après son fix, les propos orduriers sur les roux lui ont à peine caressés les esgourdes. J'aurai du me carapater avant l'invitation à diner, mais mon instinct de survie n'a pas fonctionné. Ils sont bio, mais en plus, ils ne boivent que de l'eau…. Bio…

Lire la suite...


Tiens voilà du bouzin

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

_ou-geek.pngJe suis là, pépère tranquille, décontracté du gland, à préparer le prochain compte rendu des bamboches soiffardesques, à mâter le dernier épisode de plus belle la vigne. Tout va bien, je survole complètement la question de la biodynamie appliqué aux kangourous et sur les méfaits du soufre sur les neurones des roux, quand patatras, le bouzin part en eau de boudin. L'admin du blog a rendu l'âme. Le blog est en ligne, mais plus d'accès administrateur. Comme c'est pas la première fois, c’est l’octet qui fait déborder ma mémoire vive. Je me fends d'un petit mail sympa au geek qui m'héberge. Je te rassure de suite, j'habite toujours chez moi, tout va bien, j'ai encore une maison, la crise ne m'a pas encore mis sur la paille et je mange encore un peu de viande de temps en temps. C'est une image, un GIF, si tu préfères mieux. Après deux jours de plantage, je décide de réveiller le geek qui dormait paisiblement sur sa bécane double Core. Je lui ai gentiment fait comprendre qu'il était temps qu'il se sorte les doigts, que son Dualcore, c’est un peu comme se branler avec deux mains, normalement, ça va plus vite, que si sa vie est merdique depuis qu'il a remplacé Outlook par Thunderbird, c'est parce que la terrible vérité est apparue, il n'a que du spam comme ami! Enfin, des amabilités pour détendre sa gueule d'atmosphère. Après 3 jours, je l'ai menacé de mort et je l'ai prévenu, quand un geek meurt il va dans la corbeille et c'est moi qui la vide. Il m'a demandé si j'avais floodé mon overstack, si mon antémémoire était en Cache Thrashing et si j'avais checker mon Firmware avant de vérifier si mon PHP et mon BBS était en phase. Je lui ai répondu que s'il continuait à me prendre pour un des siens, c'est lui qui serait en phase terminale, que moi, je préfère les nouilles au beurre et j'ai adhéré au "CLCLMPALC", le Comité de lutte contre les messages perso à la con. Et puis j'ai réfléchi! Il y a surement plus de chance que le problème vienne de chez moi que de chez le geek. Naturellement, je me suis retourné vers ma Microdaube. J'ai mis les doigts dans le cambouis et j'ai trouvé la solution, un putain de plugins qui s'installe tout seul, comme un grand con et qui plante le travail de toute une vie. Enfin, j'exagère à peine. Je me suis excusé auprès du geek en lui conseillant de se planter son nouvel Iphone 5 dans son fondement et je me suis dit que si Microsoft inventait un truc qui ne plante pas, ce serait un clou.