Leverasoif.com

Archives :

juin 2013

Le prix s'oublie, la qualité reste…

dans la catégorie Notre vin quotidien

Grands_Vins.jpgLes passionnés, ça osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnait. A l'instar de Bastien, dans les Tontons flingueurs à propos du dernier de chez Beretta, quel passionné n'a pas dit "le prix s'oublie, la qualité reste"… Cette petite phrase résume à elle seule, la fièvre acheteuse qui nous prend parfois. Alors, quand on tombe sur un Lavaux St Jacques à 35€, on se dit que, peut-être, les Coche, Rayas, DRC, Bonneau, Rousseau ont peut-être des équivalents à prix raisonnable. On se dit que la réputation de ces stars de la vinif est probablement exagérée, que les méchants cavistes se gavent sur nos dos dociles. Mais pourquoi je n'ai pas d'alloc chez Coche ou chez Reynaud? Comment faire pour l'avoir, il m'en faut une absolument. Subitement, la fièvre me reprend. Une cartouche d'encre couleur coûte 35 € les 17 ml, soit 1544 € les 75cl, un Lafite 2002 vaut 427 € les 75cl, soit presque 4 fois moins que la cartouche couleur à quantité égale, et je te mets au défi de trouver le Lafite moins bon qu'une cartouche d'encre!

Lire la suite...


Deux boules dans le cornet pour stimuler sa libido

dans la catégorie Inclassables mais classés

Glace.jpgSi au Moyen-âge, les sorcières, magiciens, enchanteurs et autres alchimistes détenaient les secrets du filtre d'amour, aujourd'hui, c'est les biologistes qui viennent en aides aux ramollos du slip. Un glacier Londonien a mis son imagination, et son bizness, au service des mous du bout. Il commercialise une glace aphrodisiaque, il affirme même que: "juste une Sex Pistol vous donnera un sentiment d'énergie et de confiance", ajoutant même : "mais s'il vous plaît, évitez d'harceler le personnel de ma boutique!" Buzz purement marketing ou véritables propriétés aphrodisiaques? Une enquête approfondie était nécessaire, voire indispensable. Cette fantaisie gustative est servie avec un peu d'absinthe, la fée verte, qui, comme tous les alcools a le pouvoir de faire sauter les barrières de la pudeur et transformer une Marie-Charlotte BCBG en maîtresse Domina.

Lire la suite...


Il est temps de ce Baquey

dans la catégorie Notre vin quotidien

piscine.jpgCôtes du Marmandais ... d'où? Marmandais, Marmande, près d'Agen, en plein cœur du Sud-Ouest, pas une appellation très glamour, mais qui recèle quelques pépites insoupçonnées. L'omnipotente présence du voisin bordelais se reflète jusque sur ces terres, le Merlot, le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc sont également maitres des lieux, aux côté des plus locaux Malbec et Abouriou. C'est ici qu'Elian da Ros a choisi de s'installer. Adepte de la biodynamie, Elian Da Ros, a fait ses classes, en Alsace, au côté d'Oliver Humbrecht. A la bonne école, il fait du respect du sol et de l'ensemble de son environnement une des conditions sine qua non de son travail. Elian Da Ros produit différentes cuvées au caractère bien trempé, le rosé Chante Coucou est un des très rares rosés que je bois toujours avec plaisir, un Rosé franc et épicé. Le Chante Coucou blanc est un des beaux blancs du Sud-ouest, "le Vin Est Une Fête" est une friandise qui peut se boire jeune alors que le Clos Baquey est un vin plus construit, à la fois corsé et rond, sincère et convivial. Un beau vin de garde du Sud-Ouest.

Clos Baquey 2009 Elian da RosElian-Da-Ros-Baquey.jpg

35 % merlot, 35 % cabernet franc, 15% cabernet sauvignon et 15% Abouriou. Un nez riche, sur les fruits noirs, mûre, cassis, les épices, poivre et cannelle, le chocolat, une pointe de bois fumé et une touche de tabac. La bouche est concentrée, les tannins sont denses mais pas agressifs, c'est très mûr, rond et équilibré. La persistance est au rendez-vous de ce vin au potentiel énorme. Très bien

Lettre à Elise, bagatelle en la mineur

dans la catégorie Notre vin quotidien

bousinage.jpgBonjour Madame Elise. Moi, c’est Psykopat, enchantée!... Je vais vous raconter l’histoire d'une mauvaise rencontre, celle d'un ange et d'un démon. Le démon, c'est moi, l'Ange, c'est le vin de Chablis. J'aime le vin sans fard, sans maquillage, souvent naturel ou tout au moins, très droit, fruité, des vins qui respirent leur terroir. Je me noie volontiers dedans. J'ai de suite accroché avec les vins de Chablis, pour leur pureté et leur côté crayeux. Mais aujourd'hui, j'ai perdu mes illusions, je viens d'apprendre que la lettre à Elise a été écrite pour Thérèse, une certaine Thérèse Malfatti von Rohrenbach zu Dezza, si, si, tout ça! Thérèse, c'est moins glamour qu'Elise. Ludwig van Beethoven nous aurait-il menti? Je découvre aussi que le vin de Chablis peut être horriblement boisé. Ça faisait longtemps que, combien de temps exactement? Je déteste compter, et en plus je ne sais pas. Ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi rebuté par un vin de Chablis. Peut-être un vieux souvenir de Chablis, sur une terrasse ombragée, un Chablis qui tenait plus de la serpillère usagée que du vin de kimméridge.

Lire la suite...


Nouilles au beurre, risotto à l'allemande et bouquet de Fleurie

dans la catégorie Notre vin quotidien

CulBorde.jpgQuelle belle invention que les nouilles au beurre, un simple plat de nouille et un Fleurie de Jean Foillard et je fonds en larme, pareil pour un risotto à la tomate et un Cornas de Thierry Allemand, comme quand ma tante Maurice me racontait les mésaventures de Grouik, le cochon de lait mangé par des nains de jardin. L'idée ici présente, n'est pas de vous donner la recette des nouilles au beurre ou du risotto, démerdez-vous, c’est pas un blog de cuisine ici. Mais, je me disais, dans mon for intérieur, par la malpeste, quel bol de boire des vins aussi bon, en bonne compagnie, que j'avais vraiment le cul bordé de nouille. Le rapport entre le cul, les nouilles et ce moment privilégié avec le Fleurie ou la Cornas peut apparaitre comme abscons, voire abstrus pour certains, un peu comme essayer de comprendre la motivation métaphysique d'une caissière de supermarché. Parce que c’est vrai que si tu croises dans la rue un quidam de base avec un collier de nouille autour du cul, la dernière chose qui te viendra à l’esprit c’est, "quel bol il a", le quidam, pas le bol.

Lire la suite...


Un Pouilly Cros mignon

dans la catégorie Notre vin quotidien

homosapienssapiens.jpgMédiatisée par le pèlerinage annuel de Tonton François, la Roche de Solutré est un escarpement calcaire qui surplombe la commune de Solutré-Pouilly, à 8km de Mâcon. La roche tire sa célébrité d'une faune et d'une flore particulières, d'être un phénomène géologique rare dans cette région et d'abriter un site préhistorique éponyme, d'une culture paléolithique (le Solutréen). La Roche est aussi le berceau du Pouilly-Fuissé, après une petite demi-heure de marche, à 493 mètres, sur l'éperon rocheux, on peut admirer les vignes en contrebas ou le mont blanc au loin. Une roche qui n'a pas été placée là par hasard, mais pour vendre des cartes postales ou nous rappeler qu'ici, l'humain a apprivoisé le langage, lorsque UhGruhhre le jeune, fils d'UhGruhhhrrre le vieux, après quelques verres de Pouilly bien frais, faisait des blagues salaces avant de partir chasser la marmotte argentée. Les origines de l'homme, en somme…

Pouilly Fuissé "La Roche" 2008 Bret BrothersBret_LaRoche.jpg

Nez puissant, bouqueté, sur des effluves de fleurs blanches, d'agrumes, de poire, de chèvrefeuille, d'acacia et de vanille. L'attaque est franche, fraiche, la bouche est droite, tendue avec une belle matière sur la poire, une petite pointe de pierre à fusil, un bel équilibre et une finale pleine de fraicheur. Très bien

Refroidit de voir que l'on crie au gène

dans la catégorie Inclassables mais classés

mondialisation.jpgLe vin fait partie de notre culture, il participe au développement et au rayonnement de notre pays à travers le monde. Aucun autre pays ne possède autant d’appellations, de producteurs et de terroirs si divers et variés. La France est la terre promise, l'Eden du vin. Les exportations de vin s’élevaient à plus de 11 milliards en 2012, ce qui en fait le second secteur d’exportation français, talonnant la toute puissante aéronautique. En plus d'être un symbole de la culture Française, le vin "made in France" est un rempart à la mondialisation. Le terroir est une usine indélocalisable, jamais on n’a vu, et jamais on ne verra un Pauillac, un Chambertin ou un Hermitage fait en Chine. Certains essaient bien de reproduire des vins similaires, dans d’autres conditions, en utilisant notamment les mêmes cépages. A défaut de délocalisation il leur reste toujours l’imitation.

Mais la muraille de Chine se lézarde, Lysanne Tusar, grande et blonde Canadienne, on est toujours trahie par ses cousins, installée à Hongkong, délocalise le vin Français. Sa société, The 8th Estate Winery, réalise des congélations de vendages entières, puis vinifie dans ses entrepôts, installés au 10è étage d'une des tours du quartier industriel de Ap Lei Chau (sud de Hongkong). Cette Canadienne achète des raisins, en Australie, aux Etats-Unis ou en France, et leur applique son traitement cryogénique qui fait la nique à nos techniques ancestrales. Une congélation instantanée qui n'a aucune conséquence sur le potentiel du vin, parait-il! Les jus sont ensuite élevés en fûts Français, l'honneur est sauf, puis ce vin cryogénisé sera vendu 50 dollars au gogo glacé du cerveau qui avaleront du grand cru Français "Made in Hongkong". Comme le dit souvent Ranulphe, "tous les matins il y a un con qui se lève...il suffit de le trouver", j'ajouterai, car j’aime bien les exquis mots, que si le con gèle, ça m’étonnerait que le con serve.


La guerre des roses, Parisy la monnaie

dans la catégorie Notre vin quotidien

Bacchus_Rose.jpgLe rosé, c’est l’éloge du soleil, l'apologie de l’immédiateté, un vin convivial qui sied bien à l'été. Malgré sa piètre qualité générale, dans l’esprit des consommateurs, le rosé est lié au soleil et aux vacances. Après avoir été le vin des rois, le rosé est devenu le vin des travailleurs, des masses et du front populaires, le vin des congés payés. On le consomme simplement, sans arrière-pensées, sans complexes, inutile d’être un savant dégustateur, de le décanter ou de le grumer pour l’apprécier. Longtemps décrié, il ne cesse, aujourd'hui, de gagner des parts de marché, en France comme à l’international, et s’impose comme un vin attrayant, peu cher et festif. Une nouvelle tendance bouscule les codes, le rosé de garde, pour démontrer que le rosé est bien un vin à part entière. Des rosés construits comme des rouges, sans gaz carbonique, de façon naturelle, des rosés de table qui se marie très bien avec des crustacés, des viandes blanches ou du poisson grillé. Que ce soit à Tavel, au Château Simone, le Chante Coucou rosé d'Elian Da Ros ou les vieux moelleux d'Anjou, le rosé est en train de redevenir une couleur à part entière dans la palette des vins. Le temps d'un des Tours, je me mets au rosé, tel Saul sur le chemin de Damas, ma conversion tardive prouve que rien n'est jamais perdu...

VDT Rosé Parisy Emmanuel ReynaudDomTours_parisy.jpg

Une robe de très vieux vin rouge. Un premier nez de vin blanc, fleurs blanches, orange amère, gentiane, badiane, génépi, puis arrive la patte Reynaud, confiture de fraise, grenadine, épices, rafle, ronce. La bouche est grasse et fraiche, très épicée, intense sur le palais, avec une finale de liqueur médicinale. Un rosé à mille lieux des standards du rosé, mais pouvait-il en être autrement avec l'iconoclaste Emmanuel Reynaud? Très bien

Il était une fois des amandiers

dans la catégorie Notre vin quotidien

amandier_mandelberg.jpgIl était une fois… J'aime à commencer mes billets par "il était une fois", même si la suite n'est pas toujours un conte ou une légende de princesse ou de dragon, dans un royaume genre super loin, avec aussi un prince, pas toujours charmant, qui doit se farcir une quête pour se dégotter la princesse, à moins que ça ne soit l'inverse. Il était une fois, donc, un grand Roi, Charlemagne, en route vers l'Italie, qui fît une halte désaltérante sur les hauteurs de Mittelwihr. Lorsque sa troupe repartit, d'étranges coquilles jonchaient le sol. Par superstition, les gens enfouirent les coques sous terre et quelque temps après on vit fleurir des amandiers. Ainsi naquît, dans la légende, le Mandelberg, la "colline des amandiers ". A une époque où les moines défricheurs faisaient fleurir l'Evangile sur les pentes des collines Alsaciennes, nobles et ecclésiastiques se disputaient le meilleur de la vigne. La multitude de parcelles qui composent le grand cru témoignent de la ferveur dont la colline jouissait, dès le Moyen Age, auprès des seigneurs de Horbourg et de Wurtemberg, maîtres de la localité, et des diverses abbayes de Saint-Dié, Ebersmunster, Murbach, toujours en quête de stimulant liturgique.

Lire la suite...


Tigre et dragueur

dans la catégorie Sortie Vinoche

Odyssee_Pi_4.jpgAng Lee est un réalisateur que j’apprécie pour sa poésie, comme dans Tigre et Dragon, mais qui a quand même une petite tendance à m’ankyloser les neurones, comme dans "le Secret de Brokeback Mountain", pour ne citer que celui-là. Alors, quand il s'attaque à l’adaptation du livre de Yann Martel, je me dis que l'engourdissement me guette. Le livre de l'auteur Canadien est était considérée comme infaisable. Plusieurs cinéastes de renom s’y sont d’ailleurs cassé les dents de tigre. En gros, c'est l'histoire d'un type qui s'appelle Piscine Molitor Patel, merci papa, merci maman, qui fait naufrage en compagnie d'un tigre. Seul sur un canot de sauvetage avec un tigre affamé quand on sait tous que le Tigre et l'homme ne sont pas félins pour l'autre! Question scénario et dialogue, c'est moins facile que les "bronzés font du ski au club Med" ou "le Transporteur IV prend le Taxi 12". Il a fallu que le père Lee popette se creuse les méninges pour nous tenir le crachoir. Certes, il faut supporter une petite demi-heure d’introduction un tantinet vaseuse. On craint un "Slumdog Millionaire" écologique, mais que nenni, mon petit Denis, ta patience sera récompensée, au-delà des attentes de ta tante. Après quatre ans d'un laborieux labeur, ayant dû sauver de la noyade un projet maintes fois menacé, Ang Lee nous livre un ahurissant conte initiatique. Loin du film familial attendu, à mille lieues des tortures, tourments et autres pseudo discours religieux ultra prétentieux du dernier Malick. "The Life of Pi" n'est pas "The Tree of Life", pas de contemplation béate et de voix off à la con. Des images, une histoire pour peindre "L’Odyssée de Pi", un film sidérant, une belle grande baffe interstellaire dans mes moustaches.

Lire la suite...


Une semaine de Père Pinard

dans la catégorie Notre vin quotidien

game-of-thrones.jpgUne semaine de congé… Une semaine à rien faire, une semaine de père pinard… Je me suis dit que je pourrai partir en vacance dans le futur, histoire de voir si je pouvais régler le problème israélo-palestinien, la faim dans le monde ou empêcher le retour de Sarkomique le sardonique sans faire apparaître un paradoxe, que je subodorais aïeulicide. Mais la spécificité de mes vacances, c'est que je bouffe tous le temps, j’ai pris au moins trois kilos, que j’ai décidé d'appeler Nabuchodonosor, Nafissatou et Hannibal. Trois kilos qui m'ont scotché au canapé, devant la saison 3 de Game of Thrones. Une série où plein de gens très bien veulent devenir rois, voire reine, pour les plus intrépides. La série est pleine de guerriers belliqueux, de dragons, de spectres, un gnome et plein de sectes rivales qui s’affrontent dans le sang, la fureur et les larmes. L'auteur du livre éponyme s'est légèrement empêtré dans ses contes et légendes, ses mille deux cent quarante-huit personnages principaux, ceux qu’on croit morts mais qui sont bien vivants, ceux qu’on croit vivants mais qui ne le sont plus tout à fait, les revenants qui sont repartis et les farfadets qui sont revenus, ses intrigues embrouillées et ses complots alambiqués. On navigue entre les Stark, les Lannister, les Baratheon, Brienne de Torth et Daenerys Targaryen, sœur de Viserys Targaryen et fille de l'ancien roi déchu Aerys II Targaryen, le roi fou, qui fut dépossédé de son trône par Robert Baratheon, l'Usurpateur. Mais la guerre la plus cruelle oppose ceux qui préfèrent la série à ceux qui idolâtrent le livre, ceux qui savent que dans le tome 212, de terribles évènements se produiront, impliquant de nouveaux personnages, mais je ne veux pas trop en dire, sous peine d'être en danger de mort, surtout si je révèle le passage où le nain montre sa ….

Lire la suite...


Un petit verre sur la terrasse du Larzac

dans la catégorie Notre vin quotidien

Mas_Jullien.JPGPendant que le salarié lambda s'échine l'échine sur un ordinateur brûlant et un écran trop petit, je profite du retour des beaux jours pour partir à la découverte de jeunettes, sur la terrasse, protégé du soleil et décontracté du genou. J'ai toujours pensé que les vins du Mas Jullien était le dessus du panier Languedocien, sa grande cuvée fait partie des must, ces états d'âmes sont une source de sérénité et les autres cuvées ont la régularité du coucou helvète. Olivier Jullien est respecté par ses pairs, mais aussi par ses clients, pour le respect d'un travail bien fait, la sincérité de ses cuvées hors mode et par la douceur de ses tarifs. A peine arrivées, les nouvelles terrasses révèlent la spécificité d'un millésime et le talent d'un homme pas ordinaire.

Terrasse du Larzac Mas Jullien blanc 2011

Carignan blanc, Grenache blanc, Viognier, Clairette, Roussanne.... Mas_Jullien2.jpgNez d'amande, de réglisse, de fleurs, de fenouil et de poire mûre. La bouche est ample, anisée, riche mais reste droite et fraiche. Belle matière et belle structure jusqu'à la longue finale précise et élégante. Très bien

Terrasse du Larzac Mas Jullien 2009

Le nez est puissant, complexe, sur les fruits noirs compotés, la cerise, les épices, le chocolat et la violette. La bouche est ronde, veloutée, agréable, les tannins sont juteux et doux, l'équilibre est parfait, c'est parfaitement buvable aujourd'hui. Très jeune et déjà très bon.

La Bonne Annie verse hier et se sent plus légère

dans la catégorie Rencontres Amicales

singes.jpgLe 4 juin, c'est l'anniversaire d'Angelina Jolie, de la chemise d'Antoine, de Noah Wyle, on demande le Dr. Carter en réa 1, le cultissime Dr John Carter des Urgences du Cook County Hospital, le pote à George Clooney. C'est aussi l'anniversaire la roititude de Léopold Ier, roi des Belges, le jour où Léon Blum a été élu Président du Conseil en France, c'est l'indépendance des Tonga ou la date du couronnement de Gyanendra Bir Bikram Shah Dev, roi du Népal. C'est aussi le jour de la mort de Giacomo Casanova et de Joseph Staline, joyeux anniversaire de mort à tous les Staliniens, même si Joseph n’est plus tellement en état de souffler les bougies, mais tout de même, il y aura des ballons, des clowns et des chocapic. Si tu ne sais pas comment souhaiter un bon anniversaire, dit simplement bon anniversaire, si tu veux savoir comment on devient Psykopat, c'est encore plus simple, c’est le fruit d’un travail de longue haleine, d’une concentration de tous les instants, mais il faut être prêt à faire beaucoup de sacrifices, surtout en ce qui concerne les pandas roux. Le 4 juin, c'est aussi et surtout, l'anniversaire de ma moitié, la meilleure, je sais bien que c’est un peu ridicule de souhaiter les anniversaires, mais le ridicule ne tue pas, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, et qui c’est les plus forts ? Évidemment, c’est les verts et sert moi un verre. Donc bon anniversaire.

Après quelques Champagnes d'apéritif….

Lire la suite...


Invignez-vous, don't worry, by happy

dans la catégorie Rencontres Amicales

Vin-Antidepression.jpgParfois, la vie est méchante comme une chienne lubrique, rien de va, ou plutôt, tout va de guingois, de travers, et quand ça va à vau-l'eau, ça me déprime. Alors, la méchante existence essaie de te faire croire que tu es dépressif, que tu devrais t'habiller en noir, te mettre du fond de teint blafard plein le visage, avoir une gueule de zombie et dresser plein de bébêtes étranges, comme ça, la méchante peut vendre plein d’antidépresseurs. La méchante est une maligne, même si elle a la gueule de ton chef de service, voir celui de la caissière de ton supermarché préféré. Tu peux essayer de te mettre au yoga, à la méditation, au tai-chi ou lire Maitre Yoda, l'insomnie te guette et tu t'aperçois que le meilleur moyen de ne pas t'endormir est de le vouloir à tout prix t'endormir en urgence. Plus tu veux te détendre et plus tu te contractes. En trente ans, la consommation de vin a baissé de moitié. Cette baisse est due à l'action de l’état visant justement à réduire la consommation d’alcool en France. La trop fumeuse expression "à consommer avec modération". J'ai longtemps cherché ce fameux modération, je ne l'ai jamais trouvé, alors je me suis rabattu sur d'autres potes avec des prénoms plus rigolos, comme Didi, Titi, Cricri ou le vieil Ermite. Mais, "In Vino Véritas" est devenu "In Vino Satanas". Le Chef de l'Etat vend la cave de l'Elysée, la consommation de vin diminue et la prise d’antidépresseur explose, passant d’environ 15 millions de boîte par ans à environs 80 millions sur une trentaine d’année. La consommation d’antidépresseur et de psychotrope a donc été multipliée par cinq depuis le début des années 80. Nos jeunes sont obèses, nos vieux abandonnés, on diabolise les vignerons, alors que dans le monde entier, le vin français et les coutumes françaises font recette. Nos vignerons sont des vedettes dans le monde entier, en France, ils sont diabolisés. On parle de récession, de répression et partout, on nous met la pression. En ce qui me concerne personnellement, pour ma part, quand j'ai le moral dans le calcif, j'ai un truc infaillible. J'invite un pote qui n'est pas disponible, il comprend vite ma déprime, se sent coupable, et il m'invite illico pour le soir, en prime, il t'ouvre quelques belles mignonnes pour te remonter le moral. Ça marche à tous les coups.

Lire la suite...