Leverasoif.com

Archives :

avril 2016

Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter

dans la catégorie Notre vin quotidien

panda1.jpgCe titre est une citation issue des Syllogismes de l'amertume d'Emil Cioran. J'ajouterai que si dans un monde sans mélancolie, sans amertume, si les rossignols se mettent à roter, il faudrait que les pandas roux pètent... Dans un monde mélancolique, rire est salutaire, le rire, c'est sérieux … Imaginez une soirée calme, tranquille à faire ses comptes ou ceux d'un autre. La nuit printanière est profonde comme seule peuvent l'être les nuits de printemps, les grillons font de la nuit une cathédrale éclatante. Soudain, j'entends un rot! C'est le rossignol de ma cave qui a roté? Peut-être est-ce un pet, une bouteille de champagne qui a pété? Cioran est un iconoclaste, malicieux et agitateur de neurone, il suppose que si nous n’avions pas cette prédisposition à la mélancolie, le chant du rossignol n’aurait pas plus d’effet sur nous que le coassement d’un crapaud, le cri d’un nénuphar ou le pet d’un panda, roux de surcroît. Pourtant le pet du panda est particulièrement mélodique. D’ailleurs, regardez la forme d’un pet de panda, ça ne rentre absolument pas dans un trou de mélancolie, même en poussant!

Lire la suite...


Laisse tourner le compteur, c'est une valse

dans la catégorie Notre vin quotidien

compte10.jpgComme chaque année, pendant que ma boîte mail se remplit de doux mots bleus et ma boîte aux lettres de factures, il est temps de se tourner vers le passé et de le contempler, le sourire aux lèvres et le Chambertin à la main. Nous sommes le 21 avril, et le 21 avril, c'est la saint Anselme, bonne Sainté aux Selosse et aux autres, mais c'est aussi avant tout le 2289èm jours d’existence de ce blog, soit 6 ans, 3 mois et 7 jours et, si on remonte à la préhistoire du site des soiffards, c'est 3751 jours, soit 10 ans 3 mois, 8 jours et 12 heures 36 minutes pour être précis. Je me souviens, c’était aux alentours de minuit, un vendredi, Shulmeister a dit: "Hé, si on faisait un genre de site, histoire d’avoir de nouveaux copains avec qui parler pinard?" Et ce fut aussitôt la boite aux Pan d'Or, la porte ouverte à toutes les fenêtres et à toutes les conneries, surtout les miennes. On a décidé, enfin, j'ai décidé de parler de tout, mais seulement de vins. Des gens venaient faire leur petit commentaire pour dire des choses aussi inutiles qu'importantes, mais pas trop. Mais le temps passe avec un peu de nostalgie et emporte avec lui les lols et les -:).

Lire la suite...


De bulle en bulle, Denois déambule

dans la catégorie Notre vin quotidien

Jean-Louis-Denois.jpgLe vin, c'est parfois mystérieux, certains vins, certains vignerons vous frappent comme une évidence, d'autres vous séduisent en douceur, en prenant leur temps. Les vins de Jean Louis Denois sont de ceux-là, j'y suis venu doucement, par les bulles. Jean Louis Denois est issu d'une vieille lignée de vignerons Champenois. En 1979, à l'âge de 22 ans, il choisit de voler de ses propres ailes. Après des études de viti-oeno à l’école de Beaune, puis de commerce à l’université de Reims, le goût de l’aventure et du risque le pousse vers les vignobles du Cap au sud de l’Afrique, où il participera à la création des premiers Cape Classique, les méthodes Champenoises du Cap. Dès son retour, il s’engage, dans la création de "Charles de Fère", un effervescent élaboré en méthode champenoise, dans le Tardenois, juste à côté de la Champagne. L’audace des bulles déjà. Des bulles et la recherche de raisins de qualité, qui vont l'amener à Limoux, un autre terroir connu de longue date pour la production de vins effervescents, et plus particulièrement en Haute Vallée de l’Aude. Il a toujours voulu posséder ses propres vignes et produire ses vins, les travailler avec passion et respect. Une passion et une curiosité qui lui feront goûter beaucoup, et spécialement les bulles du monde entier.

Lire la suite...


L'odeur de la grosse commission Européenne

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

enjoy-capitalism-coca-colas.pngAu moins, maintenant, les choses sont claires, on sait que c'est les Ricains qui valident les lois européennes. On sait maintenant que l’Europe est contractuellement sous lobbying, sous tutelle américaine. Soumission, abdication, démission, trahison, voilà les mots qui me viennent à l’esprit, en plein scandale "Panama papers", le Parlement européen a validé son projet de directive sur le secret des affaires et voté massivement en faveur de l'adoption du texte. On nous dit que ce texte vise à mieux protéger les entreprises européennes, réputées vulnérables face à l’espionnage économique et industriel, surtout les PME. C'est sûr que les petites entreprises Française ont une telle avance technologique qu'il leur faut protéger leurs données! Je connais personnellement une petite entreprise de carrelage qui sait poser plus vite que les autres, grâce un petit secret de Manuel, le portugais qu'elle vient d'embaucher, et qui ne dévoilera son secret que sous la torture voire quelques bières.

Lire la suite...


L'art de prendre la tangente

dans la catégorie Notre vin quotidien

sideways_l.jpgUne soirée pourrie, j'ai le choix entre du foot et du foot, même pas une petite confession intime à me mettre sous la dent. Comme chaque soir, j'ai un besoin consumériste d’images de gens en souffrance quasi boulimique. Alors, je fais quoi? Je regarde TF1, le journal, c'est bien, un chouette reportage sur un centre de cancérologie, je regarde les images au ralenti des gens en train de mourir de la grippe à bière, un Tsunami au Japon, des gosses qui crèvent la dalle en Inde… bref je me démerde pour me remonter le moral. J’ai calculé qu’en moyenne, pour être à peu près normal, sans avaler plus de 4 antidépresseurs j’entends, il me faut 47 morts, 3,6 cancers et un bel accident de la circulation, de préférence avec des jeunes et de l'alcool. Si tu ajoutes quelques couples de chti cas sociaux obligés d'acheter des yaourts périmés pour leurs gosses victime de pédophilie et une centaine de licenciement, là, on approche du méga pied. J'ai aussi une autre manière d'aller mieux...

Lire la suite...


Les cailloux de Jasnières en passant par Javernières

dans la catégorie Notre vin quotidien

magnumwines_white_wine_109_1000.jpgLe mot "minéralité" est un mot que l'on emploie, que j'emploie souvent, mais qui n'est quasiment jamais défini précisément, et c'est là son vrai problème. Depuis quelques années, la minéralité s’est immiscée dans le vocabulaire des dégustateurs patentés, comme une évidence; comme l'interprétation des arômes tout droit sortis de la roche, comme un goût jusque-là enfoui dans le terroir et qui referait surface par la magie d'un vigneron, comme si quelqu'un avait jeté un caillou dans mon verre. Étrange minéralité, cachée derrière ce néologisme aux pourtours flous, se cacheraient des sensations, des émotions, à la fois olfactives, sapides et tactiles. Je ne vais pas essayer d'exposer ce que représente la minéralité à mes yeux, ou plutôt à mon palais, c'est une tentative forcément sujette à critiques et contradictions, réfutations, voire contestations... Et, de plus, j'aurai beaucoup de peine à expliquer mes sensations, parfois contradictoires. La minéralité est une notion subjective par définition, donc non mesurable, et, de plus, peut abriter, sous son nom, des choses assez différentes. Il faut faire la part des choses, entre les arômes dits minéraux que l'on trouve classiquement dans certains vins, les arômes de pierre à fusil, de silex, de pétard, de pierre sèche (des composés soufrés organiques pour certains) ou de pétrole dans les Riesling et la sensation minérale en bouche, liée à des notes salines, iodées, souvent qualifiées de minérales. Rien à voir entre les arômes de silex et une impression tactiles en bouche. Alors, comment définir la minéralité?

Lire la suite...


Une sinécure n'est pas une cure de cinoche, mais une cure de vieilles moches

dans la catégorie Notre vin quotidien

curiste-bouliste.jpgLe voilà grave déprimé, en proie à des forces obscures, plongé au cœur des ténèbres, des limbes de l'enfer du curiste. Lui, qui d’habitude, n'est que douceur, légèreté, un petit singe miquinhos, virevoltant dans l’amazone existentielle de sa forêt ontologique. Depuis quelques semaines, sa carapace de joyeux drille s’est effritée comme un vieux morceau de teushi plus très frais. Quelques menus soucis de santé, enfin pas de problèmes sérieux, bien que très petit, son testicule droit est aujourd’hui presque descendu, il lui reste juste assez de chicots pour s'attaquer à un steak haché, mais il ne rechigne jamais à tremper son biscuit aux lardons dans un ris de veau aux morilles. Son foie est un peu tendu mais on doit éviter la cirrhose de justesse, non déclarée Sécu en tous cas. Ses ganglions sont également un brin épais et sa langue chargée comme une professionnelle un soir de paye, mais dans l’ensemble, il fonctionne encore. Il roule ma poule… il perd un peu d’huile, fait des bruits bizarres, mais quand on tape un coup sur le capot, généralement, il redémarre au quart de tour. Le problème, c'est le sommeil et la gambette! Lui le pro du tango grenadine, le roi du Cha-cha-cha flatulences, l'hidalgo des lavabos, il a plus sa gambette de 50 ans et il dort comme un bébé sous psychotrope.

Lire la suite...


Raison fausse et fable vraie. Sur le sexe ambigu du serpent et du poisson

dans la catégorie Rencontres Officielles

buvez_de_la_Fontaine.jpgQuestions existentielles, le serpent a t-il un sexe, ou plutôt, le serpent est-il un sexe et quand est-il du poisson? Baise t-il comme un Lapin? Faut-il révéler le terrible complot du lapin roux? Faut-il révéler au monde, la terrible machination que fomentent les lapins roux, les pandas de la même couleur et tous les écureuils de la terre? Cette machination est connue sous le nom de "The La Fontaine Code". Attention, je n'essaie pas de surfer sur la veine mystico scientifiques des sectes secrètes comme le Prieuré de Fion, qui dirige notre monde en sous-main et œuvrent dans l'ombre pour la mise en place d'un ordre différent, l'ordre des animaux roux. Loin de vouloir suivre ce déplorable mouvement de mode et m'engouffrer à mon tour sur cette autoroute de la soif du succès à tous prix, de l'argent facile, de la drogue et des femmes lascives, je ne suis pas fait de ce bois-là, je pense néanmoins qu'il est de mon devoir de chercheur, de livrer à mes congénères le fruit de toute une vie de travail sur un des aspects les plus troublants de notre société, je veux parler de l'Apprentissage des fables en classe de CM2.

Lire la suite...