Leverasoif.com

Archives :

août 2016

Les tables d'Eloi

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

IMG_1596.JPGC’était un mercredi matin en plein mois d'aout, en pleine canicule, nous sommes arrivé devant un pâté lorrain de maison, un pavillon plein pied, chez L'Joël. Il nous attendait, il ne portait qu'un bermuda à fleurs pour cacher son popotin très légèrement surdimensionné, un peu moins grand que l’Australie mais quand même plus gros que son bide. Il était farci comme une paupiette et il avait le cul serré comme une noix de cajou entre les doigts de Teddy Riner. Il doit se talquer le derche tous les matins pour éviter le frottement et les rougeurs à l'entre cuisse. Quand il joue à la pétanque, il ne porte pratiquement que des bermudas, qui selon lui ont le mérite de lui faire la cuisse fine, imaginez un haltérophile en bermuda et vous comprendrez tout de suite la monumentale erreur de jugement. Le Joël nous emmène chez l'Eloi, son coéquipier de boule pour la journée. L'Eloi, 83 ans, quelques années au compteur, mais bon pied, bon œil, comme Diogène, il a l'art de la répartie et de la parole mordante, un sourire mutin, la douceur de la vie dans sa simplicité la plus pure. Une simplicité qui nous rappelle qu'il faut profiter de la vie, envers et contre tout, que la vie n'est pas une rivale, mais une alliée, une alliée exigeante, sévère, mais alliée tout de même. L'Eloi, ce n'est pas le genre à aller passer ses vacances à Miami pour voir un dresseur d’orque se faire niaquer en direct, il préfère les passer à l'ombre de ses marronniers, au bord du ruisseau, pour se souvenir des bons moments et observer patiemment le temps qui passe. Bien vieillir, c’est être capable de poser sur les choses de la vie un regard neuf. La vieillesse est un naufrage écrivit Chateaubriand avant d’être plagié par le général de Gaulle, qui en avait après Pétain. Autant il y a des vieillissements qui sont autant de noyades, autant certains donne envie de vieillir. En vérité, on n’aime pas que le temps soit visible. Autour de nous, tout moisit, tout pourrit, tout se corrompt, tout s'écroule, tout se délite, tout fout le camp, alors, une après-midi de boule, une table sous les marronniers, quelques bouteilles de bons vins qui ne réclament que nos gosiers épais, quelques voisins curieux, quelques bières, quelques tranches de saucisson, que demander de plus? Le seul attribut réservé aux plus vieux est le pouvoir de manier avec plus de liberté, d'aisance, d'expérience et de bonté la faculté de jouir des bonnes choses de la vie.


Mutin matin calme

dans la catégorie Notre vin quotidien

mug-fepachie-ce-matin.jpgCe matin 18 personnes se sont percés un furoncle au pays du matin calme. Ce matin un policier transsexuel a tiré sur sa mère pensant que c’était son père. Ce matin un bucheron Canadien s’est fait bouffer par un ours brun. Ce matin 32 blondasses se sont épilées la figue en Albanie. Ce matin un bricoleur du dimanche s’est fait couper une oreille par une scie circulaire. Ce matin 841 hérissons dormaient les tripes à l’air sur les routes de France. Ce matin un colérique Suédois a surpris sa femme au lit avec son ex et les a égorgées avec les clefs de sa Volvo. Ce matin un piéton distrait a été retrouvé avec une boule d’attache caravane coincée dans le rectum. Ce matin un tatare affamé a buté 9 pandas roux pour faire un tartare. Ce matin un schizophrène a crié parce qu’il croyait avoir disparu. Ce matin un poisson-chat a regardé un cambrioleur fixant une jolie banquière qui s’enduisant la couenne avec de la graisse de Morteau. Ce matin un homme de 34 ans, qui n'a jamais bu une goutte d'alcool, a appris qu’il avait une cirrhose. Ce matin un communiste chinois a éventré sa femme et son banquier. Ce matin environ 20 mille tonnes de rognure d’ongles sont tombées par terre. Ce matin un atrabilaire c'est fait de la bile pour une biche. Ce matin un charentais a été retrouvé étouffé par une babouche. Ce matin 418 chemises ont été tâchées par du dentifrice. Ce matin un boulanger s’est encore soulagé dans son pétrin. Ce matin une vénézuélienne vierge a mangé deux croissants avariés. Ce matin j'ai bu un thé. Ce matin j’ai encore rien foutu de ma matinée…

Lire la suite...


Wine more time

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

carte-des-vins3.jpgAujourd’hui, je vais m'attaquer à un problème dur et épineux, pas les cactus, pas ma belle-mère, encore moins la libido de l'Ermite, mais la carte des vins au resto. Le pavé de bœuf est lancé dans la bagarre, l’entends-tu faire un gros coin-coin dans la mare? Quand je mets un pied, généralement les deux, dans un nouveau resto, ce qui me fout les miquettes, ce n'est pas de mal manger, très souvent ça se passe pas trop mal, c’est l'angoissante perspective de plonger dans l'abîme d'une carte des vins et de me noyer dans le médiocre. C'est d'avoir la désagréable impression qu'on me fouette avec des orties fraîches, qu'on m'oblige à boire de l'urine de hyène en me faisant écouter, en boucle, l'intégrale de Jean-Louis Murat. Le problème avec l'inconnu, c'est qu'on le connait très mal.

Lire la suite...


Litre et le néant

dans la catégorie Notre vin quotidien

spam.jpgJe suis moi-même, très souvent, confronté au syndrome de la page blanche, mais j'ai développé une technique infaillible pour y remédier. Non, mon vieil Ermite, il ne s'agit pas de peindre ma page en rouge ou en blanc, encore que ce soit deux couleurs primesautières, mais, à l'instar des sites de développement personnel qui sont un peu ce qu’on a fait de mieux sur internet depuis les blogs sur les chatons, d'écrire pour ne rien dire. C'est simple, il suffit de hiérarchiser son travail, sinon c'est l'escalade de la tour infernale, un post sur l'Ermite, un post sur le Boukistan et un sur les pandas roux, y ajouter une pincée de langue de pute et quelques saillies drolatiques et recommencer en bouclette. Simple et efficace! Du coup, il me suffit d'écrire "Longtemps, je me suis couché de bonne heure, puis dériver sur les pandas, et, le syndrome de la page blanche devient, ce que les Anglais appellent un faux problème, et bien trop souvent, nous nous cachons derrière de faux problèmes, alors qu’on ferait mieux de se coucher de bonne heure.

Lire la suite...


Déroute et désembouteillage sur la route des Vacances

dans la catégorie Rencontres Officielles

N7.jpgCela ne t'a surement pas échappé, c'est l'été, c’est les vacances, le soleil darde ses rayons mordorés, une petite brise soulève les jupes des filles et laisse entrevoir piercings et chattes rasées. Tu décides de donner quinze jours de congé à ta conscience écologique et de sillonner les routes de France et de Navarro au volant de tes fidèles 8 chevaux. Mais attention, partir sur les routes de France nécessite une préparation minutieuse pour d'éviter les pièges inéluctables que va te tendre cette chienne de route des vacances, à savoir: le bouchon et le raccourci. Des pièges d’autant plus malin qu’ils se cachent souvent sous des traits familiers pour te prendre dans ses rets retors. Même avec une préparation des plus sérieuse, même avec la volonté farouche de suivre le plan prévu, on est jamais à l'abri de moumoune qui se réveille et dit: "on devrait essayer de sortir à Fourrequeux la longue, la route est plus belle et les paysages plus sympa". Tu sens bien que l'idée est aussi bonne que des tripes à la morue et pastis, mais tu veux être agréable, cool, du coup, tu décides de tenter l’Aventure avec un grand A. Et là, c’est le drame avec un grand D.

Lire la suite...


Samba et MouZika à Rio

dans la catégorie Inclassables mais classés

bikini-882640_960_720.jpgJe ne sais pas si ça se sait, mais c’est bientôt que débutent les Jeux Olympiques des moustiques de Rio et tu n'as pas encore répondu à la question fondamentale: Mais au fait, à quoi ça sert, au juste, des Jeux Olympiques ? Si tu poses la question, comme ça, à brûle pourpoint, c'est que tu dois hésiter entre l'idéal sportif, la cohésion nationale et une soirée bière pistache cacahouète. Premièrement, il est inutile de brûler un pourpoint pour si peu. Deuxièmement, l'idéal sportif c'est une blague depuis que Franck Ribéry est apparu dans une pub pour Nike. Troisièmement, cette histoire de patrie, de cohésion, certains prennent ça encore au sérieux, mais tout de même, si la semaine prochaine, un inconnu pratiquant le pentathlon moderne finit troisième d’un sport que je ne suis pas sûr de bien comprendre, est-ce que vraiment je suis obligé d’aller me jeter dans les bras du premier épéiste venu? Pour ma part, les pistaches, les cacahouètes et une bière bien fraiche me paraissent plus appropriés à la situation, surtout pendant la compète de Bitch volley féminin.

Lire la suite...