Leverasoif.com

Archives :

avril 2017

Rase campagne, doublette, triplette et pas tripette

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

dy94qp.jpgDimanche, jour des manches, le clivage gauche-droite a volé en éclat. Macron leur a fait une ordonnance et une sévère… Il leur a montré qui c’est Raoul. Aux quatre coins de Paris qu’on a retrouvé des petits bouts de Fillon et de Mélenchon, éparpillés façon puzzle. Lui, quand on lui en fait trop, il correctionne plus, il dynamite, il disperse, il ventile. Et voilà t'y pas qu'on se retrouve avec un duel au soleil, une doublette Emmanuel et Marine. Certes, les spécialistes vous diront que c'est deux projets, deux visions qui vont s'affronter dans 15 jours. Mais en vérité, je vous le dis, c'est deux France qui se retrouvent face à face. Une France du "non" face à celle du "oui". La France des perdants de la mondialisation, auxquels voudrait s’adresser La Marine Nationale, face à celle des gagnants auxquels parle Macron. Deux France bien distinctes, avec au centre la question du rapport à la mondialisation. Le clivage classique gauche/droite est remplacé par celui entre une France ouverte, optimiste et une autre plus fermée, noire et beaucoup plus pessimiste. Marine aimerait avoir le monopole du mot patriote, mais les vrais patriotes sont ceux qui voient une France aller de l'avant, pas une France qui recule et se referme sur elle-même. Marine tente de nous faire peur en utilisant une rhétorique guerrière, un langage effrayant (guerre civile, déclin, chaos) quand l’autre se place dans un registre extrêmement positif (espoir, espérance, énergie).

Lire la suite...


Il ne faut pas peter les "burne out" avec l'eau du Bain

dans la catégorie Notre vin quotidien

0373_burnes_out.PNGComme vous ne le savez pas, je ne recule devant rien pour faire de l'audience! De la philosophie aux balloches, il n'y a qu'un pas que j'ose allégrement franchir. Les testicules sont un sujet délicat. Mais je suis rompus aux sujets touchant au plus profond de l’humanité, néanmoins, je conseille aux familles d’éloigner les enfants qui pourraient être choqués par tant de bêtise humaine. Les femmes se sont, de tout temps, tartinées la poire et la figue avec toutes sortes de crèmes, d’avocat, de concombres, de yaourt pour maintenir une illusion de cette jeunesse qui s’envole et coule inexorablement entre nos doigts comme un maroilles trop fait. Aujourd'hui, les hommes, même les vrais, les mâles, s’y sont mis. A grand coup de crèmes hydratantes pour nous les hommes, parce que nous le valons bien, nous essayons de ressembler à nos femmes. Un laboratoire spécialisé dans l’intime a même lancé une crème anti-âge pour nos joyeuses valseuses baladeuses. Je ne sais pas pour vous, mais perso, je ne passe pas assez de temps à admirer mes roubignoles. Je n’ai donc jamais songé à me tartiner les rouleaux avec une crème concentré en plantes indiennes hydrate, qui raffermira, apaisera et lissera la peau de mes balloches en me délestant les bourses d'une petite centaine d'euros quand même. Grâce à mon argent, le cours de bourse du laboratoire remontera plus vite que mes roubignoles. Mais ça, c’est une autre histoire ! En attendant, pour rendre à mes breloques la jeunesse qui les fuit (heureusement que ce ne sont pas mes noisettes qui fuient) et pour éviter les sillons sur mes roustons, je bois un Pouilly assez couillu.

Alexandre Bain Pouilly-Fumé La Levée 2013

100 Sauvignon. Très joli nez, un peu de pomme, beaucoup de fruit blanc, des épices, de la confiture d'abricot, de la fleur blanche et une touche de pierre sèche. La bouche est grasse, ample, sèche, c'est puissant et aérien, très bien équilibré. Grand fraicheur sur la finale qui étire le vin. Rien à jeter, l'essayer c’est l'adopter. Très bien

Don Diégo de la Végan

dans la catégorie Notre vin quotidien

vegalien.jpgIl y a peu, je me suis retrouvé à table avec un véganiste, un type qui refuse l’exploitation animale. Il ne consomme plus rien … En fait plus rien d'animal, plus de chair animale, de laitage, d’œuf, de miel ni de produits de la ruche, il ne porte plus de vêtements faits de matières premières provenant des animaux et n'utilise pas de produits d’hygiène, d’entretien testés sur les animaux. Bref, c'est un végétarien extrémiste, mais il est "Eco-friendly" puisqu'il ne mange pas de viande ni de poisson et rarement des humains. Si un véganiste te dit "on va casser une petite graine", c'est pas une expression, c'est le menu! Après quelques verres, nous nous sommes attaqués au débat de fond. Les végétariens, les véganistes, pour moi, c'est comme les chauves qui portent des lunettes sur l'arrière de leur tête, ça m'énerve… Du coup, notre conversation a été des plus sympathique, surtout après que je lui ai fait remarquer que les cannibales végaliens ont surement une vie courte et très triste et que s'il aimait autant les animaux, pourquoi mange-il toute leur nourriture?

Lire la suite...


Et Dieu créa la flemme

dans la catégorie Notre vin quotidien

d698a343ce0d037bde13138d2ab06d0b.jpg- Noms de Dieu, Schem, maintenant, tu poses ton putain de jeu et tu viens manger, on est à table!
- Oui, ok, attends, je finis juste le niveau et j'arrive.
- Tu dis ça depuis un million d'années... L'agneau est à la fois froid et brûlé, et nous, on crève la dalle.
- Ah, déjà ? Ça passe vite, j'ai l'impression d'avoir commencé le niveau il y a 250 ans.
- Mais qu'est-ce qu'il a de si intéressant dans ce jeu pour que tu ne lâches plus ta console?
- Ben, c'est super cool, tu peux créer un monde, le ciel et la terre, des civilisations, avec des gens qui courent partout, toutes sortes d'animaux, même des pandas roux, des cultures, des religions différentes de la nôtre, des systèmes politiques. Parfois, les gens ne croient plus assez en toi, alors tu leur envoies des cataclysmes ou un prophète, c'est sympa.
- C'est super nul comme concept, comment tu peux créer quelque chose qui n'existe pas?
- Pas du tout, au début, tu conçois la lumière, le ciel et les nuages, le matin et le soir, les astres et les planètes, l'homme et la femme, etc… Après une prise en main un peu difficile ou tu fais quand même plein de bêtise, des guerres inutiles et des catastrophes un peu trop mortelles, tu arrives à faire des trucs sympas, sauf quand Sarkozy ou Trump sont élus par des gens pas très futés.
- Et c'est quoi, la finalité du truc? Tu gagnes quoi?
- Alors tu as sept jours...

Lire la suite...


Quand le vin nature pousse le bouchon, Alien que pourra

dans la catégorie Rencontres Officielles

Anti-cons.jpgSans honte, je te le dis, j’ai peur, j'ai les miquettes, la trouille, bleue, verte, noire, la sainte trouille, j'ai les foies, la pétoche, les chocottes, je flippe ma race, j'ai les grelots, je balise, je joue des castagnettes, je fouette du calcif, je sue des tifs, j'ai les boyaux en zigzag, les noix qui font bravo, j'ai les fumerons qui me manquent sous le ballon, bref, je psykote, j'ai peur, je peux même dire que j'ai même petite anxiété. Ouiiiiii j’ai peur. J’ai la certitude désormais qu’ils sont là, Bernard Tapis dans l’ombre, prêts à nous sauter sur la pelote, tout près de nous, prêt à notre la mettre profond. Nous les croisons tous les jours, ils ont l’apparence d’êtres normaux, sauf qu’ils ne sont pas comme nous. Ils mangent comme nous, ils boivent comme nous, ils baisent leurs femmes comme nous, et parfois même la tienne aussi au passage, mais je ne t'ai rien dit. Ils aiment leurs enfants, leurs chiens aussi. Ils n'aiment pas les roux, les Boukistanais, les pandas, comme nous, enfin, surtout comme moi. Ils enfoncent des battes de baseball dans l’anus de leurs hamsters, comme nous, enfin comme l'Ermite, ils font l’hélicobite pour faire du vent, comme nous. Bref, ils font tout comme tout…

Lire la suite...