Leverasoif.com

Catégorie :

Rencontres Amicales

Fil des billets

Avec Jeanda, un air coquin n'est pas un vent tripotant

dans la catégorie Rencontres Amicales

330340289.jpgL'origine du cassoulet est le mystère le mieux gardé, avant même le secret des pierres de Carnac, l'assassinat de Kennedy, le suaire de Turin ou le génie de JC Van Damme. Alors, quand Jean m'a sommé de lui livrer un cassoulet et tous ses secrets, je n'avais que deux choix possibles: le trucider avec un couvercle de cassoulet avarié ou lui préparer un vrai cassoulet avec tous ses secrets, même, et surtout, les plus intimes. Il faut remonter aux prémices de la Préhistoire pour trouver la trace du premier cassoulet. Les hommes exerçaient le plus vieux métier du monde : chasseur-cueilleur de haricots et de mammouth. Les femmes exerçaient le plus vieux métier du monde : (non JeanDa pas ça…) cuisinière. Du coup, la part féminine de la population passait le plus clair de son temps à être enceinte ou derrière le feu. Cela amena assez vite à comprendre un truc: si on veut assurer la survie de l’espèce, il faut garder les femmes en vie, le plus longtemps possible, vu que c’est elles qui assurent la popote. Ce n'est pas moi qui le dis, c'est la faute à Darwin. Ceux qui ne me croient pas peuvent regarder dans leur bagage génétique. Les hommes ramenaient les haricots et la viande de mammouth et les femmes mettaient le tous dans des pots en terre cuite et sur le feu. Le premier cassoulet était un cassoulet de mammouth, inventé par une certaine Ougggruhr, femme d'Ugggruhr!

Lire la suite...


Langue de bois, ou l'art de donner sa langue aux chattes

dans la catégorie Rencontres Amicales

langue_de_boeuf.jpgPour passer une bonne soirée vineuse, il y a quelques règles élémentaires à respecter. Un, évitez les vins trop natures, le genre sans soufre mais qui souffre, le genre qu'on déguste, mais avec précaution et sans modération, des vins de contre-culture, plus authentiques, plus à même d’exprimer leur terroir mais qui ne ménagent ni la chèvre ni le choux. Comme Macron, des vins en marche, qui marche dans notre société où les extrêmes sont de plus en plus valorisés. Avec les vins "nature" et l'andouilette, la politique n’est jamais loin et c'est le deuxième sujet de conversation à éviter sous peine d'atteindre très vite le point Godwin et de voire amalgamer capitalisme et MacDonaldisation de la planète, Staline et Mélenchon, alors que nous savons tous qu'on reconnait les communistes au fait qu'ils sont fous, possédés par le diable, qu'ils mangent les enfants et, en plus, ils manquent singulièrement d'objectivité. En parlant de manger des enfants, la troisième chose à éviter, c'est de manger des enfants ou des trucs chelou, comme des langues de belles mères, des langues de putes ou de bœuf préparées par un explorateur culinaire du nom de Paul, Emile ou Victor. Dernière chose, il faut éviter d'inviter une femme.

Lire la suite...


Marche et démarche

dans la catégorie Rencontres Amicales

requin.jpgPour bien marcher, il faut marcher sans penser. Sans penser aux Magnums qui nous attendent, sans se demander si marcher est une démarche saine, sans me demander si Noel Mamère était mon père, ou pourquoi les cannibales n'avaient pas de cimetière. Puis-je me considérer comme fin gourmet alors que j'adore ajouter des cacahouètes dans mes crêpes au Nutella? Pourquoi j'ai peur des requins, même dans ma piscine. Pourquoi me demander si le radis est radical? Et comment Donald Trump a t'-il résolu l'hypothèse de Riemann? Pour ceux qui n'auraient pas fait maths en première langue, disons que l'hypothèse de Riemann fait partie des sept problèmes du millénaire. C'est une conjecture, relativement simple, émise il y a 150 ans et qui, depuis, résiste aux plus chevronnées des mathématiciens. En gros, c'est la Romanée-Conti du Soiffard, le Graal des mathématiciens. En la résolvant, on ouvre la perspective d'établir la carte des eaux brumeuses du vaste océan des nombres. Si nous pouvions trouver le secret nous permettant de naviguer sur les nombres premiers, qui sait alors ce que nous trouverions au-delà? Pourtant, cette démonstration réputée impossible a été résolu par Donald Imself.

Lire la suite...


2017, divine comédie … Vas au bistro Satanas …

dans la catégorie Rencontres Amicales

bonneresolution2.jpgEn ce début d'année 2017, même si je ne tiens pas formellement à te foutre les boules, mais je sais une chose importante, une chose indispensable, je sais que, sur cette planète, ce qui s’élève doit forcément retomber. Inévitablement. C'est aussi vrai pour les emmerdes que pour la merde. Si je n'avais pas l’insouciant optimisme solidement chevillé à l’esprit, il faut bien avouer que ce début d’année 2017 me remplirait d’angoisse. Pas tant par les événements que par la manifeste incapacité des dirigeants à penser le monde de façon pertinente, différente, des gouvernants en état d’hébétude intellectuelle. Plus ennuyeux peut-être encore est le fait que ceux qui devraient avoir quelques lumières, les journalistes, les économistes, les philosophes, sont dans le même état. Il est donc indispensable que nous prenions les choses en main, que nous prenions de bonnes résolutions, des résolutions précises. Pour ce qui me concerne, ce sera "1920 x 1080" pour mon PC et "750 x 1334" pour mon téléphone. Mais attention, les bonnes résolutions sont sataniques. C'est Satan en personne qui a inventé le concept!

Lire la suite...


Remets ton slip, gondolier et t'assieds pas sur le compte-gouttes

dans la catégorie Rencontres Amicales

wine-tasting-notes.jpgA partir de maintenant, je vais me tailler la part du lion, j’ai été promu, comme un bel enfoiré sans scrupule que je suis. Aujourd'hui, j’ai craché sur pas mal de mes principes, mais, à moi les billets, à moi les grands Bordeaux, à moi les belles bagnoles et les putes de luxe! Finito les chemises Jules, les caleçons Leclerc et les jeans Auchan. Au début, c’est normal d’avoir des principes, mais les principes au final, c’est le luxe des pauv’gens, à la fin, c’est tout ce qui leur reste, les principes. Moi, au départ quand je suis rentré dans le milieu de la déguste, c'était avec des prolos, on se tapait des Languedoc bon marché et parfois, un 3è cru de Bordeaux pour faire comme les richoux. Mais ça, c'était avant que je me fasse limoger comme une caravane de romano, avant d'avoir du temps pour glander comme un prof, avant que je rencontre Régis. Un drôle de personnage le Régis, sans la découverte des sulfamides, il vérolait toute l'Alsace, il est toujours professeur de langues mortes, même s'il ne pue pas de la gueule pour autant, mais avant tout, il est dealer de vieux bordeaux pour vieux chinois en manque de gout. Ledit Régis, m'a invité, dans la haute, avec JeanDa, à une méga déguste de grands Bourgogne. Une déguste que j'attendais avec l'impatience d'un puceau devant une professionnelle du gland

Lire la suite...


Les loges de l'imperfection, une soirée de père pinard

dans la catégorie Rencontres Amicales

kopin.jpgD’habitude, en rentrant d'une telle soirée, après de telles libations, mon premier réflexe est d'écrire quelques lignes, histoire de me rappeler l'essentiel, avant que les effets conjugués d'Hypnos et de Morphée, n'aient raison de ma mémoire. Pourtant, mon esprit encore bien éveillés me demande pourquoi cette divinité des rêves prophétiques, qui a la lourde tâche d'endormir les mortels, a pris le nom de Morphée ou, indirectement de "forme", pourquoi elle apparaît dans le sommeil des rois comme des humains sous forme de fantasme, la réponse est évidente, en bonne fille de Nyx, elle sait que chacun est libre de choisir les bras dans lesquels il souhaitait s'endormir. Mais que puis-je écrire, ou faire après des tels moments? Un Sudoku, un mantra, un sandwich pâté ou lire du Montherlant? C'est lui qui a écrit: "l’être humain est la proie de trois maladies chroniques et inguérissables; le besoin de nourriture, le besoin de sommeil et le besoin d’égards. A son égard, j'ajouterai le besoin de boire de bon vin et avoir de vieux amis, même si avec de bons amis et de vieux vin, ça marche aussi.
%%

Lire la suite...


Œdipe décomplexé

dans la catégorie Rencontres Amicales

Oedipe_is_your_love_Sophocle_Clementine_Melois.jpgC’est Meuuugnon un petit z'enfant, c'est mignon comme un filet mignon légèrement fumé, mais ça ne change rien au fait que je n'aime pas les enfants, ces petits monstres égoïstes, ces créatures vierges et candides qui boivent nos paroles du haut de leur petit mètre et qui ne rêvent que de nous occire. Ça fait longtemps que je sais que les gosses sont justes des gros bâtards qui veulent niquer leur mère et tuer leur père. Le complexe d'Œdipe, tu vois de quoi je parle? Si ce n'est pas le cas, va t'acheter des lunettes pour ajouter encore plus de charme à tes yeux de biche qui nous enveloppent sans nous mettre le timbre. C'est Sigismund Schlomo Freud qui a inventé Œdipe. En gros, c'est le désir inconscient de baisoter sa mère et de tuer son père. C'est même le concept central de la psychanalyse et Freud s’appuie, pour le décrire, non pas sur une canne, mais sur le drame de Sophocle: Œdipe is your love … Pour faire court, il y a fort longtemps, dans une Grèce pas encore ruinée, vivaient un roi et une reine au nom pourris, Laïos et Jocaste, que nous appellerons Koko et Jojo. Une nuit, sous l’emprise de la boisson, Koko s’accouple avec Jojo et engendre Œdipe. Un oracle féru d'informatique prédit qu'Œdipe tuerait Koko.

Lire la suite...


Il est pas bio mon camion?

dans la catégorie Rencontres Amicales

passenger-open.jpgBientôt, nous fêterons les 30 ans de l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl, bonne fête à tous les enfants à trois bras. Une catastrophe ne venant jamais seule, quelques jours plus tard, alors que le nuage évitait la France de justesse, Chirac devenait premier ministre et évitait la France de justice et les Girondins de Bordeaux remportaient la Coupe de France. Malgré ces diverses catastrophes, on n'écoute toujours pas les écolos. C'est fascinant de de voir une organisation politique refuser ce qui devrait assurer son succès avec la conviction que sa mission principale est de défense une orthodoxie, prôner une démocratie souple et participative et se comporter à l’exact opposé dans leur fonctionnement. Pourtant le bio c'est bon, bon pour le bizness, le bio, c’est même tendance. Vous le savez peut-être, et si vous ne le savez pas, je vous l'apprend, la nature a horreur du bide. Les produits Bio envahissent nos grandes surfaces. Les capitalistes sont écoresponsable, mais irresponsable économiquement. En France, le secteur Bio dégage plus de 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel. Et on attend quoi pour me faire des couilles bio?

Lire la suite...


Concerto pour violent et orchestre

dans la catégorie Rencontres Amicales

DPIR.jpgLa vie n'est pas faite uniquement de concerts de Lambchop, parfois, il y a aussi les soirées chez Rage et sa manie de nous gaver de l'intégrale de Deep Purple, en boucle et pas en douceur. Passe encore que ça soye son anniv et qu'il nous invite à déboucher quelques fioles, passe encore qu'il se remémore le temps où il croisait des tas de rockers en devenir, en devenir de prof, la plupart du temps, mais polluer mes chastes oreilles avec le pire groupe de rock de l'univers, c'est passible de le peine de sport. Qui écoute encore le pourpre profond aujourd’hui? Qui pense encore que le bipolaire Blackmore avait un style à lui? Qui pense que les grandes orgues brûlantes de John Lord valaient les orgues de Staline ou même le premier servent de messe venu? Qui regarde encore les pochettes mégalomaniaques du Deep? Rage! Le dernier des deepmaniaques. Je considère que Deep Purple s’est éteint de façon définitive avec Machine Head, soit dès 1972, soit avant la naissance de Rage, c'est dire s'il a bien connu le groupe! Que retenir de l'héritage du groupe? Qui a suivi sa trace? Personne, il faut bien le reconnaître.

Lire la suite...


Ô temps, ne laisse pas traîner ton vol n’importe où

dans la catégorie Rencontres Amicales

cochon.jpgDepuis la nuit des temps, l'Ermite, qui n'est pas toujours une lumière, pense qu'il sera bientôt possible de marcher plus vite que la lumière. Mais pour quoi faire, me diriez-vous? C'est une bonne question et je vous remercie de l'avoir posé, ce sera beaucoup moins lourd maintenant. Voilà donc une bonne question épistémologique que peu de chercheurs se posent et encore moins de marcheurs. À quoi bon aller déterrer des vieux os sinon pour se dorer la couenne au soleil et aux frais du contribuable? Moi, je ne suis pas chercheur, mais je me dis que si tout le monde commence à marcher à la vitesse de la lumière, ça va être un gros bordel dans le continuum espace-temps. Il est évident que rien n'arrête le progrès, surtout que ça devient dangereux quand il déboule à plus de 300.000 km/s. Mais, quoi qu'il arrive, de tous temps, on trouvera toujours un vieux grincheux qui dira "c'était le bon temps, avant on prenait le temps, on vivait de l'air du temps, on avait des moteurs à quatre-temps, on dansait la valse à quatre temps et le temps cicatrisait tout, même les ampoules, rapport à la marche et à la lumière, c'est du comique de répétition. Bon, comme je n'ai pas trop le temps et que le temps, c'est aussi de l'argent, je vais abréger.

Lire la suite...


- page 1 de 14