En matière de vin, il faut se garder de toute certitude: Les Condrieu ne se garde pas, il faut les boire jeune! Il faut aussi se garder de tous les jugements définitifs : Les Condrieu de Gangloff sont très gras et très boisé. En matière de Condrieu, je reste souvent un peu sceptique face à un élevage appuyé, qui me semble souvent dominer le fruit. J'ai connu quelques déceptions avec cette appellation pour dire tout le bien que je pense de la bouteille bue chez l'ami Olivier .


Condrieu 2000 Mathilde et Yves Gangloff

gangloffBelle robe dorée, limpide. Le nez est tout en distinction, aérien, dominé par des arômes d'amande, d'acacias, de pêche, de poire, de fumée et des pierre à fusil et surtout, après un petit réchauffement de ma planète verre, des notes florales très subtiles. Un côté bourguignon assez déroutant. La bouche est à l'image du nez, fondue, aérienne, fine, une rondeur sans lourdeur et une longue finale sans amertume ni excès de bois ou d'alcool. Une grande buvabilité pour cet Excellent Condrieu.