Foot2.jpgPremière chose, comment distinguer un joueur de football? C'est facile, justement, ils ne sont pas distingué, ils crachent tous le temps et se gratte l'entre-jambe assez régulièrement. Ils sont grands, jeunes, robustes et généralement assez bien foutus, sauf Frank Ribery. Ils courent dans tout les sens sur la pelouse, sauf Thierry Henry, ils sont constamment à la poursuite d'une balle, dans des shorts trop grands, surtout celui de Frank Ribery. Attention, il y a un piège : un des joueurs n'est pas un joueur, mais l'arbitre. C'est simple, c'est le seul qui touche le ballon avec les mains! En fait les arbitres sont quatre, un qui s'engueule avec les joueurs sur le terrain, deux qui servent de cibles aux publics et un qui s'engueule avec les entraineurs. Et les deux qui sont en cages? Bon dieu, qu'est-ce-que tu racontes? Quelles cages? Ce sont les goals que tu as pris pour des arbitres. Oui je sais, eux aussi ils prennent le ballon avec les mains, mais ils s'engueulent avec leurs coéquipiers, sous prétexte qu'ils ne savent pas faire un mur alors qu'ils ne sont même pas maçons mais footballeurs, ils ne s'engueulent pas avec leurs adversaires. Faut suivre.

Quand dois-je crier, éructer, hurler devant la télé? C'est le point délicat de l'affaire surtout si tu as réussi à te faire deux ou trois amis vite fait. Il faut savoir choisir le moment psychologiquement approprié, par exemple, quand tu regardes chasse, pêche et nature, tu ne hurles pas? C'est tous à fait normal puisque les truites ne marquent pas de buts. En France, on a bien quelques tanches à qui il est arrivé de marquer un ou deux buts. Tu te souviens surement de Pierre Laigle ou de Stéphane Guivarc'h, ils ont été internationaux et même champion de monde pour le deuxième, si si, y a même des preuves. Si en plus je te dis que Franck Leboeuf était notre défenseur, tu vas pas me croire. Choisis plutôt le moment où un but est marqué, justement. Mais attention, pas par les adversaires, sauf si ton truc c'est le sado maso et que tu as super envie de prendre une rouste. Je te concède volontiers que si tu es supporter de l'équipe de France, tu vas pas avoir une extinction de voix. Si tu as un doute sur l'équipe que tu dois supporter, généralement, ils jouent en bleu, sauf s'ils sont en blancs ou en rouge, dans le doute soutiens l'équipe qui perd, tu auras un max de chances pour que ce soit l'équipe de France. Rythme tes cris par un haïku footbalistique du genre "mouille le maillot, poivrot", "centre en retrait benêt", "dégage la chique, rachitique" ou "mets la tête, gros nœud".

Foot3.jpgComment placer un commentaire technique? Un bon commentaire te placera illico dans les rangs des spécialistes et tu pourras étonner tes nouveaux amis et gagner une bière gratos sans compter le prestige incomparable sur la gente féminine. Malheureusement, dans la mesure où leurs cerveaux ne leur permettent pas de comprendre les subtilités du piège du hors-jeu, les femmes ne s'intéressent que de très loin à ce noble sport, sauf si Franck Ribéry joue. Il y a des grands principes immuables. Si les Brésiliens jouent, exclames-toi avec conviction, "oh quels artistes, quelle technique en mouvement", Si c'est les Allemands, éructes un truc du genre "quel bande de brute, le teuton est rugueux", notes que ça marche aussi avec les Autrichiens. Si c'est des Italiens, indignes-toi avec des "quel tricheur cet italien, il volerait sa mère". Dans les grandes lignes, le football africain est généreux mais naïf, le football italien est défensif, le sud-américain excessif, l'allemand est méthodique, l'anglais primaire et le Français mauvais. Tu peux même improviser et faire des variations en fonction du déroulement de la partie: Exemple "Ces Argentins, quels grands techniciens, mais ils sont un peu excessifs", quand Messi marque le 7è buts à la France ou "La défense des Italiens est implacable, mais ils font beaucoup de fautes, le remplacent italien a fracturé le sourcil de Domenech en le regardant dans les yeux". Parfois, le commentaire n'est pas bien placé, comme: "ma parole, le gardien Jamaïcain a fumé la pelouse" ou "Cet Anglais à sniffer la ligne de touche", voire "Franck Ribery a couché avec les sœurs de tous les Brésiliens pour être aussi mollasson, toutes des putes ou des footballeurs dans ce pays de merde…", si la seule femme présente est Brésilienne, demande dans quelle équipe elle joue.

Foot7.jpgParfois, les joueurs se mettent en rang et se tienne la bite, pourquoi? C'est un rite primal typiquement masculin. Ça n'a rien à voir avec la coutume de "qui c'est qui a la plus grosse?" ou "c'est qui qui pisse le plus loin?". C'est un rite lié au rite du coup-franc direct, à ne pas confondre avec le coup-franc indirect qui est moins direct mais plus vicieux, même si on ne se touche pas la bite. Mais attention, chaque joueur empoigne sa propre bite, et pas celle de son voisin, sinon, y'en a un qui risque d'attraper la bite d'un adversaire, et là, ça peut faire du remous dans les ménages. La bite de l'arbitre est tabou, parce qu'il a un sifflet et que c'est trop facile quand on lui tord la bite en disant "et maintenant, siffle connard". En plus on peut prendre un carton rouge, à ne pas confondre avec un carton de rouge.

Quand sortir une bonne obscénité bien sentie? Ah, le délice de l'obscénité servie chaude à l'ennemi du moment ! Quel plaisir quasiment orgasmique que de sentir les mots rouler entre ses lèvres et jaillir comme des éclairs vengeurs pour mieux terrasser la tronche de carpe morte de cet imbécile d'arbitre qui vous irrite le fion depuis une plombe. Quand il siffle un hors jeu imaginaire, le "Va chier, fiente de Cracoucass !" qui fuse à son intention, c'est un peu de la culture Française qui illuminera ton séjour dévasté par les crétins congénitaux qui te servent maintenant de copains. Quand ce con d'arbitre accorde un huitième penalty à la France et que Thierry Henry le rate pour la huitième fois consécutive, libère ton désappointement en le traitant de "Face d'huître asthmatique" ou de "Pet de poulpe". Je te recommande aussi et entre autres : "Crème de con", "Vieux mérou disséqué", "Intellectuel" ou "BHL", "Groin de truite!" ou bien encore "Face de Ribery". Si tu manques d'inspiration, hurles simplement Enculéééééééééééééééééééééééééééééé!

Pourquoi les joueurs ne font-ils jamais de mêlée ? Parce qu'ils jouent au football, les mêlées ne sont autorisées qu'en cas de but. C'est pourquoi les joueurs français sont si souvent privés de ce plaisir de la copulation furtive devant 80.000 personnes. Une mêlée au football se pratique entre joueurs d'une même équipe, sauf le gardien qui reste à bouder dans son but. Les arbitres ne sont pas autorisés à participer. La mêlée du football est brutale, tandis que celle du rugby est virile. Les bourre-pifs et les nez qui saignent sont interdits, et il est assez mal vu d'envoyer un ramponneau à un joueur dont les bras sont bloqués par le très esthétique amoncellement des corps. D'autant plus que c'est quelqu'un de la même équipe, et que cela peut poser des problèmes dans les vestiaires par la suite. Les mêlées et les embrassades qui suivent un but sont des moments intensément érotiques.

Foot5.jpgQue dire des brésiliens? Les brésiliens jouent au football comme ils dansent la samba. Ils ont le rythme dans la peau. On ne voit pas qui d'autre pourrait gagner la coupe, à part la France, non là je déconne. Ils allient la maîtrise tactique du jeu à une impressionnante palette de gestes offensifs. Ronaldinho est un extraterrestre, ainsi qu'E.T. qui joue défenseur et Kaka n'est pas une merde non plus. Ils sont aussi habiles avec leurs pieds que des singes avec leurs mains, d'ailleurs, dans ces pays d’Amérique du sud, vous m'avez compris, ça fait pas longtemps qu'ils sont descendus de leurs baobabs. Comment ça, pas de baobabs au Brésil! Et ta sœur, elle fait la brésilienne au bois de Boulogne? Ce sont les dieux modernes du football. D'ailleurs, les adversaires vaincus sont éventrés et leurs cœurs offerts en offrande aux dieux Pelé. Le gouvernement brésilien favorise le culte et la culture des footballeurs pour faire oublier aux brésiliens l'inflation galopante, l'insécurité et la misère.

Comment différencier une talonnade d'une pantalonnade d'Henry ? Aucune différence.

Foot6.jpgQue dire à la fin du match? Alors là, il y a deux possibilités : soit l'équipe de France a perdu, soit ses adversaires ont gagné. Dans les deux cas, tu peux émettre des réserves sur l'état mental de Raymond Domenech ou la méconnaissance des règles du jeu de l'arbitre qui en plus avait ses règles et c'est pour ça que ses cartons étaient rouges. De toute façon, la panne d'éclairage qui a perturbé le match, puisqu'elle a permis à l'équipe adverse de marquer trois buts à la faveur de l'obscurité, a sauvé nos adversaires. Le défenseur français qui a marqué contre son camp avait été mordu par une vieille taupe. Les adversaires jouaient à quinze. Ils ont marqué avec la main, non ça s'était nous, notre goal avait la chiasse, à cause la nourriture autochtone, le match était truqué par les italiens. Conclure par une tournée générale, en attendant le début du match suivant, où les Allemands sont opposés aux poussins des Iles Kerguelen, aléas d'un bien curieux hasard du tirage au sort.

Voilà, tu es maintenant prêt pour le grand soir, à toi les parties endiablées, Liban-Israel aux tirs de roquettes, les actions d'anthologies, "magnifique coup de rein de Franck Ribery", "superbe applaudissement de Titi Henry", "Incroyable remplacement de Raymond Domenech". A vous les accessoires coûteux, le maillot de Michaël Ciani pour 300 roros, les feux de Bengale qui donneront une touche festive à ton appartement, la corne de brune que ton voisin va beaucoup apprécier, à toi la considération de tes amis, l'estime de ta femme, de tes voisins et de ton pack de kronenbourg.

Ouééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé Buttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttttt Enculééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé