Crozes-Hermitage « Tête de cuvée » 2001 Yann Chave Yann_Chave.jpg

Belle robe profonde violette et légèrement pourprée.
Au nez, c’est une explosion de fruits rouges et noirs : cassis, mûre, framboise, cerise burlat… mais aussi du poivre, de la violette et un soupçon de cannelle. La bouche est une pure gourmandise. Du fruit, de la matière, de la rondeur. C’est très souple avec une densité et un volume étonnants. Le petit Jésus en culotte de velours ! Seule la longueur moyenne nous montre l’écart existant entre le Crozes-Hermitage et l’Hermitage

Accompagné d'une côte de bœuf, l'accord est parfait...

Dans l’ombre de Jean-Louis de Mauves, voici Yann de Mercurol… Il nous offre un vrai vin de plaisir. Intello, s’abstenir. On est là dans le prototype du vin à boire (goulûment) plutôt qu’à analyser !
Les notes tertiaires qui pointent leur nez indiquent que ce vin est à sa maturité optimum bien qu’il ne montre aucun signe de fatigue. Un formidable rapport qualité-prix qui nous rappelle que l’on n’est pas obligé de « boire cher » pour « boire bon » !