Pouilly Fuissé Tête de cru Perrière 2007 Jean Jacques FerretPouilly-Fuisse-Ferret-TP-05.jpg

Belle robe jaune pâle, brillante. Le nez est parfaitement ouvert, sur des arômes de fleurs blanches, d'amande, de fruits jaunes et quelques notes de bois, sans excès. L'attaque est franche, fraiche et fruité, très ample, la bouche est portée par un fruit mûr. A la fois minéral (craie), très floral, c'est remarquablement équilibré et avec une magnifique longueur. Très bien

Pouilly Fuissé Ampelopsis 2006 Domaine Saumaize-Michelin

Belle robe or, lumineuse. Le nez est très raffiné, élégant, dans le même esprit (fleurs blanches, fruits jaunes) du précédent, mais avec un soupçon de race en plus, de densité et quelques notes d'anis et de tilleul. L'attaque est serrée, la bouche est d'une grande amplitude, riche et finement beurré. Superbe finale pour une belle bouteille avec un grand avenir. Très bien +

Riesling Altenberg de Bergheim 2002 Domaine Marcel Deiss

Belle robe dorée. Le nez s'ouvre sur des notes de fruits exotiques, de pétrolé, de grillé, de fruits confit, de gingembre. La matière est importante avec une bouche ample, portée par un sucre bien présent (pas loin d'un VT), l'acidité balance bien l'ensemble qui termine longuement sur l'ananas. Très bien

Riesling Brand 2002 Zind-Humbrechtbrand2.jpg

Robe jaune pâle. Superbe nez, explosif, somptueux, à la fois d'une grande finesse aromatique et d'une puissance fruitée incomparable. Une pointe minérale, des herbes aromatiques, des fruits jaunes et blancs très mûrs et quelques notes exotiques. La bouche est finement sucrée, un gras et un énorme volume parfaitement équilibré par une acidité magistrale (comme souvent chez Olivier Humbrecht) qui porte le vin vers une divine finale. Excellent

Hermitage la Chapelle 2001 Aîmé Jaboulet & Filsjaboulet_hermitage_chapelle_MV.jpg

Premier nez, sauvage, légèrement réduit qui va doucement s'ouvrir sur des notes minérale (mine de crayon), d'olives noire, de cassis, de violette, de thym. En bouche, les tannins sont assez austères, pas complètement fondu mais assez pur, la matière est dense, l'acidité donne une pointe de fraicheur finale. Très bien

Sauternes Château Filhot 1988

Robe or clair. Le nez est expressif, légèrement poussiéreux, coing, abricot, miel, truffe. La bouche est fine comme la matière et avec une acidité peu présente. Bien

Le talent pousse-t-il dans les arbres? J'aurais plutôt tendance à penser qu'il croît dans la vigne. Le Mâconnais est, depuis quelques années, un parfait exemple. Justesse d'exécution et respect des cépages se partageant l'esprit des terroirs, le tout lié à de fortes personnalités. Des Guffens, Bret Brother's, Valette, Ferret, Saumaize-Michelin, Combier et quelques autres jeunes vignerons ont sortis la région de ses vieux carcans et nous donnent aujourd'hui de belle définition du Chardonnay. Le renommé Domaine Ferret produit un superbe Pouilly Fuissé les Perrières, sur un terroir à dominante calcaire, et offre cette belle cuvée représentative du potentiel qualitatif de l'appellation. Le Domaine Saumaize-Michelin de Vergisson est piloté par Roger Saumaize et son épouse Christine. Les rendements sont maîtrisés, les maturités recherchées, quelles que soient les difficultés, et les terroirs s’expriment à la perfection. Le domaine est d’ailleurs de fait en Biodynamie (non certifiée). Disciples du génial Jean-Marie Guffens, les Saumaize ont parfaitement assimilé les leçons du maître. Le domaine possède quelques bijoux, le Clos sur la Roche (sur sols calcaires) et Les Ronchevats (sur sols argileux), sans oublier la cuvée Ampélopsis qui est le fleuron du domaine. Pas de surprises, les deux Riesling sont magnifiques, Le Domaine Marcel Deiss et Zind-Humbrecht au sommet de leur art et de leur terroir. Une Chapelle 2001 de Jaboulet, toujours agréable mais un brin austère. Un Filhot 88 pour terminer et digérer le 0-0 de têtes de nuls. Mention particulière aux commentateurs qui doivent avoir une grosse prime pour passer tous le match à nous inciter à aller sur monsitealacon.fr et nous abreuver de statistiques mais surtout nous rediriger vers le site de paris en ligne et nous dépouiller comme de vulgaires mulets.

thierry-henry-franck-ribery.jpg