Va falloir aussi que je m'intéresse à la politique, le commerce international, l’histoire, la géographie, l’industrie, la philosophie etc… Que je laisse tomber le foot, le bistrot et le film de boule… Va falloir que je soyes diplomate, pas question de dire à mon homologue Irlandais : "Le problème des irlandais c’est surtout leur couleur de cheveux, moi une fois j’en ai tirée une et ben putain elle schlinguait", déjà que Thierry Henry leur a mis un doigt avec sa main, faut pas déconner avec des ex-terroristes. C'est ça l'Europe. Par contre tu peux dire que le Niack est fourbe, mais super balèze en ping-pong et en restaurant chinois. Tu peux même faire travailler gratis une petite bédouine en la menaçant de la renvoyer dans son gourbi si elle moufte. Ministre du Travail, ça m'irait bien, je m'y connais en travail, ça fait 30 ans que je le fuis. Et je peux pas faire pire que le Woerth. Il ne me restera plus qu'à pondre une ou deux lois à la con, du style il est interdit de maltraiter les huitres, organiser des distributions gratuites de bérets et de baguettes dans les écoles, censurer Patricia Kaas à la radio parce que mademoiselle boit du rouge, et que ça fait mauvais genre, interdire aux chauves de porter des lunette de soleil sur la tête. C'est ça la grandeur de la France, pays des lumières, des droits de l’Homme, de Zinedine Zidane et toutes ces conneries. Je me sens prêt pour le poste et j'ai même envoyé mon CV.

Pour célébrer mon anniversaire, l'avènement de mes 52 printemps et me préparer à mon nouveau poste de Ministre, sans fanfare mais avec des trompettes (scuzer les amis, c'est juste pour le jeu de mots), j'ai ouvert des bouteilles Sarkosiennes et même Berlusconiennes. Hommage et désespoirs au Champagne, vin de fête par excellence, génuflexion et prosternement à Bordeaux pour célébrer un mythe, pèlerinage en Hermitage et à Châteauneuf et surtout Dolce Vita en Toscane et dans le Piémont pour célébrer l'Italie que les Grecs anciens l'appelaient Oinotria : la patrie des vins.

Champagne Grand cru 1999 Egly-Ourietegly_ouriet.jpg

30% Chardonnay 70% Pinot Noir Le nez est très brioché, très expressif et relativement complexe. Des arômes de miel, de poire mûres, de petits fruits rouges, de pâte d'amande. La bouche est d'une grande maturité, vineuse, très ample, puissante, avec une fine minéralité qui apparait en fin de bouche et une très belle longueur sur la pâte d'amande. Excellent

Champagne Jacquesson Cuvée Dégorgement tardif 1990

100% ChardonnayJacquesson.jpg Les cuvées Dégorgement Tardif sont les pièces maîtresses de la Maison Jacquesson, des vins qui par leur maturation plus longue développent des arômes tertiaires harmonieux. Enorme nez, très fin, élégant, frais, sur des notes d'agrumes, de fruits blancs, de champignons, de raisins secs. La bouche est également d'une grande fraicheur, délicieuse et tendue, magnifiquement équilibrée par une acidité tranchante qui amène une immense longueur légèrement toastée. Un grand champagne. Grand vin

Champagne Bollinger RD 1996

70% Pinot Noir, 30% ChardonnayBollinger1995.jpg Le "Récemment Dégorgé" est une particularité de la maison Bollinger. Le R.D. est une "Grande Année" qui mûrit plus longtemps en cave (de 8 à 25 ans), avec un dégorgement tardif. Un grand nez très classe où se mêle des parfums de petits fruits rouges, de citron et de pamplemousse frais, d'amande torréfiée, de brioche, de café. Comme le nez, la bouche dégage une extraordinaire sophistication, c'est d'une élégance et d'un raffinement exceptionnel. Fraicheur, complexité, minéralité, acidité, très léger sucre, persistance, tous se conjugue pour tendre vers la perfection. Grand vin.

Pouilly fumé Silex 2005 Didier Dagueneau

silex.jpgBeau nez de buis, de bourgeon de cassis, d'agrumes, de fleurs blanches, de pomelo, de safran, c'est à la fois puissant, séducteur, courtois et surtout très caractéristique du Sauvignon. La bouche est ample, droite, finement minérale et tendue vers une longue finale. J'aime ce Silex encore bien jeune et pas encore très marqué par son terroir, mais il gagnera surement à attende quelques années encore. Un grand vin blanc, encore dans son adolescence. Excellent

Hermitage Ex-Voto 2003 Guigal

90% Marsanne, 10% Roussane Magnifique nez de miel, de réglisse, de confiture de coing, de truffe blanche, de tilleul, d'amande, de bergamote. ex-voto.jpgLa bouche est onctueuse, riche, profonde, très pure, un super mélange de puissance, de notes boisées et de finesse et de subtilité minérale. Une finale sur de beaux amers qui lui donne à ce vin extraordinaire, une longueur superlative. Probablement un des blancs secs les plus profonds qu'il m'ai été donné de goûtés. Magistral. Grand vin

En apéritif, 3 champagnes très différents. Un excellent Brut grand cru de Francis Egly. En Champagne, certains naissent dans la soie avec une cuillère en argent dans la bouche. Francis Egly, lui, est né le cul sur la craie au pied d'une vieille vigne. La soie peut devenir rêche et l'argent peut s'oxyder. Dans cette région, pas toujours respectée, la craie, elle est immuable. Chez Jacquesson aussi, on respecte le terroir et leur cuvée DT (dégorgement tardif), le 90 a été dégorgé en juillet 2007 après 16 années de vieillissement sur lies. C'est un Champagne tous en finesse et en raffinement. Bollinger reste, pour moi, la référence du Champagne, Là aussi, c'est élégant, raffiné, mais avec un petit plus de puissance maîtrisée, un Champagne dégorgé en juin 2007, vineux, presque tannique avec de magnifiques notes de fruit rouge. Il n'y a pas que Bond qui adore ça. Didier Dagueneau était un magicien qui arrivait à allier puissance et élégance, élevage et respect du terroir, fruité et minéralité. Ce Silex en est un parfait exemple. La formule latine ex voto suscepto "suivant le vœu fait, est une expression qui signifie littéralement: "en conséquence du vœu", le vœu de faire un grand Hermitage pour Marcel Guigal et sa famille, les rois de la Côte-Rôtie. Ce 2003 est un tableau de Cézanne, une offrande aux amateurs de grands Hermitage. Les raisins sont issus des meilleures parcelles des Murets (90%) et de l'Hermite (10%). Produit uniquement dans les grandes années, l’Ermitage Ex-Voto est l’expression d’un vœu profond de produire un vin d’exception, reflet de cette appellation prestigieuse de la Vallée du Rhône. En un mot, c’est un ex-voto

Barolo Canubis boschis 1999 Luciano Sandrone

100% NebbioloCannubis_sandrone.jpg Un bel exemple de Barolo approchant de la maturité, remarquable nez d'eau de rose, de framboise, de cerise, de violette, de truffe blanche. La bouche se distingue par sa grande fraîcheur et sa noblesse. Les tannins sont superbe de finesse et d'harmonie, sensuel, irrésistible. La longueur est impressionnante. Une référence en Barolo, proche de la perfection et loin de son apogée. Excellent

Châteauneuf du Pape 1993 Château Rayas

100% Grenache Belle robe acajou avec des reflets fauves. Nez fin, d'épices douces, de prune, de kirch, de chocolat, de poivre et de fraise écrasée. La bouche est fine, droite, peu corsée, racée avec des tannins fins, souple. La finale est un peu austère. Un beau Châteauneuf, un brin au-delà de son apogée, mais la classe est toujours là. Excellent

Barbaresco Costa Russi 1989 Angelo Gaja

100% NebbioloCosta_Russi.jpg Quel luxe, quel classe, truffe blanche, épices orientales, fruits rouges, bois nobles, menthe, tilleul. On imagine que se vin a du être d'une puissance extraordinaire dans sa jeunesse, les reliquats de cette énergie sont encore présents, mais fondus, noyés dans un océan de classe et enrobés par un élevage fin et des tannins soyeux et charnels. Grande finale en queue de paon, persistance superlative. Grand vin.

Pomerol Petrus 1981

100% MerlotPetrus.jpg Magnifique robe rouge acajou. Nez outrageusement complet, classieux, racé. Ce n'est pas bluffant, ce n'est pas un uppercut mais une caresse de notes de cassis, de cerise noire, de prune, de chocolat à la menthe, de cuir, de café, de boite à cigare et de truffe. La bouche est ronde, élégante, racée, finement boisée. Les tannins sont onctueux, le vin n'est pas d'une grande intensité, pas d'une longueur fantastique, le palais n'est pas pulvérisé, mais les papilles et tous les neurones au bout de la chaine sont marqués à jamais par la grâce princière de cette bouteille qui restera comme le souvenir incroyable d'un Grand vin. Grand vin

Petrus est l’un des seuls Bordeaux à ne pas accoler à son nom le vocable de Château, puisque de château il n’y a point. Ni même de maison ! Un chai, reconstitué récemment, marque simplement la présence du cru de Petrus. Reconnu comme le plus célèbre et le plus recherché des vins de Pomerol, Petrus peut être considéré, à bien des égards, comme une véritable légende vivante. vuePetrus.pngA commencer par son terroir exceptionnel, composé de 11,5 ha et situé sur le plateau fortement argileux de Pomerol, et possédant dans son sous-sol un mélange de crasse de fer et d'argile bleue qui donnent à Petrus ce cachet si particulier. Boire un verre de Petrus est un privilège très rare, voire unique, qu'il est primordial de préparer, à la simple évocation de ce nom mythique, les passions et les controverses se déchainent. Petrus est un mythe, un rêve inaccessible, aucun autre vin n´attire autant de respect mais Petrus est un incompris, certes difficile à comprendre. Son prix si astronomique en fait un vin inabordable et à ce prix, il doit forcément exploser, pulvériser et marquer à jamais les papilles du néophyte naïf. Parce que son prix vaut de l'or, Petrus doit être monstrueux de puissance et de virilité, alors qu'il n'est (seulement) qu'une caresse langoureuse, d'une infinie douceur, d'une opulente finesse qui marque à jamais le néophyte pas si naïf, même dans un petit millésime. angelo-gaja.jpgIl faut aussi (humblement) reconnaitre qu'il a été parfaitement servi par Emmanuel Reynaud, Luciano Sandrone et Angelo Gaja. Rayas 93, Canubis boschis et Costa Russi sont des monstres d'élégance et de distinction, plus que des marchepieds, ils sont des égaux. Sans Angelo Gaja, le Piémont et le monde du vin italien ne seraient pas tout à fait les mêmes. «Angelo è numero uno in Italia», avait un jour concédé l’un de ses collègues viticulteurs. Tout un numéro, ça oui. Dans l’univers de Gaja, tout est au superlatif, de la longueur des bouchons, les plus longs du monde à 63 mm, au prix des vins, les plus chers d’Italie. L’homme déplace autant d’air qu’un 747, pond une idée à la minute et bâtit vingt projets à la fois. Tout le contraire de Luciano Sandrone, la star discrète du Barolo, l’homme du mythique Cannubi Boschis, "the living legend of Barolo" comme l'avait appelé cette Bimbo américaine lors d’une soirée de gala au Bellagio de Las-Vegas. Luciano, en smoking, était resté de marbre devant le compliment. C’est pour cela qu’on l’aime, Luciano, le succès ne l’a pas changé d’un iota. Droit dans ses bottes crottés, droit dans ses vins ! Pas de diplôme d'œnologue sur les murs de son bureau mais une belle photo de Luciano, dans ses vignes, au guidon de sa motocyclette avec son pull rouge. Emmanuel Reynaud est fait du même bois, pas facile à cerner, caustique, voire cassant au premier abord, il est l'anticonformiste parfois véhément du paysage castelpapal. Comme son illustre oncle Jacques Reynaud, il n’aime ni la Roussane, ni le mourvèdre, "et je crois qu’ils nous le rendent bien" ajoute t-il .

Brunello di Montalcino Case Basse 2001 Gianfranco Soldera

100% Sangiovesesoldera.jpg Un nez complexe de cerise rouge très mûre, de confiture de framboise, de prune, de fleurs séchées, de vanille, de tabac, de cuir et d'épices orientales vous envahit les narines et vous laisse pantois. La bouche est monumentale avec des arômes concentrés de fruits mûrs et de coriandre. L'acidité est parfaitement intégrée et les tannins délicats comme du velours. La finale est d'une rare longueur. Un des 3 ou 4 meilleurs vins d'Italie. Une transposition de la Romanée-St-Vivant ou des Amoureuses hors de Bourgogne. La finesse extrême du grand Sangiovese traditionnel, élevé 6 ans en vieux foudres. Vin unique, hors des modes, essentiel et intemporel. Grand vin

Barolo Monfortino 2001 Giacomo Conterno

100% NebbioloLabel_Conterno_BaroloRiserva_Monfortino.jpg Du nez au verre, du verre au nez, on ne se lasse pas de découvrir des arômes nouveaux qui ne cessent d’apparaître à l’aération. Tous y passent, fruits rouges, fruits noirs, des notes très pures et intenses de fruits secs, de terre, de ronce, d’épices, de racines, d’écorce de bois et de réglisse. De la magie noire. La bouche est outrageusement intense malgré la couleur rouge clair, les tannins sont serrés, très étoffés et incroyablement raffinés. Une complexité ahurissante alliée à une longueur phénoménale patinée d'un long élevage. Vin fascinant et rare, absolument magnifique. Le "Monfortino" en est un vin organo-olfactif, une machine infernale, faite pour défier le temps...indestructible... Grand vin légendaire

Amarone della Valpolicella Riserva 1991 Giuseppe Quintarelli

Corvina, Rondinella, Molinaraquintris86.gif Couleur sombre comme une nuit sans lune. Le nez est d'une complexité affolante, exubérant et baroque, vieux porto, cerise noire, mûre, myrtille, pruneau cuit, cacao, café, orange amère. On pense aussi à du marc pressé et à du raisin de Corinthe. C'est un feu d'artifice. Les différents arômes se mêlent dans un bouquet complexe et jouissif. En bouche, c'est le feu et la glace, vin de velours avec une fine sucrosité sans aucune pesanteur, l'acidité doit être importante pour soutenir ce monstre de fruits à mâcher. La longue finale impressionne par sa vivacité et sa "tonicité". Un vin d'une force impressionnante. Un classique d'une autre époque, d'une autre planète. Sidérant et sidéral. Grand vin légendaire.

Pour le compte rendu des trois vins précédents, rien de plus facile, ils étaient déjà faits puisque nous les avons dégustés en novembre dernier. Pas un iota à modifier, 3 légendes Italiennes, 3 vignerons mythiques, 3 personnalités hors du commun. soldera.jpgAncien assureur ayant fait fortune à Milan, Gianfranco Soldera est venu à Montalcino, dans le Brunello di Montalcino, pour faire des grands vins, convaincus que le vin se fait dans la vigne, et pas dans la cave, naturellement, avec un respect scrupuleux de ne faire du Brunello qu'avec du Sangiovese. Entre la vendange et la mise en vente du cru, le vin séjourne tranquillement sept années en cave, dans de généreuses cuves en bois de Slovénie qu'on trouve aussi chez Giacomo Conterno pour son Monfortino, un vin que Gianfranco Soldera respecte et aime comme le sien. Justement, Giacomo Conterno est vénéré en Italie comme un des grands sages du monde du vin. Pour la plupart des spécialistes des vins du Piémont, le domaine Giacomo Conterno incarne l'âme de Barolo, sa tradition inflexible de longs élevages et de vins rigoureusement authentiques, capables de défier le temps. Montfortino 1958, 1971, 1978, 1982 et 2001 en attendant 2004 sont des légendes que bien des amateurs rêvent un jour d'approcher. A plus d'un titre, ce domaine affiche sa singularité. Le vignoble de 14ha est d'un seul tenant, en exposition sud et sud-ouest à l'extrémité sud de la zone de Serralunga d'Alba, la partie la plus tardive de l'appellation. Giuseppe_Quintarelli.jpgLe domaine ne produit que 3 vins. Un Barbera d'Alba, un Barolo Cascina Francia et Riserva Montfortino (7000 bouteilles). On termine ce triptyque par le vin du mythique "Maître du Veneto" Giuseppe Quintarelli. Patience et tradition sont les mots d’ordre de Giuseppe Quintarelli. Il réalise fièrement ses Amarone comme son père le faisait avant lui, et on a reconnu son influence en lui attribuant des titres tels que "Maître" ou "Doyen" de l’Amarone. Ses vins sont réputés pour leur incroyable profondeur et intensité de saveur. Leur longévité est quasi légendaire. Pepe Quintarelli et ses descendants représentent ce que l'on pourrait appeler la quintessence de la mémoire de l'Amarone. Dans une région où les vins de garde n'avaient pas vraiment de place pour des raisons bassement économiques, les vignerons ressentent depuis des lustres une grande fierté lorsqu'ils évoquent le grand vin de garde qu'est l'Amarone. Soldera, Conterno et Quintarelli, la trilogie parfaite des maîtres de l'Italie du vin, Michel-Ange, Botticelli et Vinci réunis.

Klein Constantia, Vin de Constance 2005

Muscat à petits grains (SR 141 gr/l)afr_kconstantia99.jpg Nez très élégant de raisins de Corinthe, de fleurs blanches, de zest d’orange, de pêche de vigne, d'agrume, d'ananas rôtis. La bouche est d'une grande finesse aromatique, pleine, sans lourdeur, charmante avec une ligne acide équilibrante et une belle longueur. Excellent

Riesling SGN Clos St Urbain Rangen de Thann 1998 Zind-Humbrecht

Exceptionnellement, les conditions climatiques uniques de Thann en 1998 ont permis de produire une SGN en riesling. A l'image du pinot gris Sgn de cette même année, la robe est cuivrée, vieux cognac. Le nez est magnifique, explosif, tourbé avec des relents de vieux wiskis, de raisins secs, de mangue, de fruit de la passion, de citron confit, de réglisse. La bouche est immense, la liqueur est énorme mais, comme toujours dans les vins d'Olivier Humbrecht, l'acidité acérée vient équilibrée l'ensemble et donner une harmonie générale extraordinaire, une finesse magique et une persistance aromatique fabuleuse. Grand vin

Le petit vignoble de Constance planté sur la partie basse de la Montagne de la Table, exposée à l’est, à 8 km du Cap, produit un vin renommé. klein-constantia-aerial-view2.jpgOn les recueille dans deux clos contigus, l’un appelé le haut et l’autre le bas constance, ils sont plantés du cépage que l’on nomme haenapop. Chacun des propriétaires de ces clos prétend à la supériorité sur l’autre, mais c’est leur rendre justice à tous deux que de mettre les vins qu’ils fournissent au nombre des meilleurs liquoreux de la planète. La récolte du Vin de Constance n’est évaluée qu’à 900 hectolitres dans les années abondantes, et son produit est toujours retenu d’avance. Les premiers vins de ce vignoble furent distribués sur le marché européen à partir de 1761. Napoléon 1er, dont on connaît le goût pour le Chambertin était un passionné du Vin de Constance. Le déclin de ce vignoble commence vers 1880 et il faudra attendre la fin des années 70, soit presque un siècle plus tard, pour assister à sa renaissance. Le domaine de Klein Constantia a été réhabilité à grands frais par Duggy Jooste et replanté en 1981. On lui doit d’avoir ressuscité le fameux Vin de Constance. Le Muscat à petits grains est vendangé en mars et passerillées sur pied, selon une tradition qui n’est pas sans rappeler les grands Vins de Paille de l’Ermitage, d’autrefois. Le résultat est un somptueux liquoreux à la robe dorée et dense, au nez marqué par des arômes de pin et de fumée, d’une impressionnante longueur. On se termine avec un Riesling issu du Rangen de Thann, du fameux Clos Saint Urbain. Une magnifique liqueur qui ponctue cette grande soirée dont la conclusion pourrait être, que si l'âge pèse sur mes articulations, 52, ça commence à parler, il bonifie les grands vins. Dans les petits millésimes (Rayas et Petrus), le temps qui passe sublime l'expression des grands terroirs, dans les grandes années (2001 en Italie), l'impression de plénitude, de fusion, de puissance fruités (et pas forcement structurelle) et de complexité aromatique sont un miracle que seul, les grands vignerons sont capable de produire, si ils sont suffisamment humble pour laisser parler leur terroir.

Comme promis, la petite lettre qui doit me permettre de devenir Ministre de Sarkoléon et boire Petrus au pti déj et remettre de l'ordre dans ce bordel. La démocratie version Sarkosy est donc la version bêta d’un gouvernement. La boîte qui a été chargée de la développer a fait faillite et, du coup, on se retrouve avec un truc pas fini, mais utilisable. Il faut cependant un temps d’adaptation pour bien s’en servir et force est de constater que les derniers à l’avoir téléchargé utilisent une version fortement bugée que je serais chargé de débuguée. Si vous voulez installer un régime démocratique chez vous, à la maison, je peux venir vous l’installer, sauf si vous préférez les spécialistes américains qui opèrent en Irak. Par contre, si vous préférez opter pour un régime weight watcher, je peux rien pour vous.

Cher Napoléon, Monsieur le petit Président de la France,
Voici mon CV pour devenir ton Ministre. J’étais un peu dans le commerce du vin et ma clientèle est pas mal réputé sur la région, pour le moment, je suis au chomedu, en feuille comme dit ma femme, pour des raisons qui me dépassent, mais avec ce poste, je vais me relancer et j'entend bien être un Ministre bien dépensier car j'en ai marre de boire du Jaja de contrebande. Mes prétentions salariales sont raisonnables, 8 10 20 plaques net avec les tickets resto, un appart place des Vosges et deux quatre motards pour me la peter protéger. Je suis dispo après les vacances.
Donc contactez-moi et on se verra à votre burlingue ou alors un entretien au bristol du coin, le genre un peu arrosé, on est entre hommes garçons, me conviendrait bien si je sais que c’est le pigeon contribuable qui raque, je suis sur qu'on se comprend.
Dans l'attente de votre réponse rapide et positive. Bien à toi mon Nicos.
Psykopat

La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres, disait souvent Winston Churchill à son cousin Marlboro Churchill.