Gérard et Jean Louis Chave sont les magiciens de l'Hermitage, des dompteurs de Syrah, depuis longtemps, ils surfent sur les vagues du plus haut niveau qualitatif. prhone2_1397384c.jpgPour eux, "les gens passent et ce qui reste finalement, c'est le terroir". Bien que le domaine soit implanté à Mauves, sur l'autre rive du Rhône, produisant d'ailleurs un excellent Saint Joseph, la majeure partie du vignoble est située sur la colline de l'Hermitage. Chacune des Parcelles est cultivée avec un soin remarquable et toujours récoltée tardivement. L'histoire de l'Hermitage, c'est l'assemblage. Jean-Louis Chave explique souvent que l'une des particularités de l'Hermitage, c'est que chaque lieu-dit possède un type de sol qui lui est propre. Il recherche la complémentarité entre tous les jus issus de ces parcelles si spécifiques. Son défi principal est d'élaborer un vin avec de la matière, peu acide, mais pas mou. En effet, les cépages n'apportent presque pas d'acidité et c'est par le terroir et le travail dans la vigne qu'il est capable d'apporter de la vivacité à son vin. Les Chave vinifient et élèvent séparément ces divers climats, comme s'ils étaient destinés à composés autant de cuvées différentes. steak-tartare-300x214.jpgPourtant ils assemblent avec un art consommé le meilleur de ces vins (le reste étant vendu en vrac au négoce), afin de créer une seule cuvée d'Hermitage en rouge comme en blanc. Leurs Hermitages sont donc un assemblage des parcelles de Beaume, Peleat, Bessards et Le Méal. Boire un Hermitage de Chave est toujours un bonheur, le boire au restaurant, à la Chapelle, sur la cuisine de Serge, "zéro chichi tous dans l'assiette" et avec l'autre Patrick, c'est encore plus grand.