Croyez-moi et souvenez-vous d'Alcide Gastric, le prof de techno, lui qui rêvait d'être professeur de boulangerie-plâtrerie, lui qui vous sommait, avec un regard diabolique et un rire sardonique, de fermer les cahiers, sortir une demi-feuille, c’est pour une interro surprise. Vous aviez beau lui expliquer que votre zéro était dû à Ramuncho, votre panda roux, qui vous avait entrainé à boire du pastis jusqu'au bout de la nuit, même que ça vous a un peu surpris qu’il se mette au Pastis, lui qui a toujours préféré le whisky pur malt, en bien, il ne vous croyait pas l'Alcide. prof-sexy.jpgSouvenez-vous de Barbie Turique, la prof de français, une vieille connasse, mi pie, mi truie, avec des chicots cramoisis, qui vous obligeait à apprendre par cœur des œuvres encore plus pourrites que celles de Kamel Ouali, le célèbre professeur de chorégraphies avariées. Tu la détestais tellement que tu avais même envisagé de lui planter ton opinel entre les nibards. La pauvre, elle a fini par confondre les somnifères et les Smarties, faut bien dire que tu l'as un peu aidé, et tu l'as regardé caner en te marrant comme une baleine à bosses… Que de bons souvenirs… Meilleurs que tes souvenirs de voyage linguistique. Souviens-toi des 15 jours passés dans cette famille de boches infâmes, l'Allemagne, un pays où les jeunes sont à la fois insouciants et rigoureux, il y régnait une belle et grosse ambiance de merde, pas de freuleins avec des nattes blondes, mais des bouseux, des culotte de peaux, des ignobles saucisses de Frankfort et de patates «Wollen sie kartoffel ? ya danke ton cul!». Vive les profs, des hommes et des femmes qui sont obligés de s’intéresser à nos jeunes, ça fait peur dans ce pays de tête de Neuilly, qui découvre qu’il existe plus de onze personnes âgées de moins de 21 ans. Des professeurs forcés aujourd'hui de vérifier que lesdits jeunes ne sont pas animés d’intentions belliqueuses à leur encontre et quand il s'agit d’un jeune de type adolescent, s’il est animé tous cours. Prof, c'est un sacerdoce, espérer qu’un jour, Canarticho et Barnabé puissent avoir une conversation sur l’insoutenable légèreté de l'être est une cause aussi noble et digne, qu'inutile et superfétatoire, alors, qu'à 18 ans, ces deux trolls découvrent à peine le passé simple. Comment vont-ils réagir, plus tard, quand, pour le BAC français, on les obligera à lire, "du côté de chez Swann", note-20scolaire.jpgalors que cette chanson de Dave est un monument de la culture Batave? Après tout, prendre les enfants pour des cons, c’est le meilleur moyen qu’ils le deviennent. Cons et pauvres à la fois, qui plus est, sauf les jeunes footballeurs qui touchent environ ton salaire mensuel à chaque passe. Je vous parle de jeune, mais c'est quoi un jeune? C'est une bonne question et je te remercie de me l'avoir posée. C’est jusqu’à quel âge, environ, un jeune? Ça, ça dépend de tes hobbies, un politicien de 40 ans est jeune, un footballeur de 32 ans est un vétéran, une gymnaste de 19 ans est une retraitée qui a décidé de se reconvertir et d’entraîner sa fille. Tu vois, c'est relatif, et non laxatif, comme disait Alcide Gastric, qui avait aussi de l'humour. Mais c'est quoi la jeunesse éternelle? Tu en as encore beaucoup des questions stupides comme ça? Putain, tu parles d’une connerie. Toute une chienne de vie avec des boutons d'acné, une coupe de relou pour dire “Lol, mégagigabath ce truc de ouf, je kif à donf ”, avoir la jeunesse éternelle et s'exprimer comme un mollusque attardé et, en plus, être encore au collège à draguer les petites connasses? Il serait pas un peu débile, notre petit Johny? Les jeunes ont l'idole qu'ils méritent et ce n'est que justice.

Champagne Terre de Vertus Larmandier-Bernierlarmandier-terre-vertus.jpg

Pas d’assemblage pour ce mono-cru : uniquement des Chardonnays des lieux-dits Les Barillers et les Faucherets situés en milieu de coteau à Vertus. Non dosé. Un beau nez de citron vert de pomme, de poire et de brioche. En bouche, la bulle est très fine, l'ensemble est aérien, la matière est fine, fraiche avec une belle finale minérale. 14.63 Très bien

Champagne Blanc de Blanc Ruinart

Nez de fruits blancs, de citron, de pain grillé et de fleurs blanches. La bouche est élégante, bien équilibré, très aromatique, la bulle est peu dense et la finale citronnée est longue et fraiche. 15.13 Très bien

Champagne Grande Année 2000 Bollingerbollinger-grande-annee.jpg

La Grande Année est un assemblage de Premiers crus et de Grands Crus (63% Pinot Noir, 37% Chardonnay). Un Champagne vineux, à la bulle très fine avec un nez élégant, sur la verveine, le tilleul, le citron et la poire. A l'aération, le nez prend des accents de brioche beurrée et de noisette. Après une attaque vive, la bouche s'étoffe sur une matière dense, ample, le caractère vineux s'exprime complétement. Longue persistance. 16.88 Excellent

Tahiti Blanc de Corail 2006 Domaine Dominique Auroy (Récolte Australe)corail.jpg

Moorea, Bora-Bora, Tuamotu, les perles du Pacifique en bouteille. Le nez possède un profil aromatique extraordinaire, bien que sec, il chaloupe, comme une vahinée, sur des notes explosive de pamplemousse, de pêche de vigne et de muscat mais aussi sur d'intenses arômes exotiques très originaux, fruit de la passion, papaye verte, mangue, vanille. La bouche est vive, portée par une acidité étonnante, une matière puissante, avec des notes d'herbe fraiche et une finale sur le caramel. Exceptionnellement atypique. 15.31 Très bien

C'est parti pour la wine class des Soiffards, notre BAC à nous, pas besoin de connaitre le sujet avant, c'est nous qui mettons les notes. Et ça commence plutôt bien, c'est le centre aéré, sur la terrasse, à la fraiche, et, autre bonne habitude, on commence par de bons Champagnes. Une verre de terre de Vertus de Larmandier-Bernier non dosé, très frais, un Ruinart plus élégant et un Bollinger qui met tout le monde d'accord, vinosité, race et complexité. Pour la suivante, nos profs du jour, l'ont joué fine en nous annonçant un vin Français. La grande Méditerrané, nous a annoncé, sans crier tambour ni trompette, notre prof de géo du jour. motuaerien_2.jpgÇa nous a bien baladé, c'est vrai qu'il est bien Français, mais qui sait qu'à Rangiroa, dans l'archipel des Tuamotu en Polynésie française, qu'un groupe de passionnés a relevé le pari fou d'implanter un vignoble? Dominique Auroy, entrepreneur français installé à Tahiti et grand œnologue, s'est jeté dans cette aventure rocambolesque. Le blanc sec est issu du cépage Carignan rouge, vinifié en blanc, récolté avant complète maturité, pour lui garder toute sa fraîcheur et son acidité. Et c'est plutôt réussi, un OVNI dans la viticulture Française, des arômes de fruits exotiques, et une vivacité étonnante. Tout commence bien, sauf le service du vin qui laisse à désirer. Après avoir passé l'après-midi à coller des gommettes sur les carafes et les bouteilles, notre ami JeanDa est exténué, il n'avait pas travaillé autant depuis la fois où il avait dû, après une dure journée de labeur de 3h de cours, enchainé avec 3 étages à pied parce que l'ascenseur était en panne. Pour lui, le travail c'est la prison de la santé. C'est Thierry qui résume le mieux la situation, "c'est bien la première fois que j'ai soif dans une soirée Soiffard".

Loire Silex 2003 Didier Dagueneau

Comme souvent chez Dagueneau, le nez est droit, ciselé, élégant, un modèle de Sauvignon, sur le citron vert, le pamplemousse, le bourgeon de cassis, la craie et le miel de fleur. En bouche, c'est un peu la même chose, droiture et fraicheur, matière ample, mûre et taillé par un orfèvrechateau-smith-haut-lafitte.jpg, fraiche et tendue par une acidité maitrisée, finale très longue, toute en harmonie. Superbe. 16.88 Excellent

Bordeaux Pessac-Léognan Smith Haut Lafitte 2004

Le nez est expressif, sur des notes de citron, de bonbon anglais, de buis et de caramel. La bouche est minérale, sur la pierre sèche, dense, peu boisée, très fraiche, tendue par une acidité soutenue. Belle longueur. 16.25 Excellent

Bourgogne Meursault 2008 Coche-DuryMeursault_Coche.png

Nez très fin, sur la réserve, floral, avec également des notes de noisette grillée, d'agrumes et de beurre. L'attaque est vive, droite, la bouche est riche, ample et aérienne avec une longue persistance fougueuse sur les agrumes. 16.56 Excellent

Bourgogne Meursault 1er cru Santenots 2008 Marquis d'AngervilleMeursault_Angerville.jpg

Le nez est puissant, intense, sur des arômes de noisette, de fruits secs, de tilleul et de poire. La bouche est mûre, séveuse, grasse, construite sur une matière imposante, un fruité enveloppant et portée par une fine acidité qui étire la belle finale minérale. 17.63 Excellent

Un bon Sauvignon, minéral comme la craie sur un tableau, c'est forcément Dagueneau, même si le Silex 2003 n'est pas le plus minéral, c'est quand même très bon, Didier Dagueneau a porté le curseur du bon Sauvignon à un niveau tel, que bien des Bordelais souffre de la comparaison. profs.jpgLe Smith Haut Lafitte ne fait pas exception, c'est moins racé, moins tendu, moins long, plus élevé, même si ça reste une belle bouteille pour les inconditionnels dont je ne fais pas parti. Si le vin arrive au compte-goutte, par contre, il pleut de apéritifs, petits feuilletés, verrine de lentille du puy à la chantilly de raifort, moule à l'escabèche, sushi, ou plutôt nigirizushi (握り寿司), et j'en oublie surement. C'est bien simple, j'ai l'impression d'être une oie sur le marché de Sarlat. J'arrive à peine à me trainer jusqu'à la table pour attaquer le duo de carpaccio de St Jacques. Heureusement, il y a deux excellents Meursault qui nous attendent, JeanDa a repris du poil de la bête, il vient de retrouver la clé de la cave qu'il avait autour du cou. Un village de Coche-Dury, droit et ciselé et un Santenots du Marquis d'Angerville, plus gras, plus mûr et sèveux, difficile à départager. A noter que le Climat Santenots a le privilège de porter au choix, selon l'encépagement, le nom de Volnay quand il est planté en pinot noir et celui de Meursault si le chardonnay y est planté. Cette particularité vinique devrait être enseignée dans toutes les bonnes écoles de ce pays, c'est vrai, pourquoi nous saignons nous aux quatre vents pour éduquer nos enfants, alors que le principal est oublié par des professeurs feignant de voir l'essentiel, on devrait instituer l'obligation pour la population de reconnaître toutes les variétés de cépage français, il faudrait créer une police du vin, chargée d’effectuer des contrôles surprises au sein de la population et des séjours œnologique pour les contrevenants.

Etat Unis Pinot Noir Bien Nacido 2008 The Ojai Wineyardsojaionly.GIF

Grand nez de cerise noire, groseille, fraise des bois, ronce et café ainsi que quelques notes épicées. La bouche est douce, sur une matière riche, d'une concentration impressionnante, les tannins sont souples et denses et la longueur magistrale. Une bouteille qui demandera beaucoup de patience. 16.44 Excellent

Bourgogne Morey St Denis 1er cru Sorbé 2008 David Duband

Le nez possède beaucoup de finesse, une belle expression du pinot noir bien mûr, framboise, griotte, terre humide, pivoine et quelques notes fumées. La bouche joue dans le registre de la finesse, de la race. La matière est solide, riche, sans excès, l'élevage est modéré, l'ensemble est plutôt bien équilibré et la persistance est longue, tendue, sur des notes de cerise noire. 16.56 Excellent

Bourgogne Nuits St Georges 1er cru Murger 2005 Domaine BertagnaNuits-Saint-Georges-Murgers-BERTAGNA.jpg

Le nez est pesant, puissamment parfumé, framboise, cacao, violette, cannelle, feuille morte et acétone. La bouche est totalement monolithique, énorme matière, opulence et tannins durs. Beaucoup de tous, surtout de l'élevage mais un manque évident de finesse aromatique. Impressionnant d'austérité. 13.71 Bien

Bourgogne Chambertin Clos de Bèze 2001 Robert GroffierBeze_Groffier.jpg

Immense nez, profond, racé, aérien et envoûtant. C'est une chorégraphie, des notes de prune, de framboise, de fraise écrasée, de pivoine avec quelques notes de poivre et de bois. La bouche est sensuelle, tout en rondeur, dense avec des tannins de velours, l'équilibre est parfait, l'acidité nous emmène vers des sommets de persistance. Un vin accompli, délicieux. 18.38 Grand vin

Etat Unis Pinot Noir Sonoma Valley 2008 Kistler Vineyards

Beau nez floral, avec des notes de prune, de framboise, de myrtille, d'encens, de cannelle et de suie. La bouche est énorme, juteuse, très aromatique, légèrement sucrée, les tannins sont denses et souples, la finale est grandiose, sur la framboise. Beau vin. 15.50 Très bien

On commence et on termine cette série par une assiette ibérique, des fois qu'on aurait un petit creux, et par deux pinot noir Américain, puissants, concentrés, très aromatiques, atypiques face à nos bourguignon, le Kistler a même été qualifié de vin-spermatozoïde (grosse tête et longue queue), mais très agréables, contrairement au Nuits St George de Bertagna, austère et au Morey de David Duband, plus en place, mais pas encore prêt à nous combler, ce que les Américains savent faire immédiatement. tableau1.jpgC'est bien simple, Le nuits est à la volupté ce que kadhafi est à la démocratie et le Sorbé nous a laissé de glace. Pour le Clos de Bèze que j'avais emmené dans mes valises en carton, JeanDa a voulu la jouer Marcel Béliveau. Sort de ce corps Marcel, t'es lourd, tu peux aussi sortir ta caméra cachée, ta blague est éventée, le changement de carafe pour me piéger n'a pas marché, j'ai reconnu Gevrey et 2001, en lorgnant sur la carafe, c'est déjà pas mal. Boire un Clos de Bèze de Groffier est, à chaque fois, un bonheur et une sensation de plénitude. Ce vin est issu d'une petite parcelle de 40 ares située dans la partie médiane du grand cru, elle produit quelques centaines de bouteilles d'un vin incomparable de finesse. Nicolas Groffier le qualifie, avec justesse, de "Chambolle de Gevrey". Une belle expression, une fois encore vérifiée par cette légèreté et ces tannins de soie. Heureusement que, pour éviter le ridicule, j'ai su me concentrer, c'est sûr, par moments, l'homme a besoin de faire comme la tomate, c'est-à-dire de se concentrer (si vous trouvez ce calembour mauvais, c'est que vous êtes moins idiots que je ne le pensais).

Sud-Ouest Gaillac Florentin 2008 Domaine du Moulinflorantin.jpg

100% Braucol. Un nez fumé, massif, sur le cassis, la framboise, la mûre et la fleur séchée. La bouche est impressionnante de puissance fruitée, les tannins sont fermes, robustes, l'ensemble est généreux mais souffre de la jeunesse de son élevage, finale longue et mentholée. A attendre. 14.19 Très bien

Italie Teroldego Rotaliano Granato 1999 Elisabetta Foradori

Le nez est intense, subtil et puissant, sur la mûre, le cassis, le bois noble, la truffe, le café et la réglisse. La bouche est profonde, on sent une grande maitrise de vinification, c'est sèveux, gourmand, concentré avec une ligne acide remarquable et une persistance remarquable. 15.75 Très bien

Bordeaux Pomerol La Conseillante 1999Conseillante.jpg

Première notes sur la réduction, champignon, gibier, puis le vin s'installe dans un registre plus bordelais, cassis, poivron, cuir, truffe et tabac. La bouche est ronde, fluide, fruitée, les tannins sont agréables, le vin termine sur de belles notes mentholées et épicées. 17.31 Excellent

Rhône VdP des Collines Rhodaniennes Seul en Scène 2008 François Villard

Nez de baies noires, de jus de viande, de cigare, de café, de suie, de poivre et de violette. La bouche est ample, massive, avec une légère sucrosité qui apporte douceur, longueur moyenne. Un vin flatteur, emballant et gourmand. 15.29 Très bien

Languedoc Guilhem Gaucelm 2007 Ermitage du Pic St Loup ErmitagePicStLoup.jpg

Un nez explosif, épicée, sur la violette, la myrtille, le pruneau, le chocolat, la réglisse, la tapenade (anchoie) et le tabac. La bouche est colossale, ronde, intense, très fruitée, les tannins sont très présents sans être asséchant. Finale sur la vanille. Quelques années de cave lui feront beaucoup de bien. 16.00 Excellent

Rhône Cornas La Geynale 2005 Robert Michel

Superbe nez de fruit noir, de violette, rose séchée, épices et tabac. La bouche n'est pas encore complétement en place, un chouia stricte, la matière est importante, les tannins sont un peu durs en l'état et l'acidité est forte. 15.13 Très bien

Rhône Cornas Les Chaillots 2005 Thierry AllemandChaillot_Allemand.png

Remarquable nez de mûre, de cerise noire, de thym, d'olive et de lard fumé. En bouche, la matière est forte, c'est charpenté avec une belle rondeur, les tannins sont souples, élégant, l'équilibre est parfait et la longue finale graphitée finit de nous combler. 16.56 Excellent

Rhône Vivarais La Syrare 2005 Alain Gallety

Immédiatement, aucun doute, c'est pas un vin de damoiseau, il fait plutôt dans le camionneur bien épaulé, puisant, sur les fruits noirs, balsamique, zan, herbes aromatique et caoutchouc brulé. En bouche, le routier calme le jeu et se montre plus aimable, il s'arrondit pour nous montrer son meilleur profil, c'est toujours très sudiste, très garrigue, mais avec des rondeurs sympathiques, des tannins agréables, une belle longueur et une buvabilité qu'on ne soupçonnait pas sous ses airs de macho. 15.50 Très bien

Australie Barossa Valley Troll Creek Shiraz 2002Troll_Creek.jpg

Indiscutablement Australien, marqué du sceau Rusden, caramel mou, épices, olive, cassis, tabac, cerise noire et crème, une forêt noire en bouteille. C'est d'une étonnante richesse, le fruit claque, la matière est forte, expressive, les tannins sont savoureux et doux et la finale est puissante et interminable. Un Shiraz avec beaucoup de personnalité. 16.38 Excellent

Avec JeanDa et les rouges trapus, on entre dans le sérieux, quand il y a du tannin, ça l'excite, le bougre, si en plus c'est jeune, ça l'excite doublement. Pour caler les 9 vins qui suivent, deux plats, un mini tournedos Rossini et un magret de canard au cerise, rien que ça! C'est vrai qu'on commencait à avoir faim.plume et cahier Il est comme ça le JeanDa, il aime l'excès, comme moi, il aime porter des t-shirt taille triple XL avec des pandas roux dessinés dessus, mais qui nous boudinent quand même, on s'en tape du dictat de la minceur, à force de vouloir mincir, Guy Carlier va bientôt rentrer dans les jeans d'Arielle Dombale, je te dis pas le merdier moi... On nous bassine, ne fumez pas, mangez sainement, ne vous droguez pas, ne jouez pas du banjo, ne maltraiter pas votre panda, enfin tous pleins de conseils qu'il est très difficile d'appliquer si on a une absence de volonté chronique depuis qu'on s'est fait choper à 12 ans en train de saucer les urines d'un diabétique Sauternois. On est entré dans la phase délirium très mince avec un Gaillac du Domaine du Moulin, un 100% Braucol qui mériterait d'être regoûté dans quelques années. Je suis un inconditionnel des vins d'Elisabetta Foradori, donc pas très objectif, sur ce coup, ce Granato est comme les autres, superbe. La Conseillante truffe magnifiquement, comme la purée dans nos assiettes, c'est vrai qu'une bonne purée quand tu enchaines une dizaine de plat, ça cale le caleçon, en tout cas, un magnifique accord avec le Rossini et un Pomerol comme on les aime. Seul en Scène de François Villard est flatteur, surtout pour un VdP, L'Ermitage du Pic St Loup est explosif et gourmand, La Geynale, souvent géniale, n'est pas prête pour son tour de piste, contrairement aux Chaillots de Thierry Allemand, jeune également, mais souple et équilibré. La Syrare de Gallety, compte tenu de son modeste pédigrée Vivarois, tiens parfaitement son rôle et l'Australien conclut en beauté cette série de déménageur. Le Troll Creek Shiraz est issu de vignes centenaires appartenant à l'oncle de Christian Canute du Domaine Rusden, qui a vinifié cette cuvée et ça se sent.

Alsace Muscat 1985 Domaine Klipfel

Le nez est marqué par des arômes de figue, de raisin blanc, d'amande, de nougat et quelques notes végétales. La bouche ne fait pas l'unanimité. Elle est légère, même fluette, un brin amère avec ces même légères notes végétales décelées au nez. Un vin sans grand relief. 13.79 Bien

Loire Murmures 2005 Domaine des Sablonnettes

On se croirait revenu un mois en arrière, dans la série vin de voile, je voudrais un Loire, un Chenin élevé en vidange durant 3 ans, qui exprime pleinement son cousinage Jurassien. Un Nez typique, légèrement oxydatif, sur la noix, les fruits secs, le fromage, la pomme et les épices douces. La bouche est puissante, toujours sur l'oxydatif, avec une incontestable finesse, presque de l'élégance et une longue finale agréable. Du genre très original mais avec aussi très aimable. 14.50 Très bien

Bordeaux Sauternes Château Guiraud 2002guiraud.jpg

Couleur miellée, normal c'est un Guiraud. Un nez d'orange amère, d'abricot confit, de biscuit sec, de miel, de cannelle et d'ananas, normal, c'est un Guiraud. La bouche est puissante, avec une liqueur fine, un sucre justement équilibrée, une touche acide et une belle et très longue finale sur l'orangette, normal, c'est un Guiraud. 16.50 Excellent

Bordeaux Sauternes Château Yquem 1988

Le nez est droit, subtil et complexe, sur des arômes de pêche de vigne, d'orange confite, de mandarine, de vanille, de fruit exotique, de miel de fleur, de bois noble et de champignon frais. En bouche, le botrytis est fin, la matière est dense et aérienne, une sensation de richesse sans ostentation, c'est ciselé, très doit, un vin qui se livre doucement et qui termine sur de longues saveurs de praliné et d'orange. Grand! 18.43 Grand vin

Bordeaux Sauternes Château Yquem 1989yquem.jpg

Robe beaucoup plus évoluée que le 88. Le premier nez est oxydatif, noix fraiche et amande amère, après quelques minutes d'aération, le nectar se met en place et délivre ses arômes d'ananas, de mangue, de mandarine, de pain d'épices, de truffe, de noix de coco, de biscuit et de tabac. La bouche mettra aussi un peu de temps à se mettre en place, Moins de droiture que dans le 88, mais une force brute, un botrytis plus prononcé, plus ample, plus fougueux et une longueur moins intéressante que le 88. 18.29 Grand vin

Sur le fromage, oui, après entrée, poisson, deux plats, le fromage est toujours le bienvenu pour les gourmands, un vieux muscat en fin de vie, un peu fluet et un Loire atypique, un vin comme on en fait sous le voile jurassien, un Chenin qui a pris le chemin du Savagnin. La couleur du Guiraud devrait être déposée tellement elle est unique, même dans ses jeunes années. On est à 25 quilles, on pourrait s'arrêter là. Oui mais non! On a déjà pas mal fait dans l'excès, donc dessert pour s'assurer que les amygdales baignent correctement, et, pour la première fois, une doublette d'Yquem. Le trinôme de prof a sorti son binôme de nectar. Un match 88/89, d'abord largement en faveur du 88, plus droit et tendu comparé au 89 légèrement évolué, finement oxydatif et plus ample. Avec l'aération, les choses se sont inversées, le 89 est remonté dans l'estime de tous, sauf pour moi qui continuait à préférer le 88. Je ne change jamais d'avis, même si j'ai tort, surtout si j'ai tort! vacances.jpgDeux Yquem pour le prix d'un, que demandait de plus, un troisième? Quand les esturgeons découvrent le prix du caviar, ils deviennent prétentieux. Non, c'est les vacances, l'école est finie, fin de la récréation! On est gavé comme les oies sauvages de Michel Delpech, la chanson qui a fait la célébrité de Thierry dans les cours de récré, avec son non moins célèbre vol de sardines. Quand j’y repense, on n'avait aucune originalité dans la cour d'école, on jouait aux billes, aux gendarmes et aux voleurs ou au Foot… Aujourd’hui ça n’est plus pareil, les gosses jouent à la télé réalité, aux violences conjugales, à l'attaque du fourgon de la Brink's, à la tournante dans une cave, un jour, en passant devant une école, j'ai vu des gosses qui jetaient des boules de papier sur une fillette, j'ai demandais à quoi ils jouaient, "elle a fait une bêtise, alors on joue à la lapider". Putain, Il est loin de temps des échanges d'autocollants Panini, Giresse contre Jairzinho, Johnny Rep contre Platini …


tab06-2011.jpg


graph06-2011.jpg