Zum_Striessel.jpgLes rouges d’Alsace, ça ne vaut pas les Bourgognes, il doit y avoir un peu de vrai, puisqu’on me l’a asséné tellement souvent que je finis par avoir un petit doute…mais ce qui est certain: c'est qu'en bourgogne on ne sait pas faire d'Alsace. Midi à Strasbourg. Je retrouve un vieux complice affamé et assoiffardé pour la sustentation de mi-journée. Centre-ville, à côté de la Cathédrale, ça s’appelle "Zum Striessel" (à l’Autruche)… ben oui ! Plus Winstub que ça, c’est pas possible, tout y est, les boiseries encaustiquées, le plancher en chêne noirci par les passages approximatifs de plusieurs générations de vieux poivrots strasbourgeois, des banquettes abominablement inconfortables, bref… beau et dur comme l’Alsace. Dans l’assiette, un jarret braisé à la bière…: confit, fondant, gourmand, goûteux à souhait, une merveille qu’on ne retrouve que dans ces vieux établissements chargés d’histoires, dont les recettes sont transmises d’une génération à l’autre dans le secret matrimonial le plus strict. Une vraie émotion made in Elsass. Seul bémol: un peu juste pour un gros gourmand (et j’en connais quelques uns), mais ça vaut le détour quand même...

Pinot Noir Rieffel 2008 cuvée Nature.

Rieffel.JPGUn vin 100% naturel, pas l’ombre d’un soupçon de chimie, ni souffre, ni filtration, avec des reflets tuilés, un vin d’Alsace bien élevé (oui, ça existe…).Belle structure, bel équilibre, ici le Pinot Noir a des airs de grenache, voire de merlot rhodanien (les spécialistes comprendront...) En bouche, que du plaisir, fruits rouges légèrement confiturés, belle trame acide, aucune trace de réduction ni de sucrosité perturbatrice, petite longueur en bouche fort agréable, bref, une gentille petite alsacienne avec laquelle il fait bon passer un moment d’intimité.


Winstub Zuem Strissel
5, place de la grande boucherie
67000 Strasbourg