visage-femme-et-hiver.gifCette semaine la France est aussi glacé que les frimas hivernaux qui frimaient hivernalement. Les premiers flocons, timide, ont attendu février pour se montrer. On se gèle le cul au beau milieu d'une orgie de courants d'air. Le vent balaie les plaines et gèle le cœur des hommes et des bêtes, Il fait froid, ça caille ma caille et ça fait la une du journal de Claire Chazal. Un fait d'hiver casé entre l’agression d’un chacal par une petite fille de 5 ans, Sarkosette de surcroît, et l'agression d'une planète par une bande de banquier aussi libéral qu'avide de vide en priant pour la Fée Mie (FMI). Il fait tellement froid que même les rats caillent, que les flics caillent, mais que fait la police? Nous, on a fait appel à deux fées, Mélusine et clochette, les fées du logis, des fées aux doigts de fée d’hiver. Mélusine, c'est une belle bouteille qui vient de Puligny, un vaporeux village 98 d'Année Claude Leflaive. L'autre, c'est une tintinnabulante Clochette, un Sauvignon de Gérad Boulay, un Monts Damnés qui résonne et, dans un battement d'aile, nous a réchauffer de sa fraicheur.

Puligny-Montrachet 1998 Domaine LeflaiveLeflaivePuligny.JPG

L'année 1998 a été fortement marquée par le gel d'avril. Une robe d'un beau jaune or. D'abord retenu, le nez va s'ouvrir lentement, mais surement, pur et racé, sur des notes de fleurs blanches, de poire très mûre, de coing, de menthe poivrée, de citronnelle et de paille. La bouche est profonde, avec un fond minéral, du gras ample, une fine acidité et une grande longueur. Un Puligny dans la force de l'âge. Très bien

Sancerre Les Monts Damnées 2010 Gérard BoulayBoulayMontsDamnes.jpg

Robe jaune très pâle, lumineuse. Le nez est explosif, 100% Sauvignon avec quelques similitudes avec la précédente, fleurs blanches et surtout des notes mentholées assez marquées. Très vif, bourgeon de cassis, pipi de chat, agrumes, on peut difficilement se tromper sur sa provenance. La bouche possède beaucoup de maturité, c'est gras mais pas plat, une impression de vivacité, c'est cristallin, éclatant arômatiquement avec une belle finale sur la pierre à fusil. Un Sancerre charpenté, à attendre pour qu'il s'affine. Très bien