tartare.jpgDans la mythologie grecque, le Tartare est un lieu des Enfers, la prison des Titans, envoyés se piler le tartare pour abus de pouvoir surnaturel, meurtre de poney roux ou faillite bancaire. Les Danaïdes, les cinquante filles du roi Danaos, un sacré chaud lapin celui-là, ont également été condamnées, aux affres du Tartare, et, cerise sur le clafoutis, à remplir sans fin un tonneau sans fond. Le très fameux tonneau des Danaïdes, qui désigne une tâche absurde, comme celle de convaincre un béotien Bordelais que La Tâche ne tâche pas. Parfois, la vie est une dure lutte contre le froid, les cons et les Béotien Bordelais. Tous cela pour vous dire que mercredi, c'est tartare chez le JeanDa, qui n'est pas un tonneau des Danaïdes, même s'il est assez difficile de le remplir. Pour nous accompagner, l'enragé Gonzo est présent, pour accompagner le tartare, un Fonsalette 99, deux Fonsalette, deux Reynaud en deux jours, vous allez dire que j'abuse des bonnes choses et avez bien raison…

Côtes du Rhône Château de Fonsalette 1999Fonsalette2.jpg

La robe est légèrement évoluée. Magnifique nez fumée, très légèrement viandé, de fraise écrasée, de framboise, de cerise kirschée, d'olive noire et de garrigue. La bouche est droite, fuitée, les tannins doux, l'acidité est assez forte et la finale longue et douce. Clairement, la cuvée assemblage est moins minérale, plus fruitée, moins dense que la cuvée syrah qui pour moi, possède plus de race.