Pour ceux qui l'ignorent encore, fondamentalement, il existe quelques différences entre le genre mâle et le genre femelle. C'est une des raisons pour laquelle, vivre à deux est la chose la plus difficile à faire avec la sortie de bunker, surtout en période de guerre. Une étude Boukistanais a démontré avec certitudes et quelques bakchichs, que les femmes préfèrent faire les courses, le ménage et s'occuper des enfants, alors que les hommes préfèrent les blondes, boire un coup et raconter des blagues salaces. Du coup, il est extrêmement difficile d’avoir une vision commune. erotic2.jpgMais alors pourquoi les hommes et les femmes s’évertuent-ils à essayer de vivre ensemble? Bonne question mon petit Régis, Il y a plusieurs réponses qui me viennent à l’esprit. Premièrement, l'homme n'est guère plus évolué que le panda roux ou le lombric et, de manière tout à fait empirique, il est dans la nature des choses que l’homme s’accouple avec la femelle. On peut aussi raisonnablement penser qu'une femme qui ferait autant chier une autre femme se ferait surement assassiner alors que l’homme se contente de grommeler dans un coin, parce que seule une femme peut tirer la tronche en vacance aux Seychelles, parce qu’une femme ne dira jamais, "désolé, tu laves toi-même tes calcifs, je ne suis pas magicienne, mais on va faire quelques courses chérie". Il y a aussi le fait que seul un homme peut expliquer la règle du hors-jeu au foot, sans se lasser, parce que l’homme apporte un peu de "oui" dans un monde féminin peuplé de "non", parce qu’à peu près toutes les conneries d’un homme peuvent passer avec un bouquet de rose, mais l'inverse ne marche pas, j'ai essayé sur notre Ermite Maison, il m'en veut encore plus. Parce qu’une femme dira de son mari qu’il est coquin lorsqu’il veut faire des trucs cochons alors qu’objectivement n’importe qui le traiterait de gros pervers. Mais la raison la plus fondamentale, est que, sans couple, il n'y aurait pas de problème, et sans couples à problèmes, il n’y aurait pas de "Confessions Intimes" et la petite Marion Jollès Grosjean, elle ferait quoi pendant que son mari casse des petites voitures de course? Bon, avant de mettre à nu les vins dégustés, je salue notre hôte, Didi la brouette, surtout thaïlandaise, je remercie également et chaleureusement les absents, grâce à eux, la soirée a été coquine, une soirée de belles quilles en l'air qui nous a permis de revisiter notre Gamay-sûtra. On démarre par deux pimpantes perlantes, parce que le sexe, c’est quand même mieux à deux, non? Lumière tamisée, slow torride, il est temps de passer aux choses sérieuses… Déshabillons la première, un peu timide… Alors allons-y en douceur, les préliminaires quoi! C'est parti pour une nuit d'ivresse…

Alsace Crémant Cuvée prestige Domaine MuréMure_Cremant.jpg

Ce crémant est issu d'un assemblage de 5 cépages: pinot blanc, pinot auxerrois, pinot gris, pinot noir, riesling. Fine mousse, fines bulles, un nez plaisant, sur les agrumes, la paille, le pain grillé et les épices. La bouche est fine et élégante, pas une grosse matière, mais une belle intensité, de la vivacité et une finale abricotée. Très bien

Champagne Cuvée 735 Jacquesson

Nez de brioche, de noisette, de pamplemousse, de bois et de pain grillé. La bulle est fine, la bouche très vineuse, même crémeuse, puissante, l'élevage est marqué, l'équilibre un peu sur l'alcool et le vin termine sur de beaux amers. Très bien

Alsace Riesling Pfingstberg 2006 Valentin ZusslinZuslin_Pfinsberg.jpg

Un nez très expressif, à peine pétrolé, une explosion d'agrumes, de poire, d'ananas, de miel et d'amande. En bouche, énorme tension, matière gourmande et portée par la minéralité, longue finale sapide. Très bien

Pouilly Vinzelles Climat les Quarts 2006 Bret La Soufrandière

Légère réduction fromagère, puis le vin s'ouvre sur des notes de fleurs séchées, de poire très mûre, de citron confit et de truffe blanche. En bouche, sensation de grosse matière, très légère sucrosité, des notes fumées. Un vin large et massif qui manque de tonus. Bien+

Verdemmia Barbagianni 2011 San Donatinosan_donatino_Rose.jpg

Un nez très frais, une gourmandise aux notes de framboise, de groseille et de fleur d'oranger. Une bouche fine, peu complexe, mais rafraichissante avec une finale discrète. Bien+

Rhône Parisy Domaine des Tours

Une robe de très vieux vin rouge. Un premier nez de vin blanc, fleurs blanches, orange amère, gentiane, badiane, génépi, puis arrive la patte Reynaud, confiture de fraise, grenadine, épices, rafle, ronce. La bouche est grasse et fraiche, très épicée, intense sur le palais, avec une finale de liqueur médicinale. Un rosé à mille lieux des standards du rosé, mais pouvait-il en être autrement avec l'iconoclaste Emmanuel Reynaud? Très bien

erotic3.jpgDes préliminaires en 6 positions. Un petit touché de bouche, tout en élégance avec le Crémant de Muré et une bonne galoche plus corsée avec le 735 de Jacquesson qui ne m'a pas fait décoller, trop sur l'alcool et la puissance pour un Champagne. L'amour cache, ce n'est pas mon truc, je suis un romantique. Pour ceux qui l'ignorent encore, ce sont les indiens Comanches à balais qui ont inventé le Kama-Sutra. Les Indiens ont toujours été un peuple porté sur les choses du plaisir charnel, comme le prouve leur intérêt appuyé pour l'origami et le scalpage, ces petits jeux bien innocents. Pourtant, ce n'est pas la génétique qui poussa deux Indiens lubriques, mais néanmoins géniaux, à pondre ce livre révolutionnaire qu'est le Kama-Sutra, c'est un pur hasard qui les amena à cette idée particulièrement riche en conséquence pour l'humanité, un livre écrit d'un seul jet, l'association de leurs passions pour le cirque, le golf, le yoga et le bilboquet. On poursuit les préliminaires avec la caresse des vignes enlacées du Pfingstberg, une position fraiche et gourmande, alors que le Quarts d'un Bret n'est pas un 69 même s'il m'a fait Soufrandière (jeu de mot interdit depuis 1845). On termine la série par une variation en tête-bêche, un rosé de soif, solaire et gourmand et un rosé de Grenache, épicé et intense qui coule encore entre les mamelons de notre imagination.

Beaujolais Morgon 2010 Marcel Lapierremarcel-lapierre-2009-morgon-label.jpg

Joli nez de violette, de fraise, de framboise, de cerise, de rose et d'épices. Encore une gourmandise en bouche, belle fraicheur, matière moyenne, tannins ronds et belle persistance acidulée. On en redemande… Très bien

Beaujolais Morgon 2010 Foillard

Le nez est plus timide, sur les fruits rouges et les épices, un peu de bois et des notes d'eau de vie. Une bouche sur la réserve, dense, structuré mais peu causante. Longue finale réglissé pour ce Morgon qui ne se livre qu'à moitié, mais qui possède beaucoup de potentiel. Bien+

Beaujolais Moulin à Vent 2011 Yvon MétrasMetras_MAV.jpg

Superbe nez de fruits noirs et rouges, de café, de chocolat, de menthe, de griotte et de violette. En bouche, c'est la claque… Une belle matière juteuse, c'est ample, gourmand, sèveux, graphité, impressionnant de fruit, d'équilibre et de buvabilité. Grand Moulin à Vent. Excellent

Beaujolais Moulin à Vent 2008 Domaine Desjourneys

Nez de confiture de mûre, de graphite, de violette, de nougat et quelques notes boisées. La bouche est ample, corsée, encore un peu boisée, un Beaujolais structuré comme un grand Côte de Nuits et qui en a la classe et la longueur. Excellent

erotic4.jpgFini les préliminaires, on passe aux choses sérieuses! On attaque les positions classiques du saint Amour de Beaujolais, Lapierre a été le missionnaire du beaujolais, ses vins resteront des écrins à bijoux. Jean Foillard n'a pas besoin de faire l'acrobate ou l'artilleur pour nous faire plaisir, un Morgon suffira largement, même s'il reste un peu timide et effarouché par la position du Moulin à Vent qu'adoptent Yvon Métras et Fabien Duperray, en tout bien, tout honneur! Les ailes du moulin tournent, montent et descendent, dans le frémissement du vent. Imaginez ces ailes rythmant, au gré de vos balancements, la brise ou la tempête de l'amour, tandis qu'à l'intérieur du moulin se mêlent les liqueurs du plaisir. Quand le Beaujolais atteint cette qualité, on reste sur le cul devant tant de beauté, un peu comme JLK qui fait le beau et baragouine dans son coin, baragouine, qui je le rappelle, n'est pas un estaminet à minette où on fume la pipe. Pour JLK et pour d'obscures raisons de prostate, la soirée "Love and Pif" tourne à la soirée "Pisse and Love".

Bourgogne Morey St Denis Les Chaffots 2006 Hubert Lignier

Nez de framboise, de liqueur de cassis, de mûre, de menthol, de cannelle et de terre humide. Un nez "old style" Bourguignon. La bouche reste un temps sur la réserve, les tannins sont souples, l'acidité pas complètement fondue, mais c'est à la fois sauvage et rond. Longue finale sur la cannelle. Très bien

Rhône Fonsalette 2003 Emmanuel ReynaudFonsalette2.jpg

50% Grenache, 35 % Cinsault et 15% Syrah. Un nez remarquable de finesse et de complexité, fraise, myrtille, figue, romarin, bois de rose, cerise noire et du thym. La bouche est fine, sans lourdeur Rhodanienne, fraiche, très aromatique, les tannins sont doux et la finale est longue et très légèrement sucrée. Ça place déjà la barre à un très bon niveau. Très bien

Châteauneuf du Pape Pignan 2003 Emmanuel Reynaud

100% Grenache. Nez de prune, de figue, de framboise, de sous-bois, de rose, de cuir, de poivre et de lavande. La bouche est puissante, corsée, un équilibre sur l'alcool, une acidité basse et une longue finale sur les fruits noirs compotés. On monte une marche. Très bien+

Châteauneuf du Pape Rayas 2003 Emmanuel Reynaudrayas_cdp.jpg

On ne monte pas une marche, là, on prend l'ascenseur vers le paradis. Comparé à Fonsalette et Pignan, c'est un peu la même chose, mais décuplé, démultiplié à l'infini. Plus de tous, plus d'arômes, de confiture de fraise, de framboise, bien entendu, épices, cannelle, bois de rose, figue, herbes aromatiques, pruneau, tabac et chocolat. Plus de finesse et d'élégance en bouche, c'est velouté, sphérique, ample, généreux, minéral, frais (impossible de dire 2003 là-dessus!), plus de persistance, une longue finale sur les pruneaux et les épices. Plus de plaisir pour ce Châteauneuf qui réussit le tour de force d'allier la richesse du millésime, la grandeur et la fraicheur d'un terroir (La Crau), la patte d'un grand vigneron. Epoustouflant. Grand vin

erotic5.jpgOn accélère le mouvement, Morey St Denis d'Hubert Lignier, une orgie Bacchusienne sans Bourgogne, c'est un peu comme une partouze sans eunuque, on a personne à qui montrer que c'est mieux d'avoir des couilles. Morey, une position un peu sauvage, mais le Doc aime ça! L'amour à trois, c'est pas mal aussi, donc triplette pour suivre. Jeanluk a déjà sortie ses outils, en grand spécialité de l'orgie et du grenache, il nous explique la subtile différence entre la tournante et la partouze, où il est toujours possible d'avoir recours à des accessoires divers et variés, de façon à ce que personne ne se sente frustré. Par exemple, pour lui, le godemiché a aussi une fonction éducative pour les handicapés puisque certains le comparent à un livre de cul en braille. On fonce avec Fonsalette, on pignole avec Pignan, mais c'est l'extase avec Rayas. Rayas titille tous les sens, sa sensualité teinte aux oreilles, émoustille les papilles, électrise les peaux, il a de la cuisse et mêle les plaisirs de la chair à ceux de la bonne chère. La Crau cache sous ses jupons un feu intérieur mal contenu, et, à la faveur de quelques effluves de fromages, cette ardeur va exploser dans une sensualité des plus torrides. Rayas, un vin qui en a dans la culotte, un vin organique, orgasmique, un amour platonique, sensuel, ou érotique, rien de salace dans tout cela, juste du vin, bio, nature, bien élevé. Le bon vin, c'est comme l'amour, ce n'est pas sale, sauf si c'est bien fait.

Australie Mopa Shiraz 2010 Domaine Kalleske3306_Kalleske_Clarrys GSM_11

Shiraz, Petit Verdot et Viognier. Un nez séduisant de mûre, myrtille, cerise, rose fanée, d'épices asiatique, de réglisse, de chocolat et de caramel mou. La bouche est concentrée, les tannins sont puissants mais souples. Grosse charge fruitée, une acidité remarquable et une finale fraiche et longue. Très bien

Rhône Elixyrah Vincent Paris

Une sélection de grains nobles de syrah, un vin doux naturel à 11°. Un nez de confiture de mûre, de cerise noire, d'épices, de réglisse et de chocolat noir. La bouche balance entre le fruit mûr et acide et la forte sucrosité qui enrobe le tout. C'est très concentré, mais le vin garde de la tenue, de la fraicheur et une belle persistance. Très bien

erotic6.jpgAprès l'amour, il y a plusieurs école, ceux qui dorment, ceux qui se lèvent, s'habillent et partent, ceux qui fument et ceux qui boivent. Alors deux petites dernières pour la route, un Mopa Shiraz de Kalleske, la douceur sucrée des Australiennes et une spice de Cornas pas bégueules, l'Elixyrah du péché de chair. Bref, une bien belle soirée Gamay-Sutra qui restera dans les annales. A consommer avec Maude et des rations, mais attention, l'abus du Gamay-Sutra entraine des risques. Sur le total des accidents qui surviennent chaque année dans le monde, 35% sont dus à un usage abusif des poses sexuellement outrageantes du Gamay-Sutra. Un danger qui vient donc bien avant la conduite en état d'ivresse (14%), avant l'abus de MST (3%) et même avant les accidents dus à la drogue (29%), si l'on comptabilise les Dragibus et les M&M's. Il est donc indispensable de rappeler que certaines poses peuvent altérer votre corps d'athlète et il n'est pas rare qu'un des partenaires, après une figure trop acrobatique, finisse broyé par les fesses de l'autre. Le gouvernement appelle régulièrement à faire preuve de la plus grande prudence possible. Aussi, si vous le pouvez, achetez un triangle de signalisation pour prévenir votre entourage qu'il se passe un événement érotique complexe et dangereux à proximité. De même, respectez les distances de sécurité, la tête et le postérieur ne doivent jamais être trop proches, sauf si c'est le but de la figure imposée. Allumez les lumières, mais si vraiment vous êtes obligés de pratiquer dans le noir, veillez à porter un gilet de sécurité phosphorescent, pour que tout le monde sache où est le devant du derrière. N'oubliez pas de sortir couvert, un préservatif est toujours nécessaire pour éviter la contamination par les maladies telles que le Sarkosisme, la peste ou le choléra, évitez les préservatifs trop grands, sauf pour faire des ballons, mais attention, un préservatif trop petit risquerait de vous bloquer la respiration, et entraîner des désagréments, tels que la mort ou, plus grave, des migraines. Si tu ne sais pas lequel choisir, laisse le choix à ta partenaire, et fait comme Ringo, c'est plus romantique de dire "laisse les Condom à Denise"… Quand je vous disais que j'étais romantique….