Pourquoi notre calendrier se sert de cette naissance comme point de départ? Si l'on admet que Jésus est né un 25 décembre, cela ne peut être que le 25 Décembre de l'an 0. Donc, toutes les années seraient logiquement décalées de 360 jours en arrière, aujourd'hui, nous ne serions qu'en 2012 en réalité… Attention, quelques rares personnes, telles que Charles Aznavour ou Jeanluk peuvent prétendre pouvoir dire "Je suis né avant JC". Croyez-les. Ma conviction est qu'on nous ment, tout ceci ne serait qu'un vaste complot mis en place par les services secret Boukistanais pour des raisons qui m'échappent encore. carte_humoristique_pere_noel_saoul.jpgIl y a aussi la possibilité que, compte tenu que le piti Jésus est né dans une étable pourrie, près d'un con de mouton, d'un... (pardon, je me répète !), et que l'administration de l'époque soit encore plus pourrie que celle d'aujourd'hui, il a fallu 6 jours à Joseph pour faire les déclarations d'usage, d'autant plus qu'il a dû dessaouler, la naissance d'un Messi, ça se fête, même si on est pas à Barcelone. Mais que vient faire le Père Noël dans cette histoire. On n'a que peu d'indices sur sa réelle existence, on ne sait pas réellement quand ce personnage a fait sa première apparition. L'abondance de faux père Noël circulant dans la rue à chaque fin d'année, battant des enfants dans des supermarchés et insultant les mamies qui s'accrochent à leur barbe, n'aide pas les enquêteurs à retrouver la trace de cet être maléfique et de son usine à cadeaux mystérieuse avec son armée de 4.215 lutins, réduits à l'esclave, qui fabriquent des jouets "made in China". Néanmoins, une source fiable prétend qu'il a été vu, à Dallas, le 22 novembre 1963, offrant un fusil à lunette au petit Lee-Harvey. Une équipe de spécialistes étudie ce fait sous tous les angles, et une réponse certaine pourrait être donnée en 2017, si tout se passe bien, quand on aura retrouvé le dossier JFK. On apprendra surement que le Père Noël est une invention de Lyndon B. Johnson, Cuba, l’Union soviétique, la mafia de Chicago, la mafia juive, les anticastristes, la CIA, le complexe militaro-industriel, le MOSSAD, le KGB, l’extrême droite, les juifs, les banquiers, les arabes, les Illuminatis, les riches Texans du Sud, les racistes, le FBI, la NSA, les gauchistes, François Hollande et Noël Mémère.

Bon, on est le 22 ou le 22 décembre, l'esprit de Noël Gallagher t'envahit, tu te rends compte que tu n’as pas la moindre idée de quoi offrir au deuxième fils de la fille du nouveau copain de l’ex-femme du cousin du mari de ta femme. Et qu’en plus, placer Noël juste avant la période où tombent toutes les grosses factures prouve que Dieu n'est pas très responsable. Tu te dis, c’est de saison, Noël au balcon, Pâques chez Mike Tyson, tu vas lui offrir des gants de boxe même si l'expression manque cruellement de précision, par exemple, si les fumeurs sortent sur le balcon à Noël, notamment entre l’entrée et le plat de résistance, ce que personnellement je trouve dommage, mais ce n’est pas l’objet du débat, doivent-ils fumer Mike Tyson à Pâques? Google est particulièrement évasif à ce sujet. Bon, j'espère avoir été clair, maintenant tous les ingrédients de la fête de Noël sont réunis ce soir-là, sauf les huîtres et la dinde, mais bon, il y aura ce con de mouton après tout… Et si le Père Noël fait une apparition, je le fume dans la cheminée…

Vouvray Brut La Dilettante Catherine et Pierre BretonVouvray_Diletante.jpg

Cette Dilettante qui n’en a que le nom, des bulles fines et persistantes, après une légère réduction fromagère, animent de beaux arômes de paille; de brioche, de citron confit, de pêche et d'épices. La bouche est fraiche, minérale, droite, sapide et se termine sur des amers intéressants. L’ensemble manque un peu de corps, mais cela reste agréable et désaltérant. Une belle entrée en matière. 15.00 Très bien

Extra Brut Prestige 2000 Champagne Tarlanchampagne-tarlant.jpg

90% Chardonnay, 10% Pinot Noir. Un nez aussi expressif que magnifique, sur des notes de brioche, de miel, de craie, de pamplemousse, d'ananas, d'abricot et de noisette. La bouche est délicate, veloutée, fraiche, sur des arômes de fruits à noyaux, avec une finale puissante et tendue. 17.30 Excellent

Extra-Brut "V.O." Champagne Jacques Selosse

VO pour version originale, un classique blanc de blanc des Champagnes Selosse, inimitable pour leur pureté, les notes oxydatives parfaitement maîtrisées, les arômes de pain d'épices et de pomme au four, la poire, le miel et les épices. En bouche, c’est droit, tendu, assez riche avec une bonne acidité qui nous emmène doucement vers une finale minérale. 16.80 Excellent

Grand cru Lieu-dit les Carelles Champagne Jacques Sélosse champagne-carelles-selosse.jpg

Un 100% Chardonnay issu du lieu-dit "Les Carelles" sur le Mesnil-sur-Oger. Un hymne au Champagne minéral, fruité et complexe. Un nez de grand Bourgogne, fleurs blanches, tilleul, amande, citron confit, abricot, miel, toast avec ses notes de craie blanche particulières à la Champagne. La bouche est ample, généreuse, pure et aérienne. Du cristal de roche avec une bulle qui se dépose avec élégance sur nos papilles ravies. Si on ajoute un équilibre quasi parfait et une longueur magistrale, on n'est pas très loin des meilleurs Champagnes. 18.20 Grand vin

humour-noel8.jpgÇa y est, c'est la dernière de l'année et c'est le Doc qui s'y colle, aidé dans son dur labeur par DW Fishmen et quelques bacchantes suffisamment proches pour accepter la critique et la razzia d'une dizaine de Soiffards passablement avinés. La table est mise, belle comme un coucher de soleil sur Honfleur, avec des décorations et tout le barnum. C'est la Nativité, l'esprit de Noel flotte sur la marmite, j'aime cette époque de l'année où les familles bobo offre de beaux jouets en bois à des enfants qui rêvent de PlayStation, le moment où les Norman couverts de boules ridicules se moquent des épicéas qui rêvent de s'en aller dans un bel incendie de bougie, avant d'être dépités et débités comme des eunuques qui rêvent d'être remboursés. En attendant le gros rouge, Olivier a invité quelques huitres pour qu'elles passent une bonne soirée, entourées d'amour, de rires d’enfants, de joie, d'une giclée de citron et 4 Champagnes pour faire bonne mesure. Le premier Champagne n'est pas un Champagne, mais un beau Vouvray Breton venu en Dilettante. Le second est un Tarlan, une vieille famille champenoise, une première réussie chez les Soiffards, un nez magique et exotique. Le Schulmeister a apporté deux quilles pour fêter une foultitude de chose, comme une année sans clope et, il y a juste un an, quand il déjouait un terrible complot, fomenté par quelques Mayas belliqueux qui en voulait à ses intestins, il y a même laissé un petit bout de ceux-ci dans l'affaire. Alors pour fêter ça, deux Selosse, un VO même pas sous-titré et un magnifique "Carelles", un hymne à la Champagne, celle qui voudrait ressembler à la Bourgogne et qui, parfois y arrive. Alors Fuck les Mayas et vive l'esprit de Noël le Graet.

Alsace Riesling Les Ecaillers 1995 Léon BeyerBeyer_Les_Ecaillers.jpg

Aucun doute, on est en Alsace, bel robe dorée, hydrocarbure, miel, fumée, coing, raisins secs et quelques notes d'évolutions. La bouche est fondue, minérale, tendue par une fine acidité qui allonge la finale. 16.50 Excellente

Riesling GC Engelberg 2005 Mélanie Pfister

Un nez raffiné, sur des arômes de pamplemousse, de citron, de fleurs, de miel avec de discrètes notes terpéniques. La bouche est précise, riche, aromatique avec un ligne acide rectiligne et profonde et une belle finale tendue. 16.70 Excellent

Vieilles Vignes Roussanne 2007 Domaine de Beaucastelchateau-beaucastel-CDP-VV-blanc-2007-etiquette.jpg

Enorme palette aromatique, de miel, d'abricot, d'épices, de noix, de pomme et de caramel. En bouche, c'est complexe, ça tapisse, c'est riche, c'est volumineux, presque moelleux, minéral et tendue par une belle acidité qui allonge une grande finale. 17.10 Excellent

Loire VdT Quartz Les Cailloux du Paris 2010 Claude Courtois

Une cuvée issue de vieilles vignes de Sauvignon majoritairement franche de pied. Nez de gentiane, de pierre sèche (orage d'été pour Régis), de craie, de coing, d'ananas, de poire et d'épices avec de petites notes oxydatives. La bouche est mûre, ample, manque un peu de vivacité et de longueur. 15.40 Très bien

Loire VdT les vieilles vignes des Blanderies 2001 Mark Angelidomaine-mark-angeli-ferme-de-la-sansonniere-les-vieilles-vignes-des-blanderies.jpg

Superbe nez que ce Chenin-là! Robe jaune dorée, nez de vin liquoreux, mais sec. Quelques notes oxydatives, raisins secs, gelée de coing, mandarine, champignon, miel, épices, sous-bois complètent le bouquet. La bouche est ample, réglissée, ça tapisse, la matière est forte et la finale termine longue, sur l'aubépine. 17.10 Excellent

Languedoc La Méjanne 2008 Mas Jullien

Un 100% petit Manseng avec 80g de sucre résiduel vinifié en demi-muids. Un nez discret de pomme au four, de mangue, de citron vert, de truffe, d'abricot et d'orangette. La bouche possède un beau volume, une vivacité agréable et une finale agréable, sur les fruits exotiques, mais un peu courte. 15.60 Très bien

pere_noel.jpgLa soirée est bien engagée, c'est les vacances de Noël, on laisse derrière nous, nos petits chefs débiles, nos boulots aliénants, pour retrouver nos familles aliénées. On va pouvoir fêter noël dignement, trop manger et trop boire. Je vais pouvoir observer le beau-frère de ma belle-sœur, tenter vainement d'extraire un bulot de sa coquille, c'est finalement rassurant de constater que même avec le même QI que sa victime, le beau-frère en question, mi bulot, mi cuit, n'y arrivera jamais! Après avoir beaucoup trop bu, comme tous les ans, je vais insulter le bulot et le cogner avec un filet de saumon pas très frais, ma femme va me quitter, mes enfants vont me renier, je vais partit skier seul, me casser le col du fémur, être opéré dans un refuge de montagne, par -20, anesthésié à la chartreuse, et me réveiller entouré d'infirmier gay avec de violentes douleurs au bas du dos, c'est noël, vive l'esprit de noël Mamère. On avance dans le repas, St Jacques et foie-gras, du classique, mais du bon, des valeurs sures. Comme le Riesling des Beyer et des Pfister, Beaucastel est étonnant de finesse (relative), ça faisait longtemps que j'en avais pas bu un aussi bon. Un Sauvignon très gentiane et une Méjanne d'Olivier Jullien, juste avant les vieilles vignes des Blanderies de Mark Angeli. Actuellement, c'est l'un de mes vignerons préférés. Chaque bouteille est un ravissement, un peu comme Jeanda, le ravi de la crèche, mais on ne sait toujours pas s'il fait l'âne, le mouton ou le bœuf. En mangeant mon foie-gras, je me disais que le Californien est vraiment con, interdire le foie-gras, faut déjà être gavé à la méthamphétamine frelatée, alors que les armes de guerre sont en vente libre, qu'il est de bon ton de faire un carton dans les écoles où, rassurer vous, il est toujours permis de gaver les enfants à grand coup de McDo. Vive l'esprit de Jean-Noël Guérini.

Pessac-Léognan Pape Clément 2004

45% de sauvignon blanc, 45% de sémillon et 10% de muscadelle. Un nez toasté-grillé, un élevage à la Bourguignonne, un nez intense, sur des notes d'épices, d'amande, de melon, d'acacia, de miel et de fleurs blanches. La bouche est ronde, étoffée, puissante, l'élevage n'est pas discret, mais l'ensemble est agréable, avec une grosse acidité qui équilibre une matière dodue. Longueur exceptionnelle. 16.50 Excellent

NSG Clos de la Maréchale 2008 Domaine Mugniermugnier-clos-de-la-marechale.jpg

Nez subtil, de fleurs blanches, de miel, de pêche, de pamplemousse, de citron confit, d'herbes fraiches et de pierre chaude. La bouche est ample, minérale, précise, tendue par une légère acidité qui lui confère un soupçon d'énergie qui allonge magnifiquement ce très beau Nuits Saint Georges. 16.70 Excellent

Corton Charlemagne 2001 Bonneau du Martray

Nez de mandarine, de pamplemousse, de silex, de foin, d'amande grillée et d'aubépine. La bouche est dense, serré, elle ne se livre que doucement et se termine sur de beaux amers. 16.10 Excellent

Puligny-Montrachet "En la Richarde" 2002 Domaine d'Auvenayauvenay_Richardesjpg.jpg

Enormisssssime nez de noisette grillé, de fumée, de poire, de cacao, de réglisse, de truffe, d'amande amère, avec des notes minérales d’une grande élégance. La bouche est confondante de jeunesse, précise, mûre, pleine, rayonnante, rehaussées par la noisette, l’acidité est superbe, parfaitement intégrée. Comme presque toujours avec Lalou Bize Leroy, l’intensité aromatique et la persistance sont ahurissantes, c'est dense et profond, aérien, racé, somptueux, un rien baroque, magnifique, et ce n'est qu'un village! 18.56 Grand vin

On attaque la Bourgogne avec un Pape Clément! Je sais, Pape Clément n'est pas vraiment un Chardonnay, mais il est super bien imité! Elevage aux amandes fines, finesse, précision, longueur, on s'y croirait presque. Heureusement, il y a les originaux, le Clos de la Maréchale se distingue par sa grande minéralité, ses arômes de pamplemousse et de pierre chaude, le Corton-Charlemagne, quant à lui, est plus classique et moins expressif. Le dernier du quarteron est juste parfait, extraordinaire Puligny. gerard-depardieu-evasion.jpgQue ce soit avec les grands vins du Domaine Leroy ou ceux du Domaine d'Auvenay, leur dégustation est une extraordinaire expérience. Lalou Bize Leroy amène ces vins dans une dimension un peu à part, et, comme le domaine de la Romanée-Conti, fait définitivement partie des grands mythes de la Bourgogne. Des vins introuvables, aux prix extravagants, kidnappés par une demande mondiale exponentielle. Alors, quand vous êtes en présence d'un tel vin, d'abord, la loi du silence règne, puis les langues se délient et tous reconnaissent l'éclat d'une merveille que l'on se partage, oui, à noël, la solidarité, c'est important, surtout si on est pauvre, pour les riches, c'est moins utile, comme me le faisait remarquer Gérard Depardieu en se préparant un rail de coke avec sa feuille d'impôt. C'est vrai, la solidarité, c'est toujours le mêmes qui en profitent, les pauvres… La solidarité est une injustice. La solidarité, c'est le cancer de la société. Ce serait même facile de l'éradiquer, la solution est évidente, c'est l'égalité, si personne n'est dans le besoin, la solidarité devient aussi inutile que la bite d'un curé Irlandais, et on pourrait éliminer les pauvres. Vive l'esprit de Jean-Noël Huck.



Sancerre Vendanges Entières 2008 Vincent Pinard

Nez foxé, de mûre, framboise, violette, épices et rafle. La bouche propose un joli fruit en attaque, une belle pureté mentholée, mais les tannins encore rêches, la matière encore "verte" et l'acidité obsédante gâche un peu la finale. Intéressant mais pas encore prêt. 14.67 Très bien

Monthelie 2009 Domaine Guy Roulotroulot_Monthelie.jpeg

Un premier nez un peu réduit, animal, puis des effluves de framboise, de cerise noire, de groseille, de moka et de grillé. La bouche est dense, les tannins serrés sur une matière robuste. L'acidité est présente et discrète et la finale épicée est moyenne. 15.22 Très bien

Anjou Les Gélinettes 1999 Mark Angeli

Nez de framboise, de cerise, de ronce, de poivron, de buis. En bouche, c'est élégant, même si les tannins sont robustes, il y a de la race, de la profondeur, une belle ligne acide, une présence cistercienne jusqu'à la longue finale mentholée. 16.33 Excellent

Saumur-Champigny Les Poyeux 1997 Clos RougeardRougeard_Les_Poyeux.jpg

Très beau nez, intense, de Cabernet Franc, cerise noire, cassis, poivron, sous-bois, truffe, de la menthe et une belle minéralité. La bouche est soyeuse, subtile, profonde, légèrement évoluée, une grande fraicheur rafraichissante qui porte le vin jusqu'à la finale tertiaire. 16.89 Excellent

Boire du Pinard à Noël, c'est ne pas respecter la trêve de noël, sauf si c'est Vincent Pinard qui l'a fait, cette vendange entière n'est pas un pinard, enfin si, mais avec une majuscule. Un Pinard encore un peu vert, il faut du temps à ce Pinot noir de Pinard un peu particulier. Chez Rage, le Monthelie de Roulot a fait ressurgir des vieux souvenirs d'un superbe Auxey Duresses bu à "l'Oiseau des Vignes", un beau compliment. Les Gélinettes 1999 commencent à devenir une rengaine que l'on chante avec plaisir et on espère que les Poyeux deviennent aussi une bonne habitude, voire une ritournelle. Pour le repas, je ne sais plus vraiment où on est! Les plats se succèdent à la vitesse d'une Micheline Dax, mais, à rebrousse-poil (blague interdite depuis 1961). Je crois bien, même si je ne suis pas croyant, qu'on fût au filet de bœuf en croûte. Et quel filet de bœuf, c'est bien simple, si le bœuf était encore vivant, ce qui j'en conviens, est assez improbable, Jeanda l'aurait surement demandé en mariage, fallait le voir se lécher les doigts, je n'avais pas vu un spectacle aussi érotique depuis la fois où j'avais vu l'Ermite lécher un cendrier froid en imitant Freddy Mercury chantant "♫ I want a grec-frite ♪". Vive l'esprit de Noël Gallagher.

Côte-Rôtie Côte Brune 1983 JP Jamet

Une robe un peu évoluée, des notes de mûre, de cassis, de pivoine, de sous-bois et de rose. L'attaque est franche, vive, profonde, élégante, l'acidité est importante, les tannins granuleux, des notes d'encre, de graphite, les stigmates d'un grand terroir, l'allonge est superbe, très minérale, sur la cannelle et le poivre. 17.56 Excellent

Gevrey-Chambertin 1975 Domaine Sérafinserafin_Gevrey.jpg

Le nez trahit l'âge de ce Pinot noir, champignons, sous-bois, rose fanée, lierre, fourrure et musc. La bouche est madérisante, les tannins poudreux, il reste une matière un peu mince, une acidité qui domine et qui déséquilibre la finale. Une vieille dame. 16.00 Excellent

Châteauneuf-du-Pape Vieilles Vignes 1999 Domaine Marcoux

Là aussi, le nez évoque le vin en fin de vie, pourtant, ce Châteauneuf n'a que 14 ans et des arômes animaux, de madère, de viandox, de sous-bois, de cuir et de chocolat ainsi qu'une petite pointe de framboise. La bouche est fine, agréable, les tannins polis et l'acidité un peu trop élevée. Finale moyenne. 15.44 Très bien

Liban Château Musar 2005Ch_Musar_2005.jpg

Assemblage de Cinsault, de Carignan et de Cabernet-sauvignon en provenance des vignes de la propriété, plantées sur les contreforts du Mont-Liban dans la Bekaa. Un nez viandé, toasté avec des notes de mûre, d'airelles, de violette et de menthe. La bouche est concentrée, légèrement sucrée, les tannins sont serrés, un peu durs en l'état, l'équilibre sur l'alcool et la finale sur des notes de tabac. 16.33 Excellent

Pauillac Château Lafite Rothschild 1994

Le nez s'ouvre sur des notes de sirop de cassis, de myrtille, de mûre, de pain grillé, de café et de fumée. La bouche possède beaucoup de jeunesse, c'est crémeux, racé, dense, les petits tannins serrés sont encore un petit peu dur, mais le magique touché de bouche de Lafite est bien présent, même si une pointe alcooleuse simplifie la finale. 17.56 Excellent

Une petite série de vieux vins pour la route? Côte Brune 1983 du Domaine Jamet, deux en moins d'une semaine, la vie pourrait être pire que ça, le Sérafin est un peu passé, un peu madérisé, mais pas complètement mort, certains aiment, ce n'est pas trop ma tasse de thé, malgré tout le respect que j'ai pour Christian Sérafin et nos hôtes. Un 75 un peu sur le retour, ça se comprend, mais un 99, c'est moins compréhensible, y a pas que les vignes qui sont vieilles chez Saint Marcoux, évidemment! Château Musar est une invitation au voyage, il y a le grand cèdre du Liban, et il y a Musar qui musarde dans la plaine de la Bekaa. On termine la série par un classique de chez classique, Lafite Rothschild, même dans un millésime moyen, ça respire la race d'un immense terroir, d'un soin particulier, d'un touché de Bouche inimitable. C'est noël et faut faire des cadeaux, c'est ça le pire dans noël, faut se casser la tête pour les cadeaux. L'année dernière, j'ai un pote qui était un peu distrait, il ne faisait pas gaffe et paf, sa ganache et la calanque d'une Volvo ne faisait plus qu’un. "Putain Ranulphe, quand tu traverses regarde à droite bordel". Du coup il a offert son foie à un alcoolique et son cœur à un jeune motard imprudent. C’était le 24 décembre l’année dernière et c’était un beau cadeau de Noël. Alors aujourd’hui avec mes boites de chocolat, mes banco et mes morpions à gratter, j'ai l'air un peu con, c'est sûr, même à Noël, on ne voit bien qu’avec le cœur, mais ce n'est pas facile quand on est presbyte. Vive l'esprit de Noël Copin.

Latricière-Chambertin 2006 Domaine Trapet

Wow! Quel nez de Pinot noir, rafle, ronce, griotte, framboise, groseille, rose et cannelle. La bouche est majestueuse, fin aérien, racé, énergique, superbement équilibrée et d'une longueur ravissante avec des notes minérales pour finir en beauté. 17.78 Excellent

Latricière-Chambertin 2002 Domaine Leroyleroy_Latriciere.jpg

Il y a des terroirs hors du commun, Latricière, le voisin du royal Chambertin, sont de ceux-là. Il y a des vignerons que l'on vénère, Lalou Bize Leroy est de ceux-là, ceux qui nous laissent croire en l'immortalité. Difficile de résumer en quelques lignes, l’impression indélébile laissée par ce vin enchanteur. Ce qui impressionne en premier est sans aucun doute, l’expression du terroir qui transparaît avec une exactitude étonnante. Magnifique bouquet de griotte, de groseille, de ronce, de rafle, de terre humide, de clou de girofle, de réglisse, de rose, d'humus et d'épices. La bouche est un ravissement, un trésor de volupté, pureté, race, toujours cette expression du terroir, les tannins sont ciselés par un orfèvre, c'est sauvage et raffiné, long et large, rond et cubique, calme et vibrant, d'une dimension superlative. Renversant de classe. Les vins de Leroy sont incomparables. La magie opère. 19.11 Grand vin

Espagne Ribera del Duero Pingus 2007pingus.jpg

Tout le monde en parle, rares sont ceux qui le dégustent, Pingus est le genre de vin que son prix stratosphérique finit par rendre improbable. Un 100% Tempranillo à la robe pourpre sombre, au nez spectaculaire, très pur, de cassis, de liqueur de mûre, de cerise noire, de moka, de chocolat et de tabac. La bouche est concentrée, riche, fruitée, complexe. Les tannins sont soyeux, la matière énorme, finement texturée, est équilibrée par une belle acidité et la longueur est simplement inouïe. Un vin zéro défaut, mais la magie d'opère pas. 18.25 Grand vin

C'est Noël, je crois bien que vous avez saisis l'idée, et c'est l'heure des cadeaux, ces trois quilles sont des cadeaux du ciel. Pour ouvrit la fête, un Latricière-Chambertin de chez Trapet. Déjà magique et elle ne sert que de faire valoir à un autre Latricière. Encore Lalou-Bize qui mérite une bise pour ce grand cru hors classe. Quand on goute ses villages, on se dit que ça vaut pas mal de grands crus, quand on goute ses grands crus, on se dit que Dieu existe, et qu'il s'appelle Bacchus, un Bacchus baptisé au Latricière. Une quasi perfection, finesse du Pinot noir, élégance de la bouche, persistance aromatique et surtout, la parfaite expression d'un grand terroir. Un grand vigneron, une grande vigneronne au service de son climat. Après ça, le déluge, le Pingus! Chez Peter Sisseck, on pratique la théorie du zéro défaut, un principe d'efficacité qui s'inscrit dans la recherche de la qualité totale, ultime. Si on met en équation un homme rigoureux venu du Nord et une vision moderne du vin associée à une valorisation du patrimoine de vieilles vignes de la Ribera del Duero, vous obtenez Pingus, un vin tiré à quatre épingles, une impression de vin de garage, le fleuron du fameux Domaine Dominio de Pingus. Rien à dire, c'est parfait, presque trop parfait, mais, malheureusement pour lui, ça n'a pas la race d'un Latricière de Leroy ou même, l'élégance d'une Véga Sicilia, pourtant, 4 fois moins chère! Vive l'esprit de Joseph-Noël Sylvestre (le bien nommé).

Savagnin Cuvée Prestige 2007 JF Ganevat

Une cuvée de Savagnin, élevé sous voile pendant 46 mois, issue du terroir des Chalasses. Le vin se présente sur des arômes très purs d’oxydation avec beaucoup d’élégance, curry, noix, pêche et noisette. La bouche est racée, précise, élégante, acidulée avec de beaux amers en finale. 16.88 Excellent

Portugal Navazos Niepoort 2010Nieport.png

Fruit de la collaboration de deux maisons, "Equipo Navazos", maison de négoce espagnole spécialisée dans les vins de xérès, et "Niepoort", producteur de porto en Portugal - Navazos Niepoort est vin blanc vinifié, sous voile, sans mutage, comme à Jerez, au 18ème siècle, avec du moût de raisins Palomino. Nez de poire, de craie, fleur blanche et coquille d'huitre. La bouche est fraiche, tendue, aérienne, l'acidité est haute et la finale sapide. 16.14 Excellent

Jura Suyquième 2004 JF Ganevat

Suyquième est une vendange tardive de savagnin, aux arômes extraordinaire de fruits exotiques, de miel, d'encaustique, de rose, d'abricot et de noix fraiche. En bouche, c'est puissant, l'équilibre est sur l'alcool et la finale puissante. 16.00 Excellent

Gewurztraminer Herrenweg VV SGN 2008 Zind-Humbrechtherrenweg-de-turckheim-vieilles-vignes-sgn-2008.jpg

Nez typique de rose, de litchi, d'ananas, de ronce, de mangue, de thé vert et d'épices douces. La bouche possède l'énergie caractéristique des vins du domaine, une liqueur riche et suave, sans lourdeur, un beau fruité et une finale incroyable de longueur. 16.83 Excellent

PERE-NOEL-UN-ORDURE.jpgOn se termine, c'est le cas de le dire, puisque la moitié de la table a la langue chargée comme la bagnole d’un polonais à la frontière espagnole et les yeux vitreux comme ceux d'un cochon avec le persil dans le nez, alors que l'autre moitié dort sur la table en bavant comme des ados prépubères devant le dernier Clara Morgane, pour ma part, personnellement, j'ai mis mon foie au SAV après cette soirée, on se termine donc avec 4 sucrettes. Une portugaise pas ensablée, 2 Ganevat et un Zind, une autre de nos bonnes habitudes. Celui qui a le mieux dépeint nos sensations, c'est l'Ermite. Il a tendance, une fois bien bourré, à vouloir être bilingue, du Moldave mâtiné de serbo-croate, du genre, "Rhahhh, hips, hop... oups, je vais gerber, j'sais même p'u où jabite de cheval, Kouéé... kestumeparles làaaa, Ehhh, conard, touche pas à mon ver ou j'te gerbe dessuss, Chuis où la bordel... ehhh, mais qui a éteint la luciole, Tsé k'té un grozenculé toi, ssssssalope... !" Moi, après une soirée comme ça, je passe la moitié de la nuit à me poser des questions existentielles. Du genre, l'ornithorynque est-il le résultat d'une partouze animale entre plusieurs espèces? A partir de combien de bouteilles de champagne, mon urine devient gazeuse? Peut-on considérer les Soiffards comme une secte chimérique? Concernant la troisième question, le monde n’était-il pas une chimère? Mes certitudes s’écroulent. Psykopat est-il encore Psykopat? Suis-je Psykopat? Est-ce que tout le monde sauf moi est Psykopat? Est-ce que tous les Jean-Eudes sont stupides? Ranulphe existe-il? Est-ce que quelqu’un peut me dire comment je vais bien pouvoir terminer ce texte? Fràliche Wihnorde, Merry Christmas, Fröhliche Weihnachten, Massilul Ameggaz, Bon nwèl, 圣诞快乐, Meri Krisamasa, Selamat Hari Natal, Maligayang Pasko, Noeliniz kutlu olsun, Gëzuar Krishtlindiet, Tchestito Rojdestvo Hristovo, Sretan Boźić, Glædelig Jul, Feliz Navidad, Ĝojan Kristnaskon, Hyvää Joulua, Nadolig Llawen, Καλά Χριστούγεννα, Gleðilegt Jól, Buon Natale, Vrolijk Kerstfeest, Crăciun Fericit, Mele Kalikimaka, Ia ora'na no te noere et Vive l'esprit du petit caca noël.




tab_12-2013.jpg

graph_12-2013.jpg