Ce matin, 182 ados prépubères ont bu des Monaco à Monte-Carlo. Ce matin un Colombien accro au voyage a été retrouvé une boule d’attache caravane coincée dans le fion. Ce matin, une douzaine de belles biches se sont coiffés avec le radiateur d’un 33 tonnes. Ce matin un policier américain a buté sa sœur en pensant que c’était son frère. Ce matin un communiste chinois a bu un Petrus. Ce matin, rattrapé par un tramway qui venait de démarrer, Albin de Jouvence, de Vannes, a été coupé en deux. Ce matin, Andy Capet, professeur de natation synchronisée, qui s'était mis à l'eau, s'est noyé dans son vomi. Ce matin, un danseur de Tango Togolais neurasthénique et atteins d'un cancer des testicules, s'est suicidé au petit suisse avarié parce qu'il venait de perdre son emploi. Ce matin un boulanger s’est encore mis dans le pétrin. Ce matin, je me suis levé tôt pour pondre un billet et rattraper mon retard. Il est 11h22 et j’ai encore rien foutu de ma matinée…

Grand Cru Extra-brut 1996 Champagne Jacquessonchampagne-jacquesson.jpg

Nez de pomme au four, de curry, d'épices douces, d'abricot et de pain grillé avec quelques fines notes oxydatives. La bouche est droite, ciselée, la matière belle et étoffée, l'acidité impeccable de fraicheur, la finale est magnifique, longue et fraiche. Excellent

Carneros Chardonnay 2006 Shafer Vineyards Red Shoulder Ranch

Belle robe jaune doré. Nez puissant, expressif, sur des notes de citron, d'ananas, de pamplemousse, d'abricot, de fleur blanche et de boisé. En bouche, c'est robuste, ample, toujours une présence boisé, mais pas désagréable, l'acidité apporte la fraicheur, la persistance est importante même si le vin est chaleureux sur la finale. Très bien

Batard-Montrachet 2006 Morey-Coffinet

Un nez puissant, sur la noisette, les épices, la poire, la noix et des notes oxydatives qui trahissent une évolution un peu précoces. Même si la bouche est ample, vigoureuse, la matière et l'acidité semble dissociées, et les notes oxydatives persistent et signent le déclin de ce Batard. Bien

Meursault Chevalières 2011 Henri Germain et Fils

Robe jaune clair avec de beaux reflets verts. Un nez très floral avec des notes de citron mûr, de pamplemousse, de fleur de vigne et de pierre sèche. La bouche est fine, droite, pure, belle ligne acide et petite persistance fruité. Bien+


Vin de Pays 2001 Domaine de Trévallondomaine-trevallon.jpg

Un vin de Pays, certes, mais du Pays dont on tire le meilleur, un pays terre à terre, pas ostentatoire, où le luxe est dans le verre. Un verre d'où montent des arômes de fruits noirs, de groseille à maquereau, de truffe, de tabac, de cuir et de chocolat amer. En bouche, c’est également superbe, l'attaque est franche, intense, le fruit enveloppe le palais, c'est sanguin, étonnamment jeune, les tannins sont fondus, soyeux, l'ensemble est précis, luxueux dans son élevage, l'acidité est parfaite et participe à la très longue finale sur le cacao. Magnifique. Un bijou! Un vin d'orfèvre, créé par un alchimiste qui a beaucoup travaillé pour imposer le terroir du Val d'Enfer, un sorcier qui a dominé le calcaire blanc aux crêtes déchiquetées, la garrigue brûlante, les chênes verts, les oliviers et les amandiers pour y planter des vignes tirées au cordeau, des vignes qui contraste avec le plissement sauvage de la roche. "Les Alpilles sont un endroit magique, avoue Eloi Dürrbach. J'en suis littéralement tombé amoureux". Et moi aussi. Grand vin

Vin de Pays de l'Hérault La Grange des Pères 2008grange-des-peres.gif

Elève de Jean-Louis Chave, de Jean-François Coche-Dury et d'Eloi Dürrbach (ce n'est pas un hasard), Laurent Vaillé a, lui aussi, cherché et trouvé son coin de terroir. Aniane, dans le massif de l’Arboussas, un plateau calcaire d’altitude alors en friche. Dix ans de travail pour engendrer un grand vin, un assemblage de Syrah, de Mourvèdres, complétés de Cabernet-sauvignon et Cournoise. Quelques heures de carafe lui ont permis de se dégourdir les tannins et parfaire ses notes de garrigue, de figue, d'épices poivrées, de cerise noire, de romarin, de tabac et aussi de fines notés viandées qui me font penser à la Côte Brune de Jamet. La bouche est impressionnante de finesse et de puissance maitrisée. Les notes de balsamique et de fruit s'entremêlent, les tannins sont encore ferme, ciselés, bâtit pour durer, l'acidité est maitrisée et apporte cette profondeur indispensable et l'élevage soutient l'ensemble. C'est encore très impétueux en l'état, l'allonge est interminable et accentue la sensation de grande race et de plénitude. Déjà magique et probablement grand dans 10 ans. (Futur) Grand vin.

Mc Laren Vale Carnival of Love 2007 Mollydooker WinesCarnival_of_Love_Front_label.jpg

100 % Shiraz. Un carnaval de parfum, un feu d'artifice, liqueur de mûre, myrtille, airelles, violette, camphre, vanille, menthol, cacao. La bouche est monstrueuse, c'est du lourd (16°), mais cela reste frais et buvable, c'est riche, intense, opulent, un nectar à l'équilibre remarquable (compte tenu de l'alcool et de la matière impressionnante), le fruit est omniprésent, les tannins sont doux et la finale est incroyable de longueur et d'intensité. Excellent

Monbazillac 2004 Château Tirecul la Gravière

Beau nez d'ananas, de mangue, de pomelos, de mandarine, de café et de thé vert. La bouche est tendue par une belle acidité, la liqueur est délicieuse, c'est ample et fin, plus frais que confit et d'une belle persistance. Très bien