Après une reprise très personnelle de "I'm just a picolo", il a invité le Schulmeister dans un slow langoureux, il avait les yeux revolver et il était prêt à s'en servir pour tirer un coup. Une scène qui lui a certainement remémoré des souvenirs de boom au Fanta orange, surtout la fois où il avait invité une grande blonde qui s’appelait Adolphine Champagne et qui mesurait juste 50 centimètres de plus que lui, ce qui n’était pas bien dur vu qu'il mesurait 1m12. A l’époque, il ne portait pratiquement que des bermudas, qui selon lui, avaient le mérite de lui faire la cuisse plaisante, imaginez un haltérophile en short et vous comprendrez tout de suite l’erreur de jugement que l’on peut avoir quand on a 14 ans. Bref, notre Ermite âgé s'est posé une mine de compétition digne de son adolescence. Comme il l'a dit lui-même, il s'est piché la calebasse, il s'est collé gros dans le fusil, il était confit comme un canard gavé à foie gras. Mais il a raison quand il dit: " Pour savoir qu'un verre était de trop, encore faut-il l'avoir bu". Moralité, tu peux avoir bon goût en musique quand t'as 14 ans et que t'es couvert d'acné, mais le vieux guitariste bourré, ça emballe moins bien… Mais bon anniversaire ma vieille…

Champagne Terre de Vertus Larmandier-Bernier

J'aime beaucoup cette cuvée, non dosée, très nature, à la bulle fine et racée, signée Larmandier-Bernier. J'aime ce nez délicat, d'agrumes, de noisette, de fruits à noyau et de raisins secs. La bouche est droite, minérale, élégante, tout en finesse, fraiche et longue. Très bien

Champagne Vieille Vignes de Cramant Larmandier-BernierLarmndier-vieilles-vigne-cramant.jpg

Toujours ce nez de noisette, d'agrume, mais aussi des notes de brioche, de fruit blanc, de fleurs et de craie. La bulle est fine, c’est ample, riche et superbement équilibré par une fine acidité qui allonge la finale. Excellent

Champagne Initial Jacques Selosse

Une cuvée 100% chardonnay issue d’Avize, Cramant et Oger. Un nez de miel, de craie, de pomme verte et de brioche à la vanille avec un peu de cassonade. Petite oxydation en bouche, une matière moyenne, une pointe de minéralité, une bouche vive et ample et une belle finale. Très bien

Champagne Brut 2005 Champagne Moncuitmoncuit-cuvee-nicole-moncuit.jpg

Un beau nez de pêche blanche, d'abricot, de miel, de pâtisserie et quelques notes crayeuses. En bouche, c'est ample, frais, la bulle est fine, c'est tendu, assez flatteur et bien équilibré. Très bien

Châteauneuf du Pape blanc 2005 Château Rayas

Un nez très original, sur des notes de fleurs de montagne, gentiane, Génépi, chèvrefeuille, anis, nougat et abricot. La bouche est ample, très florale, sur le fenouil, l'acidité est marquée et épicée avec des notes salines et amers en finale. Austère comme je les aime. Très bien

Pernand-Vergelesses 2004 Domaine Rapet

Un nez un peu animal, de fruit à noyau, de fleurs, de groseille, de ronce, de cacao avec un boisé un peu marqué. Une bouche sans fioritures, des tannins un peu accrocheurs, une certaine rusticité et une finale vive. Je ne suis pas sous le charme. Bien

Barbaresco 2003 Angelo GajaGaja_Barbaresco.JPG

Superbe nez de prune, de café crème, de réglisse, d'encens, de rose, de menthe et de cuir. En bouche, c'est racée, classieux, bel élevage, un fruit très pur, c'est mûr, des tannins encore jeunes mais souples, aucune dureté, fine acidité, bel équilibre et très longue finale mentholée. Excellent

Gevrey-Chambertin Vieille Vigne 2009 Rossignol-Trapet

Un nez expressif, pas très complexe, de groseille, framboise, terre humide, cacao et une touche fumée. La bouche est ample, belle matière juteuse, beaux tannins, jeunes, très jeunes mais pas durs, fine acidité et belle finale fruitée. Très bien

Clos Vougeot 2000 Domaine Lamarche

Un nez décevant, pas très net, tabac, cacao, cerise noire. Une bouche fine, fluette, des tannins austères, une acidité moyenne et une finale courte. Je suis pas prêt de me réconcilier avec ce domaine qui possède de si beaux terroirs et qui les traite aussi mal. Bien

Château Pavie 2001 Pavie_01.JPG

Un vin que j'adorerais aimer, mais qui me laisse toujours perplexe et dubitatif. Dans ce vin, il y a tout ce qui devrait me plaire, un nez de fruit noir, de café sur fond de sirop de cassis, des notes de réglisse, d'encens, de chocolat, tout ce que j'aime, par exemple, dans les vins Australiens ou Américains. Ce n'est même pas trop massif et boisé, je n'irais pas jusqu'à dire que c'est élégant, les tanins sont quand même bien présents, la matière concentrée, veloutée, le bois est pas complétement digéré, mais c'est assez agréable bien que très moderne. Mais, comme à chaque fois, en présence de Pavie, je prie Bacchus et j'allume un cierge pour me donner la force de terminer mon verre sans froisser celui qui m'a offert cette bouteille de luxe. Les prières et les cierges sont rarement efficaces, il faut toujours que je remette l'église au milieu du village, que je dise pourquoi ce genre de Bordeaux me laisse froid et insensible. Très bien quand même.

Australie Victoria Pinot Noir Block 5 2009 Bindi Wines

Ça pétarade de partout, des fruits rouges, des noirs, des épices, du caramel, du balsamique, du chocolat, du tabac, du café, c'est une liste à la Prévert. En bouche, c'est funky, Rock'n'roll, concentré, charnu, lacté, les tannins sont gourmands, l'acidité équilibrante mais un peu dissociée et la finale superbement longue. Mais, la question est: "où est passé le Pinot noir?". Très bien