brouette-chinoise.jpgL'anecdote date de novembre 2009, Patrick, l'Australopithèque, nous a amené une bouteille de derrière les fagots, le genre de quille à te mettre les neurones dans tous les sens et qui vaut environ deux fois le PIB du Burkina Faso. Il sert scrupuleusement la même dose à tous, arrivé à Didier, il verse l'exquis breuvage pendant que Didier jacasse tout seul, signe évident d'un dérèglement hormonal, comme toujours, il se parle de brouette, ou… de fabrication de brouette, vu qu'il fabrique des brouettes. Une fois servi, Didier reverse le contenu de son verre dans le crachoir et tend son verre à l'Australopat avec l'air du type ravi de la crèche et fier de lui. Le Patrick a failli avaler son marcel, son dentier, sa fierté et sa cravate, oui parce qu'il est toujours habillé très classe pour déguster, il avait la haine au fond des yeux et les gonades au fond de la poche Kangourou. Il a hésité trois secondes entre une profonde dépression, la paranoïa, une bonne anorexie, puis a opté pour une Gilles de la Tourette et il a insulté Didier en Berbère, en Kirghize et en Lapon. Des trucs sympa du genre "trépané des burettes", "jeune Giscardien", il était à deux doigts de lui bouffer la rate sans l'ouvrir. Faut dire que jeter sans vergogne, un nectar de ce calibre, ça mérite la roue, l'élongation, le bouc des sorcières, les fers brûlants, les mutilations diverses, la chaise à clous, l'estrapade, les grésillons, les rouleaux à épines, le masque de la faim, la poire d'angoisse, la vierge de Nuremberg, et encore, si on est sympa. Mais on en a rien fait, nous on s'est bidonné pendant 15 minutes. Faut dire que le Didier, il est trop sympa avec sa tête de notaire de Corrèze et son obsession pour les brouettes, chaque famille a, hélas, ses moutons noirs, ses brebis galeuses, ses ânons manquants, ses canards laqués. Chez les Soiffards, c'est Didier. Un malade je vous dis,quintarelli.JPG mais de là à nous faire un truc de ouf comme ça, on en est jamais revenu, surtout l'Australopithèque. Cet Amarone, c'était un vin hors du commun, des arômes extrêmes, une puissance presque inégalée, une buvabilité magique, une complexité exceptionnelle. Tout un poème. J'ai même gardé le reste du crachoir, si quelqu'un veut des preuves!

En un mot commençant, et même si tous les dégouts sont dans la raclure, quel est ton pire souvenir vineux? Soit précis, il faut avoir la piquette décomplexée, je veux des noms, des adresses, des numéros de téléphone… Mais, bien entendu, dans le respect de l'anonymat.

Récemment, invité à dîner chez un ami, ce dernier nous a préparé un somptueux dîner avec une soupe VGE en entrée puis une choucroute aux 3 poissons en plat principal, le tout accompagné d’un riesling immonde de Mittelbergheim dont j’ai malheureusement ou heureusement oublié le nom du vigneron, idéal pour te chopper une migraine chronique avec 1 seul verre. Je pense qu’il aurait été éligible pour remporter la palme des vins ratés et figurer en première page du Guinness des records.

Tu échoue sur une ile déserte avec: un livre, un CD, un DVD, un plat, un unique vin blanc, un unique vin rouge, un objet et une seule personne, tu emmènes qui et quoi?

Si je n'emmène pas Véro, le retour à la maison du Wackes risque d’être compliqué, ça c’est dit ! Non, l’objet ne sera pas une brouette !!! Quoi que….. Bon, si c’est une île tropicale (j’n’envisage même pas une île avec des pingouins), l’objet sera une glacière pour mieux déguster les vins, les cd et dvd serviront de sous verres.

Imagine que tu es John Lennon, riche à brasser les millions … Tu bois quoi?

J’"Imagine" bien quelques vieux crus d’avant-guerre du Bordelais, un peu comme un certain Haut Brion 1933.

Si tu étais un vin, tu serais… ?

"Gentil" bien sûr !

Pour une soirée très intimes, tu préfères mieux un vin avec des notes de feuille de rose ou des arômes de bois bandé? brouette_ducati.jpg

Arômes de bois bandé évidemment, virilité oblige.

Justement et pour finir, la question qui fâche, la seule qui vaille, Bordeaux ou Bourgogne?

Vieux Bordeaux et jeunes Bourgognes. N’en déplaise à certains…