Prince.jpgA tous seigneurs, tous honneurs, il nous faut un héros, quelqu'un qui ressemble au prince charmant de Walt Disney, le petit prince qu’on sort pour les grandes occasions, mais pas trop souvent sinon il s’enrhume, vu qu'il est beau mais fragile. Il doit être capable de terrasser une licorne à mains nues, une licorne, ça fait toujours prestigieux et c'est moins dangereux qu'un dragon. Dans ce rôle, je vois bien Hubert, qu'on pourrait appeler Hubertus von Löwenstein. A ses côtés, le mage, austère et distant, à la voix chevrotante, le guérisseur du fond de la forêt, qu'on pourrait appeler simplement l'Ermite âge du Clos St Jean. Rage dit Branlebouc "the Magnificent" Burrows of the Shire, ferait un hobbit (de clown) parfait. Son alcoolique Jeanda ferait l'ogre, il a l'habitude de tout manger, je l'ai baptisé Jdarelt Bonesmasher. L'Orc ou ogre a la peau verte, parfois brune, il mesure environ 1m12 pour approximativement 212 kilos avant son régime de banane. Sa devise est "Hache qui tranche n'amasse pas rouille". Rwynn Gothumaraën de Konolfingen, les Elfes ont des noms compliqués, il ne s'appelle pas Jean-René comme vous et moi, enfin surtout toi, Rwynn sera notre elfe, un rôle à la mesure de Dom, qui décoche ses flèches plus vite que cupidon. John sera un Draeneï, des humanoïdes d'assez grande taille, de 2,37 m environs. Elfes.jpgPascal serait parfait en Kalu'aks, habitant des rives de Norfendre, son nom, Kil'jaeden, Didier sera un Val’kyrs et il aura aussi un nom imprononçable: Illuhweynch. Les Érédars sont parmi les êtres les plus cruels de tout l’Univers, des démons gigantesques, possédant d’immenses pouvoirs de Sorcellerie, et un humour particulier, Alain sera parfait en KarakVanne. Christian sera le nain, Thrôrund "Volonté de fer", son dicton, "un demi-elfe n'est plus un elfe, un demi-nain reste un nain et qui vole un nain prend un pain". La troupe partira affronter kobolds, gobelins et autre trolls pour sauver l'héroïne, assez sexy, mais dotée d'un très mauvais caractère. Les deux tourtereaux finiront par se bécoter la croupe à la fin puisqu'il s'agit d'une quête Meetic, une quête pour le gotha et le gratin. Les épousailles se feront au donjon des quatre trônes, une forteresse, qui fut le théâtre de nombreux combats car elle abrite une fontaine de Chambertin qui confère à celui qui s'y baigne, de très grands pouvoirs magiques et une sexualité débridée. Ils auront donc beaucoup d'enfants, des nains croisés avec des elfes, ils noyèrent les plus moches dans la fontaine et mangèrent les autres, puisque, comme le veut la légende, faute d'elfes, on mange des nains (proverbe troll).

Champagne Moncuit Brut non dosé 2005Moncuit2004.jpg

Une bulle fine et régulière, un nez intense, riche, vif, sur la brioche, la noisette grillée, les agrumes ainsi que des notes minérales de craie qui viennent renforcer la palette aromatique. La bouche est vive, pure, ronde, toujours sur des notes briochées et minérales avec une belle acidité qui allonge la finale. 15.70 Très bien

Champagne Selosse VO

Une bulle légère et fine, un nez plus oxydatif, beaucoup de pomme des agrumes, de la poire, des amandes et de la guimauve. La bouche est assez droite, tendu, pas très riche et avec une acidité mordante. Des notes iodées et fumées viennent prolonger la finale. 15.60 Très bien

Meursault 1er cru Perrières 2009 Domaine Germaingermain_perrieres.jpg

Un premier nez un peu muet, il faudra un peu de temps pour que le vin s'installe sur des notes de citron confit, de poire bien mûre, de fleurs blanches, de foin et de menthe. La bouche est crémeuse, ample, serrée avec un peu de bois, une belle empreinte minérale mais aussi un petit manque de tension (température?) sur la finale. 15.60 Très bien

Meursault 1er cru Perrière 2004 Domaine Matrotmatrot_perrieres.jpg

Un nez expressif mais un peu simple, sur la poire, la nougatine et le tilleul. La bouche est riche, grasse, marquée par le bois, peu aromatique, voire végétale et un peu fuyante en finale. Un Meursault qui apporte peu de plaisir. 13.75 Bien

Meursault Gouttes d'Or 2004 Domaine Mikulsky

Un nez de miel, de fenouil, de tilleul, de fumée, de poire très mûre et d'agrumes. La bouche est vive, tendue, plaisante, c'est fruité sur un fond de pierre sèche, très équilibrée avec une longue persistance généreux. 15.65 Très bien

Ermite.jpgDans la Fantasy, tu ne peux jamais aller tranquillement boire un pot avec des potes, il faut toujours que tu te retrouves dans un bouge mal famé et enfumé où quelque chose de louche se trame dans ton dos et où le patron, Thorghurd fils de Thorghard, est raciste, même s'il reconnait que certains Elfes sont bien mais pas tous, y en a même un qui vient jouer de la Lyre magique le samedi soir. C'est là que le groupe entend parler de la prophétie du Graal, il y a toujours une prophétie. La Prophétie elle parle d'une bouteille magique, d'un graal, d'un dragon, d'une princesse et d'une saga même pas africa. Dans la Fantasy, il y a obligatoirement une saga, le syndicat des auteurs de Fantasy ne tolère pas que ton histoire fasse moins de 5 tomes même en Savoie ou dans les Pyrénées. Bref, on se retrouve "au Dwarf véloce", la taverne de l'Ermite, pour trouver le Graal, la bouteille magique. On commence par deux Champagnes, le Moncuit est assez pur, plaisant, le Selosse… C'est du Selosse, oxydatif, tendu, très tendu. Deux Meursault Perrières, servis un peu chaud, le Germain ne sera pas reconnu, puissant et crémeux, le Matrot ne sera très apprécié par la guilde de Soiffards qui préfère les potions magiques plus tendus. Déjà, "Les Gouttes d'Or" pourrait bien être un titre de Fantasy, Mikulsky pourrait en être un personnage, mais ses Gouttes d'Or, excellente au demeurant, ne sont pas le Graal, même à Meursault. La communauté de la boutanche repart à la quête du Graal.

Beaune Clos des Mouches 2008 Joseph Drouhin

Un nez exotique, pas très Chardonnay (presque Alsacien), sur le fruit de la passion, l'ananas, les fruits secs, la craie et le tilleul. La bouche est grasse, puissante, grosse matière, fine acidité et finale un peu sévère. 15.85 Très bien

Puligny 1er cru les Folatières 2000 Domaine Leflaiveleflaive_folatieres.jpg

Le nez s'exprime sur la poire, les noisettes grillés, la fleur blanche, le miel, le thé vert, un peu d'herbe fraiche et de la guimauve. La bouche est puissante, précise, étoffée, ample, crémeuse, épicée, mais elle sait aussi rester fine et légère avec une belle tension et des notes minérales en finale. Un beau Puligny, pas évolué, à qui il manque peu de chose pour être grand. 17.10 Excellent

Chevalier-Montrachet GC 2006 Domaine Sauzetsauzet-chevalier-montrachet.jpg

Un nez modéré, sur les agrumes, la poire le tilleul et les amandes. L'attaque est fuyante, la matière est forte, l'acidité un peu absente et la longueur pas convaincante avec une impression d'alcool un peu marquée. Le charme discret de la bourgeoisie Bourguignonne. 16.25 Excellent

Blanc de Lynch Bages 2001

Un nez sur des notes de réglisse, de miel, de caramel au lait, de fruit de la passion, de pêche et une touche de boisé. En bouche, c'est aérien, belle sensation de légèreté, d'élégance, avec des notes de bonbon anglais. Le vin possède de l'énergie, l'acidité est incisive et la persistance est ponctuée par de beaux amers. 16.30 Excellent

Pessac-Léognan Domaine du Chevalier 2006Domaine-de-chevalier.jpg

Un nez monobloc, sur des arômes de buis, de lierre, de bourgeon de cassis et d'agrumes. L'attaque est franche, vive, la matière belle avec un élevage appuyé et une finale puissante mais sans énergie. 15.50 Très bien

jda.jpg2è étapes, arrivé à Beaune et son Clos des Mouches, dans l'antre, dans la caverne du vieil Ermite, le vieux sage qui nous avait été chaudement recommandé sur internet par le guide du routard de la fantasy, un ascète refoulé qui cache le fait qu’il ne sait pas faire de magie en faisant de la prestidigititiation, comme Garcimore. Bref, un Cénobite énigmatique qui nous accueille par un mystérieux logogriphe : "Si la mouche n'est pas folle à Thiers, les deux chevaliers la lyncheront". Tout cela pour nous faire dire que le Clos des Mouches est très exotique, que les Folatières de Dame Leflaive nous montre la voie du Graal, mais sans l'atteindre, que la potion de Lynch Bages est excellente, que le Chevalier de Pessac souffre de la comparaison, mais que surtout, le Chevalier de Montrachet du sieur Sauzet n'est pas l'élixir attendu. "Le charme discret de la Bourgeoisie", c'est ce que notre héros, le Prince élu, a noté sur sa feuille. Ce n'est pas la première fois que le sieur Sauzet nous déçoit, mais ce Chevalier est à l'étroit dans sa magnifique armure dorée, bien trop grande pour lui. Sur les traces d'un Chevalier, on doit se dire : "Palsambleu, nous ouîmes le récit de vos bravoures, vous êtes super preux, comme chevalier, je peux avoir un autre verre et un autographe?" et pas: " ça casse pas trois panards à un canard, même de barbarie…"

Gevrey-Chambertin Cazetiers 2000 Michel Magnien

Un nez légèrement animal, presque sudiste, sur des notes de cerise kirschée, de fraise écrasée, de ronce et de rafle. En bouche, c'est robuste, les tannins sont présents, serrés, sauvage, l'ensemble est austère avec une finale moyenne. 15.75 Très bien

Gevrey-Chambertin VV 2006 Dugat-Pydugatpy_VV.jpg

Un nez sur la fraise des bois, la griotte, la cannelle et la fleur séchée. La bouche possède une matière ample, serrée, des tannins fermes et un peu asséchants, un élevage appuyé, une acidité acerbe et une longueur moyenne. Plus austère que plaisant. 14.25 Très bien

Clos Vougeot 2001 Domaine Grivot

Un nez complexe, un peu évolué, sur la framboise, la groseille, les épices, la fumée et quelques notes de fruits acidulés. En bouche, c'est plus austère, les tannins accrochent un peu, la matière est fine et l'acidité prend le pas sur la finale. Une grande amplitude de plaisir entre le nez et la bouche. Une austérité joyeuse! 15.22 Très bien

Griotte-Chambertin 2009 Taupenot-Merme

Malheureusement bouchonnée

The-Hobbit.jpegAprès la péripétie du Chevalier, le mage de Meginhelmeswilre, devenu Cella Sancti Johannis en -1.200 avant JC Van Damme, scrute ostensiblement l’assemblée, les mains dans le dos, à la manière d’un éleveur bovin dans une foire aux bestiaux, à la recherche d’une personne sur qui balancer sauvagement son ire. Courageux comme une belette argentée, il va jeter son dévolu sur le plus petit, le Hobbit, Branlebouc dit rage, qui s'enfile allègrement tout ce qui ressemble de près ou de loin à de la bouffe, sauce comprise. Rage, c'est le genre de hobbit qui dit merci et bonsoir, pas parce qu’il trouve ça normal, poli ou sympa, dans le contexte, mais parce qu’il a lu que ça se faisait, il a appris par cœur tout Nadine de Rothschild mais il se mouche dans la nappe parce que ce n'est pas précisé qu’il ne faut pas le faire. Le maléfice bourguignon continue, après la série de blanc, les rouges sont loin du Graal, un Cazetiers robuste mais sans grande imagination, un sieur Dugat-Py qui a confondu le plaisir et l'abstinence et un sieur Grivot à l'austérité joyeuse, à moins que ça ne soit l'inverse. Le sortilège est complet quand les Griottes sentent le pâté, à moins que ça ne soit du bouchon. Dans une bonne Fantasy, il faut toujours un moment d'abattement, de désespoir, pour mieux rebondir et repartir dans la quête du Graal. C'est à ce moment que la mage de St jean, devant sa confrérie sombrant dans le désespoir le plus sombre, promis le meilleur, le désenvoûtement, le retour de l’être aimé, des vents d'anges, du Bordeaux, avant de s’envoler dans un chatoiement d’ailes vers sa cuisine où des bruits de bouchons tintinnabulaient.

St Julien Ducru-Beaucaillou 1988

Un nez réduit à l’ouverture, serpilleux, presque liégeux, sous-bois, champignon puis, après quelques longues minutes, du cassis, une touche de poivron et de tabac blond. En bouche, on a droit à une jolie matière, très mûre, avec des tannins puissants et fondus, c'est intense, minéral équilibré et très long. Un Ducru archétype. 16.15 Excellent

St Julien Léoville-Las-Cases 1993LeovilleLasCases.jpg

Un nez puissant, légèrement animal, sur la cerise, le poivron, la prune, le tabac blond, le moka et une touche de bois. La bouche est ample, c'est dense, les tannins sont fermes mais pas désagréables et la finale est fraiche et longue. 16.90 Excellent

Ribera del Duero (Espagne) Unico 1994 Véga Sicilia

Le voilà le grand vin! Un premier nez explosif, très fruité à qui il faudra un peu de temps pour s'affirmer et développer ses arômes de prune, de cerise kirschée, de café, de bois, de truffe, de vanille et de sous-bois mentholé, magnifique après quelques minutes d'agitation (service?). En bouche, c'est la grosse cavalerie, attaque franche, énorme matière, tannins denses et soyeux, rien ne dépasse sous la Montera du matador. Grand plaisir jusqu'à l'énorme finale sensuelle et interminable. 18.65 Grand vin

Pomerol Château Lafleur 1994chateau-lafleur-1994.jpg

Une première impression de volatile, de liège qui passe, puis de belles notes de cerise, de prune, de balsamique, de menthe et de tabac. La bouche est superbe, fine, élégante, les tannins sont soyeux, l'acidité parfaite, l'équilibre impeccable et la longueur interminable. 17.85 Excellent

Shulm.jpg"Eh merde, retour des Bordelais!" s'écria notre héros, éros et demi-dieu, le prince velu! En effet, dans la pharmacopée de l'Ermite, le codex est de Bordeaux comme le lapin est de garenne ou la roulade de bœuf!!! L'envoûtement continu pensa Karak Vanne, Erédars en privée et vanneur de Bordeaux en particulier, Ducru tel qu'en lui-même, presque du bouchon, du carton, mais pas assez pour jeter le breuvage, Las Cases caféïné comme une pute colombienne et maquillé comme un chauffeur de bus, à moins que ça ne soit l'inverse! Lafleur est de retour, après une escapade au pays du bouchon, elle est revenue avec, non pas des restes de bouchon, mais des notes de réduction qui nous ont inquiétées!! Mais, après quelques minutes, plus de doute, c'est excellent, sans être le Graal, objet de notre quête! Et si le Graal était Hispanique? Et si le saint Graal était espagnol, comme la sangria, la paëlla, les sportifs dopés, la fierté, le Jabugo et l'Unico! Véga Sicilia mérite vraiment de faire partie de toute cave digne de ce nom. En ces temps d'inflation sur les grands vins de la planète, Unico et ses frères nous procurent de la magie, de la classe, un côté monarchique et, il reste financièrement "acceptable" pour nos petites bourses! Le désenvoûtement passe par l'Espagne, le Tempranillo mais aussi le merlot, le malbec et le cabernet-sauvignon!!! Il y a des moments fatidiques où les mots qui s'écrivent de ma bouche m'estomaquent moi-même!!!! Je sais, j'ai un problème sérieux avec les points d’exclamation, j'en utilise souvent 18 par paragraphe, suite à un terrible accident de ponctuation.

Châteauneuf du Pape Réserve 2007 Domaine de Pégau

Une bouche puissante, sur la livèche, la mure, la cerise, les épices, le balsamique et une touche de menthe. La bouche est pleine, généreuse, charpentée, pas lourde, avec des tannins fondu, une acidité discrète mais présente et une belle finale fraiche et sapide. 18.20 Grand vin

Châteauneuf du Pape Quartz 2007 Clos du Caillou

Un nez herculéen, monolithique, sur la cerise au kirsch, le cassis, les épices et la violette. Une bouche également sur la puissance (trop?), compotée, réglissée, avec un élevage omniprésent et une finale graphitée. Pas vraiment prêt. 17.10 Excellent

Heathcote (Australia) Mount Ida Shiraz 1997 Seppelt

Un nez puissant, expressif, sur les fruits noirs, le réglisse, la cerise noire, la vanille et la menthe. La bouche est ample, lactée, ferme, la matière est énorme, les tannins robustes et la finale graphitée. 16.20 Excellent

Amarone della Valpolicella (Italie) Torre del Falasco 2004 Cantina della Valpantena valpantena-amarone-falas.jpg

Nez de fruit à noyaux, de noix, d'amande, de prune, d'amande amère, de fruits secs et de kirsch. En bouche, c'est démesuré, riche, grosse matière, tannins de compétition, un peu dur, très jeunes, acidité basse et bonne longueur. A revoir dans 10 ans. 16.50 Excellent

gege.jpgPas de soirée chez le Cénobite sans Châteauneuf, se serait comme une Fantasy sans Gobelin? Un avion sans ailes? Un pauvre sans dents? Une Clé 3 G sans abonnement? Un Ipod sans iTunes? Un étranger sans papier? Du vin sans alcool ou une pute sans MacBook? Pégau magnifique, je me demande si je ne préfère pas le cuvée réserve, la plus simple, au Da Capo bodybuildé? Le Quartz est-elle une pierre de taille? De grande taille même. Un monolithe et pourquoi pas un mégalithe? L'Amarone est également un élixir apprécié par l'Ermite qui nous fait découvrir son arsenal de potion magique, aidé par son apprenti sorcier, Gégégaldor de Puysangrin, un Mordorien reconverti en Magicien. La quête du rouge ne se terminerait pas en Australie? L'Ermite est content que je passe à côté de sa belle Australienne. "Tu ne reconnais pas les australiens qui vieillissent? Me lance-t-il, telle l'eau du lac. "Peut-être n'aurait-t-elle pas du? Rétorquais-je perfidement sous les risées de la guilde. Je sais, j'ai également un problème sérieux avec les points d'interrogation, j'en utilise souvent 13 par paragraphe, suite à un autre terrible accident de ponctuation.

Maipo Valley (Chili) Late Harvest 2013 Vina Tarapaca

Un assemblage hétéroclite, de Gewürztraminer, de Viognier et de Sauvignon. Des notes de muscat, de pamplemousse et de citron vert. Une bouche fluette, pas de liant, ça part dans tous les sens, une belle fraicheur quand même, quelques notes florales et une longueur pas convaincante. 14.56 Très bien (perso 12.00)

Pinot Gris VT 1990 Domaine Trimbach

Un nez sur la rose, la fleur blanche, le caramel, le champignon, le miel et les fruits secs. La bouche est fine, belle acidité, matière svelte, c'est bien fait, mais pas renversant. 15.13 Très bien (perso 13.50)

Pinot Gris VT Altenbourg 2003 Domaine Weinbachweinbach_altenbourg.jpg

Nez d'abricot, de coing, d'épices, d'orange et d'encaustique, mais aussi une pointe acétique. La bouche est loin d'être irrésistible, un sucre un peu marqué, une acidité basse, des notes déviantes et une finale amère. 14.69 Très bien (perso 13.00)

chok.jpgComme d'habitude, on se termine à la sucrette. La communauté du liquoreux qu'on pourrait l'appeler si on ne l'appelait pas déjà la communauté des Soiffards. Je ne voudrais pas dénoncer un Hobbit enragé, mais écrire: "Bof, eau sucrée aromatisée, à quoi bon?" pour qualifier la Chilienne, faut être un monstre ou pas encore saoul. C'est pas faux, comme dirait Perceval, mais de là à l'écrire, faut être un Troll ou un Hobbit. L'histoire de cette quête se termine par deux Pinot Gris, un classique Trimbachien pas renversant, et un Altenbourg des naïades de Weinbach que le Hobbit a encore défoncé. L'histoire est terminée, comme elle avait commencée, un verre à la main, le sourire aux lèvres, le Graal dans le gosier. La principauté a été abolie. Le prince, qui s’était habituée à être traitée comme un prince, tomba en dépression, après divers traitements psychiatriques, une chute dans la drogue et sur le nez, un mariage avec un poissonnier imberbe, un disque de reggae raté et un record du monde de lancer de nain, finit pauvre et homosexuel. L'ermite âge tomba de cheval, le nain tomba de haut, l'Elfe tomba de Charline en Priscilla, le hobbit tomba de l'armoire et la princesse tomba enceinte, puis elle tomba amoureuse d'un allumeur de vrai berbère et décida de tout plaquer pour aller vivre dans une communauté Jurassienne, où elle vécut heureuse et eut beaucoup d’enfants, huit, dont un nain et trois elfes, elle noya le nain dans la fontaine magique sans jamais toutefois savoir s’il était vraiment d’elle. C’est ballot.

tab_10-14.jpg

graph_10-14.jpg