Crémant RoséDirler_bouteilles.jpg

Assemblage de Pinot Gris, de Pinot Noir et de Pinot Auxerrois. Typé framboise, droit et puissant.

Sylvaner Vieilles Vignes 2011

Floral, acacia, fruits jaunes, sur la craie et le thé menthol. Belle ligne acide qui prolonge la finale.

Pinot Blanc "Réserve" 2012

Pinot Auxerrois et Pinot noir. A la fois sur les agrumes et les petits fruits rouges avec un peu de miel et beaucoup de fraicheur.

Pinot Vieilles Vignes 2012

Un pinot blanc assez gras, tendu et citronné.

Sylvaner Lieu-dit Heisse Wanne 2009spiegel.jpg

Fruits très mûrs, fruits jaunes, une touche fumée et exotiques. En bouche, c'est gourmand et vif.

Muscat générique 2011

Une cuvée de Muscat Grand Cru déclassé. Fruit jaune, menthol, thé vert. Une bouche très sèche, tendue et plaisante.

Muscat 2011

Très floral, une touche de pamplemousse et de pierre sèche. En bouche, c'est sec, pas très typique du cépage, mais très bon.

Muscat 2012

Un assemblage de Muscat d'Alsace et de Muscat Ottonel. Floral et minéral, zeste d'agrume, épices, très fin, sec et doté d'une longue persistance.

Muscat GC Spiegel 2012

Beau nez de thé vert, de menthol, de mirabelle, et de paille. La bouche est plus grasse mais toujours avec cette tension qui tend la finale.

Riesling 2011

un nez racinaire, sur les agrumes, la fleur blanche et le miel. La bouche est tendue, presque sèche avec une belle minéralité.

kessler.jpg

Riesling Belzbrunnen 2011

Superbe nez floral, fin, précis, citron confit, herbe fraiche, matière fine et minérale avec une très longue finale saline.

Riesling Belzbrunnen 2010

Le même en mieux. Plus fin, plus élégant encore, plus précis, toujours ses notes d'herbe fraichement coupée et d'agrumes avec une magnifique finale, à la fois tendue et ample. Mon coup de cœur.

Riesling Belzbrunnen 2009

Le même profil aromatique, citron et menthol, mais avec un peu de pamplemousse et plus de gras, plus sage, moins de tension.

Riesling GC Kitterlé 2012

Nez tendu, sur le citron confit, la menthe et quelques notes crayeuses. La bouche est serrées, mois gourmande que les Belzbrunnen, limite austère, plus verticale mais aussi, plus pure et aussi longue.

Riesling GC Saering 2012

Un nez fin et minéral, sur le foin et le thé. Une bouche subtile, tout en finesse et en élégance, presque retenue, suspendue.

Riesling GC Kessler 2012

Un nez sur la fleur blanche et les fruits jaunes. La bouche est plus ample, plus grasse, plus puissante mais la ligne acide équilibre bien l'ensemble. Petite amertume en finale.

Riesling GC Spiegel 2012

Un nez et une bouche très minérale, silex, pierre sèche, avec un peu de fruit jeunes et de thé vert. La bouche est délicate, élégante et très longue.

Riesling GC Kitterlé 2010

Superbe nez de fleurs, d'agrumes et quelques notes fumées et miellées. La bouche est droite, serrée, tendu par cette acidité qui caractérise 2010, un tension qui prolonge largement la finale.

kitterle.jpg

Riesling GC Kessler 2011

Nez sur le miel de fleur, les fruits jaunes, la bouche est précise, puissante, sèche et quelle longueur!

Riesling GC Spiegel 2011

Toujours ses belles notes de fruits très mûrs, de thé et d'agrumes qui rafraîchissent la bouche. C'est ample, étoffée mais ça reste tendu et droit.

Riesling Cuvée Mathilde Heisse Wanne 2011

Heisse Wanne, le cœur du Kessler, pour ce presque VT (20g/sr) très exotique, ananas, mangue, pêche, agrumes et épices douces. La bouche possède du volume, de l'élégance, une touche de minéralité et une légère amertume en finale.

Riesling GC Saering VT 2011

Toujours ses notes exotiques, plus de la menthe, des épices et un zeste de citron confit. La bouche est savoureuse, équilibrée avec une longue finale crémeuse.

Pinot gris réserve 2011

Un nez fumé avec du fruit confit et des herbes fraiches. Une bouche grasse et sèche avec une belle tension terminale.

Pinot gris Lieu-dit Schimberg 2011

Nez sur la mangue, l'ananas, la fumée et les racines. La bouche est dense, grasse mais tendue en finale malgré une petite amertume.

Pinot gris GC Kessler 2011

Toujours ses notes d'agrumes, de miel et de thé mélangés avec ici un peu de poire. La bouche est tendue, minérale, puissante, taillé pour la garde.

Pinot gris GC Kessler VT 2011

Gouté avec du chocolat de Tanzanie. Un nez explosif, fruits jaunes, ananas, épices et fumé. La bouche est volumineuse mais aussi longue, riche et parfaitement équilibrée.

saering.jpg

Gewurztraminer GC Saering 2012

Très aromatique, sur la rose, les agrumes, le réglisse et une touche fumée. La bouche est étendue et parfumée.

Gewurztraminer GC Kessler 2012

Un nez exotique, parfumé, ananas rôti, coing, cannelle. Une bouche ample, nerveuse, longue.

Gewurztraminer GC Kitterlé 2010

Un nez sur la rose, le litchi, les épices et le pamplemousse. Une bouche très pure, méditative avec une finale orientale.

Gewurztraminer GC Spiegel 2009

Très classique, rose, litchi, épices, poire et menthol. Une bouche charmante, fine et élancée.

Gewurztraminer GC Saering 2009

Très variétal, rose, fruit jaune, mangue et litchi. La bouche est miellée, minérale, croquante, serrée, légèrement sucrée et surtout très longue.

Gewurztraminer GC Kessler 2009

Un nez sur l'orange amère, la rose, les fruits jaunes, grosse matière, un peu de miel et une touche anisée en finale.

saering_1875.jpg

Gewurztraminer GC Kessler VT 2010

Superbe nez exotique, ananas, mangue, thé vert, meringue, litchi, épices douces. Une bouche moelleuse et tendue, un peu de sucre (63g/sr) et une magnifique persistance aromatique.

Gewurztraminer GC Kessler SGN 2009

Un nez fumé, rôti, très mûr, ananas, fruit de la passion, litchi. Une bouche équilibrée (135g/sr), vive avec une longue finale où se mêle de beaux amers et un fruit éclatant. Magnifique.

dirler_terroir.jpgQue dire après une telle salve… Merci Jean, merci Jean et merci Jean-Pierre… Quelle dégustation, quel beau moment de plaisir, pur comme un grand Riesling. J'ai découvert les vins du domaine il y a peu, grâce à un bon caviste et un superbe Belzbrunnen. J'ai pu apprécier un accueil à la hauteur des vins. Une volonté de faire percevoir le terroir, cette particularité très française. Comment faire comprendre à un américain, un néo-zélandais ou un australien ce qu'est la notion de terroir, de cépage, de tradition, de civilisation et d'histoire. Une visite en Alsace s'impose, chez Dirler-Cadé ou quelques autres qui n'ont rien concédé à la mode des vins concentrés et riches en sucre. Heureusement, certains ont encore la volonté de faire perdurer les traditions, faire des vins purs, précis, droits, sans oublier d'y mettre des valeurs, du fruit et de la passion. Toutes ses choses que ne renient pas Jean-Pierre Dirler, passionné par les accords mets-vins et à la mémoire éléphantesque. Si les Riesling, cheval de bataille du domaine, m'ont bluffé, le reste de la gamme n'est pas en reste. Tous les cépages sont vinifiés avec rigueur, des modèles de pureté et d'équilibre qui récompenseront ceux qui auront la sagesse de les attendre quelques années, à moins d'en acheter de vieux puisque le domaine a plus de 80 références sur son tarif. Ce que j’ai goûté ici me rassure dans ma conviction que le terroir influence grandement les vins, à une époque où certains mettent en doute l’effet du sol au profit de la technologie. En balayant ainsi tant de vins différents, sur des terroirs différents, des cépages différents, on touche du doigt, la palette de l'interaction cépages/sols, une palette qui va de la rondeur généreuse et solaire du Saering, de la vigueur du Kitterlé à la fièvre austère du Kessler. Un grand merci à Jean-Pierre Dirler, personnage à la fois discret, passionné et captivant, pour cette grande leçon de terroir.