HB1.jpgDepuis plus de 10 ans, j’ai de l’estime et du respect pour le travail d'Hervé Bizeul, après quelques vies antérieures (il a tout fait, garçon de café, sommelier, critique, bloggeur… et même ami de Jean-Pierre Coffe, et ça, c'est pas de la m…), en partant de presque rien, il a créé le Clos des Fées avec Claudine, sa femme. Il a bossé, appris, il s'est trompé, il a recommencé et il a réussi à faire ce qu'il voulait. Il faut de la moelle et se retourner les manches pour essayer de faire un grand vin dans le Roussillon. Il fallait surtout en avoir l'intention. A la recherche de l'excellence, il a créé la Petite Sibérie et le monde du vin s'est écroulé sur lui. Comment un petit roturier roussillonnais peut-il oser rivaliser avec les nantis Bordelais ou les aristo-paysans de Bourgogne? "Il y a trois secrets pour réaliser un grand vin : l’argent, l’argent et l’argent" assène-t-il comme un crochet au foie. Hervé Bizeul aime qu'on l'écoute, il aime qu'on l'aime, il n'aime pas qu'on l'aime pas, un peu comme tout le monde, alors il est généreux en verbe et en vin. Il a indéniablement le sens du relationnel, ce sens que ne possèdent pas toujours les vignerons, souvent peu à l’aise dans les relations commerciales.

Cirquehb.jpgHervé Bizeul a toujours fait face à ses détracteurs, comme dans cette salle de la Carambole, devant nous, il parle librement de cette époque, de son travail, de ses convictions, et parfois même de ses vins qu'il sert généreusement. Ce n'est pas un règlement de compte à OK Carambole, seulement sa vérité, son terroir, ses voisins, ses émotions, sa vision du bio et du bon, ses convictions, ses intentions… De sa vie à Vingrau, le travail à la vigne, de ce travail qu'il l'a rendu plus dur envers certains vins, plus tolérant, moins critique envers certains vignerons, qui triment pour peu de chose. "La vision du vin change quand on en fait"... A ceux qui raillent cette inconnue à 200 euros, à ceux qui sont désobligeant avec ses vieilles vignes de Grenache noir en gobelet plantées sur le versant sud d'un mamelon à la teneur en fer exceptionnelle, il répond liberté d'entreprendre, travail, passion, dévouement, courage et un peu de talent quand même. Il met un point d’honneur, à offrir à ses clients (il refuse régulièrement des offres étrangères d’acheter toute la production de petite Sibérie….), un verre, ou plus, de ce vin qui fait couler autant d'encre que sa couleur. Pour ma part, je considère ce vin comme un grand vin, un vin qu'on goûte souvent trop jeune, sur des notes d'élevage, mais un grand vin à l'énergie indiscutable, un vin précis, construit, équilibré avec une longueur renversante, parfois capricieux, comme toutes les vedettes. Même si l'accord avec le brillat-savarin comme l’aurait aimé Jean-Anthelme, c.a.d avec des truffes, ne m'a pas sauté aux yeux, le fromage était excellent, le vin aussi, alors que critiquer? Le boisé? Certains semble trouver les vins trop élevés quand Hervé quitte la table pour deviser avec ses autres hôtes, c'est toujours plus facile de tailler de beaux petits costars que de tailler des vignes sur les hauteurs de Vingrau ou d'ailleurs.

Hervé Bizeul est un entrepreneur, au sens premier du terme, un des premiers vigneron-Bloggeur, un gars avec du caractère, des convictions, des intentions, qui se bat et cherche la réussite et la reconnaissance, comme tous les entrepreneurs du monde. Un Type qui parle vrai, qui sait compter même dans un Conte de fée, plus Bilbo le Hobbit que Gandalf le gris, convaincu et convaincant, plein de certitudes mais toujours en mouvement, à la recherche de la perfection pour sa Contrée, il fait son cirque du côté de Vingrau. Perfectionniste, Hervé Bizeul l'est, assurément. Certes, parfois, il donne le bâton pour se faire battre, mais son cœur de Battre pour le Roussillon, ne s'est jamais arrêté.

Les Sorcières 2013Sorcières_2010

Un vin jeune, intense et frais au nez, sur les fruits rouges, la figue, des notes de fumée et d'encre. La bouche, c'est glycériné, très mûr, les tannins sont assez doux et la finale fruitée. Bien+

Vieilles Vignes 2012 Le Clos des Fées

Un nez racé, sur des arômes de myrte, de cassis, d'encre et de graphite. Une bouche dynamique, à la fraicheur salivante, avec des tannins encore bien jeune mais pas batailleur et une belle longueur. Très bien

Le Clos des fées 2011CDF_2009

Oui, il y a de l'élevage dans ce nez, mais comment pourrait-il en être autrement? Un vin construit pour durer, à boire dans 10 ans ou plus. Le bois se fondra et les notes de beaux fruits noirs, de réglisse, de garrigue et de fleurs se révèleront encore plus. La bouche est corsée, puissante, concentrée, une grande richesse qui n'éteint pas la belle fraicheur mentholée qui accompagne le finale. Un futur très beau vin.

La Petite Sibérie 2011

Un nez qui se livre doucement, grande finesse aromatique, encre, fruits noirs, épices, iode, cerise au kirsch. Une bouche richissime, intense, portée par une grande fraicheur, droite, pure, minérale (encre graphite) avec une longueur époustouflante, sur le chocolat. Un futur monstre

Modeste 2014modeste.png

Servi juste après le monstre Sibérien, ce Modeste aura du mal à exister, très aromatique, rafraichissant, facile à boire, floral avec de belles notes de framboise et de groseille. Une bouche douce, des tannins légers, un vin facile et modeste, comme son nom l'indique.

Un faune avec son fifre sous les oliviers sauvages 2013un_faune_avec_son_fifre.jpg

Assemblage Cabernet Franc et un peu de Merlot. Fruit noir et rouge, une petite touche de poivron, des herbes sauvages et une touche de figue fraiche. En bouche, un peu d'élevage, de la puissance, des tannins robustes, une petite fraicheur en finale. Un vin qui devra encore se polir. Bien+

Sémillon Clos des Fées 2011

Nez d'abricot, de mirabelle, d'épices, d'herbe, d'amande, de miel et un léger oxydatif. En bouche, c'est riche, puissant, avec une impression de sucrosité et une finale sur de beaux amers. Très bien

Les Sorcières Blanc 2014

Vermentino, Roussanne et Macabeu. Un nez très aromatique, sur les fruits blancs, la fleur blanche, les agrumes et l'aubépine. Une bouche fraiche, fruitée, tendue, digeste avec un peu de pomme sur la finale. A gouter sur un Tajine. Bien+

Vieilles Vignes Blanc 2012

Un nez de pêche, de poire, de fleurs, de fenouil et d'agrumes. Une bouche dense, sèveuse, racinaire et une jolie finale. Bien+

Vieilles Vignes Blanc 2013VV_2009

Plus vif, plus d'agrumes, plus d'élégance, un peu le même profil avec la finesse en plus. Très bien.

Le Clos des Fées 2005

Un nez marqué par le fruit noir, la réglisse, la garrigue, les épices, le graphite, l'eucalyptus et un boisé discret. En bouche, c'est dense, puissant avec une belle texture soyeuse, lactée même, bel équilibre solaire et longue finale minérale. Commence à peine à se livrer. Excellent

Vieilles Vignes 2005

Un nez plus fin, tendu, sur la mûre, la myrtille, le pain grillé, l'encens, les olives noires et la garrigue. Une bouche fraiche, des tannins souples au grain très fins, c'est élégant, pur avec une longue finale qui s'étire doucement. Excellent

Le Clos des Fées 2013

Nez puissant, sauvage, sur la confiture de mûre, l'eucalyptus, la violette, l'encens, la réglisse et la garrigue. En bouche, c'est du lourd, beaucoup de matière, de volume, un peu d'élevage, des tannins veloutés, de l'intensité, de l'énergie, et une grande finale mentholée. Sauvage, mais avec du fond. Très bien

La Petite Sibérie 2008 (double magnum)PS_2009

Impressionnant au nez, crème de cassis, mûre, herbes aromatiques, cacao, encens, fleur, graphite, cèdre et iode. Impressionnant en bouche, fraîcheur sibérienne qui interpelle, grains de tannins magnifique, texture riche et gourmande, rondeur, structure, minéralité, longueur impressionnante. En un mot : impressionnant

Muscat passerilléspasserille.jpg

Un nez séducteur, sur la mandarine, le zeste de pamplemousse, la pêche et la cannelle. En bouche, c'est velouté, léger, miellé avec une finale gourmande. Même après une telle dégustation, on a du mal à résister à cette gourmandise. D'ailleurs, pourquoi résister?