Josko Gravner Frioul Breg "Anfora" 2004AmphoraGravner.JPG

Un assemblage de Sauvignon, Chardonnay, Pinot Grigio et Riesling. Une robe orangée. Un nez complexe, envoûtant, de vieux whiskies, léger fumé, très racinaire, sur les fruits jaunes, les fruits secs, la pomme, le sous-bois, le zeste d'orange, le miel, une touche de rancio et même de fines notes de conté qui appelle le fromage. La bouche est profonde, on entre dans le monde étrange des vins orange, ce n’est pas la bouche d’un blanc, pas plus celle d'un rouge, c'est autre chose, une pointe d'amers, des presque tanins emmêlés de racine, de réglisse, de truffe blanche, c'est ample, énergique, tellurique même, empreint d'une grande force minérale, c'est long, c'est bon! Anfora est un ovni, une expérience particulière, un vin qui déroute mais qui ne laisse pas indifférent. Très bien

Sottimano Barbaresco "Currà" 2011Sottimano-Barbaresco.jpg

Un nez très expressif, précis, sur des notes de cerise, de cassis, de réglisse, d'épices, de ronce, de bois de rose, un léger menthol et de la terre humide. La bouche est tannique, puissante, pas encore assagie, des tanins qui marquent encore trop le vin pour en apprécier tout son potentiel. Belle finale mentholée. A revoir dans quelques années. Très Bien

Tenuda di Valgiano Toscane "Valgiano" 2011valgiano.jpg

Tenuta di Valgiano, c'est un oasis de verdure entièrement voué à l’agriculture biologique et la biodynamie, 30 hectares de vignes et d’oliviers qui règnent en maître sur les 60 hectares d’un domaine bicentenaire. Un nez qui s'exprime sur l'élégance, après de petites notes animales, réduites, le nez s'ouvre sur les fruits noirs et rouges, des épices, quelques notes iodées et minérales. L'attaque est particulièrement intense, le vin se calme en milieu de bouche, c'est très fruité, les tanins sont souples et mûrs, agréable malgré leur jeunesse, puis le vin s'étire doucement et longuement, aidé en cela par une acidité élevée. Valgiano possède un supplément d'harmonie, de douceur, de classe "à l'italienne". Excellent

Lucas Roagna Barbaresco "Pajé" 2009Roagna_paje.jpg

Roagna, c'est ma came, ce n'est pas le premier et certainement pas le dernier que je bois. Des vins authentiques, traditionnel. Pajé, c'est l'histoire de Barolo et de la famille Roagna. Un nez complexe et élégant, sur la framboise, la rose, la prune, l'encens, la violette, le musc et des notes d'humus. L'attaque est intense, vive, fraiche, la matière n'est pas énorme, mais le vin pèse en bouche. Les tanins sont fins et polis, on sent une légère austérité agréable, une puissance contenue qui ne demande qu'à éclater. La persistance est magnifique, c'est fruité, aérien, vertical. La classe! Grand vin

Conti Costanti Brunello di Montalcino 2009Conti_Costanti_Brunello_di_Montalcino_2009.jpg

Andrea Costanti est un vigneron sage, soucieux d'élaborer des vins séduisants et expressifs dans leur jeunesse, mais aptes à de nombreuses années de vieillissement comme les vins de Montalcino en sont capables. Le respect de l'environnement et l'agriculture biologique sont ici, appliqués avec rigueur. Un nez profond, sur des arômes de fruits noirs, de moka, de terre fraiche, de réglisse, de tabac et de cèdre. La bouche est ample, généreuse, les tanins sont puissants mais pas durs, c'est concentré, mais pas extrait et la longue finale, chocolatée et mentholée est séduisante. Très bien

Elisabetta Foradori Trentin Granato 2009foradori_granato.png

Elisabetta Foradori est une femme de caractère, aussi charismatique qu'entêtée pour faire d'un obscur cépage local, le Teroldego, l'une des références italienne. Une robe très foncée, presque noire, un nez puissant, fumé, sur la violette, la réglisse, la tapenade, les fruits noirs et les épices. L'attaque est massive, explosive, une charge à la grenade (Granato signifie grenade), la matière est robuste, charnue, les tanins sont jeunes mais agréable et la persistance énorme. Un beau vin qui faudra savoir attendre pour en apprécier toute la dimension. Excellent

Bartolo Mascarello Barolo 2009mascarello_Barolo.jpg

Pour moi, Bartolo Mascarello restera à jamais l'homme de l'étiquette "No barrique – no Berlusconi". C'était un vigneron engagé, pour son pays, pour sa vigne et ses vins. Il s'est opposé à l’utilisation de barrique qui toaste et vanille trop de vins. Et comme il avait raison ! Son Barolo 2009 est aromatiquement pur, de la cerise, de la framboise, de la mûre, de la ronce, des fleurs, tout un bouquet de rose et de violette, un peu d'encens pour l'ambiance. En bouche, c'est magique, tout est à sa place, une matière dense et savoureuse, des tanins déjà sages, une ligne acide parfaite et une persistance incroyable. Un Barolo de base, mais la base de tous les Barolo. Excellent

Mascarello Giuseppe e Figlio Barolo Monprivato 2004barolo_monprivato.jpg

L'autre Mascarello, une véritable institution piémontaise, fondée en 1881, ce qui en fait un des plus anciens domaines de la région. Même si elle possède une kyrielle de grands crus, l'orgueil de la maison reste le Monprivato. Une robe impressionnant qui étonne, diaphane, très peu extraite, presque rouille. Un nez très fin, complexe, presque Bourguignon, d'abord sur la framboise, la mûre, la prune, la ronce, la rose, le tabac blond, la feuille morte, le chocolat à la menthe, un peu de sous-bois et de racine. La bouche est légère, construite sur une acidité élevée, l'attaque est intense, fraiche, c'est sèveux, des tanins "en dentelles", une fraicheur diabolique, une grande profondeur, une extraordinaire buvabilité et une très longue finale mentholée et minérale. La noblesse Piémontaise, racée, stylée. Grand vin

Luciano Sandrone Barolo "Le Vigne" 2004sandrone_le_vigne.jpg

Luciano Sandrone, c'est la star du Barolo, une star à l’humilité inversement proportionnelle à sa renommée. Unanimement considéré comme l'un des plus grands vignerons de la région, (son Cannubi Boccis 2001 restera un de mes meilleurs souvenirs), il a su donner un style aux vins du domaine, une patte qui combine intelligemment le style piémontais traditionnel et les apports de l'œnologie moderne. "Le Vigne" est un assemblage de plusieurs crus, Vignane sur Barolo, Merle à Novello, Ceretta et Conterni sur Monforte. Le nez de ce "Vigne" est impressionnant de classe et de puissance maitrisée, du fruit, beaucoup de fruit, cerise, fruit rouge très mûr, prune, pruneau, mais aussi des notes de réglisse, de truffe, de ronce, de menthe fraiche et de cannelle. La bouche est profonde et racée, dense mais d'une grande pureté, généreuse en fruit, énergique, les tanins sont puissants, un grain qui donne un magnifique touché de bouche, c'est précis mais pas rigide, l'acidité est parfaitement fondue et la finale, réglissée, finit de nous convaincre que cette "vigne" est une très grande bouteille, l'adéquation parfaite entre un grand terroir et un grand vigneron. Grand vin

Giacomo Conterno Barolo "Cascina Francia" 2009conterno_cascina.jpg

Conterno, c'est le mythe du Montfortino, l'âme du Barolo, le chef de file incontesté des traditionnels. Il porte haut le flambeau du style classique du Barolo, à l’ancienne, rigoureusement authentiques, longuement élevé en foudres puis en bouteilles. Des vins uniques, capables de défier le temps, des vins hors du temps et des modes, des monuments qui paraissent inaltérables, des légendes que bien des amateurs rêvent un jour d'approcher, même du bout des lèvres. Son Montfortino 2001 nous avait mis littéralement à genoux (voir, enfin lire ici). Un nez de bois de rose, de fumée, de cerise noire, d'olive, d'épices douces et orientales, de fraise écrasée, de ronce, de réglisse et même des notes d'orange sanguine. En bouche, c'est l'équilibre presque parfait, matière ample et ronde, tanins soyeux aux grains très fins, acidité fondue qui harmonise l'ensemble, un élevage aérien et une longueur fascinante. Grand vin

Un grand merci à Eric, (Terre à vins) pour cette invitation au voyage, au groupe de dégustation pour nous avoir permis de les accompagner, à Sandrine et Daniele pour la mise en scène et en bouche de leurs extraordinaires produits Italiens (antipasti, charcuteries, Risotto et des pâtes au civet de lièvre qui ferait taire un supporter de la Roma). Approcher les grands vins d'Italie, en particulier ceux du Piémont, c'est la certitude de s'implanter une idée fixe, celle de connaitre, de goûter, d'approcher les mythes et les légendes ultramontaines. Une obsession qui ne fera que se renforcer avec le temps. L’Italie regorge de pépites, certains ont attrapé la fièvre Française de l'argent facile, mais beaucoup d'autres, à l'image de Foradori, Montevetrano, Mascarello, Roagna, Conti Costanti… ont su rester éloigné de la spéculation, du bois américain et de l’exploit de vinification ou de concentration. Le Graal sera certainement un vieux Montfortino de Conterno, ou un autre, une Dolce Vita en Toscane ou dans le Piémont pour célébrer l'Italie que les Grecs anciens l'appelaient Oinotria : la patrie des vins. Piemont_Vigne.jpg