En un mot commençant, et même si tous les dégouts sont dans la raclure, quel est ton pire souvenir vineux? Soit précis, il faut avoir la piquette décomplexée, je veux des noms, des adresses, des numéros de téléphone… Mais, bien entendu, dans le respect de l'anonymat.

Grâce aux soiffards, j’ai progressé dans le monde des grands vins, en particulier dans ma capacité de reconnaître un bon vin. Cela n’a pas toujours été le cas, il y a vingt trente quarante ans, je n’y connaissais rien, mais j’étais curieux et intéressé. J’me suis dit que seul, c’est pas drôle et j’ai embarqué mon ami Christian. Où découvrir les vins, les bons vins? Néophyte total, sans Google sous la main, les bons vins doivent être là où il y a de la bonne cuisine, me dis-je. Direction les restaus ! Beaujolpifs, gentils bourgognes et bordeaux, c’était bon, sans prétention, rien compris, peu appris, mais nous rigolions bien. 20 ans plus tard, avec mon club de tarot préféré, razzia sur le bourgogne durant les weekends de Pentecôte. Cette fois on attaque du grand, de chez LE vigneron. Du Potel, 1er cru les 100 Vignes 1999. A garder pour se ravir dans 10 ans, qu’i disait. Me v’là avec mon carton. Au bout de quelques années, je craque la première bouteille : à moi les nobles arômes! Ah… ça sent pas bon… pire ça dégaze, une serpillière qui a servi à nettoyer un cadavre, un mélange d’égout et des goûts, une puanteur. On m’avait dit au parfois ça renarde, et qu’après un bon carafage, cela peut se révéler très bon. Ah bon ? Après 3 jours de quotidien reniflage prudent, j’ai fait un essai. Goutons voir, oui oui oui, goutons voir si le vin est bon. Je goûte, sans respirer. Bon diou de bon diou, au palais c’est conforme au nez, infâme, beuaark. Comment un (soit-disant) grand vigneron peut-il produire une telle ignominie?

Tu échoues sur une ile déserte avec: un livre, un CD, un DVD, un plat, un unique vin blanc, un unique vin rouge, un objet et une seule personne, tu emmènes qui et quoi?

James-Bond-gerard.jpgDans mon scénario à moi, s’il faut échouer, alors ce serait en arrivant en catamaran, dont j’aurais judicieusement rempli le flotteur gauche de Montrachet de Ramonet et le flotteur droit de Cheval Blanc 1990, sur le pont y’aurait la les James Bond girls, de préférence en bande désorganisée, une de chaque millésime. Amadeus en DVD, la 4eme de Mahler en CD, et un livre d’histoire plein d’épopées, des spaghettis allo scoglio, et v’la la dolce vita sur mon île.

Imagine que tu es John Lennon, riche à brasser les millions … Tu bois quoi?

La même chose que sur l’île déserte : chaque jour un autre Montrachet, et chaque jour un autre Cheval Blanc 1990.

Si tu étais un vin, tu serais… ?

Bon là le Psykopat commence à me les g....... avec ses délires. Comme si cela faisait rêver que d’imaginer de se faire engloutir par des gosiers avinés et qui ont forcé sur la saucisse à l’ail. sexy-wine-14.jpgA la rigueur dans une bouche féminine… Ou mieux, être la larmichette rouge vif qui s’échappe entre les lèvres de la belle pour glisser lentement le long de sa gorge, avant de s’engager dans le vallon de son corsage… mhh’ouiii, en Sérafin je me transformerais…

Pour une soirée très intime, tu préfères mieux un vin avec des notes de feuille de rose ou des arômes de bois bandé?

Ma belle partageant mes goûts, nous nous amusons autant avec les notes suaves comme qu’avec les notes vigoureuses. D’ailleurs le "ou" de la question n’étant pas exclusif, le mieux c’est un Chambolle Musigny pour réveiller les sens et un château Latour pour l’acte III scène 4. Ensuite on verra…

Justement et pour finir, la question qui fâche, la seule qui vaille, Bordeaux ou Bourgogne? Je m'en fous, mais développe un peu…

Un peu de chaque, Monseigneur, mais surtout des deux. Je partis sans, mais par un prompt renfort (des soiffards) nous nous vîmes trois mille en arrivant au port : j’ai débuté par quelque verre de Bourgogne ou de Bordeaux, depuis cinq ans que je suis à l’école des soiffards, j’ai non seulement découvert la race et l’élégance de la Bourgogne, la structure et la magnificence des Bordeaux (certes proposés sporadiquement, car y’a des intrigants dans le groupe…), j’ai aussi eu le plaisir de combiner les deux dans de magnifiques Vega Sicilia.