Klaus-Nomi.jpg- Putain, tu m'as fait peur, c'est quoi cet accoutrement?
- Ben, c'est soirée Espagnole, non? Je me suis déguisé en Torero, t'es con ou quoi?
- Je ne suis pas complètement con, même si de prime abord ça ne se voit pas trop, mais, même si ça en jette, même si l’apparat m’a toujours pris à défaut, même si on en prend plein les mirettes, je crois que le mec qui t'as vendu ton costume t'as pris pour un jambon et pas du Jabugo!
- T'es vraiment con, je ne l'ai pas loué, je l'ai fait moi-même, en solo, avec du carton et un sac poubelle.
Le plus beau, c'est qu'il était fier comme tout dans son beau costume, un peu tassé, une allure d'hidalgo de lavabo, il bavait des yeux, plus de grandiloquent que de poésie, plus de brillant que d'espagnolade. Il était à deux doigts de danser le boléro ou un flamenco enflammé. Mais fichtre, si seulement j’avais un taureau sous la main, je lui foutrais illico au cul à ce Don Quichotte sous acide. Il pourrait se servir de son nœud papillon comme d'une muleta. Je donnerai cher pour le voir courir avec ses Zapatillas en plastoc. En attendant, il était là, devant moi, un port de grand d’Espagne avec de belles manières, les grands airs et tout, dans son bel habit de lumière.
- Bon, il est pas mal ton costume de Zorro, mais c'est quoi tes Tapas? T'as ramené un Apfelstrudel au jambon forêt noire?
- T'es vraiment con, j'ai fait des sucettes de wurst sauce KartoffelSalat et ouzo, tu sais que les allemands ont envahis l'Espagne, mais après la guerre, en chaussettes et sandalettes… Tiens gringo, zéro défaut, zéro blabla, j'ai amené un espingouin que même Benito y connais pas! Qu'il me balance, le gaillard, en forme d'estocade.
- C'est quoi les cépages? que je demande pour savoir comment le placer
- J'suis pas dactylo et je suis pas ici pour en faire la promo, je le sort du frigo et basta, toi, tu te sors les doigts et l'iPhone et tu fais ton boulot, il est où l'apéro?
Putain, je vais l'épluché comme un oignon, pelure après pelure, je le ferais sécher au soleil, et, quand il sera rouge comme un piment d'Espelette, je le shooterai comme une pastèque à la foire du trône. C'est sûr, ce soir la femme du torero dormira sur ses deux oreilles…

Champagne Selosse VO selosse_Vo.jpg

(Dégorgement 2000). Un nez puissant, typé chardonnay, très légèrement oxydatif, sur des notes de noisette, de mirabelle et d'herbe fraiche. En bouche, c’est droit, tendu, riche et aérien avec une belle acidité. Toujours des notes de grillé et une petite pointe minérale sur la finale. Très beau Champagne. 17.22 Excellent

Le Bouc et la Treille "Hircus" 2013

100% Chardonnay. Un nez grillé, sur la noisette, le citron et le pamplemousse, la fleur blanche, d'anis et une petite touche boisée. Une bouche à l'attaque fraiche, du gras, un petit air de Meursault, une jolie matière et une belle et longue finale. 14.89 Très bien

Clos Mogador Nelin Priorat 2013nelin.jpg

50% de Grenache Blanc et 50% répartit entre différents cépages : Macabeu, Viognier, Escanyavelles, Roussanne, Marssanne, Pinot Noir et Pedro Ximénez. Un nez racinaire, sur le coing, la cire, la poire, la menthe et la fleur. La bouche possède beaucoup de dynamisme, une grande acidité, un petit côté iodé, un élevage présent, des amers pour finir et une grande allonge. 15.17 Très bien

Viña Gravonia Crianza 2006 Rioja Lopez De Heredia

Viura (100%). Superbe couleur dorée, lumineuse. Un nez de pamplemousse, de poire, de fleurs séchées, de fenouil, de cire et de champignon. En bouche, c'est frais, grosse acidité, sec et des notes salines sur une belle finale. 15.33 Très bien

Viña Tondonia Blanc Réserva 2000 Rioja Lopez de HerediaVina_Tondonia_Blanc_Reserva_2000_Rioja_Lopez_de_Heredia.jpg

90% Viura et 10% Malvasía. Un peu le même profil aromatique que le vin précédent, en plus développé, très floral, fruit blanc, agrumes, vanille et cire d'abeille. La bouche est ample, grasse, pure, avec une acidité agréable qui tient le vin et allonge la finale. 16.44 Excellent

Viña Tondonia Blanc Réserva 2002 Rioja Lopez de Heredia

Un nez très riche, puissant, sur les fruits jaunes, la fleur séchée, une petite touche de bois, de la fumée et toujours ses notes de racine et d'herbes mélangées. En bouche, c'est gras et aérien, porté par une belle acidité et une forte minéralité qui apporte beaucoup à cette très belle bouteille qui termine très long. Très beau. 17.33 Excellent

Colleccion 125 2012 Navarre Chivite Family EstatesColleccion_125_2012_Navarre_Chivite_Family_Estates.jpg

Un Chardonnay aux accents sudistes, sur le pamplemousse, le citron confit, la fleur blanche, la vanille et un petit côté fromage et beurre en vin de nez. La bouche est moins en place, un peu dissociée, grosse acidité, un bois encore trop présent et une finale discrète. 16.56 Excellent

Hermitage Ex-Voto 2006 Guigal & Fils

Superbe nez, puissant, sur le miel, les fruits jaunes, le coing, le bonbon à la violette et l'abricot. La bouche est ample, ronde, marquée par de beaux amers, un grande minéralité, une forte personnalité, une acidité parfaite et une longue finale maîtrisée. Magnifique bouteille. 18.33 Grand vin.

Capture-d-ecran-2012-06-12-a-14.27.26.pngIl n'y a qu'un seul pays au monde qui pouvait engendrer à la fois Ferran Adrià, Àlvaro Palacios, Véga Sicilia, le Jabugo et Benito Franco. Il parait même que le général Franco, a perdu un testicule au combat, comme Hitler. Loin de moi l'idée d'affirmer que tous les espagnols et tous les fachos souffrent de monorchidie, loin de moi, mais très loin de moi! Non, les Anglais aussi. La vigne est présente en terre ibérique depuis des temps immémoriaux, les Romains, puis les moines français ont largement contribué à son succès. Les principaux vignobles, comme ceux de la Rioja ou de la Catalogne, ont été développés lors de la Reconquista par les moines français, bénédictins ou clunisiens, amenés par des rois navarrais, aragonais ou catalans soucieux de conforter et de repeupler les territoires repris aux infidèles. C’est l’arrivée du phylloxéra en Europe, durant la deuxième moitié du XIXe siècle, qui permet de restructurer le vignoble espagnol. Leur vignoble ravagé par le puceron, les Bordelais investissent dans la Rioja, où l’insecte n’est pas encore passé. C'est le nouvel eldorado, les négociants français apportent leur savoir-faire en termes d’assemblage et d’élevage, et c’est ainsi que se créent les grandes bodegas. Une nouvelle économie viticole espagnole est née qui va se développer pendant tout le XXe siècle. On commence cette soirée Espagnole par un Champagne, Selosse n'a rien d'ibérique, pas plus que le Bouc et la Treille, mais il ne faut pas trop bousculer les habitudes d'un soiffard. Le Selosse est égal à lui-même, le Chardonnay des Monts du Lyonnais est surprenant, d'un rapport qualité prix excellent. Le Nelin du Clos Mogador possède une grande personnalité, du Gravonia au Tondonia, du blanc au rouge, Lopez de Heredia prouve que tous les vins du domaine sont de grande qualité. Le Chardonnay Colleccion 125 de Chivite a un beau nez et une bouche pas très en place. On termine par un ex-voto, pas très Espagnol, mais cocorico, quel concerto, quel crescendo, quel sforzando, que dis-je, quel smorzando!

Gran Réserva 904 2005 La Rioja Altarioja_alta.jpg

90% Tampranillo et 10% Graciano. Un nez de groseille, de cerise acidulée, un peu de lard, d’encens, de fumée et d'épice. La bouche est fraiche, énergique, étoffée, fruitée. Belle matière, élégance, superbe équilibre acide et très longue finale sur les épices. Très beau vin. 17.06 Excellent

Quinta Beira Douro 2011

100% Douro. Un petit crochet par le Portugal pour découvrir un nez de chocolat, de fumé, de mûre, de pimenton et de bois. La bouche est construite autour d'un bois pas très discret, c'est concentré, extrait avec une finale sur l'alcool. Moderne, donc pas trop ma taste de vin. 15.22 Très bien

Génération XIX 2011 Alphonse Mellot

Un nez acidulé, sur la cerise, la mûre, le cassis, les racines et le bonbon à la violette. La bouche est lactée, un peu sudiste, encore marquée par l'élevage. Belle matière, petite acidité et une finale sur de belles notes mentholée. Un vin qui, au final, me laisse perplexe. A revoir dans quelques années. 16.50 Excellent

Celler de Cantonella Cervoles Costers del Segre 2003 Celler_de_Cantonella_Cervoles_Costers_del_Segre_2003.jpg

41 % Tempranillo, 30% Cabernet sauvignon, 18% le Grenache et 11% Merlot. Un nez fortement empyreumatique, sur la cerise, la framboise, la myrtille et l'encens. La bouche est ample, lactée, belle texture, beaux tannins doux, petite impression de sucre et longue finale fruitée. Un vin moderne, mais qui sait tirer son épingle du jeu. 15.50 Très bien

105299807.jpgOn démarre piano, par un gaspacho, un salmorejo ou un arranque, je ne sais plus bien, mais aussi du rouge dans nos verres, la Rioja Alta est l'une des caves historiques de Rioja. C'est un grand classique de Rioja, des vins élégants, complexe avec toujours une belle fraicheur. Le suivant est Portugais, du pays du fado, moderne, construit sur un boisé trop marqué à mon goût. Bizarre de trouver Génération XIX au milieu de cette espagnolade, contexte ou conditionnement, je ne l'ai pas reconnu et trouvé très sudiste. Le Cervoles est également moderne, extrait et boisé, mais avec du brio, je lui trouve même un côté bien travaillé et agréable, pas de quoi se faire un lumbago, pas de quoi faire un roman-photo, mais ce n'est pas du pipo. L'Ermite me regarde, suppliant, avec un air de shampouineuse en analyse, il peut à peine bouger dans son costume de matador est-allemand, son nœud papillon l'empêche de lever son verre sans se sectionner la glotte, Didier a une épaulette dans l'œil et John a l'autre dans l'estomac. J'en ai profité pour faire claquer une marche militaire pour la cadence, la moustache éplorée de Jean-Luc Nomi et la musique militaire, une compatibilité pareille, je ne l’avais vu qu’avec le coffiot de ma R9 Chamade et mes baffles Kenwood…

Viña Tondonia Réserva 2002 Rioja Lopez de HerediaVina_Tondonia_Reserva_2002_Rioja_Lopez_de_Heredia.jpg

75 % Tampranillo, 15 % Garnacho et 10 % Mazuelo et Graciano. Un nez sur les fruits noirs, la cerise, le cuir, les épices orientales et le cigarillo, qui refroidit doucement. La bouche est fraiche, pas une grosse matière, de l'élégance, de la finesse, des tannins polis, une belle trame acide, un fragile équilibre qui dure longtemps. J'adore. 16.78 Excellent

Nietschke Block 09 Jason Schwarz

Comme presque toujours avec les Grenache Australien, c'est spectaculaire, la robe est noire comme une nuit d'orage, le nez explose d'arômes de fraise, de cassis, de mûre, de myrtille, de cacao, mais aussi des notes d'encre, de suie et d'épices. Spectaculaire! La bouche est copieuse, luxuriante, lactée, concentrée et généreuse en arômes de fruit. Les tannins sont abondants et presque crémeux. Une belle fraicheur dans ce vin charnel, 15° de plaisir qui se boivent facilement. Excellent

Tinto Valbuena 5 2009 Ribera del Duero Vega Siciliavalb510_art800.jpg

Un assemblage de Tampranillo, de Merlot avec un petit pourcentage de Cabernet Sauvignon. Véga, c'est une légende, un des vignobles les plus prestigieux du monde. Valbuena, c'est le même soin que pour les grandes cuvées, c'est la même patience pour aboutir à l'aboutissement. Une robe noire, opaque, un nez épicé, sur le cèdre, l'encens, le café, la mûre, le cassis, l'orange sanguine, des arômes appuyés par des notes minérales et un boisé luxueux. La bouche possède, de la vivacité, de l'ampleur, une belle texture, des tannins encore jeune mais polis et une magnifique finale, toastée, mentholée et fruitée. A encaver, à garder et à déguster avec beaucoup de plaisir dans 10 ans. 17.06 Excellent

Vina Almaviva 2009 Puente Alto ChileVina_Almaviva_2009_Puente_Alto_Chile.jpg

66% Cabernet Sauvignon, 26% Carménère, 8% Cabernet Franc. Un nez intense, sur les fruits noir, le cassis, la fraise, la vanille, la réglisse, un peu de pierre chaude et des épices douces. La bouche est ample, concentrée, les tannins sont encore ferme, sans excès, bel équilibre acide, de l'élégance et une grande finale fruitée. 17.39 Excellent

Gran Réserva 890 2001 La Rioja Alta

Un nez très élégant, de griotte, de ronce, de rose, d'épice, de tabac, de cuir et de bois de santal. Une bouche en équilibre, une belle matière dense, sapide, des tannins serrés, une grande fraicheur qui étire le vin et prolonge le plaisir. 17.75 Excellent

L'Ermita 2009 Priorat Alvaro PalaciosL_Ermita__2009_Priorat_Alvaro_Palacios.JPG

Alvaro Palacios est un des vignerons les plus importants et influents d'Espagne, un des plus chers aussi. Mais ses vins sont magiques, magnifiques, cet Ermita a un nez stupéfiant, de rose séchées, de menthe, de truffe, de cassis, de prune, de cerise, de cannelle, de thé noir, de réglisse, de tabac, de clou de girofle et plein d'autres choses qu'il est difficile d'identifier en quelques minutes. Un nez unique, une bouche féerique, pleine et généreuse, profonde, un velouté unique, du taffetas, des tannins mûrs, serrés, mais du velours en devenir. Malgré une concentration évidente, l'ensemble reste aérien, porté par une grande acidité parfaitement intégrée qui ne faiblit jamais et une énorme minéralité rappelant les grands Hermitage de la famille Chave. Un très grand d'Espagne. 18.14 Grand vin

Palaccios.JPGAprès avoir interdit à l'Ermite d'aller se changer (on n'est pas fou, quand on en tient un de ce calibre, on le garde au chaud), on a continué dans le grand d'Espagne. Tondonia, encore et toujours, toujours élégant, jamais lourd. Un petit crochet au sud, très au sud, Jason Schwarz, un beau grenache, frais et spectaculaire. Avec Véga Sicilia, on est au-delà du mythe, une terre baignée par le Duero, un climat sévère, des mains expertes, un pacte avec le temps, du dévouement, de l'âme et de la passion... Un secret, un mystère impossible à expliquer et des vins hors norme. Du simple Pintia à la Réserva Espécial, Véga, c'est un trésor national, au même titre que le Prado, le Barca ou la Sagrada Família. Servis depuis toujours à la table du roi d'Espagne, les vins de Vega-Sicilia incarnent à la perfection une certaine idée de l’Espagne. Entiers, sombres et racés comme des portraits de Vélasquez. Ce Valbuena n'échappe pas à la règle. Almaviva est le fruit de la rencontre entre la Baronne Philippine de Rothschild, propriétaire de Mouton Rothschild et Alfonso Larrain de Vina Concha y Toro, propriété située au Chili. Ce grand vin rouge représente à lui seul deux cultures, le Chili offre son sol, son climat et son vignoble, tandis que la France apporte son savoir-faire et ses traditions en matière vinicole. Le nom d'Almaviva, à la consonance hispanique, appartient néanmoins à la littérature classique française. En effet, le Comte Almaviva est le héros de la célèbre pièce de théâtre de Beaumarchais, "Le Mariage de Figaro". L'étiquette porte le nom "Almaviva" de l'écriture même de Beaumarchais. Deux grandes cultures se donnent ainsi la main, pour offrir une promesse d'excellence. Un autre Rioja Alta, 2001, moins aérien que 2005, plus dense, mais toujours très frais. Impossible de parler d'Espagne sans mentionner René Barbier, il a propulsé le Priorat parmi les meilleurs vins d'Espagne, ce "hippie timide", comme le surnomment ses amis, fait aujourd’hui partie des meilleurs. Le premier millésime de l’Ermita remonte à 1993, depuis, le joyau du Priorat est devenu une référence dans le monde du vin espagnol, voire mondial.

Gewurztraminer VT 1990 Domaine Mischler

1990, grand millésime en Alsace, ce Gewurztraminer VT se présente discrètement, assagi et empreint de rose, de litchi, de zeste d'orange et de minéral. Pas très complexe, mais plaisant. La bouche est fine, les sucres sont intégrés, c'est frais et équilibré avec une belle finale sur la rose. 15.83 Très bien

La Bota de Manzanilla Pasada Nº59 Xeres Equipo NavazosLa_Bota_de_Manzanilla_Pasada_N_59_Xeres_Equipo_Navazos.jpg

Un nez intense, complexe, oxydatif et puissant, sur la noix et le curry, mais aussi des notes de fruits jaunes, d'amande, d'herbes médicinales, de fruits secs, de rancio et de genièvre. La bouche est ample, droite, c'est sec, salin, portée par une grande acidité qui allonge une grande finale épicée. Pour les afficionados de Manzanilla authentique, à réserver aux aventuriers du Guadalquivir. 16.25 Excellent (encore meilleurs 18h plus tard avec les restes de Stilton - 17 pour moi)

Quinta do Estanho Porto Vintage 2000Quinta_do_Estanho_Porto_Vintage_2000.jpg

Un nez de cacao, de pruneau, de framboise, de fruits secs, de café et de cannelle avec une forte minéralité, de mine de crayon. La bouche est superbe de fraicheur et de complexité, c'est dense et sapide, minéral et fruité avec un bel équilibre et une longue finale. 17.33 Excellent

Château Suduiraut 2004 Sauternes

Assemblage de sauvignon et de sémillon. Un nez vif, sur le pamplemousse, l'ananas, le miel, l'orange et la cire. Une bouche délicate, pas trop sucrée malgré les 145 g de sucre résiduels, de la tension et une belle finale sur l'ananas. Un Sauternes très classique, sympa, mais sans magie. 16.13 Excellent

arton839.jpegLe munster n'a rien d'espagnol, pas plus que le Gewurztraminer ou le banjo, mais l'accord est néanmoins excellent. Avec le Xeres et l'époisses, c'est un commando de saveur, la retro de la Manzanilla fait écho à la puissance de l'époisses. On s'imagine, dégustant ce Xeres en lisant la Barrique d'amontillado (The Cask of Amontillado) d'Edgar Allan Poe. Ce Xeres est un grand Xeres, un vin mal connu, sous-estimé, pourtant, il est d'une grande originalité, une personnalité affirmé. Le Porto n'est pas plus espagnol que le Gewurz, mais il y a une certaine filiation avec le xérès. L'Angleterre, son Stilton, ses marchants, qui, au 18è siècle, se rendent compte que le vin Portugais qu'il expédie en Angleterre, digère mal son voyage en cargo et arrive au pays transformé en piquette. Pour y remédier, ils ajoutent un coup de gnole dans la barrique et ça marche ; le Porto vient de naître. Grâce à nos astucieux marchands anglais, mais aussi grâce à Colbert qui avait tellement taxé les vins français qu'il favorisa l'essor des vins Européens, en particulier, les Portos. L'accord avec le Stilton est redoutable. On termine cette soirée par un Sauternes, un Sauternes très classique, pour clore une belle soirée sans fiasco et sans pronunciamiento. Il est deux heures moins le quart au chrono, le proprio à sommeil, on range le stylo, on coupe la radio, allez, mes zozos, au dodo.

"Celui qui me donne le nombre de mots terminant par la consonance O avec un O gagne mon estime, le droit de venir déguster un Porto et de voir quelques photos de Jean-Luc Nomi nu, attention, il y a un piège… "