crevettes.jpgJ’adore le vin, le pinard, le jaja, le pif, le gingin, le ginglard, le rouquin, le pichtegorne, j'aime m'envoyer un coup de tutu entre amis, qu'il soit français, Italien, Suisse, Australien, mais de grâce, qu'il soit bon et accompagné de l'épaule d'un ami ou de bel agneau. C’est bien plus qu’une passion, bien plus qu'une collection de timbre ou de nain de jardin, c'est mon quotidien, mon mode de fonctionnement. C’est un truc qui est en moi et qui n'en sortira pas, ou alors en liquide. Dégoupiller de la quille de concours, sans trop intellectualiser, en cherchant la bonne face, on en faisant, non pas du faisan, mais un commentaire le plus objectif possible, avec une pincée de vitriol pour ces Bordeaux qui m'ennui comme un jour sans vin. Je ne bois pas de vin bio comme un acte de résistance, comme si c’était courageux de boire du vin, je bois bio quand c'est bon. Boire du vin entre amis, c’est vivre. D’une façon, surement pas la seule, pas forcément la meilleure, mais c'est la mienne. La France est un putain de beau pays, une belle boule dont le vin n’est qu’une des facettes, c'est le pays du fromage qui pue, des agneaux fondants, des siestes crapuleuses qui finissent en véritable sieste et qui noircissent le Quercy (private joke), c'est le pays de l'amitié, celui de la liberté de boire du vin, ou autre chose, de fumer des cigares, de brailler et de finir, comme Christophe, éclaté comme une mouche sous la queue d'une vache qui aurait la phobie des chauves. Un pays où on a la liberté de boire 18 bouteilles à 8, de manger des fayots extraordinaires, la veille d'un rendez-vous galants, de trouver son plaisir dans un ananas rôtie de fou, caramélisé comme le père Christophe qui lorgne sur l'Yquem avec des fleurs dans les yeux, Yquem, le vin doudou du JeanDa, sa came! Sister Morphine arrive doucement, merci Serge, merci mes amis, pour ce superbe Corton, ce Châteauneuf plus bourguignon que nature, cette vieille dame de Santenay, cette portugaise qui a fait le ménage, ce Trasnocho un peu macho et cette crème de tête 49. Il n'y avait aucune couille dans le potage, juste une belle et grande soirée d'amitié. Ma grand-mère, comme toutes les grand-mères, disait qu'il faut nourrir ceux qu’on aime parce que nourrir c’est un acte d’amour. L'amour, le vin, c'est aussi ma came! En revanche, ce n’est toujours pas une excuse pour boire du Bordeaux…

Egon Muller Scharzhofberger Riesling Kabinett 2012

Un nez expressif, de citron vert, de fruits exotiques, de le fleurs, des herbes fraiches et de la menthe-verveine. En bouche, c'est rond, pas mal de sucre, de la douceur exotique, beaucoup de fraicheur, une grosse acidité et une belle finale sur l'ananas. Très bien

Philippe Pacalet Corton-Charlemagne 2012viande.jpg

Au nez, ça respire la classe, la poire, les agrumes confit, la fleur blanche, la noisette, un peu de craie et d'anis. En bouche, c'est à la fois puissant, sérieux, précise et pleine d'élégance, de droiture, un boisé léger, de la fraicheur et une très longue finale minérale Un superbe grand cru terrien et puissant. Excellent

Lucien Le Moine (Rotem et Mounir Saouma) Châteauneuf du pape Blanc Magis 2012

Premier nez, première impression, un nez de grand Bourgogne, un nez de coche, poudre à canon, pétard, citron confit, fleur blanche, poire, agrume, noisette, minéralité… Putain on est à Châteauneuf? C'est du Grenache? Y a aussi de la Roussane!!! Fait voir la bouteille!!! Incroyable, ça continue en bouche, précision, pureté, finesse, élégance, minéralité sous-jacente, silicieuse, insidieuse, stupéfiante. Pas de lourdeur, pas d'alcool, un équilibre quasi parfait, une longue finale sur la pierre sèche, ce n'est pas qu'il a un style Bourguignon, c'est du Bourgogne…et du grand. Prodigieux – Grand vin!!!

Josko Gravner Frioul Breg "Anfora" 2004

Un assemblage de Sauvignon, Chardonnay, Pinot Grigio et Riesling. Une robe orangée, presque cognac. Un nez complexe, envoûtant, de vieux whiskies tourbé, léger fumé, très racinaire, sur le zeste d'orange, le caramel, les fruits secs, la pomme, le sous-bois, le miel, une touche de rancio. La bouche est profonde, minérale, l'étrange univers des vins orange, ce n’est pas la bouche d’un blanc, pas plus celle d'un rouge, c'est autre chose, une pointe d'amers, des presque tanins emmêlés de racine, de réglisse, de truffe blanche, c'est ample, énergique, tellurique même, empreint d'une grande force minérale, c'est long, c'est bon! Anfora est un ovni, une expérience particulière, un vin qui déroute mais qui ne laisse pas indifférent. Très bien

Bruno Clair Morey St Denis "En la route de Vergy" 2008santenay.jpg

Un premier nez étrange, de poison et de crustacé, puis de notes de citron vert, d'épices, d'herbes fraiche et de poire. En bouche la matière est moyenne, pas un gros volume, mais de l'intensité, de la fraicheur, un peu de bois et une belle finale sur les épices. Bien+

Chris Ringland Nebbiolo Solita 2007

Solita, c'est le projet de Chris Ringland et d'un journaliste Australien: Nick Stock. Le nez déborde de cerise, de fruit noir compoté, de moka, de résine, de réglisse et d'épice. En bouche, c'est rond, très légèrement sucré, l'élevage est relativement discret, les tannins très souple et la finale très fruitée. Honnêtement, en inconditionnel du Nebbiolo Piémontais, je ne m'y retrouve pas trop, j'aime l'austérité tannique des Barolo, un Nebbiolo facile à boire, ce n'est pas mon truc. Très bien

Domaine Bouchot-Ludot Santenay 1964

52 ans ma vieille! Elle sent un peu le tabac blond, l'étable et le café froid, mais une fois reposée, son parfum prend des accents de groseille, de framboise même avec une touche de cuir et d'élégance. Dans sa bouche, les mots sont calmes, paisibles, bien choisis, il y a de la rondeur, de la rose et la retenue de vieilles ouvrières très polis, qui gardent la tradition de l’humble comme le secret de certains points de dentelle que les mécaniques ne parviendront jamais à imiter et que le temps et le vernis ont patiné avec élégance. Magique.

Lucien Le Moine (Rotem et Mounir Saouma) Châteauneuf du pape OMNIA 2010

Un nez de mûre, de prune, de fleurs capiteuses, de thym et de terre humide. La bouche est puissante, concentrée, solide, assez pure, les tannins sont serrés, encore jeunes, longue finale avec une pointe d'amertume. Le potentiel est là, le temps fera le reste. Très bien

Casa Ferreirinha Barca Velha 2000 Douro PortugalBarca_vehla.jpg

Barca Velha, c'est l'épitomé, le zénith, le symbole incontestable des vins du Douro, le vin le plus célèbre du Portugal. Un assemblage de Tinta Roriz, Tinto Cão, Touriga Franca, Touriga Nacional. Un nez superlatif, exubérant, de cassis, de framboise, de tabac blond, de menthol, de truffe, d'épices, de cannelle et surement encore plein de chose tellement le nez change, évolue et distille ses parfums. La bouche est du même tonneau, superlative, de la douceur liquide, de la ouate qui se dilate, une structure remarquable, un équilibre de danseur de corridinho, une fraicheur mentholée, des tannins feutrés et une persistance, longue comme le Douro. Grand vin

Léoville Las Cases 2001 Saint Julien

Un nez sur les fruits noirs et rouges, les épices, la fumé, le moka et le tabac. Une bouche un rien virile, la matière est serrée, les tannins sont encore très jeune, l'élevage discret et la finale, longue, sur le graphite. Un "Las Cases" qui aura eu le défaut de passer après le Barca Velha. Très bien

Clos de Tsampéhro I (vendange 2011), Valais Suisse

Tsampéhro, c'est le mariage aristocratique entre le seigneur valaisan, le Cornalin et le trio bordelais (Merlot, Cabernet Franc et Cabernet Sauvignon). Un nez de cassis, de mûre, de cerise noire, de réglisse, de soja, de café, de caramel et de terre. La bouche est ample, sérieuse, les tannins sont encore très jeunes, l'élevage très présent avec une pointe d'amertume sur la finale, longue et épicée. Un vin ambitieux, moderne, qui plaira aux amateurs de Bordeaux. Très bien

Remirez de Ganuza Trasnocho 2001 Rioja Espagnetable.jpg

Un nez puisant, torréfié, sur des notes de thym, de réglisse, d'encre de seiche, de violette, de laurier, de lavande et de fruits noirs. La bouche est énorme, fumée, un peu boisée en l'état, grosse matière, des tannins poudreux, un beau touché de bouche et une jolie finale, mentholée et longue. Un très beau vin, à qui il manque un peu de finesse, d'élégance. Très bien+

The Standish Wines Shiraz "The Standish" 2006

Un nez imposant, un jus de mûre, de prune, d'épices, de cerise noire, de réglisse, de jasmin, de réglisse et de eucalyptus. Une fraicheur mentholée que l'on retrouve en bouche, du volume, même beaucoup de volume, savoureuse, mûre, les tannins sont généreux et agréables, bien structurés et la finale est très longue, sur le poivre noir et le graphite. Très bien

The Standish Wines Shiraz "The Relic" 2006

Un nez puissant et élégant, sur le cassis, la mûre, la cerise noire, la fleur, les épices, le poivre de Sichuan, le cacao et l'acacia. La bouche est souple, séduisante, acidulée, grosse matière, belle acidité, des tannins pleins et délicats et une allonge remarquable. Excellent

Mullineux Olerasay Chenin Straw Wine, Afrique du Sud

Un vin de paille 100% Chenin. Un nez sur le zeste d'orange, le miel, l'abricot, la pêche, la vanille bourbon et le raisin de Corinthe. La bouche se caractérise par une grande acidité, beaucoup de sucre, pas complétement fondu, beaucoup de viscosité et une finale sur les épices. Très bien

Château Simon Crème de Tête 1949 Sauternessimon2.jpg

Une robe très ambrée, presque noire, un nez complexes, de caramel, de nougat, de quinquina, d'écorce de mandarine, de banane flambée au Rhum et d'encaustique. En bouche, le vin est fin, toujours présent, porté par une grande acidité, les sucres ne sont plus très présent et la finale, sur le café est dynamique. Très bien

Château Yquem 1995 Sauternes

Sur l'ananas rôtie, Yquem, c'est un péché de gourmandise, un pêché avec un nez très classique chez Yquem, un bouquet dense, d'orange, de mandarine, d'abricot, de cire, de fleur d'acacia, de verveine, d'épices et de crème brûlée. La bouche est ronde, savoureuse, tendue par une belle acidité, mielleuse, les sucres sont présent, bien intégrés et la finale est puissante, persistante et épicée. Excellent

Masi Costasera Amarone della valpolicella Classico 2003

Un nez de réglisse, de pruneau, de cerise noire, d'olive et de garrigue. Une bouche ample, puissante, solaire, des tannins encore saillants, un fraicheur en retrait et une finale poivrée. Bien+

ananas.jpg