rio-zika.jpgLes jeux, ça sert à savoir si l'année est bissextile, cela permet d'entendre des hymnes méconnus, comme le sublime hymne Kirghize au refrain envoûtant, Алгалай бер кыргыз эл, Азаттыктын жолунда. Өркүндөй бер, өсө бер, Өз тагдырың колунда, qui en dit long sur ce peuple qui vit dans des yourtes enfumées. Ça sert à découvrir des sports méconnus, comme les double skip sans barreur synchronisé des moins de 64 kilos où nous avons des chances de médailles. Nous aurons l'immense chance d'entendre Jean-Eudes Fripotin nous dire que l'important, c'est les trois points, que si Kwutor Balgarski ne s'était pas noyé dans son kayak, il n'aurait surement pas gagné, comme quoi, une victoire, ça tient à peu de choses et une course n’est jamais finie avant le jugement final. On saura qui se dope et qui est propre. En gros, les russes, c'est les méchants qui abusent de produits améliorant les performances et les ricains, c'est les gentils qui sont tout bio, sauf Armstrong et quelques milliers de ses compatriotes. A tous ceux qui disent que c’est toujours les cyclistes qui trichent, je rappelle que chaque seconde, dans le monde, vingt américains sont contrôlés positifs aux hamburgers avariés. Personnellement, si on excepte le Meursault, je ne me dope pas, et je profite des jeux pour dire aux gens qui s’ennuient au bureau, que rien ne vaut quelques minutes de plongeon synchronisé pour se dire que finalement, on ferait peut-être mieux de bosser un peu. Je propose même de faire participer ceux qui bossent pendant les jeux, organiser des épreuves au travail, sur internet. La compétition de l'onglet incarné, les concurrents doivent, le plus rapidement possible, fermer tous les onglets ne concernant pas le boulot, genre, mes 346 amis Facebook, mes comptes Instagram, tweeter, mes 256 chargements illégaux en cours, les divers sites pornographique de cul et leurs 497 pop-ups de pub. Organiser un 400 mètres quatre classeurs, une course d’obstacles au cours de laquelle il faut amener le plus vite possible le dossier Bouchard à la compta en évitant soigneusement ce con d'Athanase Broque, du service courrier avant qu’il ne vous raconte comment Talaron Delphine a terminé quatrième de sumo synchronisé moins de 45 kg, afin d’arriver à la cantine pendant qu’il reste encore des frites.

3442730204.jpg