Viagra.jpgVous le savez surement si vous êtes en vie et qu'il vous reste au moins un de vos sens, la droite de France est sur le point de désigner son Président, enfin, celui qui devra essayer d'être Président. Je reconnais que je suis d'origine populaire, pas trop souvent populiste et que j'ai souvent le trait un peu lourd pour les candidats de droite, enfin surtout avec le petit poney de Sarkosie qui court encore après l'Elysée pour manger tout le foin avec ses copains patrons. J'admets aussi que je n'ai pas parlé avec un vrai ouvrier depuis 5 ans et qu'avec ma consommation annuelle de Meursault on ferait vivre 154 familles de réfugiés. Parfois, je me surprends à dire, dans les diner où on ose encore m'inviter, "c'est quand même les entrepreneurs qui donnent du boulot à la France!". Bref, je me sens glisser à droite, si ça continue, dans moins d'un an, je m'achète un gros SUV allemand pour aller promener mon Barzoï dans la Beauce, pourtant, je viens d'une famille ouvrière, si tu mate mon génome, c'est sûr, tu ne trouveras pas un ADN avec une Rolex! Pourtant, j'ai regardé les débats, je me suis intéressé à l'affaire, un peu comme on regarde des photos de poumons cancéreux pour arrêter de fumer, j'ai constaté que tous les candidats étaient intéressés par la polémique, la bouse, l'identité nationale, l'immigration et ses salauds de fonctionnaire qui n'en foutent pas une rame. Mis à part les States et ce n'est pas une références, ce genre de débats se tient plutôt dans un tribunal que sur un plateau de télé. Bref, je me suis fait une idée, je me suis dit qu'en juin dernier, les rosbifs avaient voté pour quitter l’Europe. Hier, l’Amérique a voté pour quitter l’Amérique. Et nous? On va voter comme on prend un barbiturique, mettre notre pays au fond d'un vase, mais au fond du vase, il n'y a rien qu'un peu de vase. Déprimant! Je me suis dit que, contrairement à une idée fortement répandue, la démocratie Française n'est pas une dictature de la majorité, mais celle d'une toute petite minorité. Concernant les élections présidentielles, seul un tiers des français voteront, la moitié de ce tiers votera pour l'un des candidats, parmi ceux qui auront accordé leurs suffrages à un candidat, la moitié l'aura fait dans l'intention d'éliminer le concurrent, finalement l'homme qui dirigera notre pays ne sera positivement élu que par dix pourcents de la population, une petite clientèle qui comprendra probablement les membres du parti et de l'administration, ceux qui gravitent autour et leurs familles, et quelques gens opportunément dupés pour l'occasion. Alors, je me suis ouvert un petit Beaujolais, la preuve que je ne suis pas rancunier, et fataliste, j'attends de voir si le Français est aussi con que le Rosbifs et le Ricains!

Jean Foillard Morgon "Cuvée Corcelette" 2013

Au nez, dominent des fruits noirs et rouges, beaucoup de cerise, de subtiles notes pierreuses, minérales, des épices et de la réglisse. La bouche est fraiche, pure, le fruit est gourmand, belle texture, on a envie d'y revenir et la finale est fraiche et soutenue. Un Beaujolais comme on voudrait en voir, et en boire, plus souvent. Très bien