1915-Pinard-en-Vain.jpg2016 a été l'année des migrants. Chaque jour, de frêles esquifs traversent la mer, des gens fuient des enfers domestiques, des émigrants vont en quête d’une vie meilleure, d'autres sont restés dans les eaux de la méditerranée. Chaque jour, des millions de femmes, d’hommes et d’enfants parqués loin de chez eux, dans des camps ou des bidonvilles tentent de garder espoir. La chute d’Alep est venue, triste épilogue, parachever une année dominée par une crise migratoire. Réfugier sera le mot de l'année 2016 ! L'année 2016 sera l'année la plus chaude de l'histoire. La situation climatique de notre planète encore bleue est bien sombre. Les températures, les émissions de gaz à effet de serre, la montée des eaux, la fonte des glaces, sécheresses, inondations ont atteint des niveaux records, faisant de 2016 la pire année de l'histoire moderne, après 2014, 2015 … 2016 a été une année noire pour la musique, David Bowie, Prince, Greg Lake et Leonard Cohen nous ont quittés, comme Fidel Castro, Michel Galabru, Johan Cruyff, Mohamed Ali et Bud Spenser. Les anglais ont aussi décidé de nous quitter, mais tous ensembles, ils appellent ça le Brexit. Avec les anglais, rien n'était simple, il y a l'UK avec leurs amis Ecossais, Irlandais et Gallois, au JO c'est GB comme Grande Bretagne, les même sans l'Irlande du Nord, au foot chaque pays se représente individuellement, mais au rugby les deux Irlande jouent séparément. Ils sont en Europe mais pas Européen, ils veulent l'Europe mais pas l'Euro, ils en sortent, mais veulent garder les avantages, ils en sortent mais pas les Ecossais qui veulent quitter l'UK mais pas la GB tout en restant dans le Commonwealth. Que celui qui a tout compris à la procédure du Brexit lève la main ! 2016 a été flatteur pour la culture Française, Patrick Chirac reprend du service dans Camping 3 et Brice de Nice va l'aider à promouvoir l'esprit des lumières, chère à Voltaire, Descartes ou Diderot. Moins réjouissant, 2016 a été l'année des attentats, le nombre d’attentats a bondi de 600% en quinze ans. Mais cette hausse ne concerne ni l’Amérique du Nord, ni l’Europe. En fait, ce sont surtout cinq pays qui en ont fait les frais: l’Irak, le Pakistan, l’Afghanistan, le Nigeria et la Syrie, qui totalisent 57% des attentats depuis le début du siècle. La majeure partie de ces attaques meurtrières n’ont pas visé de cibles dans le monde occidental, mais ont été perpétrées au sein des populations musulmanes chiites et sunnites. Mais nous retiendrons les attentats de Nice et de Berlin. Putain de camion!

SWF_Home_Head.pngJe vais continuer à blogger, même si préfèrerai pratiquer le water-polo sur glace ou le curling aquatique, je vais continuer à vous parler de mon enfance, de ma passion pour les roux, les Boukistanais et les Ermites âgés, mais pas trop. Je vais continuer à me demander si se retirer dans un couvent revient à pratiquer un coïtus interruptus avec une nonne, si un aryen n'est bon à rien, que si tu arrives encore à dormir sur tes deux oreilles, c'est que t'es bizarrement foutu et qu'il ne faut pas confondre service divin avec le service du vin. En parlant de vin, cette année a été magique, mon premier Cros Parantoux, même si c'était celui de Nicolas Méo, un Barca Velha d'anthologie, une goutte d'or du Domaine d'Auvenay, un Montrachet 98, une Amoureuse affectueuse et cette trilogie de DRC 1990 qui nous a laissé pantois, la larme à l'œil! Des icônes qui scintillent dans ma mémoire pour contrebalancer une année qui me terrifie et, pour le dire franchement car c'est important la franchise, me tétanisent. Je pensais que 2016 ne pourrait pas être pire que 2015, je me trompais, mais je vais continuer à jouer avec les mots puisque, comme le disait mon vieux pote Lao Tseu après avoir pissé: "C'est parfois d'une situation désespérée que jaillit l'espoir". Alors, mes chers lecteurs, tracteurs, détracteurs, détraqués, mes chers frères, mes chères sœurs, continuons le combat, buvons et rions de ce qui n'est pas drôle, de ce qui est dur et qui fait mal, meilleurs vœux et bonnes années 2017.

David-Bowie.gif