0373_burnes_out.PNGComme vous ne le savez pas, je ne recule devant rien pour faire de l'audience! De la philosophie aux balloches, il n'y a qu'un pas que j'ose allégrement franchir. Les testicules sont un sujet délicat. Mais je suis rompus aux sujets touchant au plus profond de l’humanité, néanmoins, je conseille aux familles d’éloigner les enfants qui pourraient être choqués par tant de bêtise humaine. Les femmes se sont, de tout temps, tartinées la poire et la figue avec toutes sortes de crèmes, d’avocat, de concombres, de yaourt pour maintenir une illusion de cette jeunesse qui s’envole et coule inexorablement entre nos doigts comme un maroilles trop fait. Aujourd'hui, les hommes, même les vrais, les mâles, s’y sont mis. A grand coup de crèmes hydratantes pour nous les hommes, parce que nous le valons bien, nous essayons de ressembler à nos femmes. Un laboratoire spécialisé dans l’intime a même lancé une crème anti-âge pour nos joyeuses valseuses baladeuses. Je ne sais pas pour vous, mais perso, je ne passe pas assez de temps à admirer mes roubignoles. Je n’ai donc jamais songé à me tartiner les rouleaux avec une crème concentré en plantes indiennes hydrate, qui raffermira, apaisera et lissera la peau de mes balloches en me délestant les bourses d'une petite centaine d'euros quand même. Grâce à mon argent, le cours de bourse du laboratoire remontera plus vite que mes roubignoles. Mais ça, c’est une autre histoire ! En attendant, pour rendre à mes breloques la jeunesse qui les fuit (heureusement que ce ne sont pas mes noisettes qui fuient) et pour éviter les sillons sur mes roustons, je bois un Pouilly assez couillu.

Alexandre Bain Pouilly-Fumé La Levée 2013

100 Sauvignon. Très joli nez, un peu de pomme, beaucoup de fruit blanc, des épices, de la confiture d'abricot, de la fleur blanche et une touche de pierre sèche. La bouche est grasse, ample, sèche, c'est puissant et aérien, très bien équilibré. Grand fraicheur sur la finale qui étire le vin. Rien à jeter, l'essayer c’est l'adopter. Très bien