Leverasoif.com

Tag :

Ampuis

Fil des billets

Amphigouri à Ampuis

dans la catégorie Inclassables mais classés

Ampuis1.jpgUn Amphigouri est un texte, volontairement obscur (ou pas), parfois burlesque, souvent absurde, des idées sans suite, confuse et incompréhensible, bref, du charabia. Comme: Je suis las de ces commentaires vineux qui s'engouffrent, Dieu seul sait comment, mais aussi le diable, dans les dédales sombres et agité qui mènent vers on se sait quel limbes du commentaire avec cette particularité remarquable que ceux qui partent le plus vite vers ces néants sont les plus intelligents, les plus significatifs, et je dirais même, les miens, et celui que vous lisez aujourd'hui, ce charabia abscons, ce pathos pathétique, cet exemple d'amphigouri est le plus remarquablement nul de l'histoire des Amphigouris. Un amphigouri lourd et ampoulé comme mes pieds après une journée à Ampuis à arpenter les allées du salon de la Côte-Rôtie. Il faut que je reconnaisse que, haïssant la foule et les gugusses qui la compose, je ne peux me réunir à plus de deux, voire trois ou quatre si le Condrieu est excellent. A reculons, prenez cette affirmation avec précaution, je ne roule jamais en marche arrière sur l'autoroute, enfin pas de dessous de 2g, je me suis rendu dans le temple de la Côte-Rôtie. Ampuis est un salon où il y a de plus en plus de monde, ce qui rend les conditions de dégustation tout simplement épouvantable, impossible de déguster avec un minimum de sérénité. Assez rapidement, j'ai réalisé avec un certain effroi que, à l'évidence, le picolo de gauche m’était pas plus sympathique que le picolo de droite, prenez le mot sympathie dans son sens étymologique premier à savoir la compassion.

Lire la suite...


L'appellation Côte-Rotie

dans la catégorie Culture Vineuse

CR4.jpgLe vignoble s'étend sur trois communes: Saint Cyr sur Rhône, Ampuis et Tupin-Semons. C'est le vignoble le plus ancien de la vallée du Rhône. Il serait le site originel de la culture de la vigne en Gaule. Il est attesté être cultivé depuis plus de 2 400 ans. Il existe en fait deux terroirs, la côte blonde et la côte brune. La légende raconte que le seigneur de Maugiron, qui possédait alors la Côte-Rôtie, partagea son domaine pour doter ses deux filles lors de leur mariage, l'une étant blonde comme les blés et l'autre brune comme le jais. La côte brune se situe au nord de l'appellation et est composée de sols de micaschiste, la côte blonde se situe au sud et est composée de sols gniessiques. Les auteurs latins Martial, Pline l'Ancien, Columelle, le grec Plutarque célébraient le vin ce Côte Rôtie sous le nom de "vin viennois".

Lire la suite...