Vins_du_Monde.jpgC'est quoi un étranger? En voilà une bonne question que tu me poses, mon cher Ranulphe. C'est quelqu'un qui n'est pas Français. Je vais t'expliquer. Premièrement et statistiquement, il y aura toujours plus d’étrangers que de pas étrangers, en plus, les étrangers parlent des langues barbares bourrées de mots incompréhensibles par le commun des Français. Deuxièmement, c'est les Anglais qui tirent les premiers. Alors que le porc et le français sont omnivores, l'anglais bois du thé à la menthe, mange du gigot à la menthe, voire de la menthe à la menthe. Les deux caractéristiques essentielles de l'anglais sont l'humour et le gazon. Sans humour et sans gazon, l'anglais s'étiole et se fane, et devient creux. L'anglais a un cousin, l'irlandais. Jusqu'à il y a environ pas longtemps, l'Irlande était bourrée d'hérétique roux et alcooliques, à la démarche de nageuse est-allemande, copulant avec des bébés phoques avant de les éviscérés à la scie sauteuse. Aujourd'hui, il reste deux sortes d'irlandais. Les irlandais du sud, qui sont à l'ouest, et les irlandais du nord, qui sont en dessous de tout. Les grecs s'appellent aussi hellènes, d’où leur réputation, ils montent même leurs chevaux et roulent des pelles aux poneyses. Les espagnols sont un peuple fier et ombrageux, avec un tout petit cul pour éviter les coups de cornes. Il y a deux sortes de belges : les wallons, qui sont assez proches de l'Homme, et les flamands, qui sont assez proches de la Hollande. L'histoire de la Belgique est aussi ennuyeuse qu'une pensée d'Eddy Merckx. Les Allemands sont très travailleurs. Contrairement au français, qui prendra sur ses heures de sommeil pour se reproduire, l'allemand prendra sur ses heures de copulation pour bosser. Les nageuses allemandes ne peuvent pas se reproduire, bien qu'elles puissent éprouver une certaine jouissance, notamment en plongeant dans des piscines pleines.

Lire la suite...