Leverasoif.com

Tag :

Conti

Fil des billets

Un petit prince, ce Conti

dans la catégorie Notre vin quotidien

Luc de Conti est un vigneron avant-gardiste et engagé qui, grâce à un travail du sol en bio et une vinification maîtrisée, a redonné ses lettres de noblesse à l'appellation Bergerac. Les cuvées Classique et la Gloire de mon père en rouge, la Cuvée des Conti et le Moulin des dames en blanc font la renommée du château de la Tour des Gendres. Compte tenu de la qualité irréprochable des vins, les prix ont su rester très sages. Luc de Conti est un maniaque de la qualité, tous ses vins sont là pour le prouver, mais c’est dans son dévouement à la cause des vins de Bergerac et à sa générosité envers de nombreux collègues, que l’on mesure vraiment la stature de ce grand vigneron.

Bergerac Tour des Gendres " Cuvée des Conti " 2010 Cuvee_des_Conti.bmp

Une robe or pâle, un nez aromatique, très fruité, vif, sur des notes de citron vert, de pomelos, d'abricot, de paille et de cire d'abeille. La bouche est prise en deux feux, la vivacité du Sauvignon (20%) et la rondeur mûre du Sémillon (70%), avec une pointe originale de Muscadelle. C'est la fraicheur qui l'emporte, avec en prime de beaux amers noisette, amande et une acidité qui étire la belle finale. A 10€, la bouteille a été une parfaite accompagnatrice d'une salade de rouget. Très bien

Teasing "L'Or du vin" n°5 (J-8) Les secrets du laboureur

dans la catégorie Culture Vineuse

ROMANEE-CONTI-29g.jpgC'est le plus prestigieux et le plus discret des crus français. Jean-François Bazin, écrivain et journaliste, ancien président du Conseil Régional de Bourgogne, lui a consacré des pages magistrales et documentées : "Aucune histoire n'est plus simple et plus mystérieuse. Simple, car les limites de cette vigne sont précises et sûres depuis 1512." A cette date, en effet, les moines du monastère de Saint-Vivant, installés sur un promontoire rocheux dominant Vosne, rédigent une déclaration de biens dans laquelle figure cette parcelle, décrite et située, avec sa surface, mais sous un autre nom. C'est le premier mystère. Le nom Romanée apparaîtra plus tard, au XVIIe siècle, sans que l'on s'explique vraiment pourquoi. De quoi exciter les imaginations, et les historiographes ne se sont pas privé d'inventer de belles légendes. Bazin opte, par plaisir plus que par déduction, pour l'identification au mot romenie ou rommenie qui désignait en vieux français un nectar de légende que l'on imaginait grec.

Lire la suite...


Des Gendres et des Conti'nes Périgourdines

dans la catégorie Notre vin quotidien


Luc et Martine de Conti se sont installés en 1981 sur cette propriété du XIIe siècle. La SCEA de Conti, société de famille, regroupe 50 hectares dans l'appellation Bergerac avec des terroirs plus que variés. Ils ont redonné toutes ses lettres de noblesse à l'appellation Bergerac. En produisant du vin bio de terroir, accessibles (même très bon marché si on excepte la magnifique cuvée Anthologia) et d'une grande pureté. Cette diversité de terroir permet de produire trois gammes de vins: Château Tour des Gendres, Moulin des Dames et Anthologia. Une démarche agro-biologique, des rendements maîtrisés par des tailles courtes, entre autres, permettent de donner aux vins beaucoup de densité.

Bergerac Cuvée des Conti 2008 La Tour des Gendres Cuvee_des_Conti.bmp

70% Sémillon, 20% Sauvignon blanc, 10% Muscadelle La cuvée des Conti est le vin fétiche de la famille, c'est l’expression même du sémillon vendangé très mûr et partiellement passerillé, une spécialité "maison". Nez très mûr, d'ananas, de pêche, de fleur d'oranger, de fougère, d'amande, de fruits exotiques. La bouche est pleine, ronde, dense avec une légère sucrosité et une pointe de vanille laissé par son passage en barrique. Un vin avec beaucoup de maturité de fruit, une légère amertume et un petit manque de tension finale malgrè une bonne persistance. Un vin à l'image de cette famille de vignerons passionnés, qui pourrait bien s'accorder avec des asperges, et c'est la saison!

Bergerac La Gloire de mon Père 2007 La Tour des Gendres GloirMonPere.jpg

Cette cuvée est un assemblage de 50 % de merlot, de 25 % de cabernet-sauvignon, de 15 % de malbec et de 10 % de cabernet franc. Belle robe rouge aux reflets violets. Le nez est sur le fruit mûr, avec des arômes de framboise, de mûre et de cassis avec des notes de violette, de chocolat. La bouche est généreuse, charnue, fraiche avec, là aussi, une légère sucrosité qui donne de la rondeur en finale.