Leverasoif.com

Tag :

Crozes-Hermitage

Fil des billets

Attention ! Un Chave peut en cacher un autre…

dans la catégorie Notre vin quotidien

Crozes-Hermitage « Tête de cuvée » 2001 Yann Chave Yann_Chave.jpg

Belle robe profonde violette et légèrement pourprée.
Au nez, c’est une explosion de fruits rouges et noirs : cassis, mûre, framboise, cerise burlat… mais aussi du poivre, de la violette et un soupçon de cannelle. La bouche est une pure gourmandise. Du fruit, de la matière, de la rondeur. C’est très souple avec une densité et un volume étonnants. Le petit Jésus en culotte de velours ! Seule la longueur moyenne nous montre l’écart existant entre le Crozes-Hermitage et l’Hermitage

Accompagné d'une côte de bœuf, l'accord est parfait...

Dans l’ombre de Jean-Louis de Mauves, voici Yann de Mercurol… Il nous offre un vrai vin de plaisir. Intello, s’abstenir. On est là dans le prototype du vin à boire (goulûment) plutôt qu’à analyser !
Les notes tertiaires qui pointent leur nez indiquent que ce vin est à sa maturité optimum bien qu’il ne montre aucun signe de fatigue. Un formidable rapport qualité-prix qui nous rappelle que l’on n’est pas obligé de « boire cher » pour « boire bon » !


L'amour en Hermitage, le point G, c'est comme le Q, c'est meilleur avec du H

dans la catégorie Rencontres Officielles

vallee-du-rhone-vignes.jpgNote préambulatoire : La dernière fois que je suis allé chez mon dealer, mais pas mon dealer préféré, l’autre, celui qui a des plantations partout, je sais, vous allez me dire que je fréquente trop les dealers, que ça ne résout pas les problèmes, c'est vrai, le vin ne résout rien, mais le lait et l'eau non plus, ce n’est pas si grave que ça, regardez, Boris Eltsine a tenu huit ans avec seulement ça comme programme électoral, donc, en fouillant partout, je me suis posé quelques questions métaphysiques du genre : faut-il tolérer que le jeune sauvageons, qui, pourtant, a été éduqué dans le respect et la considération de son prochain téléphone portable , puisse se permettre de mettre du coca dans son vin rouge et si l'Hermitage était meilleur que l'Ermitage, si le H faisait la différence. D'une premier bâbord, cette discussion semble vous intéresser à peut prêt autant que le sexe des angelots, mais c'est important le H, un bon H peut facilement te faire prendre des messies pour des lanternes ou te faire confondre le dernier Barbelivien avec le meilleur album de tous les temps "The Dark Side of the Moon", mais faut que le H soit majuscule.

Lire la suite...