Leverasoif.com

Tag :

Deiss

Fil des billets

Allons enfants de l'hépatite, le jour de boire est arrivé

dans la catégorie Rencontres Officielles

identite-francaise-retour-L-1.jpegJe dois reconnaitre une chose, dans la vie, il y a des notions de base qui m'interpelle et que je ne n'imprime pas toujours. La mode, la télé réalité, le rosé, l'humour Allemand, le fromage suisse, les Suisse-Allemands et le sentiment de fierté nationale. Le genre de trucs que personne ne m’expliquera jamais assez bien, tellement ils sont, apparemment, normaux pour le commun des mortels. Par exemple, la crise est un sujet compliqué, pas facile de faire le tri entre la doctrine néo-keynésienne de Joseph Eugene Stiglitz et la conception "Homo-oeconomicus", plus théorique, de Gérard Debreu; et je ne parle même pas de l'avis plus tranche de Dorymédon Huldegrin, dit Ranulphe, mon coach en insultes Serbo-Croate, pour qui, je cite: "la France irait beaucoup mieux si on se remettait à picoler et à baiser". Même les baveux de mode t'expliquent la crise, les magazines féminins te donnent des conseils pour éradiquer la crise en offrant les belles bottines bleues en peau de hareng dont rêve ta dulcinée. J'ai même vu dans un film un peu hard, qu'un type normal, comme toi et moi, enfin, surtout moi, avait recueilli deux superbes Tchèques, pas en bois, blondes avec de beaux melons sur les étagères, qui, faute de moyen, s’apprêtait à s’endormir sous un pont après avoir dû manger tous leurs vêtements à cause de la crise. Donc, pour ce qui est de ne pas comprendre la mode, la télé réalité, l'humour Allemand et le fromage suisse, je m'en tape les cacahouètes, pour le rosé, c'est un peu plus ennuyeux, mais pour le sentiment de fierté nationale, ça me chagrine vraiment de ne pas comprendre pourquoi on se lève quand on chante la Marseillaise.

Lire la suite...


L'originalité de la typicité, le grand écart vineux

dans la catégorie Rencontres Amicales

Typicite4.jpgJe vais faire rager Schulmeister, mais je pense que le grand vin possède obligatoirement une typicité. Une typicité complexe, celle de son terroir, évidemment, celle de son cépage, assurément, et parfois, celle du vigneron. Pour d'autres, la typicité est un défaut et ce n'est pas toujours une provocation; à les entendre, il y a même un fond de vrai. J'aime assez être dépaysé, boire un vin atypique est même parfois plaisant. Un Pommard atypique, s'il est bon, me ravira plus qu'un mauvais Volnay typique. Est-ce que le bordeaux doit toujours sentir le bordeaux? Est-ce que Ducru-Beaucaillou doit toujours sentir le carton mouillé? Est-ce que le Meursault doit absolument sentir le beurre, le tilleul et la barrique? Est-ce que le Riesling doit absolument sentir le pétrole? Est-ce que Cos d'Estournel est typique de Saint-Estèphe, est-ce que Rayas est typique de Châteauneuf? Pourtant ce sont des références! Les grands vins ont-ils une spécificité propre?

Lire la suite...


En passant par l'Altenberg

dans la catégorie Notre vin quotidien

Altenberg de Bergheim 2004 Marcel DeissAltenbergBergheim.jpg

Belle robe jaune doré. Un nez très mûr, pamplemousse, ananas, mangue, épices, canelle ainsi que des notes botrytisée, de pâte de fruits et une touche fumée. La bouche est d'une précision remarquable, ample, puissante, minérale (coquille d'œuf), un vin qui possède un équilibre parfait entre le sucre et l'acidité qui porte la longue finale sur les fruits exotiques.


L’élaboration de l'Altenberg de Bergheim a marqué une étape dans la vie de vigneron de Jean-Michel Deiss. C'est une rupture avec le primat du Cépage dominant le Terroir en Alsace. Le microclimat particulier de l’Altenberg, résultat de son exposition plein sud, de son éloignement du front vosgien et de son isolement face à la plaine rhénane, est terriblement chaud, sec et presque surexposé. Les maturités des raisins, fréquemment amplifiées par la Pourriture Noble, sont hors normes et imposent la domination du Terroir sur les cépages complantés.


Confession de foie sur liturgie aux petits oignons

dans la catégorie Rencontres Amicales

greenpeace-bomb.jpgDepuis près d'une semaine, je suis anxieux comme une shampouineuse en analyse, plongé dans les nébulosités sombres et ténébreuses de l'existence. Généralement, tous mes amis mon ami Ranulphe vous dira que je ne suis que gentillesse, douceur, un bizounours dans un océan de crème fraiche à la framboise, un papillon vibrionnant dans la forêt aussi rose qu'existentielle, une caresse dans un monde de brutes. Mais le Nippon me fout le bourdon. Pourtant je ne me porte pas trop mal, je n’ai pas de souci de santé, enfin pas de problèmes grave en tous cas. Les quelques chicots qu'il me reste me suffisent largement pour engloutir mes 3 kilos de chips hebdomadaire. Mon foie me laisse tranquille pour l'instant, mes ris de veau sont un peu douloureux les soirs de soiffardise et ma langue est chargée comme celle d'une pute du bois de Boulogne un soir de match du PSG.

Lire la suite...


Le mystère de la montagne rouge

dans la catégorie Notre vin quotidien

Rotenberg 2002 Domaine Marcel Deiss

Complantation de riesling et de pinot gris
deiss_Rotenberg.jpgLa robe est jaune or, grasse, légèrement évoluée. A l'ouverture, le nez est un peu fermé puis, avec de l'aération, il s'ouvre sur des arômes de framboise, d'abricot, de poire, de miel, de sous-bois et des notes fermentaires. La bouche est grasse, légèrement sucrée, concentrée, solaire, droite avec une terminaison minérale et des amers de pomélos sur la finale. Très bien


Jean-Michel Deiss fait partie de ces vignerons qui ne se contentent pas de faire des grands vins, mais bousculent l’histoire et créent de nouveaux usages, il reste fidèle à la voie qu’il s’est choisi, réaliser des vins de terroir à partir de vignes complantées. Cet assemblage de cépages reste pour lui la meilleure définition de l’expression de terroir. La complantation reste encore très peu suivie et divise fortement les vignerons de la région. C'est souvent déroutant pour le consommateur mais le résultat est parfois magnifique. Le Rotenberg est le plus précoce des terroirs de Bergheim. Il est situé dans la partie Est des vignobles de Ribeauvillé, au pied des collines sous-vosgiennes. Le Rotenberg se situe sur le versant Ouest du Hengst, sur une forte pente, face au Château du Haut Landsbourg. Cette proéminence est située tel un observatoire en retrait du piémont, offrant ses deux flancs au Sud et à l’Est. De son sommet l’on peut apercevoir le vignoble de Colmar jusqu’au Haut-Koenigsbourg. Il se trouve également dans le champ de fractures de Ribeauvillé. Les sols rouges-orangés lui ont donné son nom : "la colline rouge". Ce sont des limons sablo-argileux, des calcaires limono-argilo-sableux et des cailloux calcaires jaune-beige-orangé. Ils reposent sur une dalle dure constituée de calcaire et de marne gréseuse. Ces sols sont riches en fer (qui leur donne cette couleur rouge). Le climat tardif (du à l'exposition mais aussi l'altitude de ce cru, plus de 300m) impose de récolter les raisins plus tard, souvent atteint de pourriture noble. La pauvreté de ce sol en éléments fertilisants explique les rendements très faibles du Rotenberg, ce qui accroît encore le potentiel qualitatif.


Label Allemande

dans la catégorie Notre vin quotidien

Allemagne Vs Espagne. 1er mi-temps accompagnée d'un superbe Riesling Allemand et la 2è dominée par les Espagnols et suivie avec un rouge Alsacien. Pour nous, pas de doute, le blanc a gagné. Conclusion, les Allemands font mieux le Riesling qu'ils ne jouent au Foot.

Dönnhoff Dellchen Riesling Spatlese 2007 Hermann Dönnhoffdonnhoff.jpg

Superbe nez, profond, pur, de fruits exotiques très mûrs, de citron, d'orange, d'herbe fraiche, de menthe, de caillou, de miel et quelques fines notes pétrolées. La bouche est exubérante, une gourmandise acidulée, belle matière, grande fraicheur, acidité redoutable, tranchante, sucrosité avenante, équilibre et complexité de haute couture avec en plus une finale d'une longueur stupéfiante. Superbe.

Hermann Dönnhoff est un vigneron appliqué et méticuleux de la région de la Nahe, il travaille son très beau vignoble de vingt hectares de vignes plantées sur des sols plus volcaniques qu’en Moselle. En quelques années, il a su mettre son domaine au premier plan de la scène internationale et réalise de superbes rieslings fruités dans un style traditionnel, droits et purs. Le Dellchen est le "grand cru" du domaine Dönnhoff, en provenance de vignes plantées sur une petite montagne (Dellchen) située entre Norheim et Niederhausen. Les sols sont composés de schistes, de roches volcaniques, avec une exposition plein sud qui permet aux raisins d’acquérir de très bonnes maturités. Le vin est vinifié en sec. On ne présente plus le Burlenberg de Jean-Michel Deiss, un vin fougueux, puissant et plaisant.

Pinot noir Burlenberg 2004 Domaine Deissburlenberg.jpg

Nez solaire, puissant, sudiste avec des relents d'écurie et s'estompe doucement sur des arômes de beaux fruits rouges mûrs, de cassis, de poivre, de fumé et de grillé avec quelques notes végétales. La bouche est aussi puissante que le nez, les tannins sont imposants, légèrement asséchant, mais l'ensemble est séduisant, équilibré, avec une belle finale fruitée et épicée et un potentiel de vieillissement important. Fougueux, certes mais attachant. Très bien

Tête de mules, tête de nuls et tête de cru

dans la catégorie Rencontres Amicales

franck-ribery-france-uruguay.jpgPour son entrée dans le Mondial, l’équipe de France de Raymond Dome nike (juste fait le) a joué, face à l’Uruguay, un match de bourricots, et ne méritait pas mieux qu’un bon vieux 0-0 des familles. C'est vrai qu'on ne s'attendait pas à voir jouer l'Argentine, eux ils sont hors normes avec Dieu sur le banc et le Messi sur le terrain, mais qu'en même. Domenech veut Anelka en pointe, Niko tête de pioche se verrait mieux à droite, Govou s’en fout, Ribery veut jouer à gauche mais serait mieux à droite, Henry veut simplement jouer et Gourguff aimerai bien que les autres jouent avec lui. Raymond la science a décidé de se priver du seul Bleu qui a brillé en club cette saison : Florent Malouda. Pourquoi ? Parce que celui-ci a fait le foufou à l’entraînement et montré, un peu durement certes, qu'il voulait en découdre. Il est remplacé par un débutant, certes doué, mais un débutant pour débuter le mondial, c'est une logique de Domenech. Résultat : on aura surtout vu le gentil Sidney 3 grammes perdu sur le font de l'attaque, et Nico-le bourricot décrocher constamment pour ralentir le jeu. Il a marqué des fois des buts, même certains pendant les matches, sauf en ce moment. Ribery veut sauver la nation et essaie de combiner, mais avec qui? Francky-ki n’a jamais caché qu'il préférait combiner avec Benzema. Mais où il est passé celui là? Domenech l'a oublié à la maison, donc Franki a décidé de garder la chique pour lui. Quand il fait ça, c'est la plaie de l'équipe, il va persister dans ses dribbles parfaitement inutile, il finira par prendre un rouge quand, excédé par sa propre inefficacité, il filera un bon coup de latte à un pauvre petit Mexicain basané. Govou, Anelka et Ribéry ont bouffé tous les ballons qui passaient entre leurs godasses. Malgré la sortie du mulet Anelka, remplacé par Thierry Henry, qui aura attendu la 78e pour nous gratifier de son geste technique préféré depuis deux ans : il a levé ses bras au-dessus de sa tête, applaudi, et tendu son pouce vers le ciel à l’attention de son coéquipier. Il était hors-jeu, mais qu’importe, la France ne cherchait sans doute pas à marquer des buts. Raymond Domenech l’a souvent répété : l’important, c’est déjà de ne pas en prendre. Domenech est probablement le plus têtu de tous, trop de butés, pas assez de buteurs. L’équipe de France n’est pas une équipe, c’est un troupeau de bourricot. Et son berger est fou.

Lire la suite...


Mille et une Côtes de Nuits ou du veau dans les voiles de Shéhérazade

dans la catégorie Rencontres Officielles


ecrit_3_R_C.jpg

SI LA ROMANEE M'ETAIT CONTI

Il était une fois, il y a bien longtemps, dans un royaume genre super loin, baroque et magique, un roi de Perse, pas des masses charmant. Il avait la libido d'un tapis persan, pas vraiment volant et une femme qui était un peu près aussi volage que ses voilages. Quand le cornes furent venus, il décida de ne pas décapiter sa femme et les eunuques, vu que ça n'avait ni queue ni tête, mais, persuadé, ce qui est parfaitement normal pour un perse, de la perfidie de toutes les femmes, d'épouser chaque jour une vierge et de l'occire la nuit de noces passée ce qui prouve qu'il n'était pas la moitié d'un dromadaire, mais un vrai chameau. Dans ce royaume, la bigamie était encore à la mode. Pour ceux qui ne le saurait pas, la bigamie consiste à avoir une femme de trop, les plus malins ou les moins bien lotis me répondront, oui, mais la monogamie aussi. Cette petite plaisanterie aurait pu durer longtemps sans Shéhérazade, qui s'intitulait en vrai Zoubida, fille aînée du grand vizir, le super nettoyeur du royaume, qui se porta volontaire pour faire cesser le carnage. Elle ourdit un stratagème aussi ingénieux qu'habile.

Lire la suite...


Même Tart, les deux Saints de la Mère Denis chambolent mes nuits

dans la catégorie Rencontres Officielles

MereDenis.jpgIl y a des coïncidences troublantes, quand Christian arrive avec une bouteille de la même région, de la même couleur et du même millésime 96 que celle que je viens d'ouvrir, qu'il boit la même bouteille mais avec une semaine d'avance (Clos de Tart 2003), que celle que j'ai prévu pour la soirée où il ne sera pas là, comme par hasard! Quand Dominique arrive avec la même bouteille exactement, tout pareil, région, millésime, vigneron, couleur, étiquette, la même bouteille quoi, un Clos St Denis 2005 du Domaine Bertagna, ma raison vacille. Je me sens aussi à l'aise qu'un Waffen SS dans une barmitsvah. Parfois, la réalité dépasse l’affliction. Déjà que je suis fan de Bernard Menez et de Dave, insomniaque depuis qu’on m’a prouvé que des machines pourraient un jour construire des machines et qu’il existera des machines à fabriquer des machines qui fabriqueront des machines à fabriquer des machines, bref mal en point depuis 1999 et la sortie de Matrix. Le réchauffement de la planète, la fonte de la capote glaciaire, comment expliquer ces mystérieux phénomènes ?'

Lire la suite...


Schoenenbourg, à la source de la minéralité

dans la catégorie Culture Vineuse

Les vignes du Schoenenbourg veillent religieusement sur le village de Riquewihr, un village dont l'histoire est intimement lié à celle de ses vignerons et de leurs vins. Le coteau du grand cru du Schoenenbourg donne naissance à des vins à la minéralité superbe et à la faculté incroyable de vieillir. Schoenenbourg est exposé au sud et au sud-est. Depuis des siècles, il donne les vins de riesling parmi les meilleurs du monde. Parmi les plus célèbres aussi.

Lire la suite...