fleurie.jpgFabien Duperray est un vigneron atypique, après avoir créé et dirigé une société de distribution de grands vins de Bourgogne, dégusté le meilleur de la planète vin, côtoyé les plus grands vignerons, il a décidé de s'attaquer à son rêve: devenir vigneron. Pour ce faire, il a mis à profit sa grande connaissance du beaujolais pour repérer les très vieilles vignes encore disponibles sur de grands terroirs. Si sa philosophie se veut biodynamique, elle est avant tout paysanne, et fait la part belle au bon sens et à l'empirisme. Il a appliqué une viticulture de grand cru, un travail des sols méticuleux, digne des grands crus de la côte de Nuits, des vinifications soignées et de longs et consciencieux élevages. La mise en bouteille se fait sans collage ni filtration et avec un minimum de souffre. La mise en vente intervient après quelques années de cave, ainsi, le Fleurie 2007 a commencé à être commercialisé courant 2010. Un Fleurie issu des lieux dits "les Moriers" et la "Chapelle-des-Bois". Les jeunes et les vieilles vignes sont vinifiées séparément, mais ici, on appelle jeunes vignes des plants de 60 ans… Fabien Duperray est bien un vigneron atypique, un vigneron qui place ses valeurs et sa passion avant la rentabilité, en se donnant les moyens de ses ambitions, celle de faire un grand vin dans le Beaujolais et quand on aime la langue Fleurie, on ne compte pas.

Fleurie 2007 Domaine Jules Desjourneys DesjourneysFleurie.jpg

Superbe nez, pas très intense mais très original, profond, sur des notes de noyau de cerise, de groseille, de fleurs, de fumée, de cannelle complété par de la mûre et des épices. La bouche est ample, souple avec une magnifique texture, rarement, voir jamais rencontré dans un vin du Beaujolais, le soyeux est remarquable, c'est pur avec une sensation de justesse, de précision. L'équilibre est exceptionnel et la longue finale florale finit de nous combler. Gros potentiel, grand vin en préparation, loin des canons et du caractère variétal du cépage. Excellent