Leverasoif.com

Tag :

Ermite

Fil des billets

À quelle heure passe le dernier bus pour le côté obscur de la corse?

dans la catégorie Humeurs et gueule de bois

StarWar2.jpgIl y a des matins comme des chaussures beaucoup trop petites et aujourd'hui, s’en est un. La journée a commencé sur un malentendu. Je me suis pris la tête avec ma boulangère. Elle a beau avoir de belles miches, elle a parfois les esgourdes enfarinée. J'ai commandé un croissant aux amandes, je raffole des croissants aux amandes, et la michetonne me donne un chinois et une lotion capillaire. - Que veux-tu que je fasse avec un Chinois? - ai-je demandé à la mitronne.
- T'as qu'à lui frotter la tête avec la lotion… Ducon - me répond la fournière.
- Ça va être difficile, il n'a pas de cheveux ton Chinois, d'ailleurs, il n'a pas de jambe non plus, comment je vais faire?
- Arrête de te plaindre le gros, tu prends ton chinetoque et tu me lâches les baguettes, j’ai pas que ça à faire, j'ai du pain sur la hanche et un gagne-pain à faire tourner.
Du coup, je me retrouve en tête à tête avec le chinois.

Lire la suite...


Dans l'antre de la sagesse

dans la catégorie Notre vin quotidien

Pour aller le voir et profiter de sa sagesse, j'ai marché plusieurs jours et plusieurs nuits, j'ai traversé une forêt aux pentes abruptes et une montagne ténébreuse, sous des averses brûlantes et un soleil battant la chamade. Harassé, épuisé, fourbu et quelque peu fatigué, j’aperçus sa cabane, je touchais au but et décidai de passer sous silence le fait qu’un taxi m’y avait déposé. La cabane était vétuste, elle dégageait une atmosphère de sérénité, de quiétude et de méditation qui contrastait drôlement avec le magasin de souvenirs adjacents où s'empilaient des ouvre-bouteilles made in Taiwan et des caisses en bois. Aucun doute possible, j’étais bel et bien dans l’antre du vieux sage St Johanais. Celui qui avait enseigné son savoir à tous les vieux sages tibétains, chinois, Boukistanais et même à celui de fort Boyard. "Entre, je t’attendais", me dit sans tambour ni trompette une voix qui semblait sortie du fond des abimes. J'essuyai mollement mes "Berluti" sur le paillasson où était écrit : "N’engueulez pas le patron, la patronne s’en charge". Le temps de refreiner mon envie de fuir dans la nuit comme un cheval au galop, le temps pour mes yeux de s'habituer à l’obscurité et je découvrais l'intérieur de l'antre du sage. Les murs de l’endroit étaient tapissés de carton humide, vestige de St Julien et de St Estèphe, icônes du vieil Ermite âgé.

Lire la suite...


DW Fishmen, comme un poisson sans eau

dans la catégorie L'Interview Psykotic

fish.jpgQuelques années ont passé…voilà que je me mets à causer comme un vieux que je suis, ça fait bien voilà 10 années à y regarder de plus près… 10 années qu'il a débarqué comme un poisson dans la soupe. A l’époque, il était beau comme une lamproie, je ne suis pas le genre à offrir ma pastille au premier maquereau venu, mais force était de le reconnaître, d’ailleurs les Bacchantes ne s’y trompaient guère! Il emballait l’ami Dom, mais avec une certaine distinction, pas le genre queutard de backroom comme l'Ermite, non, dans le style dandysme travaillé au cordeau. Il leur faisait la lecture le gonze, tout y passait Musset, Verlaine, Rimbaud, Apollinaire voire même quelques lignes de Sade pour émoustiller les morues. En plus, le chacal des mers, il gratte et il chante des trucs qui feraient mouiller une paire de béquilles. La vie est injuste! En 10 ans, l'églefin n'a pas pris un gramme, il mange et il boit comme nous tous, mais il garde sa taille sa carrelet, pas comme nous, faut bien reconnaitre que trente kilos de plus au compteur, ça n’a jamais embelli le congre. Il n'a pas perdu un cheveu non plus, pas comme l'Ermite, quand je vois son crane de mérou, je me dis qu'il a eu raison d’en profiter le vieux loup de mer, parce que ça n’est plus aujourd’hui qu’il va jouer au petit ramoneur! Pour couronner le tout, à l'aveugle, c'est toujours le Dom qui trouve, il est capable de reconnaitre un vin avant qu'il soit servi, alors que l'Ermite n'est même pas capable de se souvenir des vins qu'ils lui ont été servis. La vie est une pute borgne! En plus, il écrit bien, il a répondu à ma demande d'interview sans passer par son agent, il a mis le turbo, m'a pas demandé une brème, et avec l'humour d'un poisson Clown, il a torché le bousin. Bon, j'arrête de nous comparer à DW Fishmen et je vais simplement nous mesurer à l'aulne du vieux cénobite. Je n'aime pas jouer aux enflures, mais là, je dois reconnaitre que ça va me ragaillardir, et pour des années avec ça. Me voilà reparti pour 10 ans. Nietzsche avait décidément raison sur toute la ligne, la comparaison, y’a que ça qui marche dans ce monde de Rascasse.

Lire la suite...


Les périgrinations d'un Ermite anachorète

dans la catégorie L'Interview Psykotic

anachorete.jpgLettre à l'Anachorète
Cher Jean-Luc, mon Ermite d'amour, mon débroussailleur de neurones préféré, ma couille, je te remercie pour le temps que tu as passé à répondre à mes questions débiles, je sais que ton temps est précieux, puisque que tu es retraité et que tu n'as rien à faire de plus idiot. Si je t'ai sollicité, mon cénobite préféré, ma gonade, c'est pour avoir ton avis d'expert sur le bordeaux. Grâce à toi, je suis sorti des ténèbres nauséabondes de la Bourgognophilie suintante et purulente, pour entrer dans ton monde si grand, si beau, si vaste, si Bordelais… Grâce à toi, j'ai enfin bu boire un chef d'œuvre comme Duhat-Milon 2002 ou Haut-Batailley 1985, des œuvres vineuses qui constitue la pierre angulaire de toute la dégustation mondiale, la quintessence de la vigne, des œuvres tellement rares, quel drame et quelle tragédie pour l'humanité toute entière pour les siècles et les siècles à venir... Amen… Quels vins, ma crotte! Mazette! De vilains esprits se sont opposés à la grandeur des vieux Pauillac que tu vénères par-dessus tout et se sont acharnés sur toi, et j'en faisais partie. Qu'ils se consument, qu'ils brulent pour l'éternité, dans une marmite de pus tiède. Je ne serai plus de ceux-là. Je sais maintenant que le Bordeaux rend immortel, comme Superman, Michel Sardou, Jean Lefèvre, Dany Brillant ou le Sergent Garcia.

Lire la suite...


A trop rêver de cochon on finit tête de lard

dans la catégorie Notre vin quotidien

sanglier1.jpgIl a attendu 45 ans pour savourer sa vengeance, 45 ans pour retrouver ce cochon de sanglier qui lui avait reniflé les animelles, un jour où il avait entrepris de déniaiser sa Marie-Lou sur une table forestière. Le souvenir de ce groin poilu qui s'était approché de ses bijoux de famille, l'avait hanté longtemps, comme les réminiscences de sa couarde fuite, le futal sur ses bottes de moto, juste habillé de son blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos qui cachait un tatouage avec un cœur bleu sur sa peau blême, et juste à l'intérieur, on lisait : "maman je t'aime". Ce souvenir l'avait empêché de dormir dans le noir de la forêt, sa vie durant. Avec le temps, l'Ermite s'était persuadé que la seule réponse humaine était la fuite. Pour éviter que ses parties génitales ne soient transformées en crumble aux figues, il avait laissé Marie-Lou sur la table, offerte au Dieu cochon. Ranulphe, son analyste imaginaire l'avait convaincu que, selon Jean-Mouloud Nietzsche, ses fuites nocturnes n'étaient pas un perpétuel aveu de faiblesse, mais une volonté de puissance, un syllogisme aristotélicien qui, a contrario, prouve son immense courage. De ces retrouvailles avec le cochon, il en avait rêvé longtemps.

Lire la suite...


C'est la dure lutte finale

dans la catégorie Notre vin quotidien

boirebon.jpgAprès une semaine plutôt grave, une semaine plongée au cœur des ténèbres de la vie, alors que les noirs tumultes submergent ma carapace de joyeux drille, que s’effrite ma joie de vivre comme un morceau de teushi, moi qui ne suis que douceur et gentillesse, comme un petit lépidoptère céleste, virevoltant dans la canopée existentielle, je me dis qu'il est temps de revenir à nos blancs moutons. Ce blog est mondialement connu par deux ou trois personnes, dont toi, pour la gaudriole, la bonne bouffe, les bons vins et l'Ermite. Faudrait pas que tu te dises, en lisant ses lignes : "purée de puterelle", voilà que le Psykopat vire sa cuti, il tourne orchidoclaste, bref, un casse-couille à deux doigts de pustuler pour le prix Nobel de lit et rature. Rendez-nous nos zizi-pan-pan, nos dégustations de belles quilles et notre Ermite âgé, sage érotomane à ses heures perdus, quand il ne philosophe pas. Justement, l'Ermite âge me disait encore hier: "tu sais quoi gamin, l’avenir il est dans le sexe, point barre, la religion, c'est du crack, prends la Genèse, l’Histoire de la pomme et tout le merdier qui a suivi, ben quand Adam et Eve ont baisé, c'est devenu le péché originel, Dieu, tout con qu’il est, il a fait l’Homme et la Femme avec deux sexes parfaitement compatibles, il permet à la Femme d'enfanter mais il ne veut surtout pas qu’elle baise! Il fabrique des modèles qui fonctionnent, mais ils ne se reproduisent jamais et l’histoire est bouclée ! C'est idiot comme concept! Dans la même veine, il créé un fruit super bon, au passage, ce n'était pas une pomme, mais du raisin, et il dit: ne mangez pas le fruit de l’arbre de la connaissance, puisque c'est le fruit qui permet de tout savoir du bien et du mal donc quelque part d’être omniscient, mais Dieu est le seul à pouvoir être omniscient, le péché originel consiste donc simplement pour l’Homme à se prendre pour Dieu, quand tu bois du vin, tu te prends pour Dieu… Fait péter une quille, mets du Led Zep en boucle, on sortira nos sexes touffus, on les emmerde ces cons de terroristes, évitons l’obscurantisme qui nous ait aujourd’hui proposé, et même si le chemin est long et déplaisant, il faut continuer la dure lutte…et puis avec ma misérable pension de retraite, mon début de cirrhose, ma calvitie et mes bourrelets, il ne me reste plus que ça…la dure lutte"…
Il a raison l'Ermite, contrairement à mes posts pessimistes, gageons que ça ira mieux demain!

Colli Euganei Cabernet Riserva 2008 Zanovello Càlustracalustra_cabernet.jpg

Assemblage Cabernet et Carménère. Une robe très foncée, violacée. Un bouquet très expressif, fruits noirs, cerise noire, herbe fraiche, bois, chocolat, cannelle et café. En bouche, c'est ample, puissant, une matière forte, des tannins encore un peu durs, un boisé encore trop présent et une longue persistance. Un vin robuste, qui, s'il s'assagissait, pourrait bien être agréable un jour. Bien.

Châteauneuf-du-Pape Château de Beaucastel 2006beaucastel.JPG

Très beau nez de fraise des bois, framboise, cerise noire, prune, tabac, réglisse et chocolat. En bouche, belle matière ample, beaucoup de fraicheur, des tannins fins et souples, superbe retour sur les fruits rouges et énorme persistance. Un très beau vin, à garder ou à boire. Excellent


C'est au pied du lit qu'on voit au bord d'elle

dans la catégorie Rencontres Amicales

Babe-Wine.jpgEn préliminaire, un petit conseil, ce post risque de contenir du vocabulaire explicite, voire des propos qui pourraient offusquer les moralisateurs rigides voire un brin mous de la branche. Les moralisateurs sont priés de fermer leurs clapets et les mineurs et autres âmes sensibles sont priés de fermer la page, merci. "Dans une société où la gratuité devient tellement rare qu’elle en devient chère, pouvoir se mater à satiété des vidéos de partouzes lesbiennes interraciales est un privilège qu'il convient de saluer à sa juste valeur". C'est ce que me disait l'Ermite pendant notre marche hebdomadaire. Il ajoutait: "Tu sais ma couille, ce privilège, les sites pornographiques comme Youporn, Redtube, Youjizz ou LefigaroMadame le rendent accessible au commun des mortels et à bien d'autres encore. Etudier la logique mathématique de la poitrine de Gianna Michaels ou déstructurer la matrice de Katsuni pour ceux qui veulent passer à l’étape supérieure et par là même socialiser leur expérience pornographique, est indispensable si on veut être quelqu'un qui s'implique autant qu'il s'astique…"Heuhhhhh, pardon", ais-je répondu avec le souci de la dialectique qui me caractérise.

Lire la suite...


Quand l'Ermite danse comme Saint Guy

dans la catégorie Notre vin quotidien

ermite_danseur.jpgLa marche, ça fatigue! Surtout quand t'es vieux, déjà fatigué et passablement aviné. Après notre marche hebdomadaire et le repas frugal et austère qui suit, pendant que nous devisions des bienfaits de l'eau minérale, des choses de la vie, comme dirait Claude Sautet, de l'équipe de France de foot, de la fiscalité des babouins de Bali, de la comète qui pue, de la nature des hommes, de la météo de Marine le Pen, de la vie, la mort, la religion, l’amour, la famille, sa place dans la société, l’épanouissement dans la procrastination, le gibolin, les Deschiens, la coupe de Deschamps, la découpe de Nabila, la gourmette de mon cousin, bref de petits morceaux de métaphysique, ordinaires et captivants, bref, pendant ce temps, l'Ermite est allé s'étaler pour faire la sieste dans le canapé du salon. Je ne sais pas si c'est la visite de la grotte St Vit qui l'a perturbé, mais, après quelques ronflements sonnants et trébuchants, le bougre est parti dans une transe dansante. L'histoire de ce Saint Guy l'a certainement touché, Vit ou Vitus en Latin, né en Sicile, fils d’un païen sicilien, martyrisé à 12 ans parce qu'il refusait d'adorer les idoles, Maradona et Platini certainement, après avoir été pénétré par la foi, le jeune Guy a suivi des cours de danse contemporaine par correspondance mais il finira par être martyrisé en même temps que ses parents, le bourreau, particulièrement cruel, les obligera à écouter en boucle Eros Ramazzotti jusqu'à ce que mort s'en suive. Cette légende a donc profondément bouleversé le Cénobite de St Jean, au point que nous nous demandions s'il n'était pas atteint par la chorée de Sydenham, une maladie infectieuse du système nerveux central, caractérisée par des mouvements involontaires et contractions surprenantes, en langage courant, elle est appelée la "danse de Saint-Guy". On aurait dit qu'il était comme possédé par des démons voire le fantôme de Rudolf Noureev. Après une demi-heure de chorégraphie, de cavalcades, d'entrechats, d'arabesques et tout ce qui va avec, il s'est recouché, a repris ses ronflements bruyants, pour dormir comme un junkie après son fix, rêvant qu'il était Travolta, en moule burne, dans une boîte de nuit, dansant un slow langoureux avec une secrétaire venue se faire chahuter son samedi soir.

Lire la suite...


Des plans sur la comète qui fouette

dans la catégorie Notre vin quotidien

philae-atterrissage-comete1.jpgÇa sent l'œuf pourri, l'écurie, un peu d'ammoniaque, du méthane, du méthanol, quelques notes de formaldéhyde et d'hydrogène sulfuré, l'arôme d'amande amère du cyanure d'hydrogène et du dioxyde de soufre, bref, elle sent la fin de soirée alcoolisée! Je vous rassure, ce n'est pas un vin ou une amie à moi, c'est une comète au nom imprononçable, Tchourioumov-Guérassimenko, Tchoutchou pour les intimes. Bref, ça fait maintenant une semaine qu'on nous bassine avec un caillou qui pue de la gueule. Il n'en fallait pas plus pour que je plonge sur cette boulle puante comme une buse sur sa proie fétide. 10 ans, 7 milliards de kilomètres, de centaines de millions de dollars pour renifler l'haleine de l'Ermite de St Jean qui pioncerait peinard, plein de pinard, dans une étable après une soirée vin bio et fromage qui pue. Chapeau les artistes, 10 ans d'étude pour en arriver là! Bienvenue 511 millions de kilomètres au-dessus de nos têtes! Grâce à Philae le petit robot renifleur, un petit bijou de technologie, on vient de réaliser une découverte qu’on peut qualifier d’historique. En plus, alors qu’il sirotait tranquillement un Meursault bien frais, Philae s’est donc retrouvé face à une chose qui va certainement bouleverser l’histoire du monde et permettre une avancée fondamentale pour la Soiffardise moderne, oui, Philae a bel et bien retrouvé les papilles de Jeanda, "elles étaient là, quelque part dans le noir, pleurant comme des madeleines…" confie hilare le petit robot dans sa première vidéo, "D’ailleurs, j’en profite pour dire que j’ai également croisé la lucidité de l'Ermite Agé, vous n’êtes pas près de la revoir, pas plus que son dernier Bourgogne". "Les résultats sont extraordinaires", souligne Anne Lise du Rine, la patronne du programme, elle imagine déjà pouvoir transformer le robot en analyseur de grand cru et remporter le championnat du monde de la dégustation. Elle a conclue par un: "C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour les amateurs de vin…". En attendant, j'ai bu quelques flacons qui ne sentaient pas l’œuf pourri...

Lire la suite...


C'est mon dernier mot et il est bleu

dans la catégorie Notre vin quotidien

Machine-a-ecrire.jpgAujourd'hui, je réponds à une question posée par le petit Jean-Luc de St Jean, qui me demande: "Mézigue, j’vous l’dis comme j’vous le cause, j'en ai marre de me faire ensabler la raie dans ton votre blogounet qui racontent que des conneries de veau. Comment on devient écrivain pour que je puiste vanner la couenne…" Mon petit Jean-Luc, écrivain, c'est pas comme un métier où c'est pas dur, prof par exemple, c'est plus compliqué que ça, une machine à écrire ne suffit pas. En premier lieu, pour écrire, il faut savoir lire… Je ne voudrais pas me vanter, mais si tu mets le nez dans mes annales, tu vas te décalaminer les trappes à arômes et comprendre deux ou trois trucs importants. En mon âme et conscience, après avoir pesé le pour et le contre, disséqué le ying et le yang, séparé le blanc du jaune, analysé la thèse, la synthèse, l’antithèse, la foutaise et la bolognaise, n'en déplaise aux française, j'ai l'intime conviction que, dans le pays de Voltaire et des doigts de l’homme, toute vérité est Bonaldi, c’est donc sans cul férir, que je me pose en experts de ce sujets que je ne maîtrise pas, et c’est fort de cette force que je m’en vais t'expliquer comment devenir un écrivain maudit.

Lire la suite...


- page 1 de 2