anomymous.jpeg"Indignez-vous!" qu'il disait. Même si Stéphane Hessel avait mille fois raisons, même si les motifs d'indignation ne manquent pas, injustices, désinformation, immigration, chômage, faim dans le monde, austérité, SDF, terrorisme, illettrisme, vins bouchonnés, chacun trouvera une bonne raison de crier sa colère. Tout le monde est désormais indigné, oui, mais alors pas trop fort, c’est qu’il ne faudrait pas déranger le petit bourgeois. Après les immenses rassemblements d'indignés venus beugler leur colère un peu partout sur la planète, aujourd'hui, il est de bon ton de s’indigner en ligne et pas plus. S'indigner les pêches bien calées dans son fauteuil, en faisant les gros yeux à son écran. On s'indigne en signant virtuellement des pétitions qui rassemblent 1.231 signatures, dont trois fois la mienne, oui, j'ai plusieurs adresses mails. Notre indignation se résume à cliquer sur une pauvre souris qui n'a rien demandée. Avant d'aller pioncer, on crie à l’injustice, mais dans un IPhone ou un Samsung fabriqué par des petits chinois, ou des petits Coréens, aujourd'hui, on a le choix des injustices dignes d'indignation.

Lire la suite...