fish.jpgQuelques années ont passé…voilà que je me mets à causer comme un vieux que je suis, ça fait bien voilà 10 années à y regarder de plus près… 10 années qu'il a débarqué comme un poisson dans la soupe. A l’époque, il était beau comme une lamproie, je ne suis pas le genre à offrir ma pastille au premier maquereau venu, mais force était de le reconnaître, d’ailleurs les Bacchantes ne s’y trompaient guère! Il emballait l’ami Dom, mais avec une certaine distinction, pas le genre queutard de backroom comme l'Ermite, non, dans le style dandysme travaillé au cordeau. Il leur faisait la lecture le gonze, tout y passait Musset, Verlaine, Rimbaud, Apollinaire voire même quelques lignes de Sade pour émoustiller les morues. En plus, le chacal des mers, il gratte et il chante des trucs qui feraient mouiller une paire de béquilles. La vie est injuste! En 10 ans, l'églefin n'a pas pris un gramme, il mange et il boit comme nous tous, mais il garde sa taille sa carrelet, pas comme nous, faut bien reconnaitre que trente kilos de plus au compteur, ça n’a jamais embelli le congre. Il n'a pas perdu un cheveu non plus, pas comme l'Ermite, quand je vois son crane de mérou, je me dis qu'il a eu raison d’en profiter le vieux loup de mer, parce que ça n’est plus aujourd’hui qu’il va jouer au petit ramoneur! Pour couronner le tout, à l'aveugle, c'est toujours le Dom qui trouve, il est capable de reconnaitre un vin avant qu'il soit servi, alors que l'Ermite n'est même pas capable de se souvenir des vins qu'ils lui ont été servis. La vie est une pute borgne! En plus, il écrit bien, il a répondu à ma demande d'interview sans passer par son agent, il a mis le turbo, m'a pas demandé une brème, et avec l'humour d'un poisson Clown, il a torché le bousin. Bon, j'arrête de nous comparer à DW Fishmen et je vais simplement nous mesurer à l'aulne du vieux cénobite. Je n'aime pas jouer aux enflures, mais là, je dois reconnaitre que ça va me ragaillardir, et pour des années avec ça. Me voilà reparti pour 10 ans. Nietzsche avait décidément raison sur toute la ligne, la comparaison, y’a que ça qui marche dans ce monde de Rascasse.

Lire la suite...