peche-originel.jpgParesse, luxure, gourmandise, avarice, envie, orgueil ou colère, vous n'avez que l'embarra du choix face à toutes ces déclinaisons très précises pour définir ce qui, au fond, n’est que faiblesses légendaires et naturelles de l’être humain, depuis l’invention du péché originel, le péché biblique. Justement, le vin est la boisson la plus citée dans la Bible, on parle du vin comme d'un produit enivrant, qui conduit fatalement au péché. Ah le péché, ou plutôt les péchés puisqu'ils sont sept, les sept pécheresses, comme les sept merveilles du monde, les sept nains, les 7 points du chakra, les 7 plaies d’Égypte, les sept samouraïs, les sept églises de l'Apocalypse, les sept mercenaires, les sept mousquetaires, les sept sœurs Brönte... Les sept péchés capitaux, séducteurs et pourtant si dangereux. Paresse, luxure, gourmandise, avarice, envie, orgueil ou colère. Au jeu des sept familles, lequel choisiriez-vous? Il y a des péchés si flatteurs que, si je les confessais, j'en commettrais un autre d'orgueil. On les dit mortels, mais nous le sommes tous. Certains comptent sur leur petite conscience pour éviter de commettre un péché capital, mais la conscience empêche seulement d'en jouir en paix! Pour une fois, je ferai court pour m'attarder avec envie sur la conclusion, je sais, c'est pas le style de la maison qui généralement est un style post-urbain pré-moderne de la fin de la moitié du XXe siècle, je pense que cette précision s’avère utile à la bonne compréhension de la suite. A part Christian qui fait un gros péché de paresse, le reste des pécheurs pas encore pénitents, sont à la recherche du grand pardon, pardon, à la recherche du grand vin.

Lire la suite...