Leverasoif.com

Tag :

Foradori

Fil des billets

La fabuleuse aventure du Soiffard qui aimait les pommes et qui ne devint pas tellement milliardaire

dans la catégorie Rencontres Officielles

troll_de_pomme.PNGVendredi 9h04 je reçois ce mail énigmatique : "Cette chaîne a été commencée en 1625 avant Ranulphe, mon coach affectif et professeur de Bossa Nova acrobatique, par un moine moldave passionné d'informatique IPDZHC (Informatique peuplé de démons, de zombis, de haricots et de coquillages), à la paroisse de St-Bourré en Fourrequeux au Bengladesh dans le but de sauver Armelle Lamoit-Cessibon, une petite fille gravement souffrante de maladie grave. Aujourd'hui cette petite fille a 158 ans et elle est atteinte d'un cancer des testicules gauches et d'une fièvre aphteuse de sa glande thyroïde mammaire, contractée au contact d'un cerf en période de brame de Sibérie à proximité d'une mare souillée par des déchets radioactifs malencontreusement tombés d'un porte-avion furtif Boukistanais. De plus, lors d'un safari en Afrique du Sud, avec le Club Med, elle s'est fait bouffer un genou par un gnou et une oreille par une corneille pédigrée importé d'Himalaya. Alors, s'il te plait, pour elle, ne brise surtout pas cette chaîne...

Lire la suite...


Même dans le sud, l’avenir est dans le futur antérieur (Partie 1)

dans la catégorie Rencontres Officielles

rvf.jpgComme vous le savez surement pas, je suis un fan de cinéma, j'aime tous les cinémas, mon spectre est large, ça va de Lars von Trier au Charlot en passant par la Lorraine et même le Lauréat, mes premiers émois, "God bless you please, Mrs Robinson". Ce dernier film m’a rappelé la jeune fille magnifique, belle comme BB, qui habitait juste au-dessous de chez moi et que j’avais malencontreusement réveillée en pleine nuit, après une soirée un peu alcoolisée, le boucan l'avait un peu réveillée en sursaut, elle était un peu tombée du lit et s'était plus ou moins cassée le coccyx. Après, je l'ai souvent croisé dans l’escalier, elle montait difficilement les 5 étages sans ascenseur, ce qui a le mérite d’inscrire la blague dans une certaine continuité, je la doublais, fringant, équipé de mes Stan Smith neuves, en gravissant les marches deux par deux, à l’époque je pouvais encore monter les escaliers en courant sans appeler SOS Asphyxie, et je lui lançais un amical: "Bonjour, vous allez bien, pas mal au cul?". Généralement, elle grommelait un: "p'tit con" affectueux. Je me dis souvent que notre amour avait été noyé dans l’œuf pour une sombre histoire de 6 ou 8 bières, une douzaine de vodka tonic et une bouteille de framboise maison. Aujourd'hui, la meuf pèse 120kg, ressemble toujours à BB, mais celle d'aujourd'hui, et elle a un gros cul pour protéger son coccyx toujours douloureux. Je me demande souvent, si je pouvais revenir en arrière, prendre ma DeLorean, est-ce que je bricolerais le coccyx de la belle ou serait-il plus intéressant de porter plainte contre Smirnoff et encaisser les dommages et intérêts pour perte d’une chance amoureuse? Toute cette histoire, ce retour vers le futur, conjugué au passé, n'aura été qu'un long amphigouri pour placer ce futur antérieur!

Lire la suite...


Allons enfants de l'hépatite, le jour de boire est arrivé

dans la catégorie Rencontres Officielles

identite-francaise-retour-L-1.jpegJe dois reconnaitre une chose, dans la vie, il y a des notions de base qui m'interpelle et que je ne n'imprime pas toujours. La mode, la télé réalité, le rosé, l'humour Allemand, le fromage suisse, les Suisse-Allemands et le sentiment de fierté nationale. Le genre de trucs que personne ne m’expliquera jamais assez bien, tellement ils sont, apparemment, normaux pour le commun des mortels. Par exemple, la crise est un sujet compliqué, pas facile de faire le tri entre la doctrine néo-keynésienne de Joseph Eugene Stiglitz et la conception "Homo-oeconomicus", plus théorique, de Gérard Debreu; et je ne parle même pas de l'avis plus tranche de Dorymédon Huldegrin, dit Ranulphe, mon coach en insultes Serbo-Croate, pour qui, je cite: "la France irait beaucoup mieux si on se remettait à picoler et à baiser". Même les baveux de mode t'expliquent la crise, les magazines féminins te donnent des conseils pour éradiquer la crise en offrant les belles bottines bleues en peau de hareng dont rêve ta dulcinée. J'ai même vu dans un film un peu hard, qu'un type normal, comme toi et moi, enfin, surtout moi, avait recueilli deux superbes Tchèques, pas en bois, blondes avec de beaux melons sur les étagères, qui, faute de moyen, s’apprêtait à s’endormir sous un pont après avoir dû manger tous leurs vêtements à cause de la crise. Donc, pour ce qui est de ne pas comprendre la mode, la télé réalité, l'humour Allemand et le fromage suisse, je m'en tape les cacahouètes, pour le rosé, c'est un peu plus ennuyeux, mais pour le sentiment de fierté nationale, ça me chagrine vraiment de ne pas comprendre pourquoi on se lève quand on chante la Marseillaise.

Lire la suite...


Elisabeth, reine du Teroldego

dans la catégorie Notre vin quotidien

Une grande dame, cette Elisabetta, Foradori_The_Elisabetta.gifune force tranquille et conquérante. Un regard qui plonge dans le torrent tumultueux de la rivière Adige et grimpe au sommet des Dolomites que bordent les pentes où s'enracine son Teroldego chéri. Fière de sa belle région du Trentin, ancrée dans son terroir, Elisabetta Foradori a succédé très jeune à un père disparu trop rapidement. Sûre du potentiel inexploité du Teroldego, elle a mis un point d’honneur à rechercher et faire renaître ce vieux cépage Italiens, qui connût son heure de gloire au Moyen-Age mais qui était depuis tombé dans l'oubli. Sur un sol composé d’alluvions, de cailloux et de graviers, elle l'a véritablement ressuscité grâce au formidable travail accompli dans les vignes et dans le chai. Elle produit aujourd’hui deux vins à la gloire de ce cépage désormais apprivoisé, amadoué, Foradori, cuvée éponyme, exprime toute la fraîcheur et la pureté du fruit de ce cépage, Granato, plus longuement vieilli en barriques, possède une force profonde qui impressionne. L'un comme l'autre témoignent de la race évidente du terroir et du cépage.

Teroldego Rotaliano 2008 Foradori03Foradori.JPG

Robe de teinte rubis foncé. Le nez est expressif, sur des notes de cerise noire, de mûre, d'épices, ce cacao et de fleurs ainsi des fines notes d'élevages. L'attaque est franche, les tannins sont jeunes, charnus, puissants et soyeux, l'ensemble est équilibré, avec une fraicheur mentholée. La persistance est remarquable, sur des accents de chocolat noir. Un vin qui ressemble aux très bons margaux avec la force des vins du Rhône septentrional. Très bien+

Le professeur boit, certes, mais à quelle heure l'idole déjeune?

dans la catégorie Rencontres Officielles

super-prof_design.pngCe soir, c'est la soirée prof, ces grands professionnels de la jeunesse, ces hommes qui ont la difficile mission, voire l'impossible mission, d'éduquer nos enfants, notre blé en gerbe. Ne comptez pas sur moi pour stigmatiser leur temps de travail de présence ridiculement faible, leur syndicalisme de petit bourgeois gauchiste attaché à la sécurité de l'emploi, leur feignantise, leur retraite anticipée, leurs absences jamais justifiées et leurs vacances de 2 semaines tous les 2 mois, et je passerai sous silence les ex-profs payés pour être des ex-ministres, je ne mange pas de ce pain-là, monsieur! Je suis un honnête homme, je ne suis pas aigri et bourré de préjugés, le fait que je me sois fait refouler à un concours de la fonction publique, n'a strictement aucune incidence. D'ailleurs, à qui pensent ça, je dis que, supporter des têtes de cons boutonneux en pleine crise de puberté ou des petites connasses, mortes grave d'amour virtuel pour Justin Bieber, est une dure lutte et une punition largement suffisante. Si vous ne savez pas à quoi ressemble un prof, je vais vous expliquer, ou plutôt, faire appel à vos souvenirs d'enfance, car oui, vous avez été jeune, aussi, c'est difficile à imaginer en regardant JeanDa, mais c'est certain.

Lire la suite...